Océan Indien

Madagascar : A. Rajoelina envoie des forces spéciales pour "traquer" les voleurs de bétail

Mardi 11 Septembre 2012 - 06:37

Photo de afriscoop.net
Photo de afriscoop.net
Les dahalos, voleurs de Zébu sur la Grande Ile, considérés par les autorités malgaches comme des personnes agissant dans le grand banditisme, continuent leurs exactions contre les troupeaux de zébus.

Les vols perpétrés par les dahalos dans le sud de Madagascar, au sein notamment du district de Betroka, causent un climat de peur sur place pour des villageois complètement exaspérés de la situation.

Les propriétaires de zébus défendent parfois leur seule richesse que représente le cheptel bovin, avec des hâches et de simples bâtons, contre les armes de guerre aux mains des dahalos.

Andry Rajoelina, président de la Transition, se rendra personnellement sur place

Le Président de la Transition, Andry Rajoelina, a décidé de réagir fermement à ces problèmes d’insécurité, en envoyant dans le sud de Madagascar, des forces spéciales d’intervention, avec notamment des hommes de la garde présidentielle, pour faire la guerre ouverte aux dalahos dans cette région de la Grande Ile.

La mission des forces spéciales est sans équivoque, comme le relate le site lexpressmada.com : "entrer en guerre contre les dahalo et traquer ces derniers", avec la volonté affichée de rechercher les meneurs, pour décapiter définitivement le mouvement à sa base.

Andry Rajoelina se rendra personnellement à Betroka aujourd’hui, pour mettre en place officiellement ces forces spéciales d’intervention qui devront lutter contre les dahalos sur le terrain.

Pour rappel, le vol de zébu est une ancienne tradition de la Grande Ile, un rite de passage obligé pour montrer sa virilité avant le mariage. Une pratique ancestrale aujourd'hui détournée de son sens originel et mise à profit par des bandes armées mafieuses, écoulant leur butin grâce à des complicités vers la capitale Antananarivo.

Habituellement, avant d'attaquer, les dahalos préviennent les villageois qui, terrorisés, s'enfuient.
Lu 1426 fois



1.Posté par Montfort le 11/09/2012 10:02

" Décapiter définitivement le mouvement à se base" !!!! Décapiter une base relève de l'exploit.....

2.Posté par Papangue le 11/09/2012 11:43

En attendant il a effecté 600 membres des forces de l'ordre à sa securité personnelle ...

Sinon , le vol pour prouver la virilité avant le mariage c'est pour une ou 2 ethnies du Sud seulement et non pour toutes les parties de l'ile

3.Posté par Gajik le 14/09/2012 09:36

Voici une vidéo d'un reportage télévisé sur l'action du Président dans le Sud, malgré le peu de moyens de l' armée malgache.

On remarquera que le premier ministre Beriziki semble très bien s'accommoder de ces actes de banditisme qu'il a volontiers laissé se développer sans rien faire. Le candidat de la "cohabitation" venu des rangs de Zafy joue à merveille son rôle de "neutre" de façade, en fait d' agent objectif masqué de Ravalomanana et de la "communauté internationale des mafieux" .

PS : Papangue, merci de donner les preuves de ce que vous affirmez sur ce chiffre de 600 gardes du corps de la Présidence (!) Vous auriez pu dire 6 000 tant que vous y êtes ? Quand on connaît le budget de l'Etat malgache, c'est étonnant que l'opposition n'ait pas dénoncé avant vous ce "scandale". Mais papangue est informé, il a des infos tellement confidentielles qu'elles sont bidon.

Pour la vidéo :

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter