MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Courrier des lecteurs

Macron et le soft populisme


Par Jean-Louis Robert - Publié le Lundi 10 Janvier 2022 à 09:26

Macron et le soft populisme
Dans la « lettre de Philosophie magazine » du 5/01/22, le philosophe Martin Legros se livre à une analyse machiavélienne des récents propos polémiques de notre jupinesque (Jupin : appellation familière de Jupiter chez La Fontaine) président. Ce dernier (qui sera, peut-être, de nouveau le premier) s’en prend aux non-vaccinés, qu’il qualifie d’« irresponsables » dans la mesure où « ils sapent la solidité de la nation » et « menacent la liberté des autres » ; il a donc « très envie de les emmerder ».

Martin Legros convoque alors « Le Prince » de Machiavel, que Macron aurait oublié, bien qu’il lui ait consacré son mémoire de philosophie. Pour le penseur florentin, « le Prince doit penser à fuir les choses qui le rendent odieux et méprisable : toutes les fois qu’il aura fait cela, il aura rempli son rôle […] ». Ne pas susciter la haine et le mépris, en recherchant l’estime de ses sujets (de ses concitoyens, pour actualiser), grâce à la mise en pratique d’une vertu cardinale, la constance en l’occurrence. Le meilleur moyen de conserver le pouvoir, qui n’exclut pas des prises de position difficiles, c’est la valeur de la relation que l’on a su établir avec le peuple.

On peut, sans risquer de se tromper, estimer que l’aveu d’un désir d’emmerdement, dont les non-vaccinés feraient les frais, n’est en aucun cas de nature à améliorer la qualité de la relation de Macron avec ceux-ci, et plus généralement avec tous ceux qui se sont déclarés choqués par la vulgarité du verbe utilisé et qui pensent qu'un président ne devrait pas dire cela. Pour ces derniers, c’est l’acte même de la profération de l’énoncé polémique qui, revêtant un aspect excrémenteux, souille la « majesté de l’État ». Rappelons que celle-ci avait déjà été mise en mal par l’exercice des deux précédents présidents. E. Macron ne fait qu’amplifier cette tendance.

Le détour par Machiavel, certes pertinent, n’épuise pas l’interprétation du phénomène analysé. Il faudrait resituer les paroles du chef de l’Etat dans le contexte de notre époque. Il règne dans le monde d’aujourd’hui, selon le politologue Pierre Rosanvallon, une atmosphère de « populisme diffus », au-delà des populismes doctrinalement définis. Ainsi, le mouvement « En marche », créé par E. Macron, se signale par une verticalité typiquement populiste, alors que ses idées s’inscrivent dans une configuration clairement libérale. On retrouve aussi cette verticalité dans le mouvement de Mélenchon, « La France insoumise ».

Si l’on suit Ernesto Laclau, « le populisme n’est pas une idéologie mais un mode de construction du politique » ; le même penseur voit dans le projet populiste une radicalisation de la politique comme processus de construction et d’activation d’un rapport ami/ennemi. » Dans cette configuration, le registre des passions et des émotions joue un rôle décisif dans la mobilisation politique ; c’est là un phénomène nouveau car, auparavant, les affrontements s’organisaient autour des catégories collectives (la bourgeoisie…) ou des icônes idéalisées (la Patrie), les unes et les autres abstraites. Les mouvements populistes insistent maintenant sur la puissance des affects, bien concrets, pour construire le sentiment qu’il existe des mondes étrangers qui se font face entre « eux » et « nous » ; cela ne peut s’exprimer que par une rhétorique violente.

Pour revenir aux déclarations polémiques d’E. Macron, elles ne sont pas, à mon sens, le fruit pourri d’un dérapage mais elles font partie d’une stratégie, fondamentalement populiste, adoptée par le chef de l’Etat. Ce dernier (qui veut rester le premier) a, me semble-t-il parfaitement saisi, à l’instar d’autres leaders populistes ou pas, le rôle joué par les émotions dans la sphère politique. Ses propos, souvent pointés comme clivants, le sont intentionnellement. Ainsi, en disant ce qu’il a dit au moment où il l’a dit, il espère introduire une sorte d’ « antagonisme » – concept central chez Laclau qui caractérise des conflits pour lesquels il ne peut exister d’issue rationnelle et pacifique – entre les vaccinés, citoyens par excellence participant de façon responsable à la nation, et ces « irresponsables » de non-vaccinés qu’il faut donc « emmerder » par des incitations négatives, car réfractaires à la persuasion douce, au nudge. Il veut ainsi amplifier la réprobation suscitée dans les réseaux sociaux par les images d’antivax, agressifs, vociférant près de l’Assemblée nationale.

Pour finir, on assiste à une zemmourisation de la stratégie de Macron – une jupinisation de Jupiter – lisible dans sa phraséologie, en vue de la conservation du pouvoir en 2022. On peut prédire l’extension du phénomène à tous (presque) les candidats à la présidentielle, favorisée par l’atmosphère de populisme diffus qui règne dans notre monde.




1.Posté par Atterré le 10/01/2022 12:14

Ça y est ! Mon colon est libre de tout ex...trêmement !

2.Posté par République le 10/01/2022 16:29

Le 10/01/22 : le populisme, et peu importe la façon dont on pourrait le qualifier, n’est en rien révolutionnaire, dût-il s’appuyer sur des circonstances particulières que certains pourraient, abusivement d’ailleurs, qualifier de vrai changement. Il n’est utilisé que pour « descendre » un pouvoir issu d’un processus électoral classique… ce qui ne veut pas dire que le système actuel fonctionne bien. Loin de là ! La vraie réforme du fonctionnement de notre République passe par la fin du professionnalisme en politique (2 mandats… et on dégage) et l’obligation d’une évaluation citoyenne régulière de l’utilisation de l’argent public. Quant à toutes les formes de populisme, il faudrait tout simplement renvoyer bien de ses agents à l’école de la République… pour qu’ils apprennent ce qu’est un raisonnement scientifique, un pourcentage, etc.

3.Posté par C.J. le 10/01/2022 18:23

@1..
Vous pensez pouvoir utiliser votre carte équivalent à une carte Visa ou autres, à partir d'un compte cryptos, librement, ni vu ni connu ? C'est ce que vous entendez et croyez...une légende.
Ttes les opérations effectuées avec cette carte sont enregistrées à la minute précise dans la mémoire du serveur de l'établissement qui tient votre compte...et ce sera à vous de justifier ce qui correspond à une cession d'actifs ( paiement, retrait, donation, dépôt sur un autre compte etc etc. .). En France comme à l'étranger. C'est vous le citoyen français qui détenait le compte et en êtes propriétaire et non la plateforme d'Exchanges située je ne sais où...

4.Posté par C.J. le 10/01/2022 18:24

Dsl je me suis trompé de page et de sujet... oublie !

5.Posté par laidpreux le 10/01/2022 20:51

toc toc, Qui est là?--Macron!!!__Foutez le camp ! Marie, ferme la porte et aussi les fenetres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes