Océan Indien

Madagascar : Deux leaders du mouvement contre les miniers chinois inculpés

Samedi 24 Septembre 2016 - 17:56

Madagascar : Deux leaders du mouvement contre les miniers chinois inculpés
La désormais "affaire Soamahamanina" prend une autre tournure et occupe l'actualité de Madagascar. Deux hommes, Pierre Robson et Tsihoarana Andrianony, membres de l’association villageoise "Vona Soamahamanina" et principaux leaders du mouvement contre l'exploitation aurifère de la société chinoise Jiuxing Mines, ont été arrêtés vendredi.

Des arrestations qui font suite à la manifestation qui a tourné à l'affrontement entre les forces de l'ordre et les manifestants jeudi à  Soamahamanina, à 70 kilomètres de la capitale.

Le quotidien L'Express de Madagascar souligne le caractère "expéditif " de la procédure.

Après leur interpellation jeudi et les premières auditions, les deux hommes ont été transférés dans la capitale vendredi pour faire l’objet d’une enquête de la part du tribunal d’Anosy. Le Parquet a décidé de placer les deux prévenus en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Antanimora à l’issue de 2 heures d’auditions, révèle le quotidien malgache .

"Injustice contre tous ceux qui contestent la vente des terres aux firmes étrangères"

Leur procès devrait se tenir la semaine prochaine indique une source proche du dossier cité par le quotidien Midi Madagasikara. Une longue liste de chefs d'inculpation, "atteinte à la sûreté intérieure de l’État, conduite d’une manifestation sans autorisation et destruction de bien commun", pèse sur les deux hommes. Les autorités les tiennent également pour responsables de la disparition du fusil d’un agent des forces de l’ordre durant l’affrontement.

Augustin Andriamananoro, un autre présumé "cerveau" du mouvement proche de l'ancien président de la période transitoire Andry Rajoelina, est également recherché par les autorités. La Brigade des Recherches composée d’une dizaine d’hommes ont effectué vendredi, sans résultat, une perquisition au domicile de cet ancien ministre des Télécommunications, à Faliarivo Ampitatafika.

L'intéressé reste introuvable pour le moment. Il a de justesse échappé aux filets tendus par les autorités à la sortie des locaux d'une station de télévision privée. Le bureau politique du parti "MAPAR", partisan de l'ancien président du régime transitoire, a dénoncé une "injustice contre tous ceux qui contestent la vente des terres aux firmes étrangères" au cours d’une conférence de presse vendredi.

Madagascar: Les habitants déterminés à faire déguerpir les miniers chinois
Lu 2436 fois



1.Posté par gabriel le 25/09/2016 08:36

Ce n'est pas seulement à Sohamahamanina que des paysans se sont fait spoliés leur terre ou rizière , selon de nombreux observateurs , dans les campagnes très reculés , des entreprises chinoises pour l'exploitation de l'or arrivent en masse , ils auraient on reçu l'autorisation de l'état , mais cela s'est fait dans l'opacité le plus total . Aucune enquête avec les villageois et aussi sur l'impacte de l'environnement n'a jamais été diligentée . A Soamahamanina par exemple , l'eau de la rivière est déjà polluée par des produits chimiques que l'entreprise chinoise avait déversé . Un responsable du ministère des mines disait , oui la terrain ou la rizière vous appartienne , mais pas ce qui se trouve en dessous (sic)

2.Posté par Ecoloécoeuré le 25/09/2016 12:51

En France, José Bof aussi a éte inculpé. Ils finiront comme lui: déput...

3.Posté par tony le 25/09/2016 15:57

Les chinois ont les autorisations et on loué les terres qu'ils vont exploité pour le plus grand bonheur des fauchés du coin qui toucherons un loyér pour leur colline aride et stérile .Mais les villageois a plusieurs km du lieu foutent le bordel avec des politico en mal de pub.Si ces abrutis ne veulent pas de développement pour leur bled pourri avec taxe et impôt qu'ils restent dans leur moyen age .Quand aux bobs écolo de ce forum sachez que si sherrit ferme a madagascar ,les raciste xénophobe ne pourront plus payé les salaires de leurs fonctionnaires corrompus et les retraites misérable des pauvres attardés mentaux .

4.Posté par Vieux créole le 25/09/2016 18:17

CES EXPLOITATIONS FAITES DANS DES CONDITIONS SANITAIRES DÉGRADANTES ET DANGEREUSES NE CONCERNENT PAS QUE DES CHINOIS MAIS D'AUTRES PAYS AUSSI (ET ... DES EXPLOITEURS MALGACHES ÉGALEMENT) ... LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE N' EN PARLE JAMAIS !!!

5.Posté par Lufy le 25/09/2016 19:26 (depuis mobile)

Tony tu raconte n'importe koi bien sur les chinois et entrein de tout pillé a mada c comme sa les politiques se rempli les poche mais pa le peuple et tes soi-disant terre arrive est riche en pierre semi précieuses

6.Posté par kld le 25/09/2016 19:49

tony ou le simplisme et les jugements de comptoirs ............ c'est complexe, un peu d'humilité , cela nous fera du bien . que la terre rouge (tsy kivy madagasikara) s'en sorte , sans jugement des tony et consorts ...............

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >