Océan Indien

Madagascar : Des couacs à l’inauguration du village de la francophonie

Mardi 22 Novembre 2016 - 16:22

Madagascar : Des couacs à l’inauguration du village de la francophonie
Le village de la francophonie a finalement été inauguré hier, à Andohatapenaka, avec quelques couacs. Le plus notable : le retard pris par les responsables pour procéder à la cérémonie proprement dite. Hery Rajaonarimampianina, le président de la république, est arrivé avec près de quatre heures de retard au rendez-vous. 

" Enfin nous inaugurons ce village des rencontres, là où les cultures dialoguent ", a déclaré Michaëlle Jean, secrétaire générale de la francophonie. L’Express de Madagascar note que le chef de l’État s’est encore rendu à Antsirabe, à 200 km de la capitale, pour assister à la première journée des assises de la presse francophone. Il se serait ensuite rendu au palais présidentiel pour un autre rendez-vous. C’ est seulement après qu’il a pris la direction du site, " le cœur de la francophonie ", où tout le monde l’attendait.

La précipitation était visible sur le site de la francophonie. Plusieurs ouvriers étaient encore visibles aux alentours. " Depuis trois semaines, les Malgaches qui ont loué des box, des stands, ou des pavillons ont tenu quelques réunions et la plupart ne pensaient pas que le village soit prêt à temps ", confie un membre de l’équipe restauration au journal. 

Le quotidien informe que l‘installation électrique a été effectuée au tout dernier moment, malgré le retard conséquent. " Pressés, des responsables du village ont décidé de ne pas attendre la Jirama pour brancher la source d’électricité du village ", selon des indiscrétions. 

Des responsables de cette société nationale de l’énergie sont descendus sur place afin de couper l’électricité illégalement installée. " Ils ont fait un bran­chement avant compteur, ce qui est illégal. À l’issue des explications, la Jirama a procédé à un branchement dans les règles ", confie un responsable. 

Madagascar : Des couacs à l’inauguration du village de la francophonie
Lu 2464 fois



1.Posté par La politesse des rois... le 22/11/2016 18:24

Si les invites avaieńt eu des couilles et du courage , ils se seraient barrés ... Un président qui se permet de faire attendre 4 h n'est qu'un trou du cul!

2.Posté par klod le 22/11/2016 18:27

"les cultures dialoguent" ...............fectivement on est loin de la culture imposée chères à fillon ou autres révisionnistes de l'Histoire pour se donner "bonne conscience" ................. les temps changent , tsy kivy "les damnés de la terre" ........... chaque culture à sa place à travers le monde , n'en déplaisent aux tenants de la culture qui se voulait universelle ( prétention arrogante , non ? ) et qui était devenue imposée ! .

3.Posté par klod le 22/11/2016 21:26

ca existe l"anglophonie ? ........................non , ils ont dépassé ça ?

4.Posté par Gabriel le 23/11/2016 06:49

Nous savons tous que la construction de ce village de la francophonie ne sera pas prêt à temps . Les invités n'ont pas vu la totalité des travaux , pour cause , les responsables ont caché avec des planches en bois l'autre côté du village par peur d'avoir honte
Selon Michel Ralibera rédacteur en chef de la radio privée Antsiva , la garde présidentielle avait refoulé les journalistes malgaches qui voulaient couvrir l'inauguration de ce village car le pouvoir aurait peur que les médias malgaches disent la vérité , seuls les journalistes "vaza " ont eu avoir accès
Le ridicule de tue pas en effet

5.Posté par GIRONDIN le 23/11/2016 08:17

Le père pedro l'est invité ?


6.Posté par ZembroKaf le 23/11/2016 10:07

Hery Rajaonarimampianina, le président de la république, est arrivé avec près de quatre heures de retard au rendez-vous.

Rendez vous "gash"...c'est normal la bas !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues