National

Macron : "Je pense que nous pouvons éradiquer la grande pauvreté dans ce pays"

Jeudi 13 Septembre 2018 - 15:37

Emmanuel Macron a présenté depuis le Musée de l'Homme à Paris son Plan Pauvreté. Un plan qui représentera un investissement de huit milliards d'euros sur le quinquennat.


Le président de la République a présenté ce jeudi son très attendu Plan Pauvreté. Après un discours d'environ une heure, depuis le Musée de l’Homme à Paris, le chef de l'Etat a annoncé une batterie de mesures autour de deux axes : la prévention de la précarité et la réinsertion professionnelle.

"La fatalité sociale fait qu'en France il faudra six générations pour qu'un descendant de famille pauvre accède à la classe moyenne. Je suis ici pour essayer de lancer avec vous un combat neuf, vital, celui de décider de ne plus oublier personne", a-t-il notamment déclaré.

Voici un tour d’horizon des principales mesures annoncées : 

Création d'un revenu universel d'activité

Emmanuel Macron a ainsi annoncé la création, par une loi en 2020, d'un revenu universel d'activité qui fusionne les prestations sociales - du RSA aux APL. Les contours de ce revenu sont encore à définir. Ce revenu sera soumis à un "contrat d'engagement" du bénéficiaire. Attention dans l'appellation tout de même, il ne s'agit pas d’un revenu universel comme le proposait Benoît Hamon pendant la campagne présidentielle 2017.

"Je souhaite créer par une loi en 2020 un revenu universel d'activité, dont l'Etat sera intégralement responsable" (…) Ne l'appelez pas RUA. Quand on touche un salaire, on n'a pas d'acronyme, cela enferme les gens dans des cases. On touche un revenu, chaque mot a un sens. Universel, car il s'agit d'en garantir à chacun, dès que ses revenus passeront en dessous d'un seuil. En fusionnant les prestations sociales, du RSA aux APL, nous apporterons enfin une réponse à la hauteur. Activité, car il s'agit de permettre le retour à l'emploi. Je n'ai jamais cru au revenu universel sans retour à l'activité. Cela revient à se satisfaire de reléguer à vie des gens dans la pauvreté. En contrepartie, nous veillerons à ce que les devoirs soient respectés. Un contrat d'engagement sera généralisé, avec l'obligation d'engagement dans un parcours d'insertion ne permettant pas plus de deux refus d'offres d'emploi raisonnables". (...) "Aujourd'hui, le maquis des prestations ne permet pas de sortir de la pauvreté" "Il nourrit le discours sur l'assistanat"

Repas à 1 euro dans les cantines

Emmanuel Macron a souhaité un "accès  universel" à la cantine pour les enfants les plus défavorisés "en développant  les repas à un euro" et des petits-déjeuners proposés dans les  écoles prioritaires "afin de s'assurer que tous les enfants commencent la journée dans les mêmes conditions".

"Je veux permettre à tous les enfants de prendre un repas équilibré. Le repas à 1 euro sera développé. Une incitation sera mise en place dans les communes qui n'ont pas de tarification sociale"

Fusion de la CMU et de l'aide à la complémentaire santé (ACS)

La réforme sera déjà inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019. L'objectif est de simplifier le système actuel, qui conduit la moitié des personnes qui pourraient recourir à l'ACS à y renoncer. L'accès aux soins est réduit pour les pauvres : 5 % des Français ne sont pas couverts par une complémentaire santé, mais dans les 20 % les plus pauvres, ce taux monte à 12 %.

L'obligation de formation étendue jusqu’à 18 ans

"Je serai attentif à la situation des jeunes. 60.000 jeunes chaque année se retrouvent hors de tous les radars. Près de 2 millions de jeunes sont dans cette situation dans notre pays. J'ai décidé qu'une obligation de formation jusqu'à 18 ans serait mise en place. Un jeune devra être scolarisé, ou en formation, ou en emploi à compter de 2020."

Des places en crèches subventionnées dans les communes pauvres

En matière de petite enfance, le Plan Pauvreté prévoit d’ouvrir davantage de crèches aux enfants des quartiers prioritaires ou défavorisés - via des avantages financiers aux collectivités. Emmanuel Macron a indiqué vouloir "limiter à 10 % du coût de construction pour les communes" la construction de crèches dans les communes défavorisées.

Le projet prévoit de passer de 40 à 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle d’ici à 2020.
Zinfos974
Lu 7906 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par mandelamarley le 27/09/2018 17:22

Eradiquer la pauvreté ! C'est éliminer 3/4 de la population.

56.Posté par Mon Dieu le 25/09/2018 10:53

Mon Dieu, comment faire pour éradiquer ce bandit de macron ?!

55.Posté par fepitie le 24/09/2018 17:04

et pour la conerie y compte faire quoi?

54.Posté par Macron en baisse le 24/09/2018 00:10 (depuis mobile)

Macron encore en baisse dans les sondages : 28 %.

28 % d' hyper riches ?

53.Posté par Éradiquer Larem le 23/09/2018 10:22 (depuis mobile)

C Larem qu'il faut éradiquer.
Un danger pour la démocratie.

52.Posté par 974 le 22/09/2018 09:53 (depuis mobile)

Y des moments on a honte d étre français... depuis 2017.

Macron président des hyper riches

51.Posté par Papapio le 21/09/2018 11:14 (depuis mobile)

Et les montages financiers de grandes multinationales dont les maisons mères sont délocalisées pour ne pas payer d.impots en France... Vous l.acceptez ça... Hein ?! De quoi résorber les déficits CGSS et retraite dans le année... Faut pas en parler..

50.Posté par Papapio le 21/09/2018 08:44 (depuis mobile)

M.Macron, commencez donc par imposer au MEME TITRE QUE LE TRAVAIL les spéculations boursières et les bénéfices faramineux qui s.y constitus. Histoire de financer les retraites, hôpitaux, écoles, Sécu .. ça c.est la Justice Sociale

49.Posté par Les hyper riches rigolent le 20/09/2018 16:28 (depuis mobile)

Les hyper riches doivent rigoler.

Arrête taze créoles

48.Posté par Liber' à li smeu le 20/09/2018 10:37 (depuis mobile)

Baisser les salaires permet de baisser le seuil de.pauvreté..cqfd?

47.Posté par jean-richard bennala le 19/09/2018 12:37

c'est vrai il pourra éradiquer la misère en tapant sur les petits et les retraités , macron fera tout pour grossir les portefeuilles de ses amis banquiers, , macron un président élu par défaut à faire valser lors des prochaines élections

46.Posté par une réunionnaise 97410 le 18/09/2018 22:21

je ne parle plus de lui, meme pas sur un forum.Je ne dis plus rien.Parce que j'ai dis à la famille de voter pour lui, et avec tout ce qu'il a fait depuis qu'il a été élu, j'ai été traitée de tous les noms d'oiseaux que mes tantes avaient dans leur répertoire 974.La plus virulente m'a traitée " espèce de chatte en chaleur dans tente", c'est lourd quand meme, et elle ne veut plus me parler, parce que je lui ai demandé de voter Macron.On ne me la fera plus, c'est terminé."dans tente" je ne sais pas ce que çà veut dire, je connais pas cette expression ancienne.

45.Posté par li même ça le 18/09/2018 09:24

mettre les vieux plus au cul, plus dans la précarité. j'y crois pas.

44.Posté par ah,ah ah! le 18/09/2018 10:15

"Macron : "Je pense que nous pouvons éradiquer la grande pauvreté dans ce pays"

Oui en pratiquant l'euthanasie ciblée ( rassurez vous ça viendra sans doute bientôt) , ces salauds de pauvres passent leur temps à réclamer et à pourrir son quinquennat , ben , y a qu'à s'en débarrasser !

43.Posté par " VIEUX CREOLE " le 17/09/2018 23:51

JUPITER et l'Avenir du Pays !
« CHANGEMENT BRUSQUE DE CAP DE MACRON » ?? PAS EXACTEMENT !!! « Tentative de sortir du « Merdier » dans lequel il se trouve depuis le « scandale -BENALLA » ?? TRÈS CERTAINEMENT !!
---- Après des « ratages » , des décision prises dans « la précipitation » (?), des soupçons de conflits d’intérêts de plusieurs proches du Président (dont celui qui vient d'être Élu au « Perchoir » de l'Assemblée Nationale , les démissions inattendues de deux Ministres , les Français dans leur ensemble , sont désorientés !!! La popularité de Macron n 'a cessé de dégringoler depuis ces derniers temps . . . Les sondages sur les prochaines Européennes font illusion car toutes les formations politiques du Pays n'ont toujours pas réussi leur « Refondation » et sont , TOUTES , traversées par des positions divergentes ( même " L.R E M " : démission d'une Militante très connue , réflexions désabusées de plusieurs Militants !)... ----APRÈS avoir , enfin , écouté ( pendant cinq heures !) les Responsables de l'Association « A.T.D. Quart Monde » , JUPITER s'est décidé à parler aux Français !!! On a eu l'impression que « ses yeux s 'étaient brutalement ouverts » sur une Réalité inquiétante, dénoncée pourtant par plusieurs O.N.G . ( Restos du Cœur , Secours populaire , Secours Catholique , Association-Abbé Pierre , A.T.C. -Quart Monde etc... ) … CELLES-CI tirent la sonnette d'Alarme depuis plusieurs mois ! ELLES FONT , TOUTES , LES MÈMES CONSTATIONS : le chômage reste stable , le nombre de Français vivant au-dessous du seuil de pauvreté continue d'augmenter , pendant que le Medef et les grosses fortunes reçoivent « des Cadeaux » ! Ils sont d'ailleurs silencieux depuis plusieurs mois !
Si MACRON n'abandonne pas sa « Politique libérale - ou ultra- libérale- dite de RUISSELLEMENTS » ET s 'il ne se décide pas de constituer un Véritable « Gouvernement d'Union Nationale » avec « les meilleurs de de Droite ,de Gauche et du Centre » comme promis et non pas seulement avec quelques « Macron-compatibles » , il ne tiendra pas longtemps ! ! Les Mesures qu'il a annoncées exigent un « Pognon de Dingue » - pour reprendre sa propre expression -et demanderont du temps à être mises en pratique ! IL FAUDRA qu'il persuade le Medef et les Grosses Fortunes ( qui sont silencieux depuis plus d'un an) d'accepter , ENFIN , le Principe de « la Solidarité Nationale » exigée par la grosse majorité du Pays!!!
« WAIT AND SEE » comme disent les Britanniques (,MAIS pas trop longtemps ! ) ne soyons pas résignés à rester dans « la mentalité du vieux monde » que l'île a connue jusqu'en 2046 et qui NOUS FAIT ENCORE TANT DE MAL !!!

42.Posté par Dagober le 17/09/2018 12:49 (depuis mobile)

Il suffit juste de traverser une rue pour ne plus être pauvre . méprisant ce gars-là

41.Posté par alcide le 17/09/2018 09:41

A défaut d'éradiquer la pauvreté, Macron éradiquera les pauvres. C'est un génocide social qui se prépare. Puis au fur à mesure que de nouveaux pauvres apparaîtront ce sera leurs tours.

40.Posté par patouche le 17/09/2018 08:48

Aidons les pauvres à être moins pauvres (futur) .... et les riches à être plus riches (présent) et tout ce qui est au milieu (passé)..... tout cela me semble imparfait !

39.Posté par Choupette le 15/09/2018 21:51

"Nous pouvons éradiquer la pauvreté ..., mais nous ne le voulons pas ... ".

38.Posté par margouillat974 le 15/09/2018 13:01

Plus de grande pauvreté, rien que des pauvres moyens : une nouvelle classe sociale. Il fallait l'inventer, L.R.E.M. l'a fait !!

37.Posté par Jp POPAUL54 le 15/09/2018 09:57

Courage les pauvres.... Dans 3 ans, on s'occupera de vous.
D'ici là fin du quinquennat, à attendre des mesures fortes, il restera moins de pauvres.
Bon nombre seront déjà morts !!

36.Posté par LORHEIN le 15/09/2018 09:56

En exonérant les riches et en ponctionnant la classe moyenne et les retraités!!!

35.Posté par Dignité le 15/09/2018 06:34

Pour venir en aide aux pauvres, il lui faut pratiquement attendre la fin de son mandat dans le cadre d'un plan
en préparation.
Pour donner aux très riches, il lui a fallu une décision applicable dès le début de son mandat.

Je pense qu'il a grillé sa crédibilité par la décision débile qu'il a prise et fait appliquer au début de son mandat consistant à donner aux riches en faisant la poche des "petits vieux".

La palme du cynisme lui est revenu lorsqu'il a fait passer la pilule en mettant en avant le fait que l'argent pris dans la poche des retraités c'était pour améliorer le salaire de ceux qui travaillent. Oubliant, de ce fait, qu'il revient aux patrons d'assumer une telle responsabilité.

Pour revenir à son plan, en regroupant toutes les aides sociales dans un montant unique, qualifié de "revenu" et en conditionnant le versement de ce revenu à l'acceptation d'une activité utile à la société que deviendront les bénéficiaires potentiels dans l'incapacité physique ou mentale de travailler?
Seront -ils dépourvus de tout revenu? Si c'est le cas , il y aura peut-être moins de pauvres mais ceux qui le seront le seront davantage.

34.Posté par youssef boutrefas le 14/09/2018 22:33

Historiquement parlants l'islame n'est apparue que 5 siecle apres le christianisme et en viron 10 siecle aresle rophete David et 10 autre apres Moise. C'est Dieu qui avait introduit la notion de l'impot. cette manière de faire etait inconnue a part la raquette que faisaient regner les anciennes royaumes.
donc sur cette base dans le monde chretien juif et muslman l'impot ou le tresor de l'impot appartient au Juge et non au politique. avant le pape en christianisme et le rabbin levite prenait le role de Juge ils ne font pas politique chaque chretien chaque juif chaque muslman il n'a pas a aller vers un politique miserable de son etat qui utilise la triche pour s'emparer du gouvernement et du tresor de la recette fiscale et l'utilise a son compte a et au compte d'une bande qui couvent sous son matelat.

ce n'est pas un homme politique riche soit ils comme Ford Trump ou François Pinault (Kering) ou de Bernard Arnault (LVMH), qui leur appartenait de toucher a la recette fiscale ni la distribuer. ils ont leur propre richesse generalement pour gagnger des alliés ils constituent des caisse claires ou des caisse noires. c'est la regle de la politique c'est ainsi on n' peut rien. celui qui n'a pas d'allié ne peut appliquer sa vision politique...

donc puiser dans le tresor de la recette fiscale ce n'est pas l’apanage d'un gouvernement ou d'un groupe de riches.

chaque croyant musulman chrétien ou juif doit s'adresser directement au juge le plus proche. c'est le juge qui décide et non le politique désœuvré car la majorité des politique sont issus de la classe pauvre apres le passage des révolutionnaires infiltrés par le banditisme...on ne peut pas nier les valeur porté par les révolutionnaires mais on déplore les opportunistes qui ont exploité ces valeur pour s'emparer de la recette fiscale ou le budget du publique. tout le monde le sait mais comme tout le monde se sucre personne n'ose décrié cette dérive.

voila c'est claire le président n'a pas le choix soit il sera le président de tous les français et se ranger dans le coté du juridique soit il sera politique et la il appartient a un groupe de financier. s'il parle il doit parler de leur noms et en leur faveurs mais question budget publique et recette fiscale helas ça ne sera plus de son autorité il doit laisser ce secteur aux Juges. qui vont jugés en fonction des demande cas par cas en présence des maire et des elus locaux.

donc si le président ne se decide pas de quel coté il va se placer allez y directement vers le juge si vous voyez être légitime de recevoir une aides...j'appelle a toues les femmes enceinte et en cours d'allaitement d'aller vers le juge le plus proche pour recevoir une part de la recette fiscale qui va lui couvrir les 2+ 9 mois de grossesse au totale un salaire de 6 ans si on compte la durée que doit passer un enfant pour redevenir indépendant de sa maman.. ce n'est pas l'homme politique qui fait l'Aumône? d’ailleurs il est lui même pauvre d'ou iL a de l'argent pour prétendre les distribuer?? au gens c'est un droit Divin car la terre appartenaient a l'homme avant l'apparition des trois religions monothéiste. la terre appartient a Dieu et la recette fiscale aussi appartient uniquement a Dieu t'a pas le droit de toucher. si tu veux faire de l'argent ya les zones industriels mais ne puise pas dans la recette fiscale pour construire ton usine c'est de l’usurpation légale

33.Posté par Manu le 14/09/2018 21:00 (depuis mobile)

Coluche tu entend ça putain enfin tes restos du cœur vont fermé.plus besoins Emmaüs aussi termine ouf merci Mr le président le rêve bleue ..merde ma facture a payé .pas grave je suis élu député dans la 7 e hum 5000 euro va pété .voté pour moi ..merci

32.Posté par youssef boutrefas le 14/09/2018 20:02

le role d'un president n'est pas de donner ou d'offrir car ce n'est pas un milliardaire comme Trump dans un pays liberal ou un Emir au golf qui puise dans ses propres richeses. le role d'un president c'est defendre l'ouvrier face la predation de toutes les formes. et puis le terme de pâuvre porte a confusion car celui qui dans une periode exeptionel dans le besoin n'est pas un pauvre. ''un pauvre selon la definition du coran a une autre definition, chez les arabes il ya le pauvre en arabe fakir et miskine n'a pas son equivalent en français. la langue arabe est reputé une langue precise de dénomination chaque objet a son propre nom. pour ceux qui n'ont pas eu le privilege d'apprendre cette langue pour transposer ce qui est de regle en langue arabe vers les langue latines par exemple en français on dit j'ai marché le jour et le nuit. mais si quelqu'un dit j'ai marché les gens ne savent pas si il a marché de jour ou de nuit. la langue arabe a reglé ce probléme le jour on dit amchi et le nuit on dit asri. en dehor du sol elever au ciel atmosphere nuage mais si on montre vers la lune one on dit araja. lorsque un arabe dit avaoir araja tout le monde saura qu'il est allé au dela des nuages.. ce probleme dans les langues latines est souvent non perceptible du fait qu'ils n'ont pas eu la chance de voir dans d'autre langue pour corriger des lacunes.
ce probleme va se repercuqter comme vous l'avait ici avec Monsieur le President c'est de melanger entre deux categorie des gens les pauvres et les massakines..
massakine en arabe ''toute personne qui a subit une imobilité''
c'est pour cela que les pecheurs sont classé parmis les massakine car la mer ou l'ocean est toujours instable. donc un pêcheur a droit d'une part de la recette fiscal. c'est a dire le juge dans le cas des intempéries anormaux il ordonne au tresor publique de leur faire une réparation..les gens
une femme enceinte est aussi une miskine mais pas une pauvre car elle porte une charge qui va lui limité les mobilité...un berger sur les montagnes des alpes qui a vu la neige lui reduire la mobilité et la visibilité etc....
Donc selon le coran toute personne qui est dans une situation exceptionnelle d’immobilité quelconque aura droit a une aide...

le pauvre c'est autre chose c'est une personne qui n'a reçu aucun héritage parentale ou que ces biens on disparue.

donc l'action envers d'un pauvre qui est fort physiquement et intellectuelement et qui a les acapacité de produire et d'etre independant et offrir un service au d'autre ce type a besoin d'un capitale dite ''lié''
les arabes par exemple avaient une chse que les europeens n'avaient pas c'est le tutorat. c'est a dire lorsqu'il ya une personne sans capitale pour se lancer on lui constitut un petit capitale de demarage mais on lui fixe un tuteur qui le suivra..la notion de 3abd n'est pas la même en europe ce n'est pas un esclave entre les mains de son tuteur c'est une personne en cours d'apprendre et qui sera sous autorité d'un maitre. en arabe être un maitre et etre un esclave ce n'est pas une honte. il ya le maitre et il y'a l'esclave comme les dans l'ordinateur il ya le disque dure maitre et tout les autre disque dure qui sont lié a lui sont esclave
une fois la mission du tuteur el waliye est termine il libére l'esclave pour entreprendre ces propres affaires.. mais tant que l'esclave n'est pas en mesure de proteger ces biens il restera lié au tuteurs...

ce sont des choses qu'on dit ici sur ce site et qui peuvent servire a d'autre pays ou region ..

donc celon la base du coran un président ou un gouvernement n'a pas le droit de donner de l'argent de la recette fiscal a une personne qui est capable de produire sa propre richesse ou etre au service d'une autre personne pour la produire sous une forme de contrat soit l'ouvrier est prie comme actionnaire soit un simple salarié. un salarié touche son salaire mais ne partage pas les risque du patron..mais un travailleur lectionnaire ce qui touche au patron le touche donc vis a vis du contrat qui va lier les deux partie l'ouvrier libre n'a pas le même salaire ni les même avantage que l'ouvrier actionnaire.. les deux formes ont des avantages et des inconveinient seul le patron c'est le tuteur qui va choisir une des pultiple forme. un ouvrier actionnaire ne sera jamais un saboteur par exemple parceque l'usine lui apprtaiendra en parie meme infime. l'ouvrier simple c'est un passager c'est un opportuniste une fois il aura une belle affaire il plit bagae laissant le patron dans l'incapacité de continuer et surtout d'honnorer ces contrats. car beaucoup font des contrats de livraisons a court terme ou longue terme mais il sera tenu de livrer la marchandise sinon il doit chercher ailleur pour completer le contrat de livraison..c'est pourquoi certain patron font introduire des travailleur dite ''pivots'' un pivot un travailleur qui remplace un absent

a bientot

31.Posté par Réunionnais le 14/09/2018 19:48 (depuis mobile)

Macron va taxer maman Brigitte au lieu de donner de faux espoir au peuple qui t a élu président

30.Posté par Dagober le 14/09/2018 16:05 (depuis mobile)

Vivement les prochaines présidentielle pour vous virez !!!!!

29.Posté par Ignace de Poivronsec le 14/09/2018 11:44

Pauvre petit président !

On ne peut pas faire des cadeaux aux riches ( suppression de l' ISF ) et en même temps oser parler d'aider les pauvres !!!

Commencez par cesser de voler ceux qui ont travaillé pour ce pays pour redistribuer "aux migrants" en pleine force de l'âge qui ont fui en lâches leur pays ou lieu de le défendre !

28.Posté par Phil le 14/09/2018 11:27 (depuis mobile)

Sacré macron il veut soulager les pauvres avec des miettes. Le pire c est qu il oublie nos anciens. Il se fout du monde le président des riches. Vivement des élections !!!

27.Posté par herve le 14/09/2018 11:05

Espérons que ce ne soit pas une facon d obliger les gens a travailler a moindre cout !!!
les C U I ayants disparus voila une la solution pour les remplacer.

Nos voisines ont même crées des emploies a 80 centimes€ de l heure


26.Posté par saint capital le 14/09/2018 09:43 (depuis mobile)

Il y a qlq semaines il disait ''pognon de dingue '' et là il veut nous faire croire qu''il veut aider les pauvres. Son SEUL but est de réduire les aides sociales et réduire le coup des travailleurs car c''est ce que lui impose la commission européenne.

25.Posté par Môvélang le 14/09/2018 08:28 (depuis mobile)

Après avoir volé les pauvres, il leurs redistribue une partie du butin en cadeau de bienfaisance.

24.Posté par ANTHECRIST le 14/09/2018 08:24

A part en laissant crever de faim les plus pauvre je ne vois pas comment il compte faire son coup car en pompant près de 300€ sur les retraites des pauvres il y en aura de plus en plus et les 5 à 12 % qui n'ont pas de complémentaire santé ils s'en foutent ils ont la cmu alors arrête ton baratin maquereau de mes deux ...
Que comptes-tu faire pour les gens qui travaillent et ne s'en sortent plus...

23.Posté par Modeste le 14/09/2018 08:15

à 12.Posté par Zandet le 13/09/2018 18:41

A koz li kommence pas par éradiquer la grande fortune...Ki y kroi à le enkor?

si vous ne voulez pas des riches ils iront ailleurs là où l'herbe est plus verte:! si les gros zozos comme vous aimez à dire placent leur argent et surtout leurs ENTREPRISES ailleurs......dites moi qui va vous embaucher....?

22.Posté par Dagober le 13/09/2018 21:28 (depuis mobile)

Il va éradiquer les pauvres en enlèvent ce qui reste, les réformes sont fait tout de suite, mais ce qui concerne la pauvreté c''est 2020 et les présidentielles 2022

21.Posté par Manu le 13/09/2018 21:23 (depuis mobile)

J ai des frissons je vais devenir moins pauvre enfin merci Mr le président je vous crois de tout mon coeur merci ma prochaine facture de Veolia non runeo est d électricité que les taxe sur ma facture je vous l envoie en recommandé .merci de votre a
.

20.Posté par jean rené castan le 13/09/2018 21:17

Beaucoup de "bonnes" paroles mais pour les actes il faudra attendre au mieux 2020, c'est sur que c'est moins risqué de se donner de la marge... Ma mère, 82 ans vient de se retrouver imposable pour la deuxième fois de sa vie depuis la suppression de la 1/2 part "veuvage"... JR

19.Posté par jean-richard bennala le 13/09/2018 20:33

macron un baratineur il est fort dans l'hypocrisie et le mensonge,il ne fera rien effets d'annonces pour les couillons ou les sourds

18.Posté par Paulo le 13/09/2018 20:26

Dixit le gars qui sait qu'il ne sera pas réélu.

17.Posté par la langue na poin le zo le 13/09/2018 20:26

Il nous prend vraiment pour des cons celui là ? Il est en train de casser tout ce que ses prédécesseurs ont établi et voila qu'il nous la ramène en nous expliquant en quelque sorte : JE VOUS FAIS DU MAL MAIS C'EST POUR VOTRE BIEN : pathétique le mec !!!!! il devrait jetter un oeil sur les sondages et descendre de son petit nuage rose

16.Posté par Anonyme le 13/09/2018 20:21 (depuis mobile)

Qu il'' arrete déjà de taxer les retraités et d augmenter les salaires car la paie ne suit plus avec tout ces augmentations non mais...

15.Posté par Kayam le 13/09/2018 19:32

En tant que citoyenne française, je ne peux que saluer votre bonté, Monsieur Le Président, à vouloir éradiquer (bien grands mots !) la pauvreté.

Mal qui depuis de nombreuses décennies ronge le bien-être d’une partie du peuple.
Mal qui ne cesse de croître par des décisions hautement révoltantes par rapport à une catégorie de personnes.
Mal qui n’aboutit à rien de bien lorsque les pauvres sont à bout, et lorsque malgré leurs désirs de s’en sortir, trouvent que de la déchéance et du mépris face à leurs niveaux de vie.

Le cas des SDF, est à mon sens, une portion de la lutte contre la pauvreté qui aurait dû être notifiée dans cet article. De par la perte de sensibilité humaine, ils y sont les plus démunis : n’ayant pas de toit, peinant à se trouver à manger, n’ayant que dans leurs rêves, meilleurs lendemains aussitôt voilés :
Alors que des repas encore propres à la cantine sont javellisés ! Scandale !!
Alors que des êtres en statue de cire exposées dans des musées ne se soucient pas des aléas de température ; car surprotégés pour le bien-être
Alors que des tonnes de nourriture sont jetées
Alors que des gens logeant sur un petit morceau de terre sont expropriés- sous prétexte de non-conformité- à l’instar d’agences immobilières qui veulent s’implanter –en conformité ???- sur ce même morceau de terre…

Vous proposerez des repas à 1€ pour une égalité de « ventre », tant mieux pour la partie de la population qui en a vraiment besoin.
Et pour la formation des jeunes, elle doit s’inscrire dans la ténacité, sans faiblir. Nous avons besoin d’une jeunesse réactive, ambitieuse et qui réussisse. 1000 % pour.

Oui, M. le Président, aidez les pauvres, ils en ont le plus besoin…en tout cas, plus que certains aujourd’hui. Arrêtez les privilèges de portefeuille déjà trop bien garnis. Revenez vers ceux, qui, dans le fond des leurs ne trouvent même pas une pièce et qui regardent désespérément une pauvre petite croûte de pain dans une vitrine.

Ces pauvres peut-être victimes de la fatalité de la vie (?) méritent tout simplement d’être re-considérés. Ne les faites pas se regarder dans une glace sans tain, ils ne sont coupables de rien.

L’exploitation honteuse de la pauvreté n’enrichit pas une cause, elle la salit. Des inégalités doivent être effacées afin de retrouver l’égalité, sur tous les sujets. Retirez donc l’embonpoint à ceux qui se gavent ; financièrement parlant, et redistribuez à parts équitables.

Je crois plus à un sursaut immédiat de conscience qu’à une prise de décision sur long terme car nul ne sait de quoi sera fait l’avenir. Mais ce que vous proposez me semble bien, dans l’attente que ces mesures soient concrétisées.

(je dois normalement terminer par une formule de politesse, je sais)

14.Posté par tour d'horizon de la dette le 13/09/2018 18:58

à 19h00 (heure de Paris) le montant de la dette publique française s'élève à environ =


2 120 357 701 327 €


il serait prêt à tout pour remonter dans les sondages.... ce guignolo !

13.Posté par specialized le 13/09/2018 18:44 (depuis mobile)

Bien sûr que oui...Avec tous le pognon de dingue que l état préleve au contribuable. La pauvreté est certainement créer par ceux qui vont essayé de l éradiqué

12.Posté par Zandet le 13/09/2018 18:41

A koz li kommence pas par éradiquer la grande fortune...Ki y kroi à le enkor?

11.Posté par La vérité vraie... le 13/09/2018 18:33

Il a raison...mais la lutte contre pauvreté se fera sans lui !
La dégressivité des allocations retour à l'emploi va jeter des millions de Français sous le seuil de pauvreté (relative). La fin des pensions de réversion va plonger le veuvage dans la misère. La suppression des APL est fatale à de nombreux étudiants jetés sur le chemin des restaurants solidarités. La lutte inefficace contre l'immigration favorise les réseaux de passeurs au-delà de la Méditerranée qui profitent de l'extrême dénuement des familles. Alors Mr Macron il est grand temps de se taire ! Le mot pauvreté à votre bouche c'est une insulte aux millions de Français en souffrance qui ont vu l'affaire Benalla, la porcelaine à 500 000 € ou la construction de THE piscine à Brégançon.

10.Posté par Ikki le 13/09/2018 18:16 (depuis mobile)

C''est un salaire universel pas un revenu universel erreur. D''ailleurs il n''est pas universel car ne commence qu''à 18 ans. Comme pour le RSI on change juste le nom et Macron se fait sa pub en passant.C''est pareil pour les bénéficiaires. Bref inutile.

9.Posté par albert anchaing le 13/09/2018 18:13

La france pays pauvre ???? non pays des riches pauvres. Pleurnichard et centriste

8.Posté par titotoche le 13/09/2018 16:42

AHAHAHAHAHA COMIQUE CE MEC........

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter