Santé

Lui-même bénéficiaire, Virapoullé appelle à "mener une croisade pour la greffe rénale"

Vendredi 26 Janvier 2018 - 22:18

Le CHU de Saint-Denis organisait ce vendredi après-midi un moment d’échanges autour de la greffe rénale. Le service de transplantation rénale, de néphrologie d’hémodialyse et des patients ayant été greffés, ont participé à cette réunion afin d’insister sur l’importance des dons d’organes.


De nombreux transplantés étaient présents ce vendredi au CHU pour délivrer un message aux Réunionnais
De nombreux transplantés étaient présents ce vendredi au CHU pour délivrer un message aux Réunionnais
Lionel Calenge, directeur général du CHU, insiste sur le fait qu’il n’y a pas assez de dons d'organes à La Réunion. Le docteur Genin, pionnier de la greffe sur l’île, le rejoint en avouant qu'"améliorer le nombre de greffes, ce n’est pas possible sans donneur". Malgré le renforcement du nombre de médecins et de la qualité de l'équipe - avec notamment l’arrivée du professeur Henri Vacher Coponat en 2016 - il y a "un vrai besoin d’amélioration."

Le professeur confie d’ailleurs que "les résultats des greffes sont dans la moyenne des centres métropolitains voire mieux : il y a 93,5% de réussite à La Réunion contre 91,3% en métropole."

Suite aux explications des médecins, Jean-Paul Virapoullé prend la parole en tant que greffé; "En 1998, le docteur Genin m’a accueilli à minuit pour ma première dialyse. Il a toute ma gratitude", remercie le patient qu'il était à l'époque.

Cependant, le président du Conseil de Surveillance du CHU précise que "la dialyse, c’est une prolongation de la vie mais la greffe c’est la vraie vie."

300 malades sont sur liste d’attente

Il a terminé son discours en appelant les Réunionnais et les Réunionnaises à participer à une "croisade pour la greffe". Des conférences seront menées sur l'île afin de mobiliser la population locale sur son importance.

"Je demande aux Réunionnais et aux Réunionnaise : ne privez pas les malades d’une nouvelle vie car la greffe c’est un trait d’union entre la mort de quelqu’un à la seconde vie de quelqu’un d’autre", partage-t-il.

En ce début d’année, 300 malades sont sur liste d’attente pour une greffe rénale dans notre département.

Andry Morgane
Lu 3548 fois



1.Posté par Tipaul le 27/01/2018 00:19

Je croyais que les greffes étaient surtout réservées aux jeunes. N'est-ce pas M. Virapoullé?

2.Posté par Kasser le cui st Louis st Denis le 27/01/2018 01:27 (depuis mobile)

Pourquoi pas après tout.
Une croisade pour mieux gérer sa commune : ce serait pas mal. Il est malin Vira "grand causeur mais petit faiseur". C'est la ville la plus triste et la plus en retard à la Reunion.

3.Posté par noe le 27/01/2018 11:34

On peut s'acheter des reins en Inde , je crois ...
Il y a des gens qui vendent leur rein et pas trop cher ... plus besoin d'attendre !

4.Posté par Athena974 le 27/01/2018 12:04

Qu'en pense la responsable de l'AURAR !? ... La Réunion, département le plus à la traîne pour la greffe de rein ...

5.Posté par Perplexe le 27/01/2018 12:27

L'article traite du problème important de la greffe rénale, mais certains crétins n'ont pas hésité à y mêler la politique, comme à leur habitude. Ils pensent peut-être qu'ils feront gagner leurs candidats avec ces méthodes malsaines...

Quand à noe post 3,, si lui ou un de ses proches ont besoin d'un rein un jour, je lui propose d'aller en Inde pour en acheter., si c'est si facile qu'il le dit. Mais quand il sera dans les prisons indiennes, il pourra méditer et comprendre que la réalité est différente de ses fabulations sur internet. Surtout quand on est encore en bonne santé et qu"on est pas encore confronté à la maladie et à toutes ses conséquences...

6.Posté par je donne mon avis le 27/01/2018 12:35

Bonjour les habitants de la réunion. Il faut respecter les malades. Cette homme est là en tant que
malade, pas comme élu. Je partage pas les idées de monsieur Jean Paul virapoullé mais il travail
pour la réunion. Vient en compétition des élections contre lui. La majorité qui décide. Ont devraient
avec du respect pour les femmes et les hommes politiques sinon vient dans ronde. J'ai beaucoup
de respect pour les personnes qui travail pour la vie de la cité, même si ont partage pas la même,
politique de programme.

ouvre ton cœur, ouvre ton esprit, ouvre ton intelligence. A M

7.Posté par Pionnier ?? le 27/01/2018 12:45

Celui qui a été le "pionnier" de la greffe rénale à La Réunion est mort depuis 10 ans. Il s'appelait le Dr Christian CHABERT et a réalisé les premières greffes rénales au CHD dans les années 1990.

8.Posté par Gardepaou le 27/01/2018 13:05

Comment détourner l'attention, en parlant de greffes, de dons d'organes... encore faudrait il qu'il y ait assez de personnels , de matériel, pour le faire.... Ils forment un beau duo Calenge et Vira.... Ils s'écoutent tous les 2 ....Ils devraient plutôt écouter et aller voir de près, les vrais soucis au CHU ...

9.Posté par No comment le 27/01/2018 13:16 (depuis mobile)

Yes noe entre autre on les fait disparaître on prend ce qu'on a besoin après on va dire il a disparue au coin de la rue

10.Posté par TICOQ le 27/01/2018 14:14

Quand on sait qu'une greffe peut mettre plusieurs années avant que son tour arrive, j'aimerais savoir combien de temps ce "Monsieur" a attendu ....

11.Posté par Choupette le 27/01/2018 14:56

1.Posté par Tipaul

Il est jeune, dans sa tête ... . Ou dans ses rêves, ça passe aussi ... .

6.Posté par je donne mon avis

Et ouvre surtout ton porte-monnaie ... .

10.Posté par TICOQ

Noé a peut-être la réponse.

12.Posté par klod le 27/01/2018 20:24

la santé , c'est un minimum dans la pyramide de " maslow". ben . allez , bonne santé !!!!!!

13.Posté par Tipaul le 28/01/2018 01:34

Vira la donne un coup d' rein à DR!

14.Posté par Ganagana le 28/01/2018 13:41

Dialysé vache à lait

15.Posté par kraz le 28/01/2018 18:35

Oui mister virapoulle était là en tant que malade mais ce qu'on ne dit pas c'est comment bizarrement on lui trouve un rein vite fait bien fait alors que certaines attendent des années et années sans rien au bout pour beaucoup.
Un ami pendant plus de 10 ans, il a espérer suite à une maladie de rein qui les atrophie donc dialyser.
Il a tout suivi au pas de ce qui était indiqué par les chirurgiens (restrictions alimentaire très strict, perte de poids...)
Au final que le médecin lui dise qu'il a un certain âge 45ans, qu'une greffe de rein ça dure en moyenne 10-15 ans dans la plupart des cas et c'est reparti pour la dialyse, une marche arrière traumatisante.
Si il veut continuer à rester sur la liste ou non c'était à lui de voir. Un groupe sanguin commun qui plus est. Il a abandonner et sera dialyser toute sa vie.
Il est pas si vieux, virapoulé je doute que le médecin lui ai dit ce genre de connerie.
Bref ça pas tout rose là dedans, et des dessous de table ça m'étonnerait pas.
Donc dire qu'on mêle pas politique et ce sujet, si car il est là cet homme politique, malade avant peut-être, mais les personnes travaillant au chu à l'époque savent ce dont un homme politique est capable... Vive les bras long.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop