MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar : A. Rajoelina envoie des forces spéciales pour "traquer" les voleurs de bétail


- Publié le Mardi 11 Septembre 2012 à 06:37 | Lu 1483 fois

Photo de afriscoop.net
Photo de afriscoop.net
Les dahalos, voleurs de Zébu sur la Grande Ile, considérés par les autorités malgaches comme des personnes agissant dans le grand banditisme, continuent leurs exactions contre les troupeaux de zébus.

Les vols perpétrés par les dahalos dans le sud de Madagascar, au sein notamment du district de Betroka, causent un climat de peur sur place pour des villageois complètement exaspérés de la situation.

Les propriétaires de zébus défendent parfois leur seule richesse que représente le cheptel bovin, avec des hâches et de simples bâtons, contre les armes de guerre aux mains des dahalos.

Andry Rajoelina, président de la Transition, se rendra personnellement sur place

Le Président de la Transition, Andry Rajoelina, a décidé de réagir fermement à ces problèmes d’insécurité, en envoyant dans le sud de Madagascar, des forces spéciales d’intervention, avec notamment des hommes de la garde présidentielle, pour faire la guerre ouverte aux dalahos dans cette région de la Grande Ile.

La mission des forces spéciales est sans équivoque, comme le relate le site lexpressmada.com : "entrer en guerre contre les dahalo et traquer ces derniers", avec la volonté affichée de rechercher les meneurs, pour décapiter définitivement le mouvement à sa base.

Andry Rajoelina se rendra personnellement à Betroka aujourd’hui, pour mettre en place officiellement ces forces spéciales d’intervention qui devront lutter contre les dahalos sur le terrain.

Pour rappel, le vol de zébu est une ancienne tradition de la Grande Ile, un rite de passage obligé pour montrer sa virilité avant le mariage. Une pratique ancestrale aujourd'hui détournée de son sens originel et mise à profit par des bandes armées mafieuses, écoulant leur butin grâce à des complicités vers la capitale Antananarivo.

Habituellement, avant d'attaquer, les dahalos préviennent les villageois qui, terrorisés, s'enfuient.




1.Posté par Montfort le 11/09/2012 10:02

" Décapiter définitivement le mouvement à se base" !!!! Décapiter une base relève de l'exploit.....

2.Posté par Papangue le 11/09/2012 11:43

En attendant il a effecté 600 membres des forces de l'ordre à sa securité personnelle ...

Sinon , le vol pour prouver la virilité avant le mariage c'est pour une ou 2 ethnies du Sud seulement et non pour toutes les parties de l'ile

3.Posté par Gajik le 14/09/2012 09:36

Voici une vidéo d'un reportage télévisé sur l'action du Président dans le Sud, malgré le peu de moyens de l' armée malgache.

On remarquera que le premier ministre Beriziki semble très bien s'accommoder de ces actes de banditisme qu'il a volontiers laissé se développer sans rien faire. Le candidat de la "cohabitation" venu des rangs de Zafy joue à merveille son rôle de "neutre" de façade, en fait d' agent objectif masqué de Ravalomanana et de la "communauté internationale des mafieux" .

PS : Papangue, merci de donner les preuves de ce que vous affirmez sur ce chiffre de 600 gardes du corps de la Présidence (!) Vous auriez pu dire 6 000 tant que vous y êtes ? Quand on connaît le budget de l'Etat malgache, c'est étonnant que l'opposition n'ait pas dénoncé avant vous ce "scandale". Mais papangue est informé, il a des infos tellement confidentielles qu'elles sont bidon.

Pour la vidéo :

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes