Société

Lutte anti-vectorielle : La mairie se mobilise pour la propreté du chef-lieu

Mercredi 11 Avril 2018 - 17:41

La ville de Saint-Denis a fait le point ce mercredi matin sur les différents dispositifs en faveur de la propreté. L'occasion également de présenter les actions qui seront menées tout au long de l'année "pour une ville durablement propre". L'accent a été par ailleurs mis sur la lutte anti-vectorielle. Objectif pour la mairie : "sensibiliser davantage la population au respect de la propreté de la ville". 

"Nous avons mis en place un vaste plan de plan de propreté", explique Nalini Veloupoulé-Merlo, élue déléguée à la Sécurité pour qui "une prise de conscience est indispensable". "Il n'y a pas cette volonté de verbaliser à tour de bras mais force est de constater qu'il y a aujourd'hui une réelle mise en danger de la santé des gens".



"La santé ne relève pas de nos compétences réglementaires, mais nous sommes sensibles à cette question. Nous estimons que c’est de notre devoir", a commenté Gabrielle Fontaine, élue déléguée à la Santé.

Des agents communaux sont mobilisés sur le terrain afin d'informer la population dionysienne sur les risques sanitaires liés aux dépôts sauvages, à savoir la dengue et la leptospirose. Les agents s'assurent également que les habitants considèrent davantage le calendrier de passage de la CINOR pour les encombrants et les déchets verts. La mairie compte construire dans les prochains mois 3 nouvelles déchetteries. 

Les équipes chargées de signaler les dépôts sauvages ont par ailleurs été renforcée. 9 agents de surveillance de la voie publique (ASVP) sont déployés dans les quartiers et peuvent "sanctionner via des verbalisations". "Nous constatons une nette amélioration dans le comportement des gens mais il est important de passer à la phase plus répressive", nuance Nalini Veloupoulé-Merlo.

Samuel Irlepenne sur place
A.D
Lu 774 fois



1.Posté par ZembroKaf le 12/04/2018 10:11

9 agents de surveillance de la voie publique (ASVP)

Recruté...dès...leur retour de vacances...de prison !!!
A Saint Denis...le nervis..c'est...capital !!!

2.Posté par pitt le 12/04/2018 10:13

il faut embaucher les les gens pour netoyer sa serve a rien de sensibiliser les gens a ça on paye pour ça, il ya des gens qui sont chomeur et qui attend du travail.la reunion peut etre propre si en embauche c simple,comment on paye les impot les taxe d habitation.

3.Posté par Zarin le 12/04/2018 10:48

...on répondait à quelqu’un qui lui demandait de lui enseigner la propreté :
« Je ne peux pas. C‘est la propreté qui enseigne la propreté. On l‘apprend en l’exerçant.

Si tu ne peux pas la pratiquer, tu ne peux pas l’apprendre. Si tu ne peux pas l‘apprendre, c‘est qu’en réalité tu ne veux pas l‘apprendre au-dedans de toi ».

4.Posté par Louis Pariot le 12/04/2018 12:15

Bon eh bien c un bon début , ils avouent que les dépôts sauvages existent...
Maintenant au boulot : carcasses, DEEE, et cochonneries en tout genre.... Bandcochon.re est bien utile !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >