Education

Lycée Moulin Joli de la Possession: L'option cinéma sera supprimée

Vendredi 7 Juin 2013 - 11:24

Le lycée Moulin Joli doit faire une croix sur son option cinéma. Tel en a décidé le chef d'établissement après trois ans d'un partenariat avec le lycée Hinglo du Port. Les élèves réclament son maintien.


Lycée Moulin Joli de la Possession: L'option cinéma sera supprimée
Les élèves de Première de l’option cinéma du lycée Moulin Joli se battent avec leurs parents pour le maintien de "la seule option artistique" à laquelle ils peuvent avoir accès dans leur lycée. Cette option existe depuis trois ans, suite à un accord verbal avec le lycée voisin Jean Hinglo du Port.

"Nous avons appris sa non reconduction à la rentrée tout récemment", regrette Juliette, une élève de la section cinéma, qui se prononce au nom de ses camarades. Roger Rudant, proviseur du lycée Moulin Joli, réitère son arbitrage pour une question "de moyens et de politique d'établissement".

Lycée Moulin Joli de la Possession: L'option cinéma sera supprimée
Il rappelle que la décision n'a pas été prise arbitrairement. "Un vote en conseil d'administration a eu lieu en début d'année et le professeur de l'option en avait été informé à cette date", explique-t-il. "Chaque année, nous devons, comme tout établissement public, arrêter la répartition de nos moyens pour l'année. Cette prévision est imparfaite puisque nous ne connaîtrons qu'au 1er juillet le nombre d'élèves de collège qui s'inscriront chez nous à la rentrée", assure Roger Rudant. Selon le proviseur, la participation des élèves à cette option était décevante en terme quantitatif, nécessitant un arbitrage réaliste.

"On espérait avoir un nombre d'élèves important. Les élèves prêts à se déplacer au lycée Jean Hinglo dans la commune voisine du Port ne sont finalement que cinq : un élève en seconde et quatre en Première", précise-t-il. L'expérience "n'a pas eu l'effet attendu depuis trois ans", argumente-t-il. Face à cette suppression, Roger Rudant oppose le maintien des options "espagnol approfondi ou littérature espagnole", comme l'implication de l'établissement à proposer des options au-delà du programme normal.

S'il regrette que l'annonce de la suppression de l'option ne soit pas arrivée aux oreilles des principaux concernés depuis début 2013, le proviseur a reçu le professeur associé à cette option mardi et les élèves hier.
LG
Lu 1801 fois



1.Posté par lucas george le 07/06/2013 12:04

faite un documentaire loool

2.Posté par mazenbron le 07/06/2013 13:10

Pas grave :en assistant aux réunions du conseil municipal,les élèves auront droit à des cours de cinéma gratuits .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter