MENU ZINFOS
National

Macron : "Je pense que nous pouvons éradiquer la grande pauvreté dans ce pays"


Emmanuel Macron a présenté depuis le Musée de l'Homme à Paris son Plan Pauvreté. Un plan qui représentera un investissement de huit milliards d'euros sur le quinquennat.

Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 13 Septembre 2018 à 15:37 | Lu 8158 fois

Le président de la République a présenté ce jeudi son très attendu Plan Pauvreté. Après un discours d'environ une heure, depuis le Musée de l’Homme à Paris, le chef de l'Etat a annoncé une batterie de mesures autour de deux axes : la prévention de la précarité et la réinsertion professionnelle.

"La fatalité sociale fait qu'en France il faudra six générations pour qu'un descendant de famille pauvre accède à la classe moyenne. Je suis ici pour essayer de lancer avec vous un combat neuf, vital, celui de décider de ne plus oublier personne", a-t-il notamment déclaré.

Voici un tour d’horizon des principales mesures annoncées : 

Création d'un revenu universel d'activité

Emmanuel Macron a ainsi annoncé la création, par une loi en 2020, d'un revenu universel d'activité qui fusionne les prestations sociales - du RSA aux APL. Les contours de ce revenu sont encore à définir. Ce revenu sera soumis à un "contrat d'engagement" du bénéficiaire. Attention dans l'appellation tout de même, il ne s'agit pas d’un revenu universel comme le proposait Benoît Hamon pendant la campagne présidentielle 2017.

"Je souhaite créer par une loi en 2020 un revenu universel d'activité, dont l'Etat sera intégralement responsable" (…) Ne l'appelez pas RUA. Quand on touche un salaire, on n'a pas d'acronyme, cela enferme les gens dans des cases. On touche un revenu, chaque mot a un sens. Universel, car il s'agit d'en garantir à chacun, dès que ses revenus passeront en dessous d'un seuil. En fusionnant les prestations sociales, du RSA aux APL, nous apporterons enfin une réponse à la hauteur. Activité, car il s'agit de permettre le retour à l'emploi. Je n'ai jamais cru au revenu universel sans retour à l'activité. Cela revient à se satisfaire de reléguer à vie des gens dans la pauvreté. En contrepartie, nous veillerons à ce que les devoirs soient respectés. Un contrat d'engagement sera généralisé, avec l'obligation d'engagement dans un parcours d'insertion ne permettant pas plus de deux refus d'offres d'emploi raisonnables". (...) "Aujourd'hui, le maquis des prestations ne permet pas de sortir de la pauvreté" "Il nourrit le discours sur l'assistanat"

Repas à 1 euro dans les cantines

Emmanuel Macron a souhaité un "accès  universel" à la cantine pour les enfants les plus défavorisés "en développant  les repas à un euro" et des petits-déjeuners proposés dans les  écoles prioritaires "afin de s'assurer que tous les enfants commencent la journée dans les mêmes conditions".

"Je veux permettre à tous les enfants de prendre un repas équilibré. Le repas à 1 euro sera développé. Une incitation sera mise en place dans les communes qui n'ont pas de tarification sociale"

Fusion de la CMU et de l'aide à la complémentaire santé (ACS)

La réforme sera déjà inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019. L'objectif est de simplifier le système actuel, qui conduit la moitié des personnes qui pourraient recourir à l'ACS à y renoncer. L'accès aux soins est réduit pour les pauvres : 5 % des Français ne sont pas couverts par une complémentaire santé, mais dans les 20 % les plus pauvres, ce taux monte à 12 %.

L'obligation de formation étendue jusqu’à 18 ans

"Je serai attentif à la situation des jeunes. 60.000 jeunes chaque année se retrouvent hors de tous les radars. Près de 2 millions de jeunes sont dans cette situation dans notre pays. J'ai décidé qu'une obligation de formation jusqu'à 18 ans serait mise en place. Un jeune devra être scolarisé, ou en formation, ou en emploi à compter de 2020."

Des places en crèches subventionnées dans les communes pauvres

En matière de petite enfance, le Plan Pauvreté prévoit d’ouvrir davantage de crèches aux enfants des quartiers prioritaires ou défavorisés - via des avantages financiers aux collectivités. Emmanuel Macron a indiqué vouloir "limiter à 10 % du coût de construction pour les communes" la construction de crèches dans les communes défavorisées.

Le projet prévoit de passer de 40 à 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle d’ici à 2020.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

7.Posté par Jean Rigole le 13/09/2018 16:27

Si l'éradication de la grande pauvreté est gérée comme sa république exemplaire, on est mal barré...

6.Posté par zébwalérhumfransé le 13/09/2018 16:22

ou di ou ???? Koze sérié !!! mi sa pu la boutik , mi sa Bahamas ek un smic universel à 4000 l'éro an grattant mon ki ???!!! Na trouve pétrole le L'al s'as kwé ????? si balle do ri mi vote pou li !!!

5.Posté par GIRONDIN le 13/09/2018 16:12

..... huit milliards d'euros sur le quinquennat.....

Sur un quinquennat de 3 ans !

Pour le solde sera pour le prochain élu président. Manu sera libre de retrouver son favori ben, le pauvre !

4.Posté par moustik le 13/09/2018 16:09 (depuis mobile)

Non mais allô quoi, il a supprimer l'APL accession et là il veut éradiquer la pauvreté!!!

3.Posté par Batofou974 le 13/09/2018 16:07

Que de "je" !!! en fait que du blabla à en perdre haleine. Il faudrait qu'il se mette en sourdine; car sa côte de popularité est bien bas, et il nous chante encore ramona sous tous les toits. Il essaie de faire de la politique et ses réformes sont tellement critiquées et paradoxales que chacune de ses paroles nous étrangle un peu plus. Il est coincé avec toutes ces histoires de ses ministres, proches..Benalla, ou encore Hulot..bref, il n'a vraiment pas la trempe de défendre la France. Là il veut faire ceci et faire cela, pftt, foutaises orales sans grand intérêt pour le citoyen lambda. Il dit qu'il faut économiser, rogner etc...mais son 1er ministre fait quand même un visite en France (déplacement) qui a couté quand même 150 000 euros ! Cherchez l'erreur !!! Plus il va en dire moins il va en faire !

2.Posté par Proximaducentaure le 13/09/2018 16:00 (depuis mobile)

Le gourou Mac Ron va consacrer 8 milliards sur 4ans pour combattre la pauvreté. On estime que 9millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. D''après mes calculs cela fera 222€ par an et par personne. Les pauvre vont être enfin riches.

1.Posté par zozo le 13/09/2018 15:47

punaise il "pense" !!!!!!!!!!!!!!!!!!! donc tous ceux qui l'on précédé ne pensaient pas ??????????????????????

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes