Education

Luc Chatel rencontre les lycéens de Bellepierre

Vendredi 20 Novembre 2009 - 15:59

Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a rencontré une quarantaine de lycéens au lycée de Bellepierre, à Saint-Denis. Tous réunis autour d'une table, il leur a présenté durant une dizaine de minutes son projet de réforme du lycée, évoquant notamment un point fort de cette réforme : l'orientation.


"On a décidé de garder ce qui marche le mieux au lycée mais de changer en profondeur ce qui fonctionne mal" a expliqué le ministre. Il a également rappelé que 40% des bacheliers avaient auparavant redoublé au moins une fois.

Voici pêle-mêle des questions de lycéens portant sur la réforme des lycées, et les réponses qui ont été apportées par le ministre.

"Vous parlez de développement de l'enseignement en langues étrangères. Il existe déjà des sections européennes. Est-ce que en élargissant ces enseignements, cela pourra être reconnu au niveau international?"

Luc Chatel : "C'est un outil qui n'a pas vocation à être reconnu au-delà, mais il doit permettre d'améliorer le système actuel. C'est une addition de mesures pour vous préparer aussi à l'enseignement".

"Vous dites que vous voulez instituer un référent culture dans chaque lycée. Qu'est-ce que c'est?"

Luc Chatel : "Il faut que le lycée devienne un lieu de vie culturel. C'est une personne qui s'occupe de l'animation culturelle qui travaillera avec les mairies, les associations culturelles...Il va coordonner toute l'action culturelle du lycée."

"Comment allez-vous lutter contre le fait que plus de 50.000 jeunes en France quittent le lycée sans bac alors que 1 étudiant sur 2 échoue en 1ère année universitaire?"

Luc Chatel : "Je compte sur l'aide personnalisée chaque semaine pour prendre en main ceux qui auraient tendance à décrocher et risqueraient de quitter le système scolaire."

"Vous parlez de la mise en place d'un passeport orientation?"

Luc Chatel : "Je veux qu'au fur et à mesure de l'enseignement d'exploration, en seconde, on formalise un parcours progressif pour que vous construisiez vous-même votre parcours (découverte en entreprise, matières nouvelles)."

"Comment allez-vous remotiver les élèves, redonner un sens à l'école?"

Luc Chatel : "C'est l'objet de cette réforme. Un élève qui est en échec, comment voulez-vous qu'il adhère au système éducatif? Si on vous aide à trouver votre voie, à vous autoriser le droit à l'erreur, à mieux vous préparer à l'université, à prendre en compte les différences entre chacun de vous,...On pourra redonner un sens à l'école."
Benjamin Postaire
Lu 1870 fois



1.Posté par Maya le 20/11/2009 17:07

Je n'ai pas pu le rencontrer mais je pense que cette réforme d'après ce que j'ai compris est une bonne chose pour nous lycéens. J'ai étais quand même ravis de l'avoir aperçu et ayant reçu un signe de main de notre Ministre de l'Education

2.Posté par lol le 20/11/2009 17:13

Bientôt tous les ministres iront directement annoncer les mesures aux bébés dans les crèches, tellement qu'ils ont la trouille des électeurs................................

3.Posté par pimanzoizo le 20/11/2009 17:16

parait il que certains(es) à qui il a serré la cuillère ne vont plus se la laver(la cuillère) avant Noel.
voilà comment on chope la grippe C(hatel).

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/11/2009 03:31

faut une sacré dose de "coroness" pour venir déblatérer de pareils couillonnades devant des jeunes qui n'auront pour une grande partie d'entre eux, aucune autre alternative que le chômage.. pourquoi n'a t il pas choisi un lycée d'enseignement professionnel ?

5.Posté par papapio le 21/11/2009 09:03

Quel domage qu'il n'y ait toujours aucun journaliste courageux, pour aborder publiquement avec les Ministres successifs l'autorité Parentale bafouée des Pères...
15 ans d'attente et de sanctions injustes, c'est surement pas encore assez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter