Société

Lutte contre l'errance animale: "Il faut aussi castrer les mâles"

Mercredi 9 Août 2017 - 18:08

Alors que des agriculteurs ont une nouvelle fois subi des attaques de chiens sur leur troupeau à la Plaine des Cafres le week-end dernier, une vétérinaire rappelle l'importance de stériliser et d'identifier son animal domestique.


Le propriétaire dépose son animal dans la matinée et le récupère en fin d'après-midi après quelques heures en observation. L'opération de stérilisation dure environ une demi-heure.
Le propriétaire dépose son animal dans la matinée et le récupère en fin d'après-midi après quelques heures en observation. L'opération de stérilisation dure environ une demi-heure.
C’est une étape importante pour tout propriétaire d’animaux domestiques. Elle participe pleinement à la lutte contre la prolifération et à l'errance animale. La CASUD a lancé le 1er juin dernier une nouvelle campagne d’identification et stérilisation gratuite des chiens et des chats. Les 112 000 euros alloués par l’intercommunalité ont cette année été utilisés en pratiquement deux mois, en grande majorité pour des demandes de stérilisation des femelles. "Or l’importance de la castration des mâles est sous estimée", explique Kristina Busch, vétérinaire d’origine allemande installée aux Trois-Mares. 

"Statistiquement les mâles, que ce soient chiens ou chats, vivent plus d’accouplement que les femelles. En observant on voit bien dans les rues, un attroupement de mâles autour d’une femelle en chaleur". Un mâle va ainsi être à l'origine de plusieurs portées avec différentes femelles, "c’est donc primordial de castrer les mâles. Malheureusement la plupart des gens n’y pensent pas ou ne se sentent pas concernés parce que leur animal ne leur ramène pas de petits à la maison", déplore la vétérinaire.

"A La Réunion, ce n’est pas dans les mentalités contrairement à ce qui se fait dans les pays nordiques". Pourtant les avantages sont nombreux car en plus d’agir contre l’errance animale, castrer son animal domestique permet "qu’il ne marque plus sans arrêt son territoire, une stabilité dans son comportement, et surtout cela n’enlève en rien sa capacité à se montrer bon gardien", rassure la vétérinaire.  

Difficile de rééduquer des chiens qui ont développé ce comportement de prédation

"Il n'y a pas d'âge pour la stérilisation mais il faut le faire de préférence lorsque l'animal est jeune et hors période de chaleur", rappelle Kristina Busch
"Il n'y a pas d'âge pour la stérilisation mais il faut le faire de préférence lorsque l'animal est jeune et hors période de chaleur", rappelle Kristina Busch
Pour les chats, l’enjeu est également sanitaire. Les félins qui ne sont pas castrés "se bagarrent beaucoup" et sont porteurs de maladie telles que FIV, le sida du chat, et le FELV, la leucose, virus cancérigène, qui se transmettent quasiment systématiquement lors de morsures et accouplement.

L’année dernière, 731 stérilisations et 681 identifications ont été réalisées sur le territoire de la CASUD pour un budget de 80 000 euros. "Les campagnes de stérilisation et d'identification c’est bien mais il faut aller plus loin".  Faire respecter la loi de 1999 portant sur les animaux errants ou en état de divagation, précise Kristina Busch. Tout propriétaire, identifié, encourt une contravention de 38 à 150 euros selon le danger potentiel que peut présenter l’animal. 

"Pour être efficace, la lutte contre l’errance animale doit passer par la capture des animaux errants. Mettre en place des campagnes en ce sens et ainsi éviter ces meutes de chiens sauvages qui s’attaquent au bétail ".  Le week-end dernier, une cinquantaine de cerfs ont été attaqués par des chiens. Selon la vétérinaire, "il est très difficile de rééduquer des chiens qui ont développé ce comportement de prédation". Deux solutions s'offrent alors aux pouvoirs publics: "les capturer et les euthanasier ou créer une structure qui les accueillerait et tenterait de les rééduquer mais à La Réunion je ne vois pas comment cela serait possible". 

Dans cette clinique adhérente au GEVEC Réunion (Groupe d’étude vétérinaire sur l’errance des carnivores) sur les 4 à 5 opérations de stérilisation effectuées par jour lors des campagnes, seulement un tiers concerne des mâles. 

Pour la castration de votre animal préféré hors campagne, il faudra compter environ 150 euros.

PB
Lu 2513 fois



1.Posté par Hugh le 09/08/2017 18:37

Ah ouai ?
" Lutte contre l'errance animale: "IL FAUT AUSSI CASTRER LES MÂLES " ?

Après la castration des femelles vous vous attaquez aux mâles maintenant. Belle anatomie singulière.
Moi qui avait l'intention de déménager, je vais ranger toutes mes malles et reporter mon déménagement.

2.Posté par Isis le 09/08/2017 20:24

Il y a beaucoup de comportementalistes animaliers sur la Réunion. Il y a l'Association Galiendo qui fait aussi un travail remarquable quant à la médiation animale. Il travaille aussi avec les prisonniers. Reste aux pouvoirs publics à offrir un terrain spécifique pour rééduquer ces chiens errants :-) C'est bien mieux que les euthanasies !

3.Posté par Je fuis les vétos le 09/08/2017 20:31

Je fuis les vétos. Je fuis les croquettes pour chiens fabriquées à partir de bois, de bambou, de déchets.

Ces gens entretiennent les maladies chez les animaux afin de s'engraisser sur nos cartes bancaires. Mon chien est mort et j'ai soupçonné les croquettes. J'ai ensuite lu le bouquin Toxic Croquettes et j'ai compris...(pdf dispo sur le web)

Comment reconnaître un vétérinaire qui aime les animaux et ne fait pas de business ? Il ne vend pas de croquettes.

J'ai un conseil à donner à ceux qui seraient tentés par cette barbarie appelée castration : DEMANDEZ UN DEVIS. Car le vétérinaire en profite pour gonfler les tarifs après l'opération et le justifie de cette façon : " ben oui, mais le tarif annoncé ne comprenait pas les médicaments.." Une opération annoncée 200 euros est facturée 500... cela fait 300 euros de cachetons bidon !

4.Posté par MICHOU le 09/08/2017 21:25

Utilisez les campagnes de stérilisations et les contrats SPA

5.Posté par Observateur le 09/08/2017 22:46 (depuis mobile)

Il ne faut pas castrer les mâles. Ne les laissez pas naître plutôt. Ou ce sera de votre faute si on les castre. Et c'est pas bien. Pour l'avenir des races.

6.Posté par ZAnimo le 09/08/2017 22:53 (depuis mobile)

Je doute que sa plaise au nionmais...et les allocations...

7.Posté par p.mass le 10/08/2017 01:04 (depuis mobile)

Il y a certain jeunes mâles à deux pattes qu'il faudrait aussi stériliser.

8.Posté par Seashemerde le 10/08/2017 06:54 (depuis mobile)

Le chien n'est il pas dans son élément ?
Barbarie contre la nature même du chien.
Après les abrutis crient quand je rue des requins.

9.Posté par Vintsy le 10/08/2017 07:27

QUEL EST LE STATUT DE L’HOMME PAR RAPPORT À L’ANIMAL ?

10.Posté par NOM le 10/08/2017 09:00

dans les pays nordiques, on préfère les laisser sur l'autoroute.

11.Posté par TICOQ le 10/08/2017 09:43

l'allocation rentrée scolaire tombe à point, je vais faire castrer mon chien illico !

12.Posté par Choupette le 10/08/2017 12:53

C'est évident.

Un chien, même castré, reste un chien et fait son boulot de chien.

13.Posté par gertrude le 10/08/2017 12:05

...et je crois que la castration des mâles coûte moins cher et comporte moins de risques que celle des femelles !!!

14.Posté par YOUSSEF le 13/08/2017 11:59

sous pretexte divers le parti satanqiue international est entrain de ruiner la planète.
d’après les religions monothéiste les animaux ont droit de l'argent de la zakate la dime
ya même un article juridique cité dans la bible seul ou il est question d'obliger ces agriculteurs d'offrir une retraite a leurs bêtes de traie..parce que si l'agriculteur offre la dime régulier on sait que les animaux contrairement au Satan ne mange que lorsqu'il a trop faim..jamais on a vue un lion s'attaquer a tort et a travers pour tuer par plaisir de tuer..un propriétaire n'a pas le droit de castrer un animal ou tu l’entretient comme il est ou tu le dépose dans les services de la commune qui vont s'en charger et tirer de la recette fiscale qui était la dime pour les entretenir..

15.Posté par biodiv run le 16/08/2017 21:36 (depuis mobile)

Reste chez toi Hugh tu n as pas l air de connaitre le problème de pratiquement toutes les île du monde ou l homme a introduit des prédateurs tel que chat rat... donc merci au campagne de stérilisation de contribuer à la protection de la biodiversité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter