Santé

Lutte contre la dengue: Les Réunionnais pas encore assez mobilisés

Mercredi 9 Mai 2018 - 12:57

2 598 cas confirmés depuis le début de l’année. L’épidémie de dengue s’intensifie à La Réunion. Afin de limiter son ampleur, ce mercredi matin dans le quartier de la Saline-les-Hauts, foyer identifié, une opération de prévention, nettoyage et démoustication a été menée en présence du sous-préfet de St-Paul, Frédéric Carre et du Docteur Chieze, directeur de la Cellule de Veille et de Sécurité Sanitaire de l'ARS.

Une lutte qui mobilise de nombreux acteurs : le SDIS, la Croix-Rouge, le Samu social, les associations de quartier, 3I, le TCO...  Dans un objectif commun, martelé par le sous-préfet : "éradiquer les foyers isolés et empêcher une nouvelle prolifération des moustiques l’année prochaine". 

Des amendes encourues pour refus de démoustication ou dépôt sauvage

D’habitations en habitations, les acteurs ont ce matin fait passer leurs messages de sensibilisation. A titre d'exemple, une coupelle d’eau stagnante peut faire éclore jusqu’à 70 oeufs. Les encombrants sont eux aussi de vrais nids à moustiques, tout comme les poubelles.

"On ne gagnera la lutte contre l’épidémie de dengue qu’en associant les habitants", a fermement rappelé Frédéric Carre, appelant au civisme de chacun."Les habitants qui ne coopèrent pas et refusent la démoustication pourront être sanctionnés. La police municipale a déjà verbalisé à plusieurs reprises". C'est une contravention de 4ème classe, soit 135 euros d'amende, qui peut être délivrée. Pour le dépôt sauvage, les contrevenants risquent une amende allant de 68 à 1500 euros. A noter que les habitants peuvent également être touchés au portefeuille si un véhicule hors d'usage est laissé dans la rue -le véhicule, au terme d'une procédure, est enlevé par le TCO qui se retourne ensuite contre le propriétaire. 

Jusqu'à 100% des maisons visitées présentait des gites larvaires

"Dans certains quartiers, jusqu'à 100% de maisons visitées avaient des gîtes larvaires", rapporte le docteur Chieze. "Soit nous ne sommes pas convaincants, soit l'habitude a été oubliée", poursuit-il, pointant du doigt une réaction un peu tardive. Un manque de réaction sûrement à mettre en lien avec les récents phénomènes climatiques auxquels ont dû faire face les habitants, avec des tempêtes qui plus est favorables à la multiplication des eaux stagnantes et donc des gîtes larvaires. 

"Il y a une sorte d'acceptation de cette situation qu'il faut casser. Il faut avoir le geste qui permet de tuer le moustique et non pas se laisser prendre par la dengue qui risquerait d'évoluer de façon endémique, et là on aurait de véritables problèmes pour les années à venir", reprend le directeur Cellule de Veille et de Sécurité Sanitaire de l'ARS.

Si la semaine dernière a connu un nombre moins importants de nouveaux cas -356 contre plus de 500 les précédentes- le docteur tire la sonnette d'alarme : "C'est à ce moment-là qu'il ne faut pas baisser la garde !"

M.A
Lu 3127 fois



1.Posté par Louis Pariot le 09/05/2018 13:52

Verbalisez et ce sera réglé...

2.Posté par Simple et basique le 09/05/2018 13:59 (depuis mobile)

Remplacez ceux qui sont ici et ne font pas le taf.
Facile de mettre la faute sur les Réunionnais.

Simple et basique.

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 09/05/2018 14:00

*"PAS ASSEZ" ?? - PAS DU TOUT, OUI !!

4.Posté par TICOQ le 09/05/2018 15:28

Heuuu pardon, scuse a moin mais...... et les communes dans tout ça ? On pointe du doigt les particuliers en oubliant que la lutte contre les foyers d'infestation des moustiques passe aussi par la surveillance des milliers de points d'eau stagnante (bords de mer, ravines...), des kilomètres de fossés non récurés où pullulent les moustiques, etc, etc. Mettre les particuliers au centre d'une cible, c'est se tromper lourdement. Personne n'a fait d'état des lieux dans ce département ?

5.Posté par Kanal bisik le 09/05/2018 16:21 (depuis mobile)

Et les elus ils sont aveugles ? Ils roulent ou ne marchent jamais dans l ile ? Ce sont les responsables du délabrement et de l etat de saleté de cette ile ! Si ils passaient moins de temps a paris ou ailleurs a se les grater et a accuser le préfet!

6.Posté par PFFFFF le 09/05/2018 18:16

Ici le mode de vie genre "l'assistanat généralisé" fait que une fois le litre de rhum avalé on oublie d'aller nettoyer la cour et enlever les carcasse loto et vider eau dans soucoupes et ramasser les ordures que l'a zeté et voilà moustik piq a ou et lé bien fé! Pôvre réunion tes enfants profitent de toi et se moquent de l'avenir!

7.Posté par PFFFFF le 09/05/2018 18:29

Ici le mode de vie genre "l'assistanat généralisé" fait que une fois le litre de rhum avalé on oublie d'aller nettoyer la cour et enlever les carcasse loto et vider eau dans soucoupes et ramasser les ordures que l'a zeté et voilà moustik piq a ou et lé bien fé! Pôvre réunion tes enfants profitent de toi et se moquent de l'avenir!!!!

8.Posté par moi le 09/05/2018 19:07

2.Posté par Simple et basique....mais pourtant la logique est totalement dite ds le titre de cet article

9.Posté par moi le 09/05/2018 19:09

5.Posté par Kanal bisik***avant de jeter la pierre contre ceux que tu cites tu ferais mieux de reflechir sur ceux grace a qui ils sont en poste , en conclusion si je peux aller pique niquer le dimanche et laisser toute la merde que l on trouve partout et grace a quoi proliferent les moustiques je ne crois pas que cela soit la faute aux elus , commerie quand tu nous tient !!! pas vrai

10.Posté par PFFFFF le 09/05/2018 19:18

Ici l'élu fait comme celui qui vote pour lui! il profite! vous ne vous en sortirez jamais à ce compte là la "valetaille"!

11.Posté par loulou le 09/05/2018 20:46

MDR poste 2 c'est toujours la faute des autres je vois bien à la télé les mauvaises habitudes les roues qui trainent les pots avec des larves il faut toujours un papa pour vous tenir le main à quand le biberon ? vous êtes des grands à chacun de faire le bon geste, les barquettes les bouteilles vides qui trainent le week end devant les camions bars et les pizzérias , à 8 heures le camion passe à 9 heures il y en a autant c'est à demander si les gens ne font pas express . UN HOMME se respecte dans la vie de tous les jours et la beauté du cerveau est supérieure à la beauté physique cochon un jour cochon pour toujours

12.Posté par TICOQ le 09/05/2018 21:48

Dans ma commune les multiples équipes de 5 tondeurs d'herbes hautes au bord de la route devraient être déployées dans la nature à éliminer les gites larvaires. Ah oui mais ....dans la nature ils pourraient glander un max sans être dérangés par un chef de service aux abonnés absents. Mince, comment faire ? Comment lutter contre un risque sanitaire en conciliant l'assistanat avec l'utilité publique ? Joker.

13.Posté par Bibi la bicrave le 09/05/2018 22:15

Les Réunionnais pas encore assez mobilisés ? hummm🧐

Va peut-être falloir recycler cette chanson ? :

https://www.youtube.com/watch?v=zuK_onZ7bwY

Impliquer la masse en faisant twerker les boyaux, c'est une formule qui marche en générale 😂🤓

14.Posté par moi le 09/05/2018 23:17

5.Posté par Kanal bisik***avant de jeter la pierre contre ceux que tu cites tu ferais mieux de reflechir sur ceux grace a qui ils sont en poste , en conclusion si je peux aller pique niquer le dimanche et laisser toute la merde que l on trouve partout et grace a quoi proliferent les moustiques je ne crois pas que cela soit la faute aux elus , commerie quand tu nous tient !!! pas vrai

15.Posté par marie le 10/05/2018 11:21

Effectivement l effort est insuffisant et il suffit de marche ou rouler ou simplement ouvrir sa fenetre pour voir des immondices divers comme voitures abandonnées, marchine a laver, canape ect ect
les moustiques doivent se regaler
je ne parle ps des plantes vertes dans les cases comme a chaque fois rien n est fait..

Avant d'interpeller le gouvernement Mme BELLO il faudrait peut etre que nous fassions notre boulot de nettoyage divers et varies

sans attendre des subventions diverses pour engraisser les pharmaciens

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop