MENU ZINFOS
International

Lurel : "Le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez"


- Publié le Samedi 9 Mars 2013 à 19:16

Lurel : "Le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez"
Victorin Lurel, le ministre des Outre-mers, représentait le gouvernement français aux obsèques de Hugo Chavez. Interrogé par RTL et Europe 1, il a contesté le qualificatif de dictateur pour désigner l'ancien président du Venezuela. Des déclarations qui font polémique.

"Toute chose égale par ailleurs, Chavez c'est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu'il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c'est-à-dire le Front populaire, parce qu'il lutte contre les injustices", a affirmé le ministres des Outre-mer, au micro de RTL et Europe 1. "Moi je dis, et ça pourra m'être reproché, (...) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu'on prétend que c'est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l'Homme", a encore déclaré le ministre.

 Victorin Lurel a expliqué avoir été impressionné par la dépouille de Chavez devant laquelle il s'est recueilli. "Il était tout mignon (...), frais, apaisé (...) C'était émouvant", a-t-il déclaré. Sur iTélé vendredi soir, Lurel a expliqué être "l'un des rares ministres du gouvernement à avoir connu Hugo Chavez.(...) J'ai gardé un souvenir de l'homme chaleureux".





1.Posté par jason bourne le 09/03/2013 18:52

je ne savait pas ce ministre alcoolique c'est la seule explication à de tels propos

2.Posté par 36 15 code perdition morale le 09/03/2013 19:08

Tout le drame de la politique actuelle... : le niveau des ministres par exemple, c'est plus ce que c'était ma bonne dame. Le type n'a sans doute pas lu les philosophes, ni les grands penseurs politiques modernes... Inculte, il relativise tout, c'est le résultat qui compte, pas vrai ?

Mieux vaut un bon dictateur qu'un mauvais démocrate donc, telle est la leçon se duper haute volée du Séraphin !

Un dictateur même light, voire en construction (imaginez s'il avait vécu encore 15 ans), reste un dictateur ! C'est la base Séraphin, la BASE.

Alors,Ô intellectuel des lumières Séraphin Lurel, daigne ouvrir le manuel de cm2 dinstruction civique et y ingurgité 2/3 fiches pratiques sur la démocratie, le respect du pluralisme, tous ces trucs chelous...

3.Posté par Carlo le calamar le 09/03/2013 19:10

Pourquoi c'est toujours la même photo qui est montré ?

4.Posté par noe le 09/03/2013 19:11

Nous ne connaissons pas M. Chavez sauf ce que les américains nous disent de lui ... et quand on sait comment les USA jugent les gens , alors on peut se poser des questions ...
Chavez a fait plein de choses pour son peuple et cela sans écouter les USA qui se croient souvent les donneurs-de-leçons du monde ... alors qu'ils ont des dettes astronomiques ....

Notre ministre araison de parler ainsi !
J'adhère à ses propos et à son analyse !

5.Posté par TEGO le 09/03/2013 19:17

On a un comique élu le 6 Mai 2012 , président de la république , nous voilà avec le jumeau des outre-mer !

6.Posté par Mieux vaut le 09/03/2013 19:23

Mieux vaut un dictateur comme Chavez qu'un président élu comme Flamby ....
C'est cela qu'il voulait dire ...

7.Posté par lol le 09/03/2013 19:31

Quand même une accumulation de points très négatifs pour le régime de Chavez:

- Criminalité: "La criminalité sous les présidences Chávez a très fortement augmenté, faisant du pays l'un des plus violents au monde. Mesuré en termes d'assassinats par habitant, c'est le second pays au monde le plus violent, avec 48 assassinats pour 100 000 habitants en 2007. À Caracas, on atteint 130 assassinats pour 100 000 habitants. La Colombie voisine, malgré le trafic de drogue et le terrorisme des FARC et des milices d'extrême droite, a un taux inférieur de 40. Selon le journal The Economist, le taux a triplé depuis l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chávez. L'article précise aussi que le mode de comptage des crimes a changé..." (wikipedia)

- Corruption: "La branche locale de Transparency International avance également que le Venezuela se trouve parmi les pays les plus corrompus d'Amérique latine, au même titre que le Paraguay, le Nicaragua ou le Panama et que, désormais, le baromètre de la corruption montre que le Venezuela est le pays le plus corrompu de la région, juste après Haïti..." (wikipedia)

- Népotisme: "Deux douzaines de personnes de la famille Chávez occupent des postes politiques d'envergure régionale ou nationale. Le journal rapporte également que la présidente du parlement a autorisé la nomination à des postes législatifs de 40 parents ou amis. Fin mai 2007, un cousin du chef de l'État, Asdrubal Chávez, a été promu vice-président de l'entreprise publique Petroleos de Venezuela (PDVSA). Le frère aîné du chef de l'État, Adrian Chávez, a été nommé ministre de l'Éducation. Son père, Hugo de los Reyes Chávez, gouverneur élu de l'État de Barinas, a nommé son fils Argenis Chávez comme secrétaire d'État..." (wikipedia)

- Politique sociale: Les résultats de sa politique sociale sont fortement mis en doute par l'économiste Francisco Rodriguez, diplômé de Harvard ayant occupé le poste de conseiller économique auprès de l'Assemblée Nationale entre 2000 et 2004, qui écrit que « ni les statistiques officielles ni les calculs indépendants ne prouvent que Chávez mène une politique qui améliore véritablement le sort des pauvres ». (wikipedia)

- "Sous Chavez, 1600 compagnies sont passées sous contrôle de l'Etat qui représentait en 2009 30% du PIB du pays. Le secteur privé est aujourd'hui asphyxié, atrophié. L'Etat a exproprié près de trois millions de propriétaire agricoles. Quelque 30 millions d'hectares de terres fertiles sont aujourd'hui laissées à l'abandon, ce qui oblige le pays à importer 80% de sa consommation alimentaire. Le pays importe les deux tiers de ce qu'il consomme et l'inflation tourne en rythme annuel autour des 30%, en dépit du contrôle drastique des changes et de la fixation des prix de certains aliments de base. Le pays souffre de pénuries alimentaires chroniques, de coupures d'électricité et d'eau régulières et d'une crise du logement en raison de la déficience du secteur privé du BTP

8.Posté par Jean Loup GAJAC le 09/03/2013 19:34

LES VÉRITABLES DICTATEURS MODERNES SE SONT EMPARES DE NOS PAYS EN REVÊTANT LA PEAU DE DÉMOCRATES ET TRAITENT DE DICTATEUR TOUS CEUX QUI LEUR RÉSISTENT

Tous les adorateurs béats du Yankisme et du Sionisme et de leur criminalité "humanitaire" et "civilisatrice" d'Etat qui dissémine la mort et la haine dans le Monde, se donnent la main sur Zinfos pour traiter de dictateur un dirigeant élu très largement, un comble ! On peut voir dans ces insultes anti-Chavez le niveau caniveau de la réflexion de ces extrême-droitiers.

Ils ont tous oublié dans leurs argumentaires puissants de broder aussi sur ce "signe" que Chavez était un dictateur, car il est mort un 5 mars, le jour de décès de Staline et ... de la naissance de Paul Vergès ...

Pourtant , chers amis des dictatures mercantiles, vous mêmes qui traitez Chavez de dictateur parce qu'il résistait au libéralisme économique de l'Empire (dont nous sommes devenus une colonie depuis que Sarkozy a fini d'assassiner le Gaullisme), et considérez sans doute Hollande comme un infâme rouge le couteau entre les dents, sachez que Chavez l'a ridiculisé dans un discours mémorable qui a fait le tour de la planète. Vous devriez donc l'honorer pour avoir rabaissé publiquement votre ennemi juré de "gauche", mais vous n'êtes pas à une contradiction près :

VIDEO sous titrée en Français :

9.Posté par Caton2 le 09/03/2013 19:38

Les antillais aiment bien le Vénézuela. Ils ont toujours rêvé d'une république caraïbe incluant quelques pays riverains, de préférence ceux où il y à du pétrole ou de la drogue. Un petit coup d'encensoir ça fait pas de mal, pense Lurel. Sauf que... Il représente la France. Mais allez donc lui expliquer ça. N'est-il pas descendant d'esclave, ce qui autorise tout, y compris de dire des conneries?

10.Posté par le taz le 09/03/2013 19:59

CLAP CLAP
vraiment bravo.
le monde gagnerait à ce que ce genre d'imbécile ferme sa gueule !
je suppose qu'avec ce genre de déclaration d'amour, il soutient, comme chavez, le tyran en syrie et le régime iranien ?
CLAP CLAP
CLAP CLAP.....

11.Posté par yasmine le 09/03/2013 18:26

Il est effectivement déplorable de lire tous ceux qui traitent un homme aussi courageux que Chavez de dictateur juste parce que leur esprit est contrôlé par l'Occident !!! Il a fait ce que très peu d'homme,ont su faire : résister aux américains et au sionisme. Un homme comme,il en né tous les siècles.

12.Posté par JFG le 09/03/2013 20:39 (depuis mobile)

C un bon ministre.en plus de l outre mer.il c de quoi il parle malgrais que ça derange localement(reunion).enfin quelque socialistes qui qui croit au progres.

13.Posté par mazenbron le 09/03/2013 20:56

Faut pas demander à un trouduc de ne pas péter .

14.Posté par WQS le 09/03/2013 21:26

Chavez n'a certainement pas été le pire des dictateurs , si tant est qu'il en fut un !
Car comparé à des hassad ou ahmadinedjad en particulier , on ne peut le mettre dans le même sac. Telle fut là son erreur majeure d'ailleurs , à vouloir se solidariser d'un front anti-américain , il s'est gravement décrédibilisé auprès d'une bonne partie des occidentaux non-hostiles à son égard.
Ce n'est donc pas cette partie "dictateur" des propos de Lurel qui m'ont fait bondir mais plutôt ses considérations totalement niaises et choquantes : " il était tout mignon , frais , apaisé "....???
Parlant en tant que Ministre , d'un homme mort à 58 ans après s'être tant battu pour ne pas crever , c'est NUL ! Lurel a raté une autre belle occasion de se taire , il n'a vraiment pas le niveau.

15.Posté par Keepcool le 09/03/2013 22:31

Sous le couvert d'un "bon Président" qui fait tout pour son peuple... Regardez oû est placée sa famille ainsi que ses proches... !!
Regardez aussi la misère et l'insécurité au Vénezuela, (sensée être réglée avec l'argent du pétrole...!
La vérité c que chacun met son petit (et a déjà mis) pactole à gauche.
C pareil à la Run et en Métropole..
Que faire ?
Dires les choses sans arrêt, que l'on soit entendu..!

16.Posté par david Vincent le 09/03/2013 22:59

Chavez est ce qu'il est ... mais qui pleurerait quand Hollande , sarkozy , Chirac ou Giscard crèveront ... sinon de joie !

17.Posté par ciafacho le 09/03/2013 23:25

on peut comprendre sa haine des Etats Unis quand on sait que la CIA a failli le buter pour installer un dictateur a sa place (un peu comme Pinochet au Chili) :
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20041130.OBS2663/coup-contre-chavez-la-cia-en-cause.html
Aucun média n'a parlé de ca après sa mort...il y a un parti pris des média aintichaviste car ca les demangent qu'un socialiste puisse réussir à diminuer les inégalités tout en faisant 6% de croissance...

Sinon a part ca la phrase de Lurel est nulle

18.Posté par tagoun le 10/03/2013 04:53

Lurel aret Zamal !

19.Posté par Bolivar le 10/03/2013 06:19

merci yasmine (11) je vous rejoins.
Chavez a bien été pour le Venezuela et son peuple ce que De Gaulle a été en son temps pour la France et son peuple. C'est rendre hommage à l'un et à l'autre que de le dire.
Et c'est bien pour ça qu'ils ont été combattus par les mêmes et éliminés par les mêmes.

20.Posté par John Galt le 10/03/2013 06:40

Finalement à les lire tous, ces journaleux, on se dit que leur modèle, c'est bien que le peuple vive dans la misère admirablement gérée par une nomenklatura soviétique, avec eux qui enjolivent les actions de leurs dirigeants à soulager les souffrances du peuple qui vit dans l'égalité misèreuse !!!

LeFigaro : "Lurel contesterait le qualificatif de dictateur pour Victor Hugo Chavez." - Je serais presque tenté de proposer que ce con teste le qualificatif de connard gauchiste empapaouté .

c'est vrai quoi lorsque l'on regarde les vidéo d'archive l'on constate le bonheur rayonnant de ces gens devant leur dictateur

21.Posté par tagoun le 10/03/2013 06:49

Incompétent, prétentieux, ridicule avec ses airs précieux.
Payer des impôts pour entendre de telles bêtises c'est hallucinant.

22.Posté par DEBOUT CITOYENS le 10/03/2013 06:55

Le monde gagnerait à avoir beaucoup moins d'idiots comme Victorin Lurel!

23.Posté par Scrupulus le 10/03/2013 06:59

LUREL est à l'identique de ces collègues du Gouvernement, guidé par une idéologie aveugle et revancharde, il est vrai que Danielle Mitterand ne voyait pas en CASTRO un dictateur, la constance dans l'inconstance !!!

24.Posté par Gvar le 10/03/2013 07:28

Les propos de Lurel sont-ils "choquants" ? Je ne sais pas. Est-ce le devoir de ministre de la république de montrer plus de prudence face à un personnage si controversé ? Certainement ! Contrairement à certains ici je n'ai pas la prétention de "savoir" qui est réellement Chavez et qu'a-t-il réellement fait. Ce qui est néanmoins sûr c'est que se mouiller de la sorte c'est tout sauf très malin...

25.Posté par PECPEC le 10/03/2013 08:30

Ce Lurel mais quel con...C'est ça qui représente la France, une misère...Rendre hommage à un gangster qui pille personnellement son pays, qui gouverne avec sa famille, qui embrasse comme du bon pain, les Kadafi, Hassad, Castro et toutes les ordures de la terre.
Une nouvelle cacophonie de notre gouvernement... Il y en a tellement
La pratique de la danse de Saint Guy, Deux pas en avant un pas en arrière, je cause et un autre envoie le rectificatif....Vite foutons tous ça dehors ils sont devenus fous ! !

26.Posté par mankin le 10/03/2013 08:56

Que ce soit sous le mode national ou en chantant l'internationale...les socialo-communistes ont toujours été les ennemis de la démocratie, ont fournis les pires dictateurs qui soient et n'ont jamais fait preuve d'une forme d'intelligence évoluée, préférant l'idéologie et la pensée par slogans.....suis pas surpris, je pense méme que lurel a forcé sur la c pour débloquer aussi grave !

27.Posté par Réunionnais lamda le 10/03/2013 09:32

BEAUCOUP OUBLIENT (OU NE SAVENT PAS ) CE QU’ÉTAIT LE VENEZUELA AVANT BOLIVAR ET AVANT CHAVEZ !!! Les richesses du pays (notamment les richesses en pétrole ) étaient entre les mains des sociétés étrangères (surtout américaines ) ,les petits paysans avaient été spoliés de leurs biens par les gros propriétaires terriens et la population vivait dans la pauvreté ou la misère . CHAVEZ a nationalisé la production du pétrole :les compagnies étrangères ,ont trouvé en lui ," "l'homme à abattre" ,MAIS les nouvelles richesses obtenues ont permis de développer l'éducation ,la santé , l'alphabétisation etc... Il a redistribué aux petits paysans , les terres qui leur avaient été confisquées . bien sûr la grosse bourgeoisie et les classes aisées du pays n'ont pas applaudi et accepté cette décision ! Mais le petit peuple lui a manifesté constamment sa reconnaissance puisqu'il a été à chaque fois réélu (il existe une opposition au Venezuela ,contrairement à ce qui se passe dans les pays communistes ! ) Il s'est lié d'amitié avec Castro qui avait renversé BAPTISTA ( de sinistre mémoire MAIS soutenu par les U.S.A. ! )malheureusement CASTRO s'est aligné sur Moscou alors que CHAVEZ était un disciple de BOLIVAR ! C'est vrai qu'il avait des relations (amicales ??) avec des dictateurs comme les chefs d'états d 'Iran ,de Libye ou de Syrie TOUT COMME LA PLUPART DES PAYS OCCIDENTAUX DONT LA FRANCE ! Monsieur SARKOZY n'a -t-il pas pas accueilli , successivement ,en "grandes pompes" les 2 chefs d’État de Syrie et Libye à l 'Élysée? ???

28.Posté par Scrupulus le 10/03/2013 10:27

@post 27, c'est vrai que la complaisance quasi-permanent des médias aide beaucoup à la dissimulation de la real-politique, mais le rêve est permis :
"Quelques mois plus tard (après l'élection de Hollande), du président gabonais Ali Bongo au fils du roi d'Arabie saoudite, la liste des chefs d'États peu démocratiques reçus à l'Élysée est déjà conséquente.
Dernier en date, invité mardi au palais pour un entretien d'une demi-heure: le président azerbaïdjanais Ilham Aliev.Conscient du caractère sensible de cette visite, l'Élysée a interdit ce jour-là aux photographes de presse d'accéder à la cour du palais. Et a pris soin, après la rencontre, de publier un communiqué affirmant que «le président de la République a appelé l'Azerbaïdjan à prendre les mesures nécessaires pour rétablir un climat de confiance avec l'Arménie». Une discrétion qui avait été poussée encore plus loin deux mois plus tôt, le 23 juillet, lors de la visite du roi de Bahreïn. Cette rencontre n'avait même pas été inscrite à l'agenda présidentiel".

29.Posté par pour le plaisir le 10/03/2013 11:41

le bon coté avec les crétins comme Lurel, c'est qu'il ne se rendent même pas compte de leur stupidité, nous devrions le remercier: il est le premier ministre à nous indiquer ouvertement et clairement ou ce gouvernement gauchiste rêve de tous nous emmener!

Alors VOUS qui avez voté pour un socialiste à la sauce Fraôncaise en mai 2012, êtes-vous suffisamment intelligent pour reconnaitre l'énormité de votre naïveté ou continuez-vous à vous conforter dans vos "principes" qui vous dictent que vous ne devez jamais reconnaitre que vous vous êtes tromper au risque de voir votre égo rejoindre le caniveau qu'il n'aurait jamais du quitter?

( j'imagine déja les trolls devant leur écran: "mais sarko c'était un méchant, il se moquait des idiots et des crétins alors que nous sommes les plus nombreux! c'est nous qu'il aurait du respecter en démocratie: la majortié, non? la démocratie c'est bien la force des plus nombreux non? et comme il y aurra toujours pus de crétins, d’arrivistes et de pauvres démagogues, nous devrions avoir le pouvoir non????)

La parole aux crétins, le pouvoir aux ouvriers et au employés! non à l’intelligence, aux intellectuelles et à la réflexion, oui à la médiocrité! que ceux qui ont le moins travailler à l'école et par la suite lève le doigt, il y a qu'à inventer des ministères pour eux!

Ce pays est foutu...vive l'Australie!

30.Posté par Caton2 le 10/03/2013 12:36

Dictateur, autocrate, soft ou hard? Le débat n'a pas grande importance. La comparaison avec De Gaulle et Leon Blum? De l'hyperbole... Au passage, je trouve réjouissant que ce pauvre Lurel prenne comme exemple Leon Blum qui déclarait : "Nous admettons qu’il peut y avoir non seulement un droit, mais un devoir de ce qu’on appelle les races supérieures, revendiquant quelquefois pour elles un privilège quelque peu indu, d’attirer à elles les races qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de civilisation."
Hé oui, comme Jules Ferry, Blum pensait qu'il y avait des races inférieures. Mauvaise pioche Lurel.

Quel bilan pour notre gentil dictateur?

Quelques faits et chiffres:

- La monnaie locale vient d’être dévaluée de 32%. Au marché noir, elle reste encore trois fois moins élevée que le cours officiel.

- L’inflation atteint 35% après avoir dépassé 25% an depuis plusieurs années.
Juste avant l'élection présidentielle d’octobre 2012, Hugo Chavez a augmenté les salaires des fonctionnaires de 45% et l’ensemble des dépenses publiques de 25%. Ça n'a pas été pour rien dans sa réélection.

- Les expropriation de millions d’hectares de terre et leur redistribution ont eu pour conséquence une diminution dramatique de la production agricole et beaucoup de ces terres sont restées en friche.
Le Venezuela, naguère exportateur de tabac et de fruits, importe désormais 70% de la consommation des ménages. Y compris du tabac. L’Etat fixe les prix et contrôle les importations. Les pénuries de denrées alimentaires de base sont fréquentes.

- L’industrie compte deux fois moins d’entreprises qu’il y a dix ans.

- Le pays dépend pour ses exportations à 96% du pétrole. Hugo Chavez avait déclaré il y a dix ans vouloir porter la production d’or noir de 3,1 millions de barils par jour à 5,1 millions. Faute de maintenance et de pièces de rechange, elle s’est affaissée à 2,4 millions de barils par jour.
Dans la même période, les effectifs de la compagnie nationale, PDVSA, sont passés de 23.000 à 120.000.
Les raffineries sont pour beaucoup en panne et le Venezuela qui possède des réserves parmi les plus abondantes du monde, selon l’Opep, importe de l’essence.

- Le président Chavez aide les Vénézuéliens les plus démunis grâce à des mécanismes et des fonds qui échappent à l’administration officielle et dépendent directement de lui. Pour leur financement, la compagnie PDVSA lui a versé l’an dernier l’équivalent de 15,5 milliards de dollars. Cet argent est distribué sous de multiples formes d’aide alimentaire à bas prix, de logements attribués, de soins de première nécessité gratuits pour les pauvres, etc. Le Président a multiplié les plans d’urgences et les «missions» spéciales. Cette économie parallèle n'est contrôlée par personne. Il est probable qu'une partie de ces fonds ont servi à l'enrichissement personnel du président.

- Le Brésil avait un PIB par habitant de 30% inférieur au Venezuela il y a dix ans. La différence aujourd’hui n’est plus que de 5% (11.820 dollars contre 10.720 dollars). Le taux d’extrême pauvreté est toujours élevé au Brésil «libéral» (environ 21%) mais il est devenu inférieur à celui du Venezuela «bolivarien» (environ 32%).

-la corruption, culture nationale, n'a pas été combattue par Chavez contrairement à ses engagements:
le Venezuela figure en 162e position sur 179 pays.

- Selon le rapport de l'Observatoire de la Violence au Vénézuela (OVV), avec 53 morts par jour en 2011, le pays n'a jamais connu une criminalité aussi élevée dans son histoire (19 336 tués). Il s'agit du taux le plus élevé d'Amérique du Sud, quatre fois supérieur à celui du Mexique. Les crimes se sont beaucoup accrus depuis l'arrivée au pouvoir de Hugo Chavez en 1999. Cette année-là, seulement 4550 personnes avaient été tuées. Ce regain de violence serait en partie alimenté par le règne de l'impunité, souligne l'observatoire, puisque la majorité des crimes ne débouche sur aucune poursuite judiciaire.

Le résultat du chavisme est un désastre. Chavez à joué au bienfaiteur, d’où sa popularité. Mais l’économie hors pétrole est en voie de destruction.
Chavez le champion de la lutte contre l'impérialisme US et autre? Gesticulation pour les gogo! Les majors compagnies sont restés sur place car elles sont indispensables à PDVSA. Elles ont la technologie. Même l’américain Chevron est associé à l’exploitation.

Cette politique de «petronisme» (selon Thomas Friedman du New York Times) qui mêle le pétrole et le populisme de l’Argentin Peron, est une exploitation de la rente sans investir dans l’avenir.

Une catastrophe économique pour le Venezuela. Merci Hugo!


31.Posté par galimatias le 10/03/2013 14:56

lurel +chavez=0

32.Posté par Faux, ...... !!!! le 10/03/2013 15:53

Jean-Loup Gajak soutient aussi bien les dictateurs élus très largement, comme Chavez, que ceux non élus du tout, comme Rajoelina, trouvez l'erreur.... !!!!

La grande différence entre eux deux, c'est que le putschiste malgache n'a jamais réussi à faire reculer la pauvreté et n'a également jamais réussi à être populaire comme Chavez, malgré son rôle de pseudo-bienfaiteur !!!!!

Mais leur similitude est que eux deux n'ont jamais réussi à faire reculer ni l'insécurité, ni la corruption..... bien au contraire !!!

Bref, le DJ voulait devenir le Chavez malgache, mais c'est raté, mon loulou ( papillon en malgache, donc beau mais éphémère ! ), tu n'as été qu'un amateur qui a mis Madagascar plus bas que terre !!!

Merci Caton2 et lol pour vos mises au point !!!!

33.Posté par Nefer le 11/03/2013 10:32

Pourquoi agresser ce ministre qui est du même niveau que ses collègues de ce gouvernement.
D'accord, il essaie peut-être d'entrer dans le TOP 10, mais ça va être dur pour lui !!!
Allez, un effort, et tu vas peut-être dépasser Taubira, Belkasem, Duflot, Peillon....

34.Posté par zorro974 le 11/03/2013 11:42

les '' socialistes '' connaissent un bout sur la dictature les exemples ne manques pas dans le monde avec toujours des des crimes pour illustration !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes