MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Macron et votre santé: de quoi s'interroger?


Par Humbert Gojon - Publié le Vendredi 5 Mai 2017 à 11:50 | Lu 853 fois

Au cours du débat d'hier soir, à bien remarquer aucune remise en cause par Emmannuel Macron de la loi de Santé Touraine, passée avec le 49/3, se voulant être le fleuron social combien électoraliste du quinquennat Hollande. 
 
Or cette loi une fois déclinée, avec son tiers payant, désormais non limité aux étrangers avec l'Aide Médicale Gratuite (AME) et aux bénéficiaires de la Couverture Médicale Universelle (CMU), mais devenant généralisé et obligatoire pour tous les Français, entraînera inévitablement redondance d'actes, gaspillage avec inflation des dépenses de Santé. Donnant ainsi un bon prétexte aux payeurs exclusifs que deviendront l'Assurace Maladie, les mutuelles et assureurs privés d'imposer leur loi, soit la disparition du paiement à l'acte et du libre choix de son médecin, soit en pratique des médecins libéraux. 
 
Avec Emmanuel Macron, pour financer l'Assurance Maladie, c'est encore plus de CSG, avec pour premiers concernés les Français moyens, les petits possédants et les retraités. 
 
C'est encore une politique de prévention avec des maisons de santé pluridisciplinaires, doublées en nombre, encadrées, pour une médecine dirigée de masse gratuite et bas de gamme pour une très grande majorité de Français dans un contexte de cotisations bas de gamme payées par le petit patron ou l'entreprise. 
 
De quoi s'interroger sur la disparition programmée pour le patient du libre choix de son médecin et de la liberté de prescrire pour le médecin, sur une abolition du secret professionnel, sur une médecine pour les pauvres et les riches, sur un abandon de la Santé aux mutuelles et assureurs privés soit aux puissances d'argent, et pour leur santé sur une imposition en fait plus forte des classes moyennes ?
 
On pourrait dire, Santé bien en danger ! 

Et dire que pour les Républicains François Fillon, et Nicolas Sarkozy à la Réunion, soucieux de respecter les libertés fondamentales et une égalité d'accès aux soins, étaient seuls à vouloir abroger la loi Touraine!
 
Humbert Gojon, défenseur sans grande illusion de la médecine libérale




1.Posté par ste suzanne le 05/05/2017 12:49

quand il parle de santé
dans quel condition ou quel système
croyez vous encore que en 2017 nous sommes obligé de faire une distance soit entre st André st benoit
ou st André st Denis pour trouver une pharmacie ou encore attendre au URGENCE de 14 a 18 h pour pouvoir passer devant un MÉDECIN est ce que eux ses décideurs ils passent ce temps aux urgence eux

2.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 05/05/2017 14:01

Vive MACRON
Vive le Tiers Payant généralisé

Ah oui, j'espère que vous pourrez embaucher une secrétaire à plein temps maintenant que Marisol vous a augmenter de 8,5 % la consultation !!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par KLOD le 05/05/2017 19:56

post 2 a tout dit !!!!!!!!!!!!!!!!!!


j'en rajoute : ce "gojon" pourrait il faire une ordonnance contre les votants fn genre " pilule pro républicaine" ? juste le temps de dimanche ..................après chacun vaquera à "ses occupations" en REPUBLIQUE !!!!!

4.Posté par margouillat974 le 13/05/2017 21:58

@ klod : j'espère que vous êtes encore jeune, que votre famille et vous soyez en bonne santé , qu'aucune naissance dans votre entourage ne soit prévue dans au moins les 5 ans qui viennent ou que vous dormiez sur un petit tas d'or... Quand vous êtes pauvre et malade et que vous avez plus de 45 annuités de travail, la vie vous apprend à avoir un peu plus d' humanité.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes