Océan Indien

Lurel attend les conclusions d'un travail sur l'immigration clandestine à Mayotte

Dimanche 9 Septembre 2012 - 08:04

Un nouveau drame de l'immigration clandestine s'est noué ce samedi dans les eaux de Mayotte. En déplacement dans les Antilles, Victorin Lurel s'est tenu informé de l'évolution des recherches au fil des heures. Voici le communiqué de presse du ministère des Outre mer.


Lurel attend les conclusions d'un travail sur l'immigration clandestine à Mayotte
Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel fait part de son émotion après le nouveau naufrage, intervenu ce samedi au large des cotes de Mayotte, d'une embarcation en provenance d'Anjouan.

Averti samedi matin avant son départ de la Martinique vers la Guadeloupe, où il effectue une visite officielle jusqu'au 10 septembre, Victorin Lurel s'est assuré du déclenchement du plan SECMAR et s'est tenu informé de la progression des recherches, menées dans des conditions difficiles. Interrompues samedi soir, les opérations de secours, qui ont mobilisé des moyens maritimes, aériens et terrestres importants, reprendront dimanche.

Ce nouveau drame, dont le bilan n'a pas encore pu être établi de manière définitive, souligne la nécessité que soit menée à bien la mission confiée à M. Alain Christnacht sur la problématique de l'immigration clandestine à Mayotte. Le ministre sera très attentif aux conclusions de ce travail.
Lu 816 fois



1.Posté par noe le 09/09/2012 09:14

Il faut éviter ses drames stupides !
Pourquoi ne pas faire un pont suspendu entre ces îles ?
Pourquoi ne pas permettre aux familles de se retrouver ?
Pourquoi ne pas les aider à vivre mieux chez eux ?

Pourquoi ?
Tj des mots de regrets inutiles et pendant ce temps des gens meurent en pleine mer et personne ne s'en soucie ....

2.Posté par Royal Bourbon le 09/09/2012 09:15

Lurel attend...les conclusions d'un travail...Il est comme Flamby et tous les membres de ce gouvernement.Ils attendent . La seule chose qu'ils savent faire c'est d'inventer des colloques, des concertations, des assises, des forums, des séminaires, des tables rondes, des tables carrées, des symposiums, des rencontres, des salons, ,des conférences...que sais-je encore.. Tout ça pour masquer leur inéficacité..Et dire que le changement c'était pour maintenant, bande de guignols, va !!! En attendant, ils encaissent leurs émoluments payés par le peuple qui ,lui, décaisse et envoient leurs pitoyables sbires tels que Orphé, Vlody, Erika ..qui veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes..

3.Posté par Gajik le 09/09/2012 09:48

L'hypocrisie social-démocrate à l'oeuvre.

Sarkozy s'en foutait royalement des morts noyés et allait même sur place provoquer les Comoriens en enfonçant un peu plus le clou dans leur poitrine en arrosant Mayotte de gallimatia pseudo patriotiques et en achetant les Mahorais.

Les Socialistes, eux, vont faire des discours creux, vont débiter du compassionnel, provoquer des "commissions d'étude", mais sont ravis que Sarkozy ait déjà fait le sale boulot à leur place, comme en matière d'immigration.

L'expression blanc-bonnet et bonnet blanc entre gouvernance UMP et gouvernance PS n'a jamais eu de meilleure application que lors de cette élection. Je suis de plus en plus convaincu que le balancier de la "démocratie" à la sauce occidentale est en voie, partout, de se bloquer sur une alternance Droite (le PS) / Extrême Droite (l'UMP).

Le système politico-économique capitaliste occidental est désormais aux mains non pas d'un parti unique mais de deux partis uniques qui usurpent la qualité de "droite et gauche" alors qu'ils sont "extrême droite et droite", qui nous vendent leur alternance comme de la "démocratie".

C'est exactement le modèle américain "démocrates - républicains" qui a été installé à l'insu des français, totalement dépolitisés et revenus à l'âge des cavernes de la conscience politique. Tous les responsables du PS et de l'UMP ont été formatés aux Etats Unis, les patrons de presse aussi, l' Europe est aux mains de Wall Street et de la City.

Dans ces conditions, le cinéma de Lurel apparait dans toute sa splendeur d'hypocrisie. Les Comoriens (Mahorais, Mohéliens, Anjouanais et Grands Comoriens) sauront-ils percevoir la sordide réalité masquée du colonialisme rose des socialistes français ?

4.Posté par Gajik le 09/09/2012 09:49

Enfin, Noé produit un post de valeur. Merci Noé !

5.Posté par MIRITOUSEL le 09/09/2012 10:01

Et si Noe faisait une pension de famille pour les immigrés clandestins?

6.Posté par Fantômette974 le 09/09/2012 10:13

Enième rapport sur la question à Mayotte. Lorsque deux territoires avant tant de différences de richesses sont si peu éloignés, rien ne peut changer.

Que va t on faire, installer des barrières anti comoriens aux abords de Mayotte ??
Continuer à faire la chasse à l'immigration clandestine tout en sachant parfaitement que c'est une lutte perdue d'avance et qu'il y aura toujours plus de candidats à la "liberté" et plus d'accidents pour l'atteindre.

La seule solution durable serait d'apporter une véritable aide aux Comores, ça ne sera pas forcément plus coûteux que payer des bataillons entiers de militaires à lutter contre un problème insoluble !

7.Posté par transparence le 09/09/2012 11:15

Lurel attend quoi ? un rapport ? OK il n'a donc rien compris à ce problème déjà en tant que citoyen Français donc en tant que ministre de la République il aura bien du mal car comme disait ROCARD ( un socialiste capable et d'envergure) si on ne veut pas trouver une solution à un problème on met en place une réunion qui aboutira sur un rapport...............souvent sans lendemain.

8.Posté par Gajik le 09/09/2012 11:34

Bravo Fantômette974 !

Oui, la solution ne viendra bien sûr pas de la réunification des 4 îles, sous la bannière française ou sous la bannière comorienne, dans un délai raisonnable. Elle peut venir non pas d'aides financières aux Comores, mais d'une coopération équitable et non plus néo-coloniale comme elle l'est actuellement. La France arrose les dirigeants corrompus des Comores et les sociétés qui arrangent ses intérêts commerciaux et halieutiques. Pour le reste, les ONG bricolent de l'aide qui n'est que de l'assistance pour que le peuple Comorien continue juste à survivre en la fermant et en disant merci à papa la France et en se battant la coulpe d'être aussi ignorants et pauvres !

Pour rendre aux Comoriens leur dignité et les laisser enfin se développer, il faudrait un rêve impossible,il faudrait rompre avec la doctrine du libéralisme économique sauvage imposé par l'OMC, organisation criminelle dirigée par un socialiste jusqu'en 2013, qui permet aux dinosaures sur africains ou super marchés français d'imposer leurs produits à Mayotte alors que Anjouan pourrait produire pour Mayotte et vendre légumes et viandes à un prix raisonnable, par exemple.

Ce genre de solution équitable ne verra jamais le jour car la France, Socialiste ou RPR-UMP a fait et fera liquider tout président souverainiste qui oserait proclamer l'indépendance réelle des Comores et la sortie unilatérale de ces circuits mafieux agréés en si haut lieu par la dite "communauté internationale".

Qui osera faire le total des sommes engagées par la France pour les prisons, les transferts de détenus, les radars, le centre de rétention, etc ... et faire en même temps le bilan financier de ce que Mayotte rapporte aux sociétés françaises et à l'Etat en bénéfices directs ou secondaires. Cette étude n'a jamais été faite, c'est comme l'observatoire des prix, le serpent de mer réunionnais, personne dans les hautes sphères capitalistes n'en veut. On ne veut pas chiffrer la réalité sordide des grandes fortunes faites sur le dos des peuples. C'est complexe à faire, mais ce serait enfin mettre au jour les réseaux mafieux légalisés par des députés pour la plupart au service de l'économie libérale avant d'être au service des peuples.

Les Anjouanais continueront longtemps de mourir et de servir d'esclaves aux Mahorais pour planter leurs légumes à leur place et faire les boulots durs et aller voler des boeufs à Anjouan pour le compte de bouchers de l'île aux parfums (de toilette).

Et ne parlons pas des solutions de droit commun , ne serait ce que l'application du droit français des étrangers à Mayotte et de la gestion des visas par le consulat de France à Anjouan ... l'Administration et la Justice françaises à Mayotte sont encore loin de respecter elles-mêmes et d'y faire respecter les lois françaises. Commençons par appliquer le droit français dans cette île et après on pourra commencer à parler de solutions commerciales équitables de pays souverain à pays souverain et de développement.

9.Posté par MAYOTTE EN FORCE le 09/09/2012 11:45

"Que va t on faire, installer des barrières anti comoriens aux abords de Mayotte ??
Continuer à faire la chasse à l'immigration clandestine tout en sachant parfaitement que c'est une lutte perdue d'avance" ecoute moi rien é perdu sur la question de limigration ya quune seule moyens d'y resoudre c de suprimer le droit du sol . comme sa on serrait sur quil moins de comoriens qui serai vnu ché ns. Personne na envie de voir des étranger ché luii po mm moi po mm vs ok!!!!!!

10.Posté par tonton le 09/09/2012 14:11

Il attend un travail de QUI?

C'est à lui - le ministre - a NOUS fournir ce travail !

Entretemps des innocents meurent tous les jours - il faut arreter ce massacre !

11.Posté par Gajik le 09/09/2012 14:25

Il n'y a rien à faire, car l'Etat français et l'Etat comorien ont intégré ces milliers de morts comme une perte de vies humaines acceptables. Les quelques soubresauts d'humanité entendus ici et là ne sont qu' hypocrisie d'Etat, la France et les Comores étant absolument indifférentes aux morts que leur politique provoque ici et là.

Nous sommes dirigés par des politiciens immoraux, mercantiles et corrompus, totalement imperméables aux considérations humanitaires et qui ne raisonnent qu'en terme de stratégie politicienne et de marchés, alors que voulez vous attendre de ces commerçants qui dirigent la France ?

Le vieux slogan de la libération des peuples par eux-mêmes est et restera toujours d'actualité. Cependant il ne portera ses fruits réellement populaires que lorsque le niveau de conscience politique de ces peuples sera assez élevé ou sera pris en charge par des élites moralement irréprochables et incorruptibles.

Ce n'est pas demain la veille que nous y arriverons aux Comores et en France. Les gens honnêtes ne font pas de politique politicienne car ils sont incapables de renoncer à leurs idéaux nobles et n'ont donc d'influence que dans de petits cercles.

Puisque les peuples adorent être pris en charge et dirigés par des dictateurs et refusent par paresse de s'investir dans le contrôle démocratique de leurs élus à qui ils donnent tous les pouvoirs de les plumer (ce serait çà la démocratie : le contrôle permanent des élus et non la délégation totale sans possibilité de révocation avant le terme du mandat violé), il n'y a guère qu'un dictateur honnête et intègre qui puisse s'emparer du pouvoir et les mener à un régime social équitable. Là on rêve, bien entendu.

12.Posté par Akim le 09/09/2012 21:10 (depuis mobile)

Je ne crois pas que monsieur Lurel serait content de voir sa famille divisée par une personne étrangère. Il doit comprendre qu'il est lui même colonisé par la France donc ses regrets ne valent rien en dépit de ce que les comoriens en endurent.

13.Posté par Un peu plus de comoriens pour la France SVP !!!!! le 09/09/2012 22:58

Il a besoin d'un rapport le Lurel ?
Quand il aura lu qu'est ce qu'il fera ce socialo ? il ouvrira un peu plus la porte pour que les autres clandestins puissent venir ?

14.Posté par le taz le 10/09/2012 00:34

lurel attend les conclusions d'un rapport sur l'immigration.
32 rapports plus tard, des dizaines de commissions plus tard, des millions d'euros gaspillés pour rien, sauf à engraisser des fonctionnaires à taper, corriger, publier les rapports, une mini-mesurette sera pondue, genre envoyer 11 crs supplémentaires à mayotte.
et combien nous aura couté, en voyages, en petits fours, en sieste à l'assemblée, en mondanités diverses un ministre des dom-tom ?
hollande : le changement, c'est maintenant....
pffff, qu'est que ça change, dis-donc !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues