MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Ma position quant au Créole...


Par - Publié le Mardi 2 Novembre 2010 à 14:23

Au risque d'en étonner certains, j'ai du mal à entrer dans le débat du pour ou contre le Créole. Ça ressemble fort, pour moi, à un combat du passé.

Je n'ai pas envie d'être pris en otage entre les extrémistes du "pour", qui font dans la provocation, et ceux du "contre" qui sont parfois ridicules dans les arguments qu'ils utilisent.

Je suis fier de mon Créole, fier qu'il fasse notre originalité.

Un jour, au début de Zinfos, j'avais posé la question : "Qu'est ce qui fait qu'on reconnaisse quelqu'un comme Réunionnais?". Pour moi, ce n'est pas la couleur de sa peau (la preuve, je ressemble à un Zoreil et je suis pourtant Créole), ce n'est pas seulement l'endroit où il est né. Non, ce qui fait que quelqu'un soit reconnu comme Créole, c'est sa capacité à parler le Créole.

Quelqu'un peut être depuis 20 ou 30 ans à la Réunion, il sera toujours incapable de parler Créole. Ou alors, il devra accepter de se ridiculiser en parlant "petit nègre". Comme pour la potion d'Obélix, il faut être tombé dedans tout petit pour pouvoir parler Créole.

Quand je débarque dans une boutique, dans un quartier de Saint-Denis ou à Salazie, je sens bien aux premiers regards qu'on me prend pour un Zoreil. Pas d'animosité, juste une indifférence. Il suffit que je dise deux mots en Créole pour que tout de suite, les visages s'éclairent et que l'accueil ne soit plus le même.

C'est dire combien le Créole, en tant que langue, est important pour moi. Mais encore une fois, je ne veux pas tomber dans le piège des "pour " et des "contre".

S'il y en a à qui ça fait plaisir de causer Créole à tout bout de champ, grand bien leur fasse.

Quant à l'enseignement du Créole, je suis pour, mais uniquement pour ceux qui sont volontaires. C'est ce qui se fait déjà dans certaines classes et ça se passe bien. J'ai même entendu dire que les résultats y étaient meilleurs que la moyenne...

Ce serait bien que le calme revienne dans ce débat.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par Questions aux Réunionnais le 03/11/2010 10:26

Seriez-vous prêt à vous faire opérer par un chirurgien qui aurait fait ses études en créole et ne parlerait que créole ?

Seriez-vous prêt à monter dans un avion dont le commandant de bord aurait appris à piloter en créole et ne parlerait que créole ?

34.Posté par Chirurgienne le 03/11/2010 10:24

Je voudrais écrire ma thèse de doctorat en créole, c'est possible ?

33.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/11/2010 10:23

Pas d'accord Pierrot... d'après moi, il faut distinguer :
"Qu'est ce qui fait qu'on reconnaisse quelqu'un comme Réunionnais?"... de
"Qu'est ce qui fait qu'on reconnaisse quelqu'un comme Créole ?" ... et c'est pas pareil...

être installé, vivre, travailler, contribuer à la vie sociale, éducative, culturelle, politique éventuellement, devrait bien suffire a faire d'un habitant de la Réunion, après quelques années, un Réunionnais. Comme dans n'importe quel département français...

Par contre, en être originaire (de naissance), en revendiquer la "lignée", en parler "le patois locale", en adopter les attitudes, pensées, gestuelles, accents, ... fait de cet habitant de la Réunion un Réunionnais Créole...

Rien a voire effectivement avec la couleur, ni même avec des ressentiments (aussi justifiés peuvent ils être au regard de l'histoire du passé Réunionnais, tout en admettant de ne pas confondre "être Réunionnais" et "être Créole"... a mon avis...

Reste qu'on ne se revendique pas "Réunionnais ou Créole", on se fait reconnaitre comme tél, sur la base de critères seulement humains, donc plutôt perfectibles...

32.Posté par chikun le 03/11/2010 09:31

""""Ce serait bien que le calme revienne dans ce débat."""" (rires)

C'est du Dupuy tout crâché . Il lâche une caisse et se tire vite fait laissant les autres s'agiter dans le bocal.

31.Posté par Eric le 03/11/2010 09:12

100 % d'accord avec Pierrot, ce combat "pour ou contre" est d'arrière garde : c'est ma langue maternelle; je n'ai pas à en avoir honte mais pas la peine non plus d'en faire des tonnes. Et ramener le racisme au milieu de ce débat ... Ce que vous appelez racisme je l'appelle méfiance. Certes ce n'est pas glorieux comme sentiment mais on peut en sortir. Le racisme on n'en sort pas.

30.Posté par le congo chez tintin le 03/11/2010 08:59

pigdin ?

langue véhiculaire ?

langue complexe ?



le reste n'est que bla bla et chauvinisme....

29.Posté par le congo chez tintin le 03/11/2010 08:30

Quand je débarque dans une boutique, dans un quartier de Saint-Denis ou à Salazie, je sens bien aux premiers regards qu'on me prend pour un Zoreil. Pas d'animosité, juste une indifférence. Il suffit que je dise deux mots en Créole pour que tout de suite, les visages s'éclairent et que l'accueil ne soit plus le même.

-------------------------------------------------

NO COMMENT.....le wacisme ordinaire pei quoi !

(Réponse de Pierrot Dupuy : Comme dans la fable "Pierre et le loup", à force de crier au racisme à tout bout de champ, pour tout et n'importe quoi, on ne t'entendra plus le jour où tu en seras réellement victime...)

28.Posté par Tanbi le 03/11/2010 08:17

Post24.Je ne pense pas que l'illétrisme soit le seul fait de l'usage du créole et de la difficulté de passer au français. Dans certains cas bien sûr ça peut être un facteur aggravant. Mais ne perdons pas de vue aussi que l'illétrisme existe aussi en métropole. Et que nombre de nos compatriotes métropolitains utilisent un français très pauvre, c'est à dire avec très peu de mot sutout dans les couches populaires. Ce qui me fait dire que l'illétrisme est plutôt causé par sa condition sociale que l'usage du créole comme langue maternelle.
Post26.Tout à fait d'accord avec vos questions qui sont essentielles. Il serait intéressant en effet de savoir si réellement l'usage du créole est un handicap pour la scolarité et l'instruction en général.
Ou plutôt le fait qu'une majorité de créolophone ont un niveau social plus faible, c'est le fait de cette condition sociale (et non pasle fait de parler créole) qui explique les difficultés à mieux apprendre à l'école...

27.Posté par Pierrot Dupuy le 03/11/2010 07:17

Je rajouterai une petite appréciation certes basique, mais si parlante : Est Créole pour moi celui qui, quand il cogne son doigt de pied dans le pied d'une chaise, jure en Créole.

C'est là qu'on voit, quand la réaction est instinctive et non pas raisonnée, quelle langue vient en premier... Et donc quelle est la culture prioritaire.

C'était juste pour vous faire sourire un peu...

26.Posté par Jin le 03/11/2010 07:17

post 13
Vous représentez parfaitement l'incompréhensions générale de bons nombres de nos compatriotes réunionnais!
Maintenant allons plus loin dans le raisonnement!
pourquoi dans votre famille la langue créole a t elle été bannie?
Avez vous mieux réussi votre vie parce que vous avez délaissé votre langue?
Est ce que si vous auriez parlé votre langue natale votre situation financière et sociale aurait été altérée?
ca me dégoute de voir ces familles de plus en plus matérialiste qui croient qu'en imitant ce qui vient de l'extérieur elles seront mieux vu socialement, ou véhiculera l'image de la réussite.....

25.Posté par Zkaèl le 03/11/2010 06:41

Oui au Kréol ... oui au kréol partou !!!

Quand à la graphie utilisée par les responsables de LOFIS, elle est sujette à caution, comme l'a été en son temps le Kréol Tangol ...

Saint-Denis doit sécrire en kréol : Sindni (prononcer : Sind-Ni).

Tout comme La Réunion doit s'écrire en kréol : Larénion (et non La Rénion).

Quand à ton analyse Pierrot elle va dans le bon sens ... même si je ne suis pas d'accord sur tous les points.

24.Posté par tibouz enkor! le 03/11/2010 05:47

Merci Mr Dupuy,
il est vrai qu'il est difficile de définir avec précision celui qui est créole (langue et culture) de celui qui est réunionnais ou de celui qui ne l'est pas.
Pour moi c'est comme pour le français, c'est un état d'esprit; on partage la culture/ la langue, les valeurs d'une région, d'un pays, on a un sentiment d'appartenance. Pour ma part je me sens créole, réunionnais, français, européen. J'appartient à tous ces ensemble à des degrés divers.
Moi non plus le créole n'était pas la langue la plus présente dans la famille, alors que les parents le parlaient entre eux et qu'ils le défendaient à une époque où on aurait lavé votre bouche avec du savon pour un petit mot "dans notre patois bien sympathique" (citation de Mme SUDRE, ancienne présidente de région, qui n'a pas réussi à anesthésier notre amour pour notre langue).
Désolé je m'égare!!
Pourquoi pas ou peu de créole dans les familles?
Parce que la seule langue de la réussite sociale était le français! Parce que c'était formellement interdit par la république;
Aujourd'hui il est langue de la nation (inscrit dans la constitution) au même titre que les langues régionales.
A l'école nous sommes autorisés à l'utiliser afin de communiquer avec les enfants et de les amener au français (c'était le cas avant pour les enseignants soucieux de se faire comprendre et de bien faire leur travail mais dans l'illégalité!);
seulement ce n'est pas suffisant; 80% de la population est créolophone, il y a 111000 illettrés parce qu'ils n'ont pas construit suffisamment la langue française orale pour qu'au CP et CE1 ils puissent à la fois apprendre à lire mais aussi comprendre ce qui est lu.
Voilà où nous en sommes.
Des enfants créoles auront la capacité d'adaptation à un système qui ne leur donne pas la possibilité de maîtriser les deux langues qui sont présentes autour d'eux et réussiront peut être.
Mais pour les autres, la majorité au vu des chiffres, ce ne sera pas le cas.
Les parents souhaitant que les classes bilingues s'ouvrent ou que l'option langue et culture régionale se fasse doivent se manifester et réclamer auprès de leur mairie ces enseignements. Ce n'est pas perdre du temps que d'avoir pour objectif que de mieux construire le créole, et le français, de mieux les différencier et de faire que les enfants soient heureux de leurs deux langues.
Pour la graphie, aujourd'hui 4 graphies sont établies, dont la KWZ de Danyèl Waro, la graphie 77, l'étymologique et la graphie de Tangol. Là il s'agira de se l'approprier, car comme toute langue qu'on écrit il faut apprendre.
Un courant de pensée, serait de tenir compte de notre alphabétisation en français et de proposer une écriture où l'on prononce toutes les lettres et où l'on tient compte de nos habitudes de lecteur en français et en cela faire des compromis pour faciliter la lecture! (voir les tintins)
Maintenant si on l'écrit, c'est parce que c'est la seule manière de le préserver, car le français par impression sur le créole finira peut être de le détruire!! (Voir créole de Louisiane avec l'anglais)

23.Posté par Roche écrite le 03/11/2010 02:51

voila plus de 30 ans que je vis dans l'exagone mi batay pou pa largue mon l'accent réunionnais pourtant entouré de zoreilles tous les jours, au boulot la kaze faut toujours parler français i fatigue a mwin

heureusement le soir mi retrouve mon langaz avec camarades créoles..Ma femme lé zoreille ma fille zoréole ma femme ne parle pas mais comprend toute

ma fille je l'ai appris et maintenant elle parle aussi comme moi , et ça l'a pas defendu d'aller plus loin que le bac et elle est contente

22.Posté par Ruru le 03/11/2010 01:09

post17 : je ne cherche pas à le "perdre", comme je le disais, j'ignorais même son existence. Même aujourd'hui je ne l'entends pas... pourtant il est évident pour les autres.

post18 : tu adoptes forcement un accent quand tu parles anglais... On distingue tout de suite les Américains des Anglais ou des Scottish (etc...). Moi aussi je dis à mes amis qui ont "fait l'effort" de parler créole qu'ils s'en sortent très bien mais en réalité on sait (qu'ils ne sont pas créoles), c'est tout. Il y a encore quelques jour je rencontrais un soi disant réunionnais lors d'une soirée. Il parlait un créole parfait dans le texte mais j'ai tout de suite noté son accent... Effectivement c'était un zoreil ayant vécu sur notre île. Peut-être même qu'il y est né!
C'est facile aussi de dire qu'on est "humain" comme si on était tous pareil. C'est noble et beau mais ce n'est pas la réalité. Notre culture nous formate et je suis réunionnais parce que j'ai une façon de voir la vie qui est commune avec celle de mes compatriotes. On ne partage peut-être pas les mêmes idées (encore heureux), mais on partage des choses qui nous sont propres.
Comme toi post18, je ne suis pas plus zoreil (bien que je vive en France Métropolitaine) qu'Espagnol ou Toulousain... je suis Réunionnais!

21.Posté par Mlle BLACKMAMBA le 02/11/2010 23:13

Enfin un point de vue que je ne contesterai pas !
le kreol c'est pas forcemment etre née à la Réunion , mais avoir grandi sur l'ile et avoir deux parents nés à la Réunion, c'est cela etre créole !
Et pis libre à chacun de parler ou non le kréol... mais l'écrire oh grand dieu, c'est une autre paire de manches...alors par pitié que certains s'bastiennent de dénaturer le kreol avec une orthographe aussi R I D I CU L E... sin deni AU SECOURS... comment va t-on sortir de l'illétrisme avec un " mèr " pareil !

20.Posté par Citoyen! (et créole aussi) le 02/11/2010 22:46

La réflexion de monsieur Dupuy est intéressante, bien que je ne partage pas tout à fait son avis. Parler créole est certes une caractéristique intrinsèque à la culture créole, mais ce n'est pas tout.
Ce qui fait qu'on est créole c'est un mode de pensée (et donc être capable de penser en créole), ce sont des valeurs communes comme le dialogue des cultures, l'antiracisme, dont nous envie la métropole, c'est manger créole, rire créole (qui est mieux à même de comprendre une blague de johnny guichard ou d'un autre).
Etre créole, ce n'est pas une question d'accent (peuchère!). Etre créole c'est un vouloir vivre ensemble selon les modes réunionnais (il y a donc des comoriens et des malgaches qui sont créoles, et des réunionnais qui ne le sont pas).
Bref, c'est un domaine vaste où nul n'a une réponse précise et définie (ni moi d'ailleurs)
Mais ce que je réfute, c'est la stupidité selon laquelle il faudrait avoir DEUX parents créoles. Petit rappel: c'est la définition de la nationalité allemande selon le théoricien Fichte (l'équivalent de Renan en Allemagne) qui privilégie le droit du sang sur le droit du sol. Cette notion a été reprise et exacerbée par un certain Hitler.
Attention aux amalgames ùXBä! Vous êtes dangereux!

19.Posté par ùXBä le 02/11/2010 22:02

pour moi , un vrai créole , c'est quelqu'un dont les DEUX parents sont nés à la Réunion !
qu'il parle ou ne parle pas la langue ne peut être un critère en soi car , comme le rappellent certains posts , dans quelques ( rares il est vrai ) familles péï....on ne parle pas créole !
Ensuite , je n'ai JAMAIS entendu un zorey parler correctement le créole.....comme dit Pierrot , il faut " etre tombé dedans " petit , et de toutes façons , dans aucun pays au monde il ne suffit de parler la langue , même parfaitement , pour obtenir la " nationalité " !

18.Posté par sarah le 02/11/2010 21:47

post 16 : je parle aussi anglais couramment sans accent frenchy! je n'ai jamais dit que mon créole était indétectable mais simplement qu'à maintes reprises, après avoir discuté avec des amis créoles en créole, certains personnes présentes ne me connaissant pas m'ont dit qu'elles étaient étonnées que je ne sois pas créole. La première fois, j'en ai été très fière, c'est vrai.
Beaucoup de Zoreil ne font pas l'effort d'apprendre. Je le fais. C'est tout. De toute façon, mon objectif n'étant pas de parler sans accent mais de parler comme je le sens et comme je le pense!! Maintenant, je ne cherche pas à convaincre mais à apporter un témoignage. J'ai une amie réunionnaise à Paris, elle n'a aucun accent créole et pourtant, elle a quitté l'ile il y a une quinzaine d'années seulement!
Encore une fois, je ne suis pas plus créole qu'américaine ou française ou espagnole... je suis humaine!

17.Posté par Tanbi le 02/11/2010 21:25

Post16. De grâce ne cherchez plus à vous "débarassez" de votre accent vous perdriez certainement tout votre charme...Bref vous même..

16.Posté par Ruru le 02/11/2010 21:02

à Sarah et zoréalité :
sans vouloir être désagréable, cela m'étonnerait beaucoup que comme vous le prétendez, votre créole soit indétectable. La raison est simple : votre accent "zoreil"...
Je vis en métropole depuis quelques années maintenant et il est impossible pour moi de me débarrasser de mon accent créole. J'ignorais même son existence pourtant pour les autres (métropolitains et même pour un vietnamien) il est évident.

Bref, j'adhère totalement à la prise de position de Pierrot Dupuy sur la créolité. De même que pour moi on ne devient pas créole, on l'est.

15.Posté par trobelle de kava le 02/11/2010 20:43

bertel a raison !.....ces gens qui utilisent plusieurs pseudos sont un véritable fléau !

14.Posté par Tanbi le 02/11/2010 20:14

Post12.Non mon propos c'est juste d'en débattre et non de décider. D'abord on est qui pour décider de la graphie créole?
Pourquoi aurions nous peur d'en débattre?

13.Posté par johanna le 02/11/2010 19:13

a poste9 je suis réunionnaise pure souche précisément malbaraise et je ne parle pas du tout créole c est l éducation que j ai réçus pour autant je suis créole et fière de l etre il n y a pas de honte a avoir a ne pas parler sa langue maternelle a la maison le créole a toujour été bannis est ce un tort? et oui sa existe des créoles qui ne parle pas leur langue maternelle j en fais partie

12.Posté par bertel le 02/11/2010 18:48

10.Posté par tanbi le 02/11/2010 17:37
.../...
Post5.
Faut-il une graphie ou pas ? si non pourquoi? si oui pourquoi et quelle graphie ? avec des arguments techniques, de rérérences sur les études sur le linguisme la culture l'expérience et le vécu des uns et des autres etc..
Est ce que c'est possible ? "


Post 5... répond à post 10 ... vous me passerez le 22 à Agnières après ! Lol

Il faut se laisser le temps fixer une graphie. Ce temps n'appartient à personne... ni à l'ofis du sieur gauvin... ni à personne d'autre.

Notre histoire régionale est ridicule sur l'échelle du temps. Soyons humbles ! La réalité restera et s'imposera dans un temps qui ne profitera à aucun manipulateur de notre temps présent .

Bertel de Vacoa

11.Posté par bertel le 02/11/2010 17:46

Ceci dit.. Monsieur Dupuy... parce que sur tous les sujets, il est légitime de vouloir discuter avec des entités numériques uniques... ziskakan faudra-t-il attendre pour que vous preniez la décision de virer de votre site ( ou de les restreindre à UN seul pseudo ) ... tous les comiques qui postent à longueur de journée et qui dénaturent ce que vous avez voulu créer... amha !

Je l'ai toujours dit, je suis prêt, en ce qui me concerne à payer pour cela le prix du journal que je n'achète plus.

Bertel de Vacoa

10.Posté par tanbi le 02/11/2010 17:37

Post 1 et 2. Attention d'après Pierrot vous n'êtes plus zoreil puisque vous maîtrisez la langue.
Sérieusement, la vitesse d'appropriation de la langue créole par les zoreils est proportionnelle à leur esprtit d'ouverture. Et je précise que c'est un principe universel!
En ce qui me concerne, a part un ou 2 allumés j'ai trouvé le débat relativement serein et surtout enrichissant et j'ai beaucoup appris. D'une façon générale je trouve que plus on avance dans le temps moins le débat justement est haineux. Ce qui est très rassurant.
Post5. Bien d'accord avec vous, il y a trop peu d'indépendantistes ici pour que ça serve d'argument sérieux à certains détracteurs.Faut arrêter les fantasmes.
Mais tout de même, pour en revenir au fond, il faudrait un bon débat, ce qui veut dire apaisé serein pour qu'on avance et qu'on s'enrichisse, sur cette maudite question de la graphie.
Faut-il une graphie ou pas ? si non pourquoi? si oui pourquoi et quelle graphie ? avec des arguments techniques, de rérérences sur les études sur le linguisme la culture l'expérience et le vécu des uns et des autres etc..
Est ce que c'est possible ?

9.Posté par Roche écrite le 02/11/2010 17:36

certain préfere le creole dis kaf un peu prefere le creole des hauts d'autres creole françisé un peu n'aime pas du tout le créole pour moi un réunionnais qui sait pas parler creole ou qui renie ses origines

n'est plus vraiment un réunionnais , mais ici en Europe les gens les font souvent rappeler qui il est pour pas qu'il oublie

8.Posté par noe974 le 02/11/2010 17:34

Il faut mettre le créole partout : c'est notre langue .
Il n'y a pas à en rougir .

Notre langue est précieuse : il y aura moins d'illettrés à la Réunion !!!

A l'école , il faut enseigner en CREOLE , il y aura moins d'échec !!!

7.Posté par Roche écrite le 02/11/2010 17:29

je parle du texte de Mr Dupuy et je suis d'accord avec le texte 5

6.Posté par Tanbi le 02/11/2010 17:14

"S'il y en a à qui ça fait plaisir de causer Créole à tout bout de champ, grand bien leur fasse".
La majorité des créolophones ne parlent pas créole à tout bout de champ par plaisir mais ils parlent créole parce que c'est leur langue c'est tout.
Sinon excusez moi je n'ai pas compris le sens de votre article. Vous dites que vous êtes ni pour ni contre le créole. Ca ne veut rien dire...
Encore que vous êtes pour le créole à l'école pour les volontaires..Un peu comme une religion que chacun aurait le droit ou pas de pratiquer...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Non, je parlais des extrémistes, ou des snobs qui font l'intéressant en parlant Créole.
Le Créole, ça doit venir du coeur. Personnellement, je passe du Créole au Français sans même y penser. Tout dépend de qui on a en face de soi.
C'est aussi une forme de respect pour l'Autre, en le mettant à l'aise s'il a des difficultés à s'exprimer en Français, en lui montrant qu'il peut causer Créole et que je ne le jugerai pas, que je ne le dévaloriserai pas. Qu'on est égaux.
Ce point ne devrait même pas faire l'objet d'un débat.
Par contre, je peux comprendre qu'il y en ait un sur la graphie. Personnellement, j'ai énormément de mal à lire le Créole quand il est écrit en KZW.
Pour moi, le principal intérêt d'une graphie devrait être de permettre à tout le monde de lire facilement un écrit. Pas de le compliquer au point que l'on renonce au bout de quelques mots)

5.Posté par bertel le 02/11/2010 16:44

"Quant à l'enseignement du Créole, je suis pour, mais uniquement pour ceux qui sont volontaires. C'est ce qui se fait déjà dans certaines classes et ça se passe bien. J'ai même entendu dire que les résultats y étaient meilleurs que la moyenne..."

Vous avez ... presque tout dit !

Pour que le calme revienne, il faut juste que les gens s'informent... pour se libérer.

A part anyèl bwayé et quelques rares autres extrémistes des deux bords, je pense que beaucoup ont enfin compris que la langue régionale qu'est le créole ne menace en rien la langue nationale qu'est le français.... bien au contraire. Que la prise en compte de la première est la condition indispensable afin que ce bilinguisme soit vécu comm un atout et non comme un conflit.

Et enfin, que le dire ne fait pas de vous un indépendantiste "gôchiste", sauf aux yeux des ignares qui ne veulent pas s'informer.

Bertel de Vacoa

4.Posté par Roche écrite le 02/11/2010 16:40

là je vous approuve direct j'adhere totalement avec votre texte

3.Posté par titou le 02/11/2010 16:40

Je suis créole, je préfère parler créole en famille et entre amis et je parle français lorsque je suis face à des zoreils ou dans des administrations etc;
Ce qui n'empêche pas que je trouve ridicule de tenter d'écrire le créole de telle sorte qu'il fasse faire des efforts pour le déchiffrer.
C'est pareil pour le journal télévisé en créole de RFO ( je ne sais pas si ça existe encore ). On sent trop bien que l'animateur ( créole) ne parle pas comme il à l'habitude de le faire tous les jours mais choisi de parler un autre créole avec des Z et des déformations inutiles, ridicules qui rabaissent la langue.

2.Posté par Sarah le 02/11/2010 16:22

"Quelqu'un peut être depuis 20 ou 30 ans à la Réunion, il sera toujours incapable de parler Créole". dites-vous!
Au bout de deux ans, je parlais créole au point que bcp pensent que je suis née ici!! pourquoi? parce que j'ai su faire l'effort de m'y mettre et sérieusement.Certes, j'ai été ridicule au début et aujourd'hui, je me sens parfaitement à l'aise en parlant créole. je ne fais aucun effort. Je parle créole quand c'est la situation s'y prête, en particulier avec mes amis. Si je fais une erreur de prononciation ou de compréhension, on me le dit et je suis ravie de me corriger pour progresser!
J'aime cette langue et je n'ai pas pris 20 ans pour la pratiquer assez correctement il parait! Que chacun parle dans la langue qui lui convient me semble pertinent et essentiel pour se comprendre!

1.Posté par zoreilraté le 02/11/2010 16:04

Pierrot je suis zorey, 15 ans de présence à la Réunion et je vous défie de détecter dans mon parler Kréol que je suis un zoreil. Je vis en immersion c'est tout. Alors affirmer qu'aucun zorey ne peut s'exprimer en Kréol sans être ridicule... par contre je pourrais vous présenter des créoles qui sont en incapacité de s'exprimer en créole parce que dans leur famille ça n'était pas utilisé.
Alors cessez d'être aussi sûr de vous dans vos dires...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes