MENU ZINFOS
Santé

Lycées : Deux autres centres éphémères de vaccination vont ouvrir dans l'Est et l'Ouest


La rectrice de la région académique de La Réunion a fait le point sur la rentrée scolaire à La Réunion en direct sur Zinfos974. Chantal Manès-Bonnisseau évoque les conséquences de la crise sanitaire sur les élèves, les professionnels et les établissements scolaires.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 2 Septembre 2021 à 18:15

Chantal Manès-Bonnisseau a dressé le bilan du déroulement de la rentrée scolaire, trois semaines après le retour de 211 000 élèves et 24 000 personnels en classe. "La situation est maitrisée dans l’académie", a-t-elle résumé.
 
Le protocole sanitaire "connu et éprouvé", auquel ont été ajoutés des dispositifs comme les campagnes de tests salivaires, les autotests et une offre de vaccination à partir 12 ans, ont permis une rentrée réussie, d’après la rectrice. 
 
A l’instar du préfet et de la directrice de l’ARS, Chantal Manès-Bonnisseau a cependant regretté le faible taux de vaccination qui explique un maintien à domicile lors de cas positifs pour "un temps trop long".
 
L’académie de La Réunion a ainsi été la première à installer des centres éphémères de vaccination devant des lycées, la semaine dernière devant le lycée Leconte de Lisle puis devant le lycée Lepervanche au Port, puis ce jeudi matin et ce mercredi au Tampon, suscitant des manifestations de parents d’élèves et de militants antivax. Pour autant, deux autres établissements scolaires dans l’Est et l’Ouest se sont portés volontaires pour accueillir en septembre et octobre des centres éphémères.
 
Pour les chiffres, à ce jour, 23 % des 12-17 ans disposent d’un schéma vaccinal complet, 42 % pour les 15-18 ans, alors que le taux est de presque 70 % au national pour la tranche des 15-24 ans. " Trop peu", a jugé Chantal Manès-Bonnisseau en insistant pour une progression de la vaccination. 
 
Cette semaine, 81 classes sont fermées dans le premier degré. Dans le second degré, 102 collégiens, 67 lycées et 6 personnels sont isolés à domicile en raison du suivi du protocole. 
 
La rectrice a rappelé qu’il n’y avait pas de fermeture de classe pour les collégiens et lycéens. Le maintien en classe se fait en fonction des résultats, du schéma vaccinal et du respect des gestes barrières des élèves. 
 
"Dans tous les cas, le maintien de la continuité pédagogique se fait avec l’appui des outils numériques sur lesquels nous avons progressé", a indiqué la rectrice. Les parents ayant également "leur part à prendre en incitant les enfants à ne pas relâcher les efforts ".  
 
Enfin, Chantal Manès-Bonnisseau a tenu à rappeler que les élèves en stage en entreprise ont les mêmes obligations sanitaires que les salariés. Des obligations pour les mineurs qui entreront en vigueur dès le 30 septembre prochain. La rectrice les incite ainsi à "profiter de l’opportunité de vaccination offerte".

embed live :




1.Posté par Hiarau le 02/09/2021 18:59

Il y à le feux en la demeure, Tant que tous les élèves, étudiants, ne seront pas obligatoirement vacciner contre civid, les adultes seront privés de la liberté de voyager librement, ect, ect
Il faut donc qu obligatoirement tous les enfants soient vacciner covid, ce dont il convient d en faire part aux élus, aux
sept cent députés , rectorat, ARS, ect, chacun de son côté, si vous voulez retrouver rapidement la vie d avant, messieurs, mesdames

2.Posté par Candide le 02/09/2021 19:13

Le maintien de la continuité pédagogique est identique à ce qui se fait d'habitude. Le travail fait en classe est indiqué sur Pronote mais les élèves maintenus à domicile doivent se débrouiller tous seuls.

Les professeurs, pas plus que n'importe quel autre travailleur, n'a vocation à faire du travail supplémentaire sans rémunération supplémentaire (n'en déplaise aux malokis qui les trouvent trop payés et trop souvent en vacances).

3.Posté par Abel le 02/09/2021 19:17

Bravo ! Protégeons nous vaccinons nous !

4.Posté par tantine le 02/09/2021 21:14

"les élèves en stage en entreprise ont les mêmes obligations sanitaires que les salariés. Des obligations pour les mineurs qui entreront en vigueur dès le 30 septembre prochain."

c'est à dire qu'ils n'en ont pas puisque le secret médical et l'interdiction de la discrimination pour raison de santé s'appliquent aussi à eux, de même que l'obligation d'un consentement libre et éclairé.

5.Posté par pala le 02/09/2021 19:16

Hiarau,,,, le retour, saison 38 épisode 44! Change de disque un peu!... merci d’avance.

6.Posté par Mensonge le 02/09/2021 21:35

La rectrice a rappelé qu’il n’y avait pas de fermeture de classe pour les collégiens et lycéens

FAUX
Lycée des Avirons,le lendemain et sur lendemain de la rentrée, fermeture complète d'une classe de seconde et terminale.
Et depuis d'autres encore ont fermé. Chacune 7 jours, sans différenciation d'élèves.

D'ailleurs, au passage, l'enfant covid+ de seconde était vacciné 1 dose...

Je dis ça, je dis rien !

PAS UNE LIGNE DANS LES JOURNAUX DEPUIS LE 16 AOÛT

7.Posté par Sur un pied d’égalité le 02/09/2021 22:30

1.Posté par Hiarau le 02/09/2021 18:59

Les députés sont 577… pas 700.
Je vous invite a rectifier votre copié-collé… Comme ça, vous pourrez continuer à raconter des horreurs sur nos enfants, sans passer pour un blaireau inculte.
Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

8.Posté par Laurent le 03/09/2021 00:00

Mes enfants ne feront pas ces injections !!!!!

9.Posté par BinBin le 03/09/2021 03:59

Encore des CAPRICIEUSES ANTIVAX..eh bé. Que sa à faire de leurs temps libres.
.....aller fé pique a zote..
DÉPÈCHE foutor..

10.Posté par Moreno le 03/09/2021 05:16

Zinfos, en refusant de publier les commentaires hostiles à la politique aberrante du gouvernement, vous vous faites complice d'un déni de démocratie. Vacciner des enfants qui ne risquent d'aucune façon d'être malmenés par le Covid est révoltant. Nous n'acceptons pas que nos enfants soient victime d'un produit Pfizer (modéré).

11.Posté par Question le 03/09/2021 05:22

Déjà il n'y a aucune étude sur le développement du langage et l'apprentissage avec un masque.

Il y a un an, à la précédente rentrée le masque n'était pas obligatoire pour les primaires. En août 2020, on assistait soit disant à une flambéedes cas.
Tout s'est très bien passé
À la mise en place du masque obligatoire dans les écoles de La Réunion il y a 6 mois environ,, la rectrice nous parlait d'études qui démontraient qu'il n'y aurait aucun risque.
Dans le même temps des pédopsychiatres et des psychologues s'inquiètent des conséquences à court et moyen terme.
Il n'y a eu aucune remontée des incidents liés à l'utilisation des masques à l'école.
Aujourd'hui c'est la vaccination incitée pour les jeunes. Alors qu'ils ne risquent rien : pas de conséquences sur leur espérance de vie.
En 2020 il n'y a pas eu d'impact sur l'espérance de vie des moins de 65 ans.

Mais la propagande est passée par là.
Aucun débat sur les décisions du ministère de la vérité

12.Posté par Le variant du mammouth le 03/09/2021 05:32

SUPER GÉNIAL INCROYABLE

PROTOCOLE AU TOP

LYCÉE : 34 DANS UNE CLASSE, CHANGEMENT DE SALLE TOUTES LES HEURES + LES OPTIONS/SPÉCIALITÉS= ENVIRON BRASSAGE DE + 50 ÉLÈVES DANS LA SEMAINE

VRAIMENT SUPER, GÉNIAL, FANTASTIQUE ET GRANDIOSE MADAME !!!!!

13.Posté par Toro le 03/09/2021 06:52


59% des Français qualifient les anti-passe d'«égoïstes»

Si la mobilisation antipasse a connu une forte poussée cet été après l'allocution d'Emmanuel Macron le 12 juillet dernier, elle baisse depuis quelques semaines. Pour 57% des Français, ce mouvement n'est pas justifié. 59% qualifient ses partisans d'«égoïstes», quand 61% les considèrent comme des «inconscients qui mettent en danger la santé de tous». Selon Odoxa, les anti-passe sont principalement des primo ou des non-vaccinés.

14.Posté par Chantage le 03/09/2021 08:06

Le rectorat fait de la médecine maintenant. Il sait que le vaccin est bon alors qu'on est loin du consensus scientifique. Les médecins de plateau TV avec conflits d'intérêts sont pour l'injection. Les plus grands professeurs et prix Nobel sont contre.
Entre un docteur Marty généraliste de plateau TV et un professeur Montagnier Prix Nobel internationalement reconnu, mon choix est vite fait. En tout cas, ce n'est pas l'avis du rectorat qui me fera changer d'avis.

15.Posté par Logique le 03/09/2021 10:23

La vie d'avant... cette farce ! XD

Y en a qui y croient dur comme fer et s'accrochent à cette idée comme limon su la coque bateau.

Quitte à faire vacciner enfants, nourrissons, poules, vaches, cochons...

Vous êtes certain.e.s que c'est vraiment pour protéger la santé ou juste protéger votre confort ?

Va falloir se sortir les doigts, le monde d'après se prépare maintenant, celui d'avant est mort.

A moins de croire à la résurrection, ah mon dié seinyérrrr ! ^^

16.Posté par spartacus974 le 03/09/2021 15:00

Un peu à l'image des auto tests,les vaccinodromes expérimentaux éphémères sont des échecs patents .
Au Butor,200candidats déclarés sur une population scolaire de 2700 lycéens/étudiants
Le rectorat fait de la communication sur des opérations qui ,sur le terrain,ne marchent pas.
L'argent public est dilapidé en pure perte en voulant donner l'illusion de l'action.

17.Posté par Jean Louis sauveur le 03/09/2021 17:15

Et oui c'est une plandémie, une arnaque...

Le vrai problème, c'est quoi cette arnaque I cache ?!!

C'est un écran de fumée pour cache quoi ?!!

Vue l'effort déployé pour accuse le plan, zot doit cachette un 2e LUNE !!

Zut !, ma la dit.

18.Posté par varianr pour la vie le 03/09/2021 20:27

la vaccination de nos enfants et adultes sont le fruit du travail de cette persone :

" Selon la Cour des comptes chypriote, la Commissaire européenne à la Santé, Stélla Kyriakídou, ne parviendrait pas à justifier divers versements sur un compte bancaire détenu par son époux, Kyriakos Kyriakídou, au nom de la société Maralo Ltd.

Lors de sa déclaration d’intérêts financiers, Madame Kyriakídou avait omis de déclarer que son époux est le Pdg de Maralo Ltd.

Selon la Cour des comptes de Chypre, qui a étudié les mouvements bancaires de la famille Kyriakídou au titre des règlements concernant les « Personnes politiquement exposées » (PPE), la somme injustifiable serait d’environ 4 millions d’euros.

La Commissaire européenne Kyriakídou a joué un rôle central dans les négociations d’achat de vaccins anti-Covid. Les chefs d’État et de gouvernement du Conseil européen l’avaient en effet chargé d’acheter pour leurs États respectifs ces vaccins de manière groupée bien que cette fonction ne soit pas prévue par les Traités.

Si personne n’a contesté les sommes engagées, la Commissaire Kyriakídou a masqué plusieurs clauses des contrats signés qu’elle considère comme confidentielles. La société britanno-suédoise, AstraZeneca, n’était étrangement pas soumise à un calendrier de livraison.

Selon le journaliste hongrois Miklós Ómolnár (V4NA), Madame Kyriakídou se trouvait déjà au centre d’une vaste affaire de corruption à Chypre lors de la nationalisation de tous les centres de traitement des cancers.

L’eurodéputé allemand Sven Giegold (Alliance 90/Les Verts) a exigé des explications de la Commission européenne. "

19.Posté par thierrymassicot le 04/09/2021 02:03

18.Posté par varianr pour la vie le 03/09/2021 20:27

Moi, je pense que la contrainte vaccinale que l'on fait subir à nos enfants et surtout liée au syndicat espagnol de "Los Picadores" qui n'ont plus assez de toros bravos à aiguillonner lors des férias ..

Sinon, le syndicat des fabricants des aiguilles à tricoter aurait aussi quelques petites responsabilités dans cette horreur innommable de vouloir vacciner nos enfants contre un maladie potentiellement mortelle et souvent handicapante (Covid long, agueusie etc..etc..) Bouh! les vilains!!!!!!!!!

20.Posté par JORI le 04/09/2021 13:30

4.Posté par tantine le 02/09/2021 21:14
Une nouvelle plainte en vue ??. Où en sont vos précédentes plaintes ?? 😂 😂 😂

21.Posté par JORI le 04/09/2021 13:59

14.Posté par Chantage le 03/09/2021 08:06
"Les plus grands professeurs sont contre", quels sont ils et quels sont vos critères pour qualifier un professeur de "grand", hormis le fait que vous pensez comme lui ??. Quand au prix Nobel, sous prétexte d'un prix, il pourra vous dire de prendre de l'eau de javel comme traitement, vous le feriez ?? 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes