Océan Indien

Madagascar: Cinq décès dus à la peste pulmonaire

Jeudi 14 Septembre 2017 - 09:32

A Madagascar, cinq décès de peste pulmonaire survenus entre le 28 août et le 11 septembre ont été confirmés par le ministère de la Santé, rapporte RFI.

L'un de ces décès a eu lieu dans la capitale et au moins un autre à Toamasina où cette information crée une véritable psychose. Raison pour laquelle sûrement les autorités sanitaires évitent de préciser le nombre réel des victimes..

Le ministère appelle la population à la vigilance face à prolifération de rats et la pullulation des puces, et recommande l'assainissement du milieu et la lutte contre les feux de brousse. Il est aussi recommandé à la population malgache d'être vigilante en cas de signes cliniques, comme des fortes fièvres, l'apparition de bubons douloureux, une forte toux, des douleurs thoraciques ou des crachats sanguinolents.

L'automédication est déconseillée, et le ministère invite la population de se rendre dans les centres de santé de base, où toutes les personnes ayant été en contact avec les malades peuvent être soignées gratuitement.

À ce jour, 22 cas suspects ont été traités et sont actuellement en bonne santé, souligne RFI.

La peste pulmonaire est une forme de peste qui est plus rare que la peste bubonique, mais nettement plus mortelle. Elle survient lorsque le bacille atteint les poumons. Il s'agit d'une forme de peste extrêmement contagieuse et dangereuse. Elle se transmet par des gouttes de salive et les victimes non traitées décèdent dans les 12 heures qui suivent.

Zinfos974
Lu 4467 fois



1.Posté par Fidol Castre le 14/09/2017 10:24

Vite, un vaccin !

2.Posté par pffff le 14/09/2017 14:12

attention aux produits importés de la grande ile.....!

3.Posté par Léla le 15/09/2017 07:22

S'ils arrétaient avec leur tradition débile de retournement des morts, il n'y aurait plus de peste...Cf:ministère de la santé malagasy

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane