MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Ma nuit dans un Chaudron en flammes...


Par - Publié le Jeudi 23 Février 2012 à 14:50 | Lu 4548 fois

Ma nuit dans un Chaudron en flammes...
Je suis arrivé vers 19 heures à la mairie annexe du Chaudron, où j'ai récupéré Karine Maillot qui venait d'assister à la manifestation des habitants du quartier qui souhaitaient que cessent les violences.

Comme je l'avais fait la veille, nous nous sommes dirigés vers les tours jumelles du Chaudron, lieu de rassemblement des familles venant profiter du "spectacle". Le site offre une relative sécurité car il permet de prendre des photos discrètement grâce à l'iPhone, tout comme le font nombre de personnes autour de nous, souhaitant garder un "souvenir" de ces événements. Nous sommes noyés au milieu d'une foule où il n'est pas rare de voir des enfants en bas âge venant profiter du spectacle avec leurs parents.

L'occasion aussi pour nous de réaliser que deux "mondes" se cotoient à quelques mètres de distance seulement. Si les badauds viennent voir le spectacle, ils n'en sont pas moins critiques sur l'attitude des jeunes. On entend souvent : "Moin lé d'accord pou lutte contre la vie chère, mais là, band la i sava trop loin", ou encore "Lé pas possible, ça pas de monde Chaudron, ça"...

Vers 20 heures, ils sont déjà plusieurs dizaines massés au rond-point du CASE du Chaudron. On sent une tension très lourde, mais rien de véritablement grave ne s'est encore déroulé. Des petits groupes de quelques jeunes essaient bien, ça et là, de détruire les feux tricolores ou bien mettent quelques poubelles au milieu des carrefours mais les choses semblent plus lentes à démarrer que la veille au soir. Au point qu'on en vient presqu'à espérer qu'avec les quelques gouttes de pluie qui tombent et le match annoncé OM / Inter de Milan, les choses pourraient peut être en rester là. Autre élément allant dans le sens d'un apaisement : les forces de l'ordre sont absentes du terrain, sans doute dans l'espoir de ne pas offrir aux jeunes prétexte à se défouler. Et pour aussi qu'on ne puisse les accuser de provocation.

Espoir vite déçu. Vers 20h30, les choses s'accélèrent. Sur un signal venu de nulle part, des dizaines de jeunes se mettent soudainement à courir en direction du parking de Score, avec l'intention évidente de piller la grande surface. Renseignements pris plus tard, ils ne sont pas parvenus à ouvrir les grilles et se sont rabattus sur le CCAS proche qu'ils ont mis à sac.

Peu de temps après, un double convoi de véhicules de police et de gendarmerie s'approche. Les gendarmes continuent en direction du marché forain, histoire de venir se positionner à proximité du parking de Score, avec pour mission de défendre la grande surface.

Quatre fourgons de police s'arrêtent pour leur part devant le CASE. Des policiers en tenue "ninja" en descendent, protégés derrière leurs boucliers. Très vite, des dizaines de jeunes voyous, la plupart avec le visage dissimulé, se faufilent entre les bâtiments du CASE pour venir les canarder à bout portant à coups de gros galets. On entend le bruit sourd des impacts sur les carosseries des véhicules. Tout cela à une vingtaine de mètres de nous.

Contrairement à la veille, il n'y a plus de frontières entre la foule et les manifestants. Tout le monde se mélange, au rythme des flux et des reflux des casseurs suite aux lancers de grenades lacrymogènes et à effet de souffle. Et c'est là que je croise un premier manifestant, le visage dissimulé, avec un énorme galet à la main. Juste derrière, un de ses dalons le suit, à couvert des arbres, avec un révolver à la main qu'il tente maladroitement de dissimuler. Je fais signe à Karine qui voit elle aussi l'arme. Les deux jeunes dévalent le talus et rejoignent leurs copains en contrebas. Ça craint...

Un peu plus tard, vers 21h30, les casseurs se retrouvent dans la rue qui descend de la Région vers le Chaudron, au niveau du CASE. Une demi-dizaine pousse une voiture en travers de la route, la retournent sur le toit et y mettent le feu. Les flammes éclairent la scène irréelle et lêchent les parois du CASE. Encore quelques instants de répit car, dans pas très longtemps, c'est le CASE lui même qui sera la proie d'un incendie.

Non loin de là, un autre journaliste qui prenait lui aussi des photos avec son iPhone se fait "entourer". Les jeunes essayent de lui voler son téléphone. Il réussit finalement à le conserver après négociations. Mais le message est clair : ça va être de plus en plus difficile de faire des photos.

Devant ce risque accru, je demande à Karine de rentrer chez elle et vais avaler un sandwich dans un des rares bars du coin encore ouvert avant de revenir.

C'est sur le chemin du retour, en voulant revenir vers le CASE que je tombe sur une équipe d'une douzaine de policiers dans des voitures banalisées, dont le rôle est d'effectuer des interpellations en flagrant délit. Je tombe sur eux un peu au dessus du CASE, et décide de les suivre quand ils changent de lieu. Nous faisons une première halte devant le Crédit agricole de Sainte-Clotilde. Soudain, un message tombe par la radio : il y a des jeunes armés de battes de baseball qui s'en prennent aux automobilistes à proximité de Hyundaï, à Grand Canal.

Tout le monde saute dans les voitures et je les suis. En fait, il y avait eu une erreur dans le message puisque, à chemin Grand Canal, ce n'est pas Hyundaï mais la CMM. Ca n'empêche pas les policiers d'arriver en trombe au rond-point, au moment où les occupants d'un premier véhicule, peut être de la Bac, sont en train d'effectuer une première opération. Tout le monde descend en courant et cinq jeunes sont au total interpellés, dont un jeune zoreil dont la présence détonne. Le dernier est retrouvé dissimulé tapi parmi les hautes herbes au fond de la ravine et a préféré tranquillement se rendre, plutôt que d'avoir à affronter les crocs des chiens tenus en laisse par des policiers maitre-chiens.

Les cinq jeunes sont allongés à même l'herbe et j'en profite pour réaliser quelques photos avec l'iPhone.

L'occasion de vous préciser comment nous avons travaillé pendant ces deux jours. Présent sur le terrain, je prends des photos avec l'iPhone. En quelques secondes, la photo est envoyée par internet à Mélanie qui attend en veille. A peine la photo envoyée, je l'appelle pour lui raconter ce qui s'est passé. Elle rédige l'article et quelques minutes plus tard, l'article est en ligne avec une photo ou une vidéo. Ce soir, le dispositif sera encore renforcé, de façon à être encore plus réactifs et à encore mieux vous informer.

Mais revenons en à nos moutons. Les véhicules banalisés regagnent le commissariat du Chaudron, pour y déposer leurs prisonniers. Je les suis et me gare devant le bâtiment. Je suis rejoint par Pierre Marchal, un excellent photographe de presse avec qui nous collaborons à l'occasion. Nous planquons devant le commissariat, dans l'attente d'une nouvelle virée.

Soudain, le portail s'ouvre et un long convoi de véhicules de la gendarmerie s'ébranle, avec un seul fourgon de police en queue de peloton. Nous décidons de les suivre. Nous empruntons le boulevard Sud en direction de l'Ouest. Soudain, alors que les véhicules de gendarmerie continuent vers le Port où des pilleurs étaient en train de s'en prendre à la concession Peugeot, le fougon de police tourne à droite dans l'intention manifeste de revenir vers le Chaudron. Nous décidons de lui emboiter le pas. Tant pis pour le Port, on ne peut être partout.

Le fourgon emprunte de petites rues pour finalement arriver sur le parking de Score où stationnent déjà de nombreux autres véhicules de la police et de la gendarmerie. Nous nous garons non loin de là et dès notre sortie de la voiture, nous pénétrons dans un univers de guerre civile. Les gendarmes présents sur l'avenue Leconte de Lisle, sur l'arrière de Score, subissent des jets continus de galets, souvent lancés à une vingtaine ou une trentaine de mètres. Les jeunes arrivent quasiment au contact en se dissimulant dans les parkings des résidences SHLMR situées à proximité. Et les gendarmes répliquent à coup de 50, 100 ou 200. Comprenez par là des grenades lacrymogènes qui portent à 50, 100 ou 200 mètres. De temps à autres, ils alternent avec des grenades à effet de souffle, les seules dont ont vraiment peur les manifestants.

Pendant toute la nuit, ce petit jeu du chat et de la souris va perdurer avec des avancées des forces de l'ordre, puis des retours sur leurs positions fortes, sous la pression des galets des manifestants. A plusieurs reprises, les manifestants réussissent des percées spectaculaires, dues essentiellement au fait que les gendarmes doivent économiser leurs munitions. Ils ont réclamé du ravitaillement, mais celui-ci tarde à arriver. En entendant cela, je ne peux m'empêcher de penser que s'ils devaient réellement se trouver à court, il ne nous resterait plus qu'à prendre nos jambes à notre cou, à sauter dans nos véhicules et à déguerpir, en abandonnant le Score à son triste sort. Heureusement, il n'en a rien été et les différents types de grenades sont arrivés à temps.

Vers 23h15, à l'occasion d'une de ces avancées, les casseurs arrivent à repousser les gendarmes et à pénétrer dans l'arrière de la cour de Score. Ils ont juste le temps de mettre le feu dans un groupe électrogène et des palettes de bois avant d'être à nouveau délogés par une nouvelle rafale de grenades lacrymogènes. Rien de bien grave en soi, sauf qu'une cuve remplie de 3.000 litres de gasoil se trouve à quelques mètres. Le danger d'explosion est important, et on le sent dans la voix du capitaine de gendarmerie quand il demande l'intervention urgente des pompiers.

En compagnie de Pierre Marchal, nous nous approchons malgré tout à quelques mètres de l'incendie, histoire d'immortaliser l'événement et de vous en faire profiter. Clic-clac, pellicule, envoi par courrier, adresse électronique, envoi et l'image est partie en direction de Mélanie. Je sais que dans quelques minutes, elle sera en ligne.

Les gendarmes nous rappellent à l'ordre et nous nous reculons sagement de quelques dizaines de mètres.

Les pompiers arrivent enfin. Ils mettent un peu de temps à parvenir à faire sauter les cadenas avec leurs coupe-boulons. S'ils rencontrent autant de difficultés avec leur matériel professionnel, on comprend mieux les difficultés des casseurs à pénétrer dans le blockaus que constitue le Score du Chaudron. Une fois à l'intérieur, ils parviennent rapidement à maîtriser l'incendie.

En nous approchant du camion-citerne, je vois plusieurs impacts de gros galets sur le pare-brise et sur les côtés du véhicule, preuves de la bêtise des casseurs qui n'hésitent pas à s'en prendre même aux pompiers qui risquent pourtant leurs vies pour venir aux secours de leurs familles...

Vers 2h30 du matin, après plusieurs dizaines d'autres clichés, nous estimons que nous ne ferons rien de mieux que ce que nous avons déjà fait et décidons qu'il est l'heure pour nous de rentrer à nos domiciles respectifs. Ce qui ne signifie pas pour autant que notre travail est terminé.

Et c'est là, arrivé à la voiture, que je découvre le pneu arrière droit crevé... Nous décidons d'essayer de changer la roue mais cette tache nécessite au moins un niveau Bac+15 sur un Toyota Landcruiser... Après plusieurs essais, dans la pénombre, à essayer de déchiffrer les caractères minuscules du livre de bord avec une lampe de poche entre les dents, nous décidons d'abandonner le véhicule sur place, dans un endroit un peu discret. En espérant le retrouver intact au réveil...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

63.Posté par bertel le 25/02/2012 17:25

"Ma nuit dans un Chaudron en flammes... "

Pour revenir au fil... et en souhaitant de tout coeur que la raison revienne. Tous les chiffres, tous les clignotants, au rouge depuis longtemps, de notre petite société étaient connus de tous.

Tous les responsables, politiques et autorité, savaient que certains n'attendaient que ce signal qui a été donné, pas seulement par ceux qui ont parlé mais aussi par ceux qui n'ont rien dit.

Le problème est maintenant de savoir comment sortir de ce merdier.

Bertel de Vacoa

62.Posté par bertel le 25/02/2012 17:16

"61.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 25/02/2012 11:54
sgeg et bertel, vous ne trouvez pas qu'il y a un léger hors sujet la...? LOL
Retrouvez vous au chaudron, et on dira à Mr Dupuy d'aller vous filmer MDR! "


Lol ! Je ne sais pas si je vais pouvoir venir. Dès le post 58, déjà, je me suis demandé comment j'allais avouer toutes mes fautes, suite au diagnostic du Doctèr Speg, à ma femme et à mes enfants.

Le post 60 m'a tuer ! !

Comme le loulou m'appelle "bretelle".. voire "béber" ... permettez-moi, avant de mettre le feu... à ma connexion et à mon ordi... une dernière volonté ! Une question me taraude et je ne veux pas partir... lol... avant d'avoir la réponse.

S.P.E.G. ... est-ce le sigle de "Syndicat Permanent des Energumènes Gonflants" ou alors est-ce le chaînon manquant à Zinfos... Hein !?

Bertel de Vacoa

61.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 25/02/2012 11:54

sgeg et bertel, vous ne trouvez pas qu'il y a un léger hors sujet la...? LOL

Retrouvez vous au chaudron, et on dira à Mr Dupuy d'aller vous filmer MDR!

60.Posté par sgeg le 25/02/2012 11:33

pauvre bretelle...très sincèrement , si tu choisis de t'éliminer , ce ne sera pas forcément une grande perte pour l'humanité , les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient
aussi indispensables au monde que tu croisl'être au contenu de zinfos....
pour le reste , tu travailles dans l'EN , mais tu ne sais même pas lire...je n'ai jamais écrit que la suppression de la sur-rèm ferait baisser les prix courants de façon très directe à l'exception des prix du foncier qui sont alimentés par cette sur-rèm associée à un système de défiscalisation....je n'ai même jamais proposé de la supprimer , c'est très exactement le contraire que je préconise , pas plus loin qu'en réponse au courrier de A Boyer...
mais t'es vraiment trop nul , et le post que tu as vomi sur le fil de ce fameux courrier de lecteur ne fait que confirmer ta bêtise crasse...bretelle....t'es trop minable !

59.Posté par bertel le 25/02/2012 09:06

"58.Posté par sgeg le 25/02/2012 08:07 "

M.... ! C'est trop dur à lire ! Snif ! Je vous remercie pour cette séance gratuite de psychanalyse ! J'ai beaucoup de chance de pouvoir converser avec vous. Merci Docteur !

Je ne sais pas encore si je vais aller me suicider tout de suite.

Je vais écrire la suite en tremblant tellement je suis secoué !

La sur-rémunération n'existe pas sauf dans l'esprit de ceux qui ont envie de toujours désigner des boucs-émissaires et qui lorgnent dans l'assiette de leurs voisins !!!

Tous les fonctionnaires, dans toutes les catégories, sur tout le territoire français sont soumis aux mêmes obligations de recrutement ! Aucune couleur de peau, aucune ethnie, aucune religion n'est privilégiée pas plus que la taille ou le poids.

Aucun de ces critères n'est un critère de recrutement. Je peux vous le dire parce que moi qui suis un TOS grillé depuis longtemps, je leur ouvre le portail tous les matins ouvrables... lol.. à toute cette multitude plurielle d'Agents, de Profs, de CPE, de Principaux, de Proviseurs... pour ne parler que de ce que je sais.

Puisque le recrutement est le même, alors le pouvoir d'achat doit être le même !

Même le speg ou le chikun-alabastille and Co peut devenir "salarié de la fonction publique" !... lol... mais UNE seule personne est autorisée à se présenter aux concours ... LOL

Depuis plus de 20 ans, la situation des fonctionnaires des DOM s'est considérablement dégradée/ou l'équilibre a été rétabli - cochez la mention inutile...

Quel que soit la mention retenue, les prix ont toujours augmenté depuis et le billet d'avion n'a jamais baissé. A titre personnel, j'ai toujours dit que j'étais favorable à la suppression des congés bonifiés !!!

Proclamer, comme vous et le Caton le font à longueur de post que la suppression de ce que vous appelez "la surrèm"... va faire mécaniquement baisser les prix relève de la même ineptie économique que celle de la marine qui propose de sortir de l'euro et de revenir au franc !

Lorsqu'un observatoire des prix, sérieux, définira une fois pour toutes quel est le différentiel du coût de la vie entre la métropole et la Réunion, alors je pense que personne ne s'opposera à ce que ce taux soit appliqué aux salariés de l'état, même si le taux révélé serait de 10% !!!

Pour tous les autres salariés, je suis également pour que ce taux, le même, leur soit appliqué.

En ce qui concerne le reste de vos fantasmes... je laisse les lecteurs juges... m'en vais vous laisser maintenant... fo ke je réfléchiss à mon suicide... lol... J'ai beaucoup apprécié le "je vis des fruits de mon travail" !

Merci encore ! Doctèr ! Lol

Bertel de Vacoa


58.Posté par sgeg le 25/02/2012 08:07

pauvre bretelle...tu mélanges s'expliquer franchement entre quat'zieu et se taper dessus !
tu ne l'as certainement jamais fait de ta vie car tu es bien trop lâche....pauvre petit chose...
et je n'ai aucune injonction à recevoir de ta part , tu te prends pour qui ici , le censeur ?
mais tu n'es RIEN bretelle , juste un sale petit profiteur planqué du système de la prime coloniale qui vient ici ramener sa fraise sans jamais argumenter en aucune manière et
t'en prendre en priorité à ceux qui exposent des points de vue qui te gênent.
sur la question des pseudos , j'en suis à mon troisième en 2 ans...et alors...c'est interdit ?
de plus j'ai pris la peine d'annoncer ici chaque changement et ceux qui me connaissent n'ont eu aucun mal à m'identifier vu que je défends les mêmes idées avec constance...
et j'en changerai à nouveau quand je serai fatigué de celui que j'utilise actuellement !
faut quand même être sacrément con pour s'identifier sérieusement à un pseudo...
tu prétends donc que la crédibilité viendrait du fait de n'avoir jamais changé de pseudo ?
mais tu es le parfait contre-exemple mon pauvre...car tu ne fais qu'écrire des débilités dépourvues du moindre intérrêt..ta seule contribution consiste à t'en prendre à quelques
uns à coup de lol , mdr etc...tu n'argumentes jamais...mais sous le même pseudo !
et en prime , ton unique pseudo , je n'y crois pas une seconde !
tu es à coup sûr le plus gros faussaire de zinfos car en raison du principe énoncé dans mon précédent post , le premier à sentir la merde est celui qui a pété en missouk !
tu nous prends tous pour des cons et ta gueguerre permanente contre les multi-pseudos
n'est qu'un écran de fumée pour dissimuler que tu es le pire troll de tous ici.
il faut voir comment surgissent de parfaits inconnus pour venir mettre le souk sur tous les
fils où tu t'es fait jeter , tu disparais des commentaires et HOP " ils " apparaissent...
pour conclure , tu ne m'interresse en aucune manière...tu es la caricature de ce que je méprise le plus dans ce petit pays...les défenseurs de ce système d'abrutissement des
masses et de profiteurs de la manne publique qui militent pour maintenir une frange de la population dans une posture d'assistés en pleurs qui ne savent plus rien faire d'autre par eux-mêmes que de réclamer un peu plus chaque jour et faire casquer ceux qui créent de la richesse et travaillent pour de bon pour se faire taxer au bénéfice des profiteurs.
les gens comme toi sont les fossoyeurs de ce pays en perdition...bretelle...

57.Posté par bertel le 25/02/2012 07:25

"47.Posté par CLOTAGATIDE le 24/02/2012 15:47
n'étant pas en métropole mais à la Réunion, je pense que si on supprime cette surrémunération mécaniquement cela va baisser.


La belle affaire ! Depuis plus de 20 ans, la situation des salariés de l'état s'est dégradée, comme celle de tout le monde, avec un pic d'accélération depuis 5 ans.

Avez-vous constaté une baisse des prix ? répondez franchement !

Les congés bonifiés ont été réduits ( moi je suis pour leur suppression pure et simple ), avez-vous constaté une baisse du prix des billets d'avion ? Répondez franchement !

La mode est à la recherche du bouc-émissaire du moment. Demain, à qui le tour ?

Bertel de Vacoa

56.Posté par Y en a marre des cons ! le 25/02/2012 06:28

Communar...



Comme la diffamation, l'injure peut constituer un délit ou une contravention selon les conditions dans lesquelles elle est proférée, et peut être passible de peine de prison ou d'amende. En particulier, la gravité des sanctions varie selon qu'elle est publique ou non, qu'elle est ou non précédée de provocations de la part de la personne injuriée, et selon la qualité de la personne à laquelle elle s'adresse selon qu'il s'agit d'un particulier, d'un fonctionnaire public ou d'une institution, par exemple. L'injure crée automatiquement un préjudice à l'encontre de la personne injuriée, cependant son montant est souvent difficile à évaluer. Une injure publique est réprimée par la loi de 1881 (article 33), qui la punit d'une amende de 12 000 euros. Le code pénal (article R.621-2) fait de l'injure non publique une contravention de la 1re classe, soumise à une amende de 38 euros.

55.Posté par Y en a marre des cons ! le 25/02/2012 06:25

En effet, ici, l'insulte est bien publique, en témoigne la jurisprudence constante. Beaucoup de gens ne réalisent pas toujours que lancer une invective dans un lieu public, en particulier sur la voie publique, revient à "proférer" une injure. Par exemple, les juges ont considéré que des propos injurieux tenus dans une brasserie à l'encontre d'une serveuse constituent une injure publique (Cour d'appel de Pau, 1re ch. corr., 15 déc. 2005).

La notion d'injure est laissée à la libre appréciation du juge. Par exemple, le fait d'employer des termes méprisants et péjoratifs dans une interview, sans imputer de faits précis, constitue une injure (c'est ce que nous dit la Cour d'Appel de Paris, le 10 déc. 1998). En d'autres termes, l'injure n'est donc pas simplement l'emploi d'un terme grossier ni même l'imputation d'un vice : c'est le juge qui décidera ce qu'est une insulte, en prenant en compte la situation et la grossiereté des propos.

Par exemple : les expressions “tu es un truand, un malhonnête” (Chambre criminelle de la Cour de Cassation du 16 mai 2000), “illettrée et ignorante et charlatan” (Cour d'appel de Paris, 11e ch., sect. A, 22 mars 2000), “vieille salope : la vieille” (2ème chambre civile de la cour de cassation., 29 nov. 2001) sont évidemment injurieuses.

C'est donc bien l'article 33 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse qui s'appliquera, puisque l'injure est en l'espèce publique (prononcée dans un lieu public) et avec témoins.

Voici les disposition de cet article :

"L'injure commise par les mêmes moyens envers les corps ou les personnes désignés par les articles 30 et 31 de la présente loi sera punie d'une amende de 12 000 € .

L'injure commise de la même manière envers les particuliers, lorsqu'elle n'aura pas été précédée de provocations, sera punie d'une amende de 12 000 € .

Sera punie de six mois d'emprisonnement et de 22 500 € d'amende l'injure commise dans les conditions prévues à l'alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

Sera punie des peines prévues à l'alinéa précédent l'injure commise dans les mêmes conditions envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap."
A BON ENTENDEUR !

54.Posté par Rico le 25/02/2012 01:11

Post 41 , Y en a marre des cons !... Je ne cherchais pas à vous accuser en particulier, et franchement, tant mieux pour vous votre situation vous satisfait. Je suis globalement d'accord avec vous, sauf sur une chose. Oui, il y a peu d'argent au chaudron, beaucoup d'aides, et pas mal de gens qui ne veulent pas vraiment s'en sortir. Là où je ne peux pas vous rejoindre, c'est sur la généralisation. Je travaille au chaudron, et sais bien qu'une forte partie du PIB Réunionnais y est crée, tout simplement parce qu'en plus de la défiscalisation habituelle Réunionnaise, il y a une défiscalisation supplémentaire de type ZUS, et autres aides, la proximité de Gillot y est aussi pour quelque chose.
Je constate que beaucoup d'entreprises ayant leur siège social au chaudron, et donc des emplois qualifiés ... emploient très peu de personnel local. Qu'est-ce qui se passe? Alors non, je ne soutiens pas les casseurs, en revanche, quand on voit toutes ses entreprises et l'argent qu'elles brassent, avec tous les signes extérieurs de richesse qu'elles véhiculent près de chez soi... je peux comprendre qu'on soit frustré.
Autre chose: je connais un peu Sainte Marie, Saint Leu, Montgaillard, pour y avoir des connaissances... pas les quartiers les plus défavorisés. Le taux de professions sur rémunérées y est affolant. Je ne cherche pas à les stigmatiser, mais ce sont toujours les mêmes professions, ou mêmes familles.

Dernière chose: quand vous parlez de consommer autrement, de s'adapter à la Réunion, d'éviter les grandes surfaces....En métropole un produit régional est moins cher qu'à l'autre bout de la france. Par exemple, en Bretagne on trouve des fraises pas cher. Dans le sud ouest, tous les produits maraîchers sont peu chers. Ici, même les mangues péi sont chères (parfois au même prix qu'en métropole), les letchis sont chers, les combavas hors de prix... Allez au marché du chaudron, pourtant un des moins chers de l'île, et essayez de faire vivre avec des produits de base une famille de 4 ou 5 avec un smic. Après on reparle de consommer autrement.

53.Posté par bertel le 24/02/2012 20:10

"52.Posté par sgeg le 24/02/2012 19:41
48 ne fais pas le costaud...je t'ai déja proposé de venir t'expliquer en vrai entre hommes


Mon Dieu ! Le boug i perd l'air et i veut bataill... LOL... Faut pas !

MDR ! Je suis bien plus costaud que vous parce que moi, je suis resté authentique, avec un seul pseudo !!!

En vrai sur ce site ! En vrai avec votre pseudo d'origine !!!!... Quand vous voulez !

Publiquement, rien qu'avec la réalité et des mots...mais lorsque vous reviendrez à votre pseudo d'origine !

Chiche ?

Bertel de Vacoa

52.Posté par sgeg le 24/02/2012 19:41

48
ne fais pas le costaud...je t'ai déja proposé de venir t'expliquer en vrai entre hommes et tu t'es débiné en prétendant que je voulais attenter à ta vie....alors la ramène pas trop...
dailleurs à mon avis le plus tordu de TOUS les trolls qui pourrissent ce site pourait bien être
toi BERTEL , il y a toujours de nouveaux venus qui apparaissent dans ton sillage dès que le sujet vient sur les fonctionnaires et que tu te prends un gros bois..zarbi , non ?
exemple sur ce fil , on voit un total inconnu , dont le pseudo inconnu jusqu'alors " y'en a marre des cons " est une insulte en soi venir pleurer son momon que je serais impoli avec lui ce pauvre biquet....c'est la totale niveau ridicule ce " machin ".....
autre indice suspect , ton acharnement à dénoncer ceux qui utiliseraient divers pseudos...
chez moi on dit que celui qui sent le premier l'odeur de la merde est toujours celui qui vient de lâcher une caisse....tu nous prends tous pour des cons depuis le début , bretelle , c'est
toi qui fout la merde sur zinfos en utilisant une armée de trolls et en te " couvrant " à titre
préventif par tes dénonciations pour dissimuler tes coups tordus et aussi te venger de ton echec à créer ton propre blog ou simplement à occuper le terrain sur zinfos...pauvre taré !

51.Posté par Choupette le 24/02/2012 17:49

"... changer la roue ...nécessite ...un niveau Bac+15 sur un Toyota Landcruiser..."

Vous auriez dû demander à Junior... c'était du nanan pour lui ...

Peut-être même lancer un appel sur Freedom ! :-D

50.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 17:18

Post 47. Personne ne souhaite gagner moins, c'est sur, mais si gagner moins pour moi permet de faire diminuer les prix pourquoi pas ? J'ai appris aujourdhui, par une amie qui y a travaillé, qu'une grande surface vers Ste Clotilde avaient jusqu'a 60% de marge, alors que la moyenne dans ce secteur est de 30 à 40 %....Et si on coupait la poire en 2 : l'Etat obligeant ces grdes entreprises à réduire leur marges (apparemment c'est possible au vu de la loi dite jego de 2009),passant de 60% à 40% et nous, fonctionnaires, soi disant nantis aux yeux de qqn uns, on gagnait 20% de moins ?Après tt pourquoi pas, si les prix baissent, effectivement, ya pas d raison de gagner la même somme que maintenant. Utopie ?

49.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 17:11

Au modérateur du site...je pense que vous y gagnerez en crédibilité en cessant de poster des commentaires insultants envers les autres internautes....C'est celà débattre et confronter ses opinions ? Les insultes ? Regardez les post 46 et 40 par exemple. Je veux bien débattre mais pas avec qqn qui ne respecte pas ses interlocuteurs, pour moi SGEG, vous ne valez pas mieux que ceux qui pillent et détruisent les biens d'autrui et les biens public ! Continuez donc de cracher votre venin, c'est avec un grd plaisir, que dorénavant, je vous ignorerais !

48.Posté par bertel le 24/02/2012 16:18

31.Posté par sgeg le 24/02/2012 07:21
bertel , faux-cul de gôôôche ( pléonasme XXL ) , .... mais l'omerta est efficace...


MDR ! Quand on vous dit qu'ils osent tout !... il paraît même que c'est "leur marque de fabrique"... LOL

Omerta... Lol... Allez retrouvez donc votre pseudo d'origine... cela ne vous va pas de vous cacher si minablement... et "viendez" discuter quand vous voulez sur ce site avec votre pseudo d'origine.

N'ayez pas peur... lol... puisque vous, "vous vivez du fruit de votre travail" ... un honnête homme ... et que moi, je serai un planqué... un qui profite du système... un presque voleur...

Viendez ! Viendez ! ... mais ne vous cachez pas !

Bertel de Vacoa

47.Posté par CLOTAGATIDE le 24/02/2012 15:47

n'étant pas en métropole mais à la Réunion,
je pense que si on supprime cette surrémunération mécaniquement cela va baisser.
oui, on ne pas "et plus" distribuer à toute le monde.

lorsque vous parté chez un concessionnaire le prix est identique que vous soyez dans le Nord le sud l'Ouest ou l'Est. c'est avec votre négociation que vous aurez quelle chose ou pas.

dans la grande surface on ne négocie pas. je suis d'accord avec vous sur notre façon de consommé, mais de voire cette différence est vraimment une preuve que les grandes surfaces profitent de cette surrémuération. de la supprimé, cela les obiglera à s'adaptés à leurs secteurs;

a ce jours les prix des terrains qui continuent de grimpé peuvent ètre acheter par des fonctionnaires en majorité. sans cette surémunération les vendeurs de terrains ou de programme de défiscalisation seront bien obligé de revoir leur prix.

un autre exemple, un propriétaire de logement qui veut le louer, il voudra avoir un prix plus important possible. le fait d'avoir cette surémunération fait que les prix du loyer sont excessivement chère. sans cet écart de salaire, ce propriétaire devra revoir ses prix s'il veut le louer et surtout ètre payer pendant sa location.

enfin, sans cette surémunération,
on reverra plus rapidement nos Réunionnais qui sont partis en métrople par obligations pour devenir fonctionnaire et que comme la liste d'attente est longue car toute la france postule pour cette surémunération avec le soleil en prime, il sont parfois obligé d'abandonné ou de revenir à leur retraite si il non pas eu la chance d'ètre muté.

après le débat, pour ce dédouaner est de dire "allez négocier avec le patron" ou "que fait votre syndicat", mais reconnaissons que trouver du boulot à la Réunion relève bien souvent de l'exploit (malgré nos études) et pour pouvoir survivre (et non vivre), il le remercie en attendant une soi-disant négociation obligatoire annuel.

46.Posté par sgeg le 24/02/2012 15:35

44
mais qui est encore l'abruti caché derrière le pseudo " j'en ai marre d'être aussi con " ?
encore un tordu style boyer ou noé qui revient à chaque fois essayer de nous enfumer avec ses éternelles salades et ses pseudos merdiques nous faire pisser du post en réclamant des sources que j'ai donné ici x et x fois ( ifrap , insee )....va tir in fey don !
de toutes façons , le système de la prime coloniale finira par disparaitre un jour ou l'autre...
ce n'est qu'une question de temps....alors en attendant , si t'en as marre d'être aussi con , c'est pas de chance , car quand on l'est à ton stade , c'est pour la vie ! LoL !

45.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 14:59

Post 43. Je pense qu'il ya une différence entre être sous payé en métropole, sous entendu augmentons leurs salaires...et être "surpayé" ici, sous entendu diminuons leur salaire. En fonction de comment on voit les chose, les conséquences ne sont pas identiques...c'est pourquoi, pour moi, il ya une différence ! :)...Pour info je fais mes courses dans la grd surface la moins chère de mon quartier...L......C ( ne faisons pas de pub.); j'ai cessé de faire mes courses dans d'autres grds surfaces, vous avez raison sur ce point, trop cher ! Je crois qu'il faut aussi apprendre à consommer autrement :)
Alors que faut il faire ? Supprimez la "surrémunération" ? La donner a tt le monde ? Mais où trouvez l'arget pour financer tt cela ? Les prix vont ils forcément diminuer de façon mécanique ?...

44.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 14:33

POUR SGEG....

1/ je sais comment se calcule un salaire moyen, vu que pour ne pas me tromper de dosage de médicaments et éviter de tuer qqn, je dois savoir compter un minimum...VOUS avez avancer des chiffres, permettez donc de divulguer vos sources, ainsi tout le monde pourra vérifier vos dires....
2/ et 3/ Je vois que vos arguments ne valent pas grd chose vu que vous vous pêrmettez de m'insulter, bravo le niveau du débat ! Les insultes commencent à sortir qd on n'a plus rien a dire d'argupmenté...Les internautes jugeront de qui est vindicatif...Vous qui insultez ou moi qui ne fait que donner mon avis.
Au cas ou vous n'auriez pas lu tous mes commentaires, j'ai dejà indiqué que ce sont les infirmiers de métropole qui étaint sous payés au vu de leur charge de travail et de leur responsabilités, et que moi j'estimais être payé correctement pour le travail que je fais (pour rappel 2000€ net/mois en CDD...)
7/ Moi vindicatif ? en tt cas je reste poli sans vous insultez alors que vous vous permettez de le faire ! Nous sommes ici pour débatrer, échanger nos points de vue...pourquoi m'insulter ? Vous ne vous grandissez pas comme ça !
4/ Les salariés du privé veulent gagner plus ?...j'ai dejà donné mon avis la dessus, apparemment vous ne l'avez pas lu, trop prompt a critiquer peut etre, ...aux salariés de négocier avec leurs patrons avec l'aide de leurs syndicats (ou sont ils d'ailleurs aujourdhui ??)
6/ Revoyez vos sources, car je ne touche pas la prime cospar comme vous le prétendez, prouvez moi le contraire....

43.Posté par clotagatide le 24/02/2012 14:22

nullemment, j'ai voulu dire que "y a marre des cons" est surpayé ou ne mérite pas son salaire. je voulais juste vous faire remarqué qu'un fonctionnaire pour les mèmes tàches à la réunion et en métropole ne touche pas le mème salaire. appeler cela être surpayé à la Réunion ou sous-payé en métropole cela reste la mème chose;
aussi, dans mon message, je n'ai pas parlé de "z'oreil" mais de fonctionnaire. heureusement pour nous qu'il y aussi des créoles fonctionnaires.

a la base cette surrémunération a été installé me semble t'il pour faire venir des gens de l'extérieur à la Réunion car nous n'avions pas des gens au niveau. aujourd'hui il me semble que cela n'est plus le cas et vous en ètes la preuve Mr le Yab ( pas d'affolement, j'en suis un aussi), alors pourquoi gardé cette surrémunération?

je vous invite lorsque vous faites vos courses et si vous avez la possibilité de comparer des articles de mème marque, poids code barre, et ect dans une mème enseigne sur 2 zone différents (exemple une grande surface de Sainte-Marie et celui du chaudron qui est moins importants) et vous allez constaté que les prix ne sont pas identiques.
celui de Sainte-Marie sera plus chères.
cette enseigne à le mème fournisseur, la mème centrale d'achat mais son coefficient multiplicateur n'est pas le mème. il s'adapte par rapport au pouvoir d'achat du secteur.
cette disparité qui exsite en le privé et le public fait que les prix sont tiré vers le haut.

cette surrémunération nous fait du mal et je vous rassure j'ai un salaire équivalent au votre et malgré les efforts que je fournit presque qu'équivalent du votre, je n'ai pas la sécurité de l'emploi (je suis dans le mème vision que Rico).



42.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 14:06

A tous ceux qui tentent de justifier la pseudo détresse des jeunes qui pillent et cassent, je vous conseille un article (...). Les habitants du Port sont eux même excédés des violences, un salon de coiffure a été incendié mettant en danger les familles vivant ds les apts au dessus, les obligeant à quitter leurs apts en pleine nuit ! En prime 3 salariés en chômage technique...Qu'estce qi peut justifier tt cela ? Qd cela va t-il s'arrêter, qd il y aura un mort ????

41.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 13:47

POUR RICO...Vous prétendez payer le double que moi en impôts, ...cela veut donc dire que vous gagnez plus que moi, tant mieux pour vous; si vous en êtes arriver là c'est grâce à vos efforts comme vous l'indiquez. Vous en avez fait, moi aussi !.... Mais permettez moi une question : qui est surrémunéré alors ? Vous ou moi ?...Qui suis je pour juger si vos revenus sont trop importants ou pas ? Je ne connais pas votre métier ni ses contraintes. Je ne permet donc pas à d'autres, ignares du vrai métier d'infirmier, de faire des commentaires ineptes.Les fonctionnaires ne sont pas responsables de la "surrémunération"...Et par pitié LISEZ avant de commenter ! j'ai dit OUI pour aider les gens a vivre décemment, ceux qui sont dans la vraie misère, qui ont faim ou qui se privent pour leurs enfants... mais NON aux casseurs, pilleurs qui eux, sont loin d'être dans la misère...Regardez donc les voitures garées sur les parking des logements sociaux, regardez la mutilplicité des paraboles sur les balcons des mêmes logements....est ce là le signe d'une misère ??? Je ne le pense pas !.....Et oui je suis fier d'avoir accompli et d'être arivé là ou je suis, pourquoi devrais je avoir honte ? Encore une fois, comme bcp de gens, j'ai bossé pour en arriver là ...Devrais je avoir honte d'avoir réussi ? Non !...De par mon métier je croise bcp de gens qui vivent aussi bien que moi, voire mieux, sans travailler, à coups d'alloations par çi et par là...Et c'est cela que je dénonce, non pas l'aide légitime à ds êtres huamins ds le besoin ou frappés par les accidents de la vie. Et pour tous eux qui l'ignorent, être infirmier ne veut pas dire être fonctionnaire, pour info je suis en CDD, pas titulaire, même pas stagiaire; et je n'ai donc aucune garantie de l'emploi, comme certains peuvent prétendre ! Alors svp, avant de juger les autres, vous aussi, renseignez vous ! Merci !

40.Posté par sgeg le 24/02/2012 13:41

@ pierrot comment tu laisses-tu passer des posts avec des " pseudos " comme le 36 ?
mais je vais répondre à ce (...) qui raconte totalement n'importe quoi !
1/ si tu ne sais pas ce qu'est un salaire moyen , retournes à l'école !
2/ combien gagnerais-tu en métropole , avec le même taf dugland ? 1300 nets et ils font leur travail sans doute mieux que toi vu ta mentalité de profiteur !
3/ les fonk's des dom ont-ils passé des concours différents de ceux de métropole? NON !alors pourquoi devriez-vous toucher une prime vie-chère et pas les autres !
4/ des tas de salariés du privé en font autant que toi et gagnent 1000 euros nets !
5/ aucun smicard n'a droit à la cmu , il dépassent le plafond !
6/ la prime cospar = 50 euros par mois , alors que tu palpes 700 par mois !
7/ diplômé d'une grande école de commerce j'ai réussi un bébète concours pour cela , je n'ai aucun conseil à recevoir d'un petit infirmier vindicatif !
Y'en a marre de ces enfoirés de fonk's qui viennent ici raconter n'importe quoi sur le sujet pour protéger leur racket et se permettent d'insulter ceux qui disent la stricte vérité.
j'ai connu un paquet de fonctionaires depuis que je vis à la réunion , la majorité ont une mentalité infecte de profiteurs et de radins à l'image du (...) du post 36.
j'en ai connu un seul qui était honnête , il reconnaissait que ce système de sur-rèm faisait
de lui un vrai privilégié....il est reparti depuis longtemps en métropole , dégoûté par la mentalité de pourris de ses confrères !

39.Posté par Rico le 24/02/2012 12:38

Non, les enseignants ne gagnent pas les chiffres mirobolants annoncés.
En revanche, je trouve quand même scandaleux qu'un enseignant ayant son CAPES en début de carrière à la Réunion touche dans les 2500€, soit le salaire d'un cadre moyen en milieu de carrière à la Réunion... Qu'un professeur des écoles débutant soit à 1800€ à la Réunion... ça me parait aussi beaucoup...quand une bonne partie de la population gagne le smic, et surtout lorsque l'on voit ce que ce SMIC permet d'acheter.

Que la sur rémunération des fonctionnaires (et assimilés) soit la résultante d'un problème de vie chère ou sa cause, à la limite, je m'en moque. Elle est scandaleuse, car au final, il y a une disparité entre une écrasante majorité dont le pouvoir d'achat se limite à faire des courses de subsistance, et une minorité qui profite de la Réunion comme d'un parc d'attraction géant pour touristes.
Post 25, post 36, non je ne tiens pas à travailler dans la fonction publique, ça ne m'intéresse pas, je ne suis pas envieux. J'ai fait des études, je bosse dans le privé, j'aime ça, et n'ai aucune sécurité de l'emploi. Mais c'est mon choix, et j'ai choisi mon métier, j'ai cette chance immense. Je trouve juste scandaleux que cela crée une disparité. Moi aussi j'ai fait des sacrifices pour avoir un emploi, et continue. Je paie le double de vos impôts, et en suis fier.
Ce genre de discours à base "moi je me suis donné les moyens d'avoir un concours" (et donc donc de vivre avec la sur rémunération qui va avec), c'est juste oublier un peu la réalité sociale Réunionnaise, et complètement nauséabond.

Il y a des gens prêts à garder des enfants ou travailler pour quatre euros de l'heure sur cette ile. Beaucoup plus que vous ne croyez. Quand on en est réduit à ce point là, ce n'est pas d'une baisse de l'essence ou du discours paternaliste d'un fonctionnaire fier comme vous de son statut dont on a besoin.

38.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 12:15

POUR CLOTAGATIDE....Selon vous je gagne cette surrémunération pour profiter du soleil...mais c'est vraiment du n'importe quoi ! Dois je comprendre, comme dit créole, que "mi grat mon ki" ??? Vous ne savez vraiment pas ce que c'est que le métier d'infirmier, ses respnsabiltés, sa disponibilité,sa pénibilté.... sinon vous n'auriez jamais écrit une telle ineptie....profitez du soleil...Ah bravo ! Quel argument ! Pour ton info je suis créole, un ti yab, comme i dit ici, alors avant de raconter n'importe quoi, renseigne a ou !!!!!!!! Je suis en première ligne de la misère, LA VRAIE, non pas que je la vie moi même mais , pendant leur hospitalisation les patients et leurs familles se confient,on travaille avec d'autres professionnels (assistante sociale, infirmier libéral etc..) et on se rend compte qu'il existe une vraie misère encore à la Réunion : Alors OUI pour aider ces gens a vivre décemment, NON aux casseurs, profiteurs des allcoations comme moyens de vivre !........ Là ou je vous rejoins c'est qu'en métropole les infirmiers sont reellement sous payés par rapport a la charge de travail , et non pas les infirmiers d'ici qui seraient surpayés ! Vous prenez les choses totalement a l'envers ! J'estime que ce je gagne aujourdhui, je l'ai mérité (voir mes autres commentaires plus haut), je ne me sens nullement surpayé, ni privilégié.J'estime etre correctement payé pour ce que je donne à la société tous les jours ! La jalousie la pas bon marmaille !!! Vous voulez, une" surrémunération" dans le privé...allez négocier avec votre patron, avec l'aide de vos syndicats (c'est leur rôle apres tout non ?)....Mais continuez a tirer à boulet rouge sur une catégorie de Réunionnais n'a jamais fait avancer les choses ! Tirez donc à boulet trouge sur ceux qui pillent, cassent et profitent du sytème (qu'ils soient Karouapaille," Kaniard" ou hommes politiques)

37.Posté par clotagatide le 24/02/2012 11:19

POUR TARAM.....Avant de dire n'importe quoi vérifiez vos infos svp...je suis moi même infirmier à bellepierre depuis 3 ans et je suis loin de gagner les 3000 à 5000€ que vous annoncez !!! Je suis prêt d'ailleurs a montrer ma fiche de paie ! Je gangne 2000€ par mois pour bosser A 5h du matin ou de nuit, pour bosser 3 week ends sur 4 dans le mois, je suis a la disposition des patients 8h/ jpour quand je vais bosser...alors NON je ne gagne pas trop ! J'estime que pour la charge de travail et les responsabilités que je dois assumer je suis payé correctment ni trop peu ni trop ! Alors cessez de raconter n'importe quoi ! C'est avec des commentaires totalement faux comme le votre que les gens croient n'importent quoi !

ET POUR CE MEME TRAVAIL QUE VOUS MERITEZ VOTRE SALAIRE,
VOUS AURIEZ ETEZ PAYER COMMBIEN EN METROPOLE DANS LA GRISAILLE ET LE FROID.
VOILA POURQUOI C'EST UNE REMUNERATION INJUSTE FACE AU PRIVE.
LES FONCTIONNAIRES TOUCHENT UNE VIE CHERE POUR PROFITE DU SOLEIL ALORS DES SALARIES CE BAT POUR ESSAYER DE FAIRE RECONNAITRE LEUR PEINIBILITE DU TRAVAIL.

36.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 11:05

POUR SGEG....Je serais curieux de savoir d'ou vous tenez vos chiffres, car bien qu'étant infirmier depuis 3 ans je gagne 800 € de moins par mois que ce que vous prétendez, alors votre salaire moyen a 2860€ net par mois ds la fonction publique me fait bien rire ! J'aurais bien aimé gagner autant mais ce n'est pas le cas !
Par contre vous oubliez d'indiquer que "les gens qui végétent", pour reprendre vos propres termes,ont droit a la CMU, à différentes allocations par dizaines (rentrée scolaire, prime copar etc etc...), ne paient quasiment pas de loyer, pas d'impôts, et j'en passe....Moi j'ai la chance de payer des impots et pour info étant célibataire, je paie, j'estime assez cher, 160€ d'impots/mois ! Alors qd je vois comment ils sont utilisés, a nourrir et a vêtir avec des vêtements de marque des casseurs et des profiteurs du système, je dis que cela sufit ! tjs a tirer a boulet rouge sur les fonctionnaires, mais après tout, vous ou tous ces jeunes, vous pouvez très bien passer un concours de la fonction publique, étudier, réussir les examens ! Les concours sont ouverts a tous que je sache !! Que croyez vous ? Que nous sommes arrivés là ou nous sommes par l'opération du St esprit ? Que nous avons trouvé nos diplômes et compétences en soulevant un galet ???? Non ! pas moi en tt cas, je suis là a force de travail et de sacrifices ! Alors les jaloux merci bien !

35.Posté par Moucataou le 24/02/2012 09:48

La racaille nourrie grâce à la CAF et aux aides diverses....incapable de suivre une scolarité correctement, de s'insérer dans la société, et qui vont eux même se reproduire creant de nouveaux assistés !!! Pauvre Réunion, tu cours à ta perte....

34.Posté par Job le 24/02/2012 08:05

Ya de sacré cons sur ce site qd même : "c la faute des des enseignants tout sa" a dit l'autre décervelé... qu'est ce qui faut pas lire ici !!

33.Posté par Y en a marre des cons ! le 24/02/2012 07:31

POUR TARAM.....Avant de dire n'importe quoi vérifiez vos infos svp...je suis moi même infirmier à bellepierre depuis 3 ans et je suis loin de gagner les 3000 à 5000€ que vous annoncez !!! Je suis prêt d'ailleurs a montrer ma fiche de paie ! Je gangne 2000€ par mois pour bosser A 5h du matin ou de nuit, pour bosser 3 week ends sur 4 dans le mois, je suis a la disposition des patients 8h/ jpour quand je vais bosser...alors NON je ne gagne pas trop ! J'estime que pour la charge de travail et les responsabilités que je dois assumer je suis payé correctment ni trop peu ni trop ! Alors cessez de raconter n'importe quoi ! C'est avec des commentaires totalement faux comme le votre que les gens croient n'importent quoi !

32.Posté par alabastille le 24/02/2012 07:31

Entièrement d'accord avec chikun qui a un raisonnement positif.
La source de tous nos maux actuels est le différentiel de rémunération entre public qui se gave et privé qui se serre la ceinture.
Que l'état français donne aussi la surrémunération au privé et aux prestations sociales.
La vie est chère pour tout le monde.
Pourquoi n'entend-t-on pas les syndicalistes ? Parce qu'ils doivent émarger dans les 5000€/mois et qu'ils ont peur de perdre leurs salaires coloniaux. CQFD
Je suis, comme chikun, pour l'application de la prime de vie chère à tous le privé et aux prestations sociales.(payé par l'état, pas par les patrons)
Qu'en pensent les pisse-vinaigre ? (rires)
Hein ?! Hein!?

31.Posté par sgeg le 24/02/2012 07:21

bertel , faux-cul de gôôôche ( pléonasme XXL ) , toujours prompt à voler au secours de
la veuve et de l'orphelin au nom de la justice sociale est étrangement muet sur la plus énorme injustice de toutes ici à la réunion , la sur-rémunération , dont il profite bien sûr !alors je précise , je déteste le fn , je n'ai rien à voir de près ou de loin avec l'ump ou aucun parti politique et mes revenus sont bien au dessus de la moyenne des fonctionnaires par la grâce d'un très bon diplôme de l'enseignement privé et d'un long parcours de travail.
je ne ressens aucun mal-être....je suis un privilégié....mais pas par le fait d'une loi de type colonial fabriquée par des fonctionaires pour des fonctionnaires...
alors je trouve particulièrement minable que LE donneur de leçons vienne cautionner un
système où 60 000 agents publics se partagent 600 millions par an à raison de 10 000 euros par personne , avec un revenu moyen des fonk's de 2860 euros nets par mois ici
alors que le reste de la population végète avec un salaire moyen du privé INFERIEUR de
25% à celui de métrople selon une récente étude insee , sans parler des petits retraités , des chômeurs ou des minimas sociaux....
les fonctionnaires ont droit à une protection contre la vie chère de 50% et plus alors que le reste de la population prend cet écart de prix en plein dans la gueule !
si les français qui sont les payeurs au bout du compte savaient le " paradis " que les fonk's
se sont fabriqués avec leur pognon...ça passerait très mal...mais l'omerta est efficace...
alors BERTEL , je te le redis ici , tu es nul !

30.Posté par bertel le 24/02/2012 05:26

"25.Posté par Hyper-Payet le 23/02/2012 23:13
Encore la faute du simple professeur des écoles ! Et pourquoi simple d'ailleurs ? J'en connais plusieurs. Aucun à 4000 euros. Bref... Ça ne vole pas haut, comme d'habitude. Toujours les mêmes envieux.


Il ne faut pas trop s'en faire, c'est le travail permanent de deux ou trois sur ce site. Comme plus d'un d'entre eux a toujours revendiqué poster sous plusieurs pseudos, cela ramène à portion congrue leur seul argument. Ces comiques réclament de voter marine pour la plupart ou sont des umpistes enragés... Dans les deux cas, il faut bien qu'ils désignent une victime... à leur mal-être.

Bertel de Vacoa

29.Posté par chikun le 24/02/2012 05:25

Je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle entre le(s) feu(x) du Maïdo et les "manifestations "contre la vie chère.
Dans les deux cas il y a une volonté manifeste de détruire la Réunion.
Pourquoi s'attaquer au patrimoine de l'humanité, au case du chaudron, aux bibliothèques, aux CCAS ? Hein?! Hein!?
Depuis que le Conseil régional a changé de majorité il se passe de "drôles" de choses à la Réunion.
Tant que nous aurons une réunion surrémunérée qui vit dans sa bulle aristocratique la démocratie ne sera qu'un leurre sur notre belle île.
------------------------------------------------------------------------------------------
Je ne pense pas qu'il faille supprimer la surrémunération. Il faut donner la surrémunération aux travailleurs du privé et aux prestations sociales. Pourquoi des primes de vie chère pour les uns et pas pour les autres ? Qu'est-ce qui justifie en 2012 une telle iniquité entre Réunionnais ?
------------------------------------------------------------------------------------------
La priorité première des politiques devrait être de favoriser l'implantation d'entreprises privées, des entreprises qui payeront des impôts.... Ce n'est pas aux mairies, ni aux autres CR et CG et autres, de se substituer au privé. Une entreprise doit être confiée à un patron, pas à des politiques qui ne savent pas compter ...pas à des politiques qui ne savent qu'augmenter les impôts et en créer de nouveaux.

Hein!? Hein ?!


28.Posté par bertel le 24/02/2012 05:20

"8.Posté par Bertel de Vacoa le 23/02/2012 15:50 "
...
"20.Posté par bertel le 23/02/2012 19:26 "
...
"23.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 23/02/2012 21:02
Ah Ah Ah, ça vaut le coup de recopier ce morceau d’anthologie :....Le temps passe ... Chaque année fait 365 jours ... Depuis le temps que Bertel sévit dans les blog, il doit être vieux maintenant ...


Le troll n'aura jamais été aussi limpide ! LOL
Merci d'avoir révélé, à votre insu... LOL..., qui est celui qui a pris le pseudo "Bertel de Vacoa" !... la même technique minable que celle qui a sévi sur feu le forum de Zinfos !!!

Pour vous aider à être moins con la prochaine fois, je vais même vous aider. Les mots vous trahissent toujours : "anthologie" est celui qui vous confond... pour ceux qui suivent... mais il y a débat plus important en ce moment...

Bertel de Vacoa

27.Posté par noe2012 le 24/02/2012 05:00

Votez Sarkozy le meilleur des meilleurs !!!

26.Posté par Thierry Bressure le 23/02/2012 23:32

Hummm, combien de fois le mot IPhone a été écrit ? Le terme téléphone ou smartphone n'aurait pas enlevé de sérieux à votre article.

25.Posté par Hyper-Payet le 23/02/2012 23:13

Encore la faute du simple professeur des écoles ! Et pourquoi simple d'ailleurs ? J'en connais plusieurs. Aucun à 4000 euros. Bref... Ça ne vole pas haut, comme d'habitude. Toujours les mêmes envieux.

24.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 23/02/2012 21:21

Té rico la di un bon nafèr la par contre... à méditer!

23.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 23/02/2012 21:02

Ah Ah Ah, ça vaut le coup de recopier ce morceau d’anthologie :

8.Posté par Bertel de Vacoa le 23/02/2012 15:50
Il y a 50 ans on a construit des cités, on y a progressivement confiné les immigrés, on pratiquait à tout va les discriminations à l'embauche, au logement, aux loisirs.
A l'époque, les immigrés ne disaient rien... aujourd'hui la 3ème génération de leur enfants est né dans les mêmes cités, on y a donc concentré la misère, comme aux Etats Unis avec les noirs ou les hispaniques.
Aujourd'hui, la criminalité y est omniprésente. Et on s'étonne aujourd'hui de cette violence. Pffff, on crée des problèmes, et ensuite on s'étonne que ça explose...


Le temps passe ... Chaque année fait 365 jours ... Depuis le temps que Bertel sévit dans les blog, il doit être vieux maintenant ...

Allooo papy Bertel ? Allooo ? Tu parles de quels immigrés ?
On est à La Réunion, pas dans la banlieue parisienne ...
Avale tes cachets pour la mémoire, ou avale ceux pour dormir. Choisi.

22.Posté par Rico le 23/02/2012 20:17

En tout cas, je constate que les escadrons venant de la métropole sont plus rapides à arriver pour éteindre ce feu-là que celui-ci du maido.

21.Posté par bertel le 23/02/2012 19:30

"Ma nuit dans un Chaudron en flammes... "

Joli récit et bel exploit ! Mais la prochaine fois, allez-y avec "in ti loto" dont la roue est facile à changer ! Lol

Bertel de Vacoa

20.Posté par bertel le 23/02/2012 19:26

"8.Posté par Bertel de Vacoa le 23/02/2012 15:50 "

...zêtes pas assez intelligent pour vous trouver un pseudo qui ne prête pas à confusion ?

Bertel de Vacoa

19.Posté par maloya le 23/02/2012 18:38

le ridicule ne tue pas. redescend de ton cat cat pierrot t'as pas passé la soirée à homs !

18.Posté par NEMO le 23/02/2012 18:18

poste 14. Taram
Vous ne voyez ni les responsables syndicaux qui touchent la sur-rémunération et des avantages dont Zinfos 974 s'est fait largement l'écho... ni nos CHERS élus cumulards parce ceux-ci perçoivent en plus de leurs très hauts salaires et de leurs frais et avantages liés à leurs fonctions... leur retraite,majorée bien entendu, de la fonction publique dont ils sont quasiment tous issus !!!

LIBERTE....EGALITE....FRATERNITE....

Comme disait Coluche : " Y'a des Français plus égaux que d'autres ..."
On peut rajouter SURTOUT à La Réunion !!!

17.Posté par jlr le 23/02/2012 17:59

Alors, Pierrot, ce soir on ramasse la pub iPhone et Toyota aux Camélias ?

16.Posté par noe 2012 le 23/02/2012 17:44

P14
Pas vrai ces chiffres ! du bidon ! des fantasmes de mauvais garçons !

La vie n'est pas chère !
il faut savoir acheter les bonnes choses et non faire comme ses voisins !!!

« Pourquoi dire que les gens sont comme ils sont et qu’ils ne peuvent changer ? Tout se travaille, même le calme. » [Hervé Desbois]

15.Posté par Rico le 23/02/2012 17:41

Post 6. Comme beaucoup, je partage votre avis.
Je n'aime pas, d'habitude, opposer les gens entre eux, mais je pense que vous avez raison.
Au catégories dont vous parlez, j'ajouterais une partie des professions liées au paramédical, qui ont l'air de bien se plaire ici.

Je constate aussi que les ghettos pour riches existent bels et bien à la Réunion avec résidences (voir rue entières) sécurisées, et que lorsqu'on regarde les registres du commerce et des sociétés, ce sont souvent les mêmes noms qui sortent... les politiques ne sont jamais très loin.
La Réunion n'est pas la brousse, supprimons tous les avantages qui profitent à certains au détriment de la plupart.

14.Posté par Taram le 23/02/2012 17:02

Ce sont les surrémunérés la cause de tout ce désordre. Ils se gavent avec des salaires indécents : 3000 à 3500 € pour un infirmier à la Bellepierre. 4000€ pour un simple prof des écoles. Pas étonnant qu'on ne voit pas les responsables syndicaux. Ils sont presque tous dans la fonction public.
Une seule solution pour sortir de l'oppression d'une moitié des réunionnais par l'autre moitié : l'indexation des salaires du privé et des prestations. La vie est chère pour TOUS les réninonais

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes