MENU ZINFOS
Communiqué

Lutte contre les violences faites aux femmes : Didier Robert écrit au Premier ministre


Dans un courrier, le président de Région, Didier Robert réagit à l'annonce du Gouvernement prévoyant la diminution des crédits dans le cadre de la prévention et de l'accompagnement des femmes victimes de violences.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à 15:02 | Lu 633 fois

Lutte contre les violences faites aux femmes : Didier Robert écrit au Premier ministre





1.Posté par jean claude payet le 13/09/2017 15:27

arrte donne le 5 et tout le monde sera content

2.Posté par Merci le 13/09/2017 15:28 (depuis mobile)

Merci pour cette intervention pertinente, nous en avons grand besoin !

3.Posté par GIRONDIN le 13/09/2017 15:31

🙁

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 13/09/2017 16:31

*Je ne crois qu'aux résultats !

*Encore heureux, "elles" ont arrêté les "Marches Blanches"...

5.Posté par Josumé le 13/09/2017 17:31

Un train de retard : les députés PS des Outre-mer sont déjà intervenus et ont obtenu une réponse positive. Comme quoi, le cumul de mandat, c'est n'est pas efficace.

6.Posté par Boa Bill le 13/09/2017 17:36

Nul besoin de crédits supplémentaires comme demandé dans le courrier ! L'éducation est à la base de tout ! ET personne n'oubliera jamais que le Didier a participé au démantèlement du service Public de l' Education Nationale !

7.Posté par Ti fleur le 13/09/2017 19:22

Elle est où la députée aux 5 mandats et au plus de 10 000 euro par mois pour réagir à ces annonces du gouvernement? Le vieux siège de député que les réunionnais lui octroient depuis des années est tellement confortable qu'elle ne se lève plus que pour travailler son ego.

8.Posté par VIEUX CREOLE le 13/09/2017 22:07

ON NE PEUT QUE SE RÉJOUIR de cette intervention ! Mais c'est la 1èere fois que je l'entends soulever ce problème inquiétant , trés régulièrement dénoncé par deux Femmes courageuses et déterminées : l'une de Droite -je crois-et l'autre de Gauche que tous nos Compatriotes connaissent bien... D'autres Réunionnais dénoncent aussi cette situation inadmissible .. . "Josumé" ( post 5 ) a raison Didier a un train de retard !!! Mais on dit "mieux vaut tard que JAMAIS !!!

9.Posté par TAGOUN le 14/09/2017 06:11

Mais faites le taire !

10.Posté par polo974 le 14/09/2017 10:06

Et dire qu'il soutenait un candidat qui voulait sabrer encore plus dans les budgets de tout genre...

Sans parles de la réduction du financement par la Région du RSMA (en plus de ce qu'a déjà pointé klod).

Allez, on va faire un peu de médisance: il pleure car il voulait taper dans la cagnotte pour payer les dépassements de budget de la NRL...

11.Posté par MICHOU le 15/09/2017 23:11

Monsieur le Président de la Région, je suis ravi que vous vous attaquiez à ce problème, d'autant plus que vous devez avoir ces crimes odieux en tête depuis Décembre dernier; cependant j'attire votre attention sur le fait qu'il ne s'agit pas que de violences sexuelles ou physiques, le harcèlement que subissent les personnes, téléphoniques, physiques, école, entourage, famille, voisins, connaissances détruit la vie des personnes harcelées et aboutit souvent à ces crimes car les harceleurs malgré plusieurs plaintes, la plupart non prises en compte car les forces de l'ordre estiment" qu'il n'y a pas menaces avérées", se sentent légitimés, dans la toute puissance et agissent en toute impunité.
N'attendons pas l'irréparable et plus de morts, stoppons ces harceleur(se)s dès leurs premiers agissements.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes