Education

Lycée Saint-Paul IV: Des parents d’élèves en colère

Mardi 1 Décembre 2015 - 18:48

En raison de la longue absence d’une professeure de français, des parents d’élèves s’inquiètent et s’indignent de voir leurs enfants « fortement pénalisés ».


Lycée Saint-Paul IV: Des parents d’élèves en colère
La grogne gagne les rangs de certains parents d’élèves du lycée Saint-Paul IV. En cause, l’absence d’une professeure de français dont le remplacement s’est fait attendre. « Nos enfants de première ES ont été privés de cours pendant plus de deux mois, ils sont fortement pénalisés, s’insurge Edith, mère d’un élève concerné.  On a comparé avec d’autres classes, le retard est affolant ! Ils auront la possibilité de faire des stages en mars et avril, mais cela concernera tous les élèves et c’est trop tardif ».

"Nous sommes face à un mur administratif. Comment ne pas s'interroger quant aux moyens mis en place pour des élèves qui ont un retard absolument important et qui ont aujourd'hui une remplaçante pas forcément adaptée à une classe de 1ère. On parle de l'avenir de jeunes et d'un problème qui ne semble pas isolé face au manque de moyens. Nous en tant que parents nous attendons une réponse et surtout des solutions face à un problème tel que celui-ci, où l'avenir de ces élèves est compromis s'ils n'ont pas les outils et les connaissances pour passer le BAC. Pour info le BAC de français en 1ère ES est de coefficient 5 !" , mentionne un autre papa en colère.

Si une contractuelle remplace désormais l’enseignante concernée, cette solution ne satisfait pas non plus totalement les parents. « On a interpellé le rectorat, mais ils ne nous ont donné aucune réponse », ajoute Edith.

Procédure de remplacement retardée à cause d'absences perlées

Contacté, le lycée nous affirme avoir rencontré les parents d’élèves. « Nous leur avons expliqué qu’on mettrait en place, dans la mesure du possible, des heures de rattrapage, en plus des stages prévus à partir du mois de mars », répond Valery Bensaïd, le proviseur adjoint.

Sur la problématique du délai de remplacement du professeur régulièrement absent, le proviseur adjoint l'évalue à moins de deux mois, contrairement au calcul des parents en colère. « Le remplacement a eu lieu en octobre et il y a eu les vacances scolaires », avise Valery Bensaïd. Il tient aussi à souligner que « quand il s’agit d’absences perlées et ponctuelles, il n’y a pas de remplacement de la part du rectorat, il faut attendre une période conséquente » pour pouvoir déclencher la procédure de remplacement.

Un problème qui soulève pour les parents d’élèves la question des moyens alloués à la scolarité de leur enfant, alors que le remplacement par un professeur contractuel peine lui aussi à lever leurs doutes sur la qualité de l'enseignement délivré.
 
MA
Lu 3102 fois



1.Posté par Veridik le 01/12/2015 18:29 (depuis mobile)

Bof, vu le programme de français en 1ère...
Lecture de livres qui sont imposés et dissertations de l''impossible c''est pas trop grave...

2.Posté par Thierry MASSICOT le 01/12/2015 18:47

Tout simplement honteux!
Dès 15 jours d'absence(consécutifs), un prof doit systématiquement être remplacé.
Ceci dit, certains sont absents 9 ou 10 jours, reviennent 1 ou 2 jours, re-maladie 12 jours, reviennent 1 journée, repartent en maladie 11 jours et ceci du début à la fin de l'année! Et oui c'est vrai, mon fils, l'année dernière a connu ça avec une prof d'espagnol...Personne ne peut rien y faire (en plus, pas de jour de carence, aucune perte de salaire, alors pourquoi se priver? Heureusement la majorité des profs ont une conscience et la volonté que les enfants qui leur sont confiés progressent...Mais lorsque l'on tombe sur une brebis galeuse dans l'Educ Nat, bonjour les dégâts....)

3.Posté par noe le 01/12/2015 18:47

Apprivoiser nos émotions, pourquoi ? Peut-être avant tout parce qu’elles sont nôtres : nous sommes dotés de capacités émotionnelles, tout comme nous sommes dotés de mains et de pieds, de perceptions, d’imagination et de langage. L’affectif est un héritage humain et animal1, un potentiel,
à bien utiliser, comme toute ressource. Apprivoiser nos émotions, c’est apprendre à les gérer, et aussi apprendre à accepter plus volontiers leur intervention dans notre vie.
Quand il n'y a pas de remplaçant , on ne peut remplacer !

4.Posté par Candide le 01/12/2015 18:55

Le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux dans l'Éducation Nationale s'est traduit par la diminution drastique des professeurs remplaçants. Quand tout va bien, personne ne s'en rend compte mais dès qu'il y a un problème, le Rectorat ne peux plus faire face. Et ce n'est pas le seul lycée de l'ile dans ce cas là mais ailleurs, les parents sont trop gentils pour manifester.

5.Posté par @ Thierry MASSICOT le 01/12/2015 18:58

La solution serait d'imposer des jours de carence, dès qu'un fonctionnaire a plus de trois arrêts maladie sur une année. Cela ne pénaliserai pas les vrais malades et obligerait les autres à prendre de long congés qui seraient alors remplacés.

6.Posté par ramier le 01/12/2015 19:45

je suis titulaire d'une licence AES, un DESS Aménagement du territoire , Développement Local....Sans travail... Même bénévolement je veux bien aider ces jeunes ...

7.Posté par Kriss le 01/12/2015 19:53

Petit effort de lecture:
-les absences ayant été "perlées" il a été impossible si je comprend bien de déclencher un remplacement classique.
-de toute façon pas d'inquiétude, le bac est aujourd'hui "donné". Les miracles de la notation positive feront le reste.
-le système privé a de beaux jours devant lui

8.Posté par L'Ardéchoise le 01/12/2015 20:02

Et noe remet ça !
L'honnêteté intellectuelle, il (elle) ne connaît pas .
Et il (elle) ne plagie pas n'importe qui...

Daniel RAVON - APPRIVOISER SES EMOTIONS (L'intelligence des situations).
Eyrolles - 2008
Pour celles et ceux que le bouquin intéresserait, l'ISBN est 978-2-212-54066-6, en vente dans toutes les bonnes librairies ou par le Net , pour environ 18 euros neuf (mais on peut le trouver d'occase).

En plus, je ne vois pas trop le rapport avec le sujet.

9.Posté par Thierry MASSICOT le 01/12/2015 20:03

@5 Ramier Ok c'est bien sauf que à la fin de la 1ère, il y a l'épreuve de Français...Tu crois que tu es qualifié pour permettre à des lycéens de réussir une épreuve du Bac: AES, et un diplôme d'aménagement du territoire ne sont aucunement qualifiants pour préparer l'oral et l'écrit..Pourquoi, pas remplacer un prof de math en term S avec un Master de science po?

10.Posté par Provocation le 01/12/2015 21:59

Coût de revient d'un lycéen dans le public 14000 euros.
Coût de revient d'un lycéen dans le privé 8000 €
Chercher l'erreur.

La différence provient uniquement du Régime des retraites.
Régime des retraites des fonctionnaires pour le public
Régime de retraite du régime général pour le privé
À méditer

11.Posté par Pamphlétaire le 02/12/2015 00:14

L'enseignant ses droits et ses devoirs.
Ses droits :
1/ L’enseignant a le droit d’être abordé avec civilité, d’être respecté pour sa formation et son savoir, et pour ses efforts de donner une éducation équitable à ses élèves pour en former des citoyens dignes.

2/ L’enseignant a le droit d’appliquer les mesures disciplinaires prévues par la législation scolaire en cas de non-respect du code de vie ou du règlement d’ordre intérieur et de discipline.

3/ L’enseignant a droit au soutien de la direction pour assurer le bon fonctionnement des cours.

4/ L’enseignant a le droit de se faire représenter et aider par le Comité des Professeurs vis-à-vis des autres partenaires de la communauté scolaire.

Ses devoirs :
En général ….

1/ L’enseignant assure la formation scolaire et, en complément à l’action des familles, l’éducation des élèves.

2/ L’enseignant donne un enseignement qui a pour objectif de conduire l’élève à une certification reconnue, de lui permettre d’acquérir une culture générale, de le préparer à la vie active et à l’exercice de ses responsabilités d’homme et de citoyen.

3/ L’enseignant aide l’élève dans son développement personnel et son orientation. Il aide l’élève à construire son autonomie et à développer un esprit critique.

4/ L’enseignant développe chez l'élève les attitudes et les compétences favorables à l’apprentissage, notamment des stratégies d'apprentissage autonome (apprendre à apprendre).

5/ L’enseignant crée un climat serein et propice à l'apprentissage et encourage les élèves à progresser vers les performances qui sont à la portée de leurs capacités.

Dans ses relations humaines ….
1/ L’enseignant doit respecter les sentiments, les opinions et les idiosyncrasies de chaque élève. Il ne tolère aucune discrimination, ni injustice.

2/ L’enseignant donne à l’élève la possibilité d’exprimer ses talents et favorise sa créativité. Il valorise le travail de l’élève par une évaluation équitable et positive de ses résultats et progrès.

3/ L’enseignant favorise le dialogue et la communication avec les élèves afin de créer une atmosphère de confiance.

4/ L’enseignant doit être motivé et présenter à ses élèves un cours bien préparé et structuré, faisant preuve de son savoir intellectuel et pédagogique. Il commence son cours à l’heure, et ne l’interrompt pas en s’absentant, en téléphonant ou en s’alimentant.

Concernant les parents d’élèves...

1/ L’enseignant informe et conseille les parents sur les progrès de leur enfant et consulte ses collègues pour surmonter les problèmes et trouver des solutions adéquates. En cas de difficultés de comportement d’apprentissage ou d’intégration, il propose aux parents de l’élève des solutions constructives.

2/ L’enseignant participe aux entrevues avec les parents et est disposé à répondre à leurs questions.

Procédure de remplacement retardée à cause d'absences perlées. J'ignorais qu'il existât autant d'absences d'interprétation diverses : perlées, personnelles, médicales, psychologique, d'origine féminine, d'origine masculine, d'indisponibilité, etc et que ces absences ne sont pas comptabilisées de la même manière entre l’Éducation Nationale et les parents.

Je pense que la professeure reprendra à la rentrée en février 2016 si son état physique et mental le permet. Dans le cas contraire, le rectorat se penchera sur ce cas pour trouver un remplaçant...

En attendant les élèves pâtissent et le ministre de l’Éducation Nationale Najat Vallaud-Belkacem a présenté, mardi 1er décembre 2015, le bilan des mesures mises en œuvre depuis un an dans le cadre du plan national d'actions "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage" lancé le 21 novembre 2014. Ces mesures se concrétisent aujourd'hui par des chiffres encourageants concernant les jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme...

Parents d'élèves de la 1ère ES du Lycée Saint-Paul IV, au pire, tout a été prévu...sauf un remplacement au plus tôt, d'un professeur ad hoc concernant cet article.

12.Posté par EKOLO le 02/12/2015 00:40

L'Ardéchoise et Nowé ont des liens cosmiques évidents : ils lisent les mêmes livres.

Attention quand même à Nowé et ses pouvoirs métapsycho-orgasmo-intergalactiques !

Camarades bipèdes humanoïdes, repentez-vous et faites des demandes de prêt, ça sent la fin du monde.
Suite dans un prochain épisode ...

13.Posté par tibob le 02/12/2015 04:17 (depuis mobile)

faut juste mettre 3 jours carences comme dans le privé et payés une misère les arrêt maladie
et il seront plus jamais absent à moins d être vraiment malade

14.Posté par oui le 02/12/2015 06:09

voilà, sini avait promis un climatiseur dans toutes les sale, les professeurs et les marmailles ecoeurés, ne viennent plus bosser !

15.Posté par ramier le 02/12/2015 07:52

MASSICOT.. Tu parles de carence!!! tu dois en avoir. Je propose d'aider bénévolement . Plutôt que la critique et la posture, je propose une aide.. Même infime elle serait bien mieux que rien....Mes enfants ont eu leur bac et ils pourraient te conter mes soutiens lorsqu'ils en avaient besoin... Des neveux et niéces qui sont en terminale S et ES, apprécient , mes conseils " mémo technique" Vois-tu je leur apporte une approche différente.. C bizarre , ils progressent et passent trés souvent 2à3 heures semaine en étude à la case. ." je comprends plus vite avec toi en 1 heure qu'en 4 heures de cours au lycée" Voilà le petit plaisir que j'en retire... Alors MASTICOT le faiseur,le baveux.... Retourne à tes études, je peux t'y aider....

16.Posté par Yoyo le 02/12/2015 08:08 (depuis mobile)

Triste réalité et ce n''est pas la première fois à croire qu''à la réunion la réussite de nos enfants n''a pas la même valeur pour l''éducation national. Pourtant chaque année il y un lot de "ramasseur de prime" qui vient enseigner à la réunion !!!!!

17.Posté par L'Ardéchoise le 02/12/2015 11:56

EKOLO, me croirez-vous si je vous dis que c'est un pur hasard, ces deux textes surgis sous la plume de noe qui m'ont sauté aux yeux ?
Et ne me rétorquez pas "jamais deux sans trois", il y a eu des précédents, mais pas que concernant ce zinfonaute, d'autres s'y exercent aussi.
Il y a peu d'ailleurs, j'ai lu avec plaisir un commentaire que je trouvais fort intéressant, d'un pseudo inconnu.
Ce jour-là, j'avais acheté une revue que j'ai lue tard le soir, et quelle ne fut pas ma surprise de retrouver le commentaire en question, mot pour mot, virgule pour virgule, point pour point...
Le temps m'a manqué pour répondre dans les jours suivants et j'ai laissé tomber.

A part les textes pour lesquels j'ai manifesté mon agacement, je ne suis pas certaine d'avoir de lien, ni cosmique ni de lecture, avec noe, la seule chose que nous puissions avoir en commun, c'est le champagne, encore que je n'en abuse pas comme lui (elle ?)...

ramier, les connaissances ne suffisent pas à elles seules pour savoir enseigner.

Oups, je vais me faire tomber dessus à bras raccourcis, mais tant pis : Yoyo n'a pas tout à fait tort...

18.Posté par A mon avis le 02/12/2015 12:44

Question :
Paul IV était-il un saint ?

19.Posté par 974 E.D le 02/12/2015 14:04

""N'apprenez pas seulement vos enfants à lire,apprenez leur à ce questionner sur ce qu'ils lisent,apprenez leur a se questionner sur tout...""""

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/elever-un-enfant-eveille-dans-un-systeme-educatif-defaillant.html

20.Posté par ramier le 02/12/2015 16:08

Eh l'ardéchoise encore une zoreil ki si crois.. Si t'as pas de connaissances qu'enseignes tu,,,??? Ta connerie??? Ton ineptie incurable te renvois en Ardéche.. les primes et la vie chére tu prends . Suis pas sur que tu aides la Réunion.. BRAVO 974 E.D Au moins on élève le débat..

21.Posté par laurianne le 02/12/2015 16:52

Un professeur contractuel peut être aussi compétent, pourquoi pas ? Ma fille a déjà eu des professeurs contractuels et tout s'est bien passé.

22.Posté par sergio le 02/12/2015 16:56

@2.Posté par Thierry MASSICOT. Mais on ne sait pas aussi comment se comportaient les élèves en cours d'espagnol : étaient-ils motivés pour bien apprendre l'espagnol, étaient-ils insolents, réfractaires aux règles de discipline et de travail scoaire, etc......

23.Posté par Thierry MASSICOT le 02/12/2015 17:18

@20 Tes posts hargneux, insultants, voire xénophobes, comme le 20 envoyé à l'ardéchoise, témoignent, s'il en fut encore besoin que, outre ton incompétence à enseigner, voir à accompagner des élèves, ta vulgarité et ton manque de sang froid, font que définitivement, tu fais partie des sinistres individus qui n'ont rien à faire au sein d'un établissement scolaire..Ps:inutile de répondre(ou alors pour déverser ta frustration sur ce blog) car je passe à un autre sujet et n'aurait donc pas l'occasion de lire ta prose malsaine.

24.Posté par A mon avis le 02/12/2015 18:16

Remaques :
1°) vouloir rendre service, c'est bien, mais la pédagogie, c'est un métier qui ne s'improvise pas. Ce n'est pas parce qu'un parent sait aider son enfant qu'il peut s'improviser professeur (dans n'importe quelle matière de surcroît) !
2°) la qualité pédagogique d'un enseignant n'a rien à voir avec être ou ne pas être "ramasseur de prime"
3°) les avantages accordés aux fonctionnaires à la Réunion bénéficient autant, sinon plus aux natifs de La Réunion qu'aux "zoreils".

25.Posté par L''''Ardéchoise le 02/12/2015 18:46

ramier, la pédagogie, cela vous dit quelque chose ?
En tout cas, votre langage ordurier ne présage en rien de vos capacités...
Et vos diplômes, vous les avez eu en français ?
Parce que pour remplacer un prof de français, même bénévolement, mieux vaut maîtriser, non ?

26.Posté par ramier le 02/12/2015 18:49

MASTICOT Tu parles de sang froid , je rigole... Tu parts en toupie p'ti coq;; trankil..J'ai enseigné bien plus que tu ne pourrais le faire.. la preuve susciter la réaction ,est l'une des bases de la formation,je note que tu progresses c bien , poursuis tes efforts...Et pour xénophobe,j'ai grandi avec l'esprit que c'est dans la différence que l'on se construit. Né à la Réunion 54ans tes leçons et tes goutes de lait au nez, essuies les,,c'est triste... Que tu lises ou pas je m'en fiche...Té pas unique sur ce blog.. Que je sache..

27.Posté par @Pamphlétaire le 02/12/2015 20:00

Il a beaucoup de droits le prof mais aurait il des devoirs ????
J'ai un enfant au lycée et je dois dire que des tires au flanc il y en a quand même quelques uns, comme ailleurs me direz vous, oui mais quand on a 18 heures de cours par semaines c'est malvenu...

28.Posté par L'Ardéchoise le 02/12/2015 20:12

Merci, A mon avis, pour ces excellentes mises au point ( un plus pour la 3°).
J'ajoute qu'être au calme avec un ou deux enfants, et se retrouver devant 34 élèves, ce n'est pas tout à fait la même chose !

29.Posté par A mon avis le 02/12/2015 20:52

@ ramier : quand on voit la prétention exprimée dans vos commentaires (vous êtes le meilleur et surtout bien meilleur que les profs !) et les propos insultants que vous utilisez, on peut douter sérieusement de vos qualités de pédagogue. Susciter la réaction par l'insulte est une méthode pédagogique assez particulière !
Il y a de quoi se poser des questions sur l'éducation que vous avez prodigué aux enfants qui sont passés entre vos mains ! Et on peut comprendre pourquoi certains enfants contestent l'autorité des profs !

30.Posté par Gromale le 02/12/2015 21:51

@ 6 : les diplômes ne font pas les personnes

31.Posté par Pamphlétaire le 16/12/2015 14:43

On en est où de cette problématique avant de partir pour les grandes vacances et le retour l'année prochaine?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter