Océan Indien

Madagascar : Didier Ratsiraka candidat à l'élection présidentielle

Dimanche 28 Avril 2013 - 14:35

Madagascar : Didier Ratsiraka candidat à l'élection présidentielle
A 76 ans, Didier Ratsiraka annonce sa candidature à l'élection présidentielle, dont le premier tour se déroulera le 24 juillet prochain.

Didier Ratsiraka a gouverné Madagascar pendant plus de 20 ans (de 1975 à 1993 et de 1996 à 2002), et avait quitté le pouvoir en 2002, après avoir refusé dans un premier temps sa défaite à l'élection présidentielle face à Marc Ravalomanana.

D'après Madagate.com, c’est Monfort Razafimahefa, un membre indéfectible de son parti, Arema, qui a annoncé sa candidature : "Je suis heureux d'annoncer au peuple malgache et à vous journalistes que je viens de déposer la candidature de Didier Ratsiraka à l'élection présidentielle", a-t-il déclaré hier.

Exilé en France en juillet 2002, il est rentré définitivement à Madagascar le 18 avril dernier, après onze ans d'exil. Depuis le renversement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, en mars 2009, la Grande Ile est dans une crise politique qui n'en finit pas.

Les candidats à l'élection présidentielle ont jusqu'à ce dimanche pour déposer leur candidature, qui sera validée par la cour électorale spéciale. A ce jour, plus de 20 candidats se sont déclarés, dont l'épouse de Marc Ravalomanana, Lalao Ravalomanana. Andry Rajoelina, lui, a renoncé à se présenter, de même que son rival, Marc Ravalomanana.
Lu 4192 fois



1.Posté par PECPEC le 29/04/2013 11:20

Lui et sa famille ont mis à sac les réserves et la fortune du pays, comme ce genre de voyou peut il encore sortir du chapeau pour continuer à ruiner son pays...C'est à n'y rien comprendre !
Dictateur, voleur, escroc....La collection d'adjectifs est non limitative.

2.Posté par pipoteur le 29/04/2013 11:37

De toute façon sa candidature n'est pas recevable. Il faut 6 mois de résidence avant les élections pour pouvoir prétendre se présenter. C'est en tout cas ce que j'avais compris. Il est juste rentré pour saborder le processus électoral.
Pour les malgaches de toute façon point de salut. ça sera à coup sûr soit un ancien président, soit un homme ou femme de paille des autres présidents qui ont mis à sac le pays.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >