Courrier des lecteurs

Ma lettre à "TF1" : Parlez aussi de ces chantiers européens cachés sous un la fumée !

Mardi 23 Avril 2019 - 15:21

Chers amis de TF1,

Heureux de vous savoir parmi nous pour évoquer les chantiers européens dont bénéficie notre île française. Nous sommes ici très fier d’appartenir à la France et à l’Europe vous avez du le sentir depuis que vous avez posez vos pieds et caméras sur cette île intense. Je salue votre intérêt à venir filmer nos infrastructures car La Réunion a d’abord besoin en tant que territoire RUP (Région Ultra Périphérique) de disposer de rattrapage et de s’inscrire dans les même droits ; ensuite la Réunion a grand besoin qu’on la présente au français de Métropole comme un territoire moderne et dynamique.

Vous mettez un éclairage sur le chantier de la NRL enfin en cours grâce à l’Etat l’Europe, la Région (les Réunionnais l’ont attendu longtemps à coup de promesse électorale et depuis 2013 les choses avancent).

J’ai entendu les collectifs anti digue, anti carrières, les mêmes collectifs anti Nrl hier (et oui depuis ils ont changé de braqué prenant conscience des dangers réels sur cet axe) rameuter et racoler large ce week end en vue de votre passage « venez tous faire du désordre devant la chaîne nationale TF1 pour montrer que les réunionnais sont contre la digue » … Une précision d’abord cette dizaine de riverains installés depuis quelques années à la Réunion et qui s’agitent et poussent des cris de circonstance au scandale environnemental ne sont pas représentatifs des Réunionnais. Ils ont une peur grandissante de perdre leur tranquillité sous les tropiques alors qu’importe que cette carrière serve la sécurité d’une route et demain la construction de logements. N’allez pas croire non plus que la chaîne humaine dont ils se glorifient comme une mobilisation exceptionnelle soit autre chose qu’une mobilisation politique à l veille d’une échéance électorale.

Ce chantier nous le voulons, le désirons, pour sortir du calvaire, de la peur quotidienne - Cette route nous l’espérons et les tentatives de la retarder sans cesse pour de fausses raisons déguisées en sujet environnemental sont une atteinte à la vie des 80 000 automobilistes qui circulent chaque jour.

Et puisque vous vous penchez sur les chantiers européens, braquez vos caméras sur le désormais scandaleux projet d’incinérateur que certains tentent d’imposer à la réunion contre l’avis et les préconisations de l’Europe. Ce projet d’incinérateur d’ordures ménagères porter par ILEVA, le syndicat mixte de gestion des déchets du sud et de l’Ouest de notre île , dont le marché a déjà été attribué à une multinationale, serait construit dans le Sud, à Pierrefonds. Des rapports révèlent que ce type d’ usine à déchets se ferment partout ailleurs en Europe car présente de grands risques pour notre environnement et notre santé plus particulièrement pour les personnes les plus fragiles (enfants, seniors). Le modèle économique de cet incinérateur va anéantir tous les efforts que la réunion a engagé depuis 20 ans autour du trie et de la création de filières de valorisation avec les enjeux d’emplois que cela comporte. Pour amortir ce type d’investissement à plus de 400 millions la réunion va devoir accueillir les déchets de nos voisins de l’Océan indien - Mayotte a déjà l’accord de principe des élus des communautés d’agglomération. Les dessous de ce projet sont sans doute inavouables mais un media comme TF1 a sans aucun doute les moyens de s’y pencher. Je vous souhaite un bon séjour cher TF1 . Et un Bon travail d’éclairage. Ne vous fier pas aux agités des carrières et méfiez vous de la fumée des incinérateurs.
Jean-Noël Payet
Lu 663 fois



1.Posté par alin le 23/04/2019 15:41

les choses avancent ?
avez vous remarquez que certaines personnes font tout pour ralentir les travaux ?

2.Posté par GIRONDIN le 23/04/2019 16:38

………….Ne vous fier pas aux agités des carrières et méfiez vous de la fumée des incinérateurs………….

2 espèces très rechercher sur l'ile.


………..Alors qu’un arrêté préfectoral publié en novembre dernier avait autorisé les travaux sur le site dès le mois de juin, la Srepen et la commune de St-Leu ont déposé un recours en référé, examiné ce matin au tribunal administratif.

Plusieurs associations de riverains ou environnementales s’opposent à l’ouverture de la carrière, qui doit fournir les roches nécessaires à la construction de la partie digue de la NRL. L’autorisation d'exploitation concerne une surface de 36 hectares. Mais la superficie de la zone d’extraction se fera, elle, sur 17,5 ha. Les installations seront réparties sur deux zones reliées entre elles par un passage inférieur sous la route des Tamarins : une zone basse côté mer et une zone haute côté montagne. En tout, le projet prévoit l'extraction de 14 millions de tonnes de roches dont 9,3 de roches massives à destination de la NRL.

Pour l'avocat de la Srepen, l'arrêté préfectoral a été réalisé dans la précipitation et l'illégalité. Une précipitation qui justifie l'urgence de ce dossier, selon lui, d'autant plus que les travaux sont "imminents" et les conséquences "difficilement réversibles". Il relève ainsi les risques liés au défrichement qui toucherait l'environnement, comme notamment l'écoulement des eaux et l'impact sur des espèces protégées, celles liés aux tires de mines qui poseraient un danger pour la route des Tamarins et la route du littoral de Saint-Leu, et des points d'illégalité de la procédure. ..........zinfo

3.Posté par JORI le 23/04/2019 16:52 (depuis mobile)

"Ce chantier nous le voulons, nous le désirons ", c'est qui "nous " qui serait représentatif de qui ?. Vous le dites vous-même, 80000 auto /jour pour combien de morts quand on sait que nos autres routes sont plus mortelles.

4.Posté par JORI le 23/04/2019 16:54 (depuis mobile)

Où sont les emplois de votre économie circulaire que vous prêtendez être mise en place depuis 20 ans ??

5.Posté par polo974 le 25/04/2019 14:09

""" une atteinte à la vie des 80 000 automobilistes qui circulent chaque jour. """

ZERO mort depuis plus de 12 années sur cette route.

c'est vraiment très dangereux, en effet...

6.Posté par alin le 25/04/2019 18:50

quand on a lancer le projet de la nrl il y avait des morts sur la route en corniche
heureusement que::::::

7.Posté par JORI le 25/04/2019 19:55 (depuis mobile)

6. Alin. Il y a plus de morts sur nos autres routes, on fait quoi ?

8.Posté par justedubonsens le 28/04/2019 09:53

"Alin", vous qui vous préoccupez tant d'écologie et cela vous honore, vous soutenez une route du littoral au budget pharaonique qui ne fera qu'accroître la circulation automobile et la pollution induite, quand la solution prônée par Paul Vergès (même si elle méritait une meilleure étude) d'un transport sur rail serait la véritable solution aux encombrements que l'on subit. Dans le même temps vous dénoncez une installation d'incinération des déchets sans doute inévitable sur cette île. Vous n'êtes pas sans savoir que les actuels sites de dépôt d'ordures sont hors normes et bénéficient de dérogations européennes qui arrivent à leur terme pour permettre leur continuation.
Pensez vous que la seule économie circulaire arrivera au bout du traitement des déchets de plus en plus nombreux que nous produisons ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie