Océan Indien

Madagascar : Andry Rajoelina entre en scène pour les législatives

Lundi 2 Décembre 2013 - 15:43

Madagascar : Andry Rajoelina entre en scène pour les législatives
Le président de la Transition, Andry Rajoelina, qui n'avait pas pu briguer la magistrature suprême de Madagascar, a dorénavant jeté son dévolu sur les élections législatives du 20 décembre prochain qui se tiennent en même temps que le second tour de l'élection présidentielle.

Cent dix-sept candidats à la députation d'une plateforme politique acquise entièrement à sa cause, le MAPAR, dont l'abréviation signifie
"Avec le président Andry Rajoelina", se présentent au suffrage universel pour conquérir leur siège à la prochaine Assemblée nationale.

Andry Rajoelina a pu assister durant près de 3 heures, dimanche, au Coliseum d'Antsonjombe (Tananarive) à la cérémonie de présentation des candidats du MAPAR, sans toutefois intervenir publiquement.

L'objectif clairement affiché par Andry Rajoelina est de barrer la route sur l'échiquier politique malgache aux candidats soutenus par la mouvance de son éternel rival politique, l'ancien président malgache déchu en 2009, Marc Ravalomanana.

Le président de la Transition compte ainsi peser de tout son poids pour que les siens remportent la décisive bataille électorale des législatives, comme l'indique le journal L'Express de Madagascar.

Pour rappel, Andry Rajoelina est autorisé à être présent lors de la campagne électorale de ses partisans via un décret promulgué début août.

Indian Ocean Times
.
Lu 703 fois



1.Posté par kersauson de (P.) le 03/12/2013 13:06

andry aura eté un gd president
ramenant serenite et confiance
apres le rava korrompu

il va etre majoritaire au parlement
d'autant que l armée sera avc lui
viva Andry viva Mada

et que les pourris rezstent en afs ou a la renyon

2.Posté par pierre maurice le 03/12/2013 13:27

post1 : DANS TES REVES...!!!

3.Posté par Dimitri ALAIN le 03/12/2013 18:23

poste 1 l"homme qui mis mada dans la merde il est pas breton par hazard

4.Posté par Marion Rabenja le 06/12/2013 01:18

Comment peut-on seulement faire confiance à Andry Rajoelina, un putschiste, une personne incapable de respecter les lois, ni de les faire respecter ? A cela s'ajoute la mauvaise gouvernance qui a enfouit Madagascar bien loin de la place que devrait détenir le pays actuellement. Ne nous cachons pas derrière un mot "transition" pour nous excuser de tous nos mauvais pas. Les Malgaches ont connu les pires années de 2009 à 2013. Vivement le changement, vivement Dr. Jean Louis Robinson !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >