MENU ZINFOS
Société

Loyer, électricité, eau, assurances... Les dépenses pré-engagées pèsent sur les ménages


L'Insee a présenté ce lundi sont étude sur "les dépenses pré-engagées dans le budget des familles". En 2017, à La Réunion, 29 % des dépenses de consommation des ménages sont dites pré-engagées. Il s’agit de dépenses engagées par un contrat ou un abonnement (loyer, électricité, eau, assurances et services financiers, télécommunications, cantine).

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 21 Septembre 2020 à 16:12 | Lu 1797 fois

Photo : Pixabay
Photo : Pixabay
Le poids de ces dépenses dans le budget se situe au même niveau qu’en 2006, alors que le pouvoir d’achat des ménages a augmenté. Si les aides au logement ont permis de faire baisser le coût des loyers, les charges de logement (électricité, eau) et les montants dépensés en assurances et en services de télécommunications ont augmenté depuis 2006, note l'Insee.

Les ménages pauvres sont les plus concernés : 37 % de leur consommation est pré- engagée, soit 2 points de plus qu’en 2006. Près de la moitié d’entre eux estiment d’ailleurs avoir des difficultés à boucler les fins de mois, un ressenti qui s’est aggravé depuis 2011. En outre, beaucoup estiment qu’ils y arrivent tout juste. Les dépenses pré-engagées pèsent aussi beaucoup pour les ménages dits médians, situés au milieu de l’échelle des niveaux de vie à La Réunion : 34 % de leurs dépenses de consommation. Leurs dépenses d’assurances sont deux fois plus élevées que celles des ménages pauvres.

Une fois payées les dépenses pré-engagées et les dépenses alimentaires, les ménages doivent arbitrer entre leurs autres dépenses de consommation : transports, habillement, équipement de la maison, services à la personne, loisirs et culture. Cette consommation arbitrable induit des inégalités entre ménages plus fortes que les inégalités de niveaux de vie et qui se creusent depuis 2011. Ainsi, elle est nettement plus faible pour les ménages pauvres (9 euros par jour par unité de consommation) que pour les ménages médians (14 euros) et ceux aux revenus supérieurs (37 euros).





1.Posté par Océan le 21/09/2020 17:42

Tout est cher, et avec le tout à l égout ca n arrange rien. Les factures sont triplées. Je suis d accord qu il faille respecter les normes européennes, mais pourquoi pas tire les frais liés à nos politiques ?

2.Posté par Gregoire le 21/09/2020 17:53

demande députés....Région... Sénateurs....
Collectivités...
Larzent zot néna
Frais bouches etc....

3.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 21/09/2020 18:03

Winston Churchill : Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.

Qu'a fait l' ex secrétaire d'état à l' égalité réelle , avec le panier de la ménagère ... NADA !

Sur la TNT de 10 "pôvre " chaînes on est à 8 , où est l'égalité ... NADA !

Les prix dans les grandes surfaces ne cessent d'augmenter ...

Où va t-on où tout augmente , n'en parlons plus de l'utilisation des masques , une arnaque à remplir les caisses de l'Etat grâce à la TVA ?

4.Posté par Parterre le 21/09/2020 18:59

Ah bon cela pèse sur le budjet je savais pas....

5.Posté par Sisi le 21/09/2020 19:05

Et l'augmentation régulière des mutuelles ?

6.Posté par Oh père et mère le 21/09/2020 19:49

La contribution de la CFTC est aussi intéressante..

7.Posté par Veridik le 22/09/2020 14:19

Je ne savais pas que le crédit a la consommation était une dépense inévitable...
🤔

8.Posté par AH-SON le 22/09/2020 20:52

A LA REUNION TOUT EST CHER

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes