Océan Indien

Madagascar : Cinq élections à la députation devraient être invalidées pour fraudes électorales

Mardi 4 Février 2014 - 09:52

Madagascar : Cinq élections à la députation devraient être invalidées pour fraudes électorales
La Cour électorale spéciale (CES) de Madagascar, qui proclamera jeudi 6 février les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre dernier, risque d'invalider au moins cinq élections à la députation après avoir reçu 605 requêtes d'annulation, dont 500 déjà étudiées.

Ces dernières concernent surtout les circonscriptions de Tananarive, d'Ambanja et de Marovoay et ont été déposées par des candidats indépendants qui soupçonnent des fraudes électorales ou des achats de voix ayant altéré la sincérité des scrutins.

La CES devrait dès lors convoquer à nouveau les électeurs des circonscriptions concernées en mai prochain lors d'élections partielles, comme l'indique le journal Les Nouvelles de Madagascar.

Pour rappel, le 10 janvier, le parti MAPAR* d'Andry Rajoelina avait obtenu selon des résultats provisoires de la CENIT (Commission électorale nationale indépendante pour la Transition) 53 sièges et était en tête sans obtenir néanmoins la majorité absolue.

Suivaient ensuite les indépendants, crédités de 25 sièges, et la mouvance de l'ancien président Marc Ravalomanana qui avait obtenu 22 sièges l'Assemblée nationale.

Les élections législatives dans la Grande Ile jumelées le 20 décembre dernier avec le second tour de la présidentielle, ont enregistré la participation de 2.054 candidats pour 151 sièges à pourvoir.

* L'abréviation signifie "Avec le président Andry Rajoelina"

Indian Ocean Times
.
Lu 708 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter