MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Longitude 181 : Une association "naïvement dégueulasse"


Par Rokinlakour - Publié le Vendredi 31 Mars 2017 à 09:08 | Lu 2926 fois

Longitude 181 : Une association "naïvement dégueulasse"
L’association Longitude 181 a été cofondée par François Sarano et Vincent Ohl et a pour objectif la protection du milieu marin. Cette association intervient dans la crise requin à La Réunion bien qu’elle ne soit pas représentée localement.

François Sarano est plus connu pour avoir navigué les océans avec le commandant Cousteau à bord de La Calypso. Il y a deux ans Gérard Mordillat faisait une critique acerbe des aventures de La Calypso et titrait « “Le monde du silence” du commandant Cousteau, un film “naïvement” dégueulasse ». Gérard Mordillat lui reprochait la barbarie dont faisait preuve l’équipage de La Calypso à l’égard du monde sous marin : “ on voit un plongeur tiré par une tortue au point de lui faire perdre le souffle, l’explosion d’un récif de corail afin de recenser les espèces qui y vivent – qui a eu pour résultat de tuer un millier de poissons –, ou encore, en guise de vengeance, le massacre au fusil et à la pelle de requins dévorant un cachalot lacéré par l’hélice de la Calypso “.

Dans son courrier au Quotidien du 26 mars 2017 “Respecter les règles du milieu: la liberté de chacun”, François Sarano propose de nous “apporter des éléments qui pourraient permettre d’éviter l’horreur des accidents dus aux requins...”. Des éléments de réponse qui s’avèrent au final tout aussi naïvement dégueulasses que ses aventures barbares à bord de La Calypso.

“Que diriez-vous à un skieur qui s’engagerait dans un couloir d’avalanche le jour où le risque est maximum ?”
Si l’attaque survenue sur Krapo à St André peut être considérée comme du hors piste, les autres attaques survenues en pleine station balnéaire, là où les accidents était si rares avant l’implantation de la Réserve Marine, peuvent être considérées comme des pistes vertes.

Comparer un risque minéral à un risque animal est d’une mauvaise foi consternante.
Les risques ne sont pas du tout les mêmes et je remercie OPR (Océan Prévention Réunion) qui a développé ce sujet dans un article “requin et risque en montagne sont-ils réellement comparables ? ” :
“Même si dans ces deux cas, le danger ultime c'est la mort, s’attaquer à réduire un risque minéral ne pose pas de véritable problème éthique, contrairement à un risque animal. L'animal ne fait pas que broyer ou morceler la chair. Il dévore, se nourrit. C’est un acte volontaire, qui fait suite à une décision, prise par un cerveau. Le risque de chute de pierre ou d'avalanche constitue un risque minéral, qui résulte de facteurs environnementaux, qui sont de mieux en mieux maîtrisé par l'homme [...] La prévisibilité du risque requin est bien plus subjective que celle du risque d’avalanche de neige par exemple, déterminée par des conditions physiques et par conséquent mesurables : taux d'enneigement, température donnée, et état de stabilité de la sous-couche [...] S’agissant des risques liés à la montagne, nous pouvons dire qu’en France nous sommes face à une prise en charge conduisant à un niveau de sécurité tout à fait satisfaisant depuis plus de 30 ans.”

Lorsque Mr Sarano se permet de comparer les risques d’attaque de requin avec les risques en escalade il se garde bien de dire que les pratiquants d’escalade ne se font pas attaquer dans leur activité par des prédateurs comme c’est le cas pour les pratiquants nautique avec le requin du Zambèze.

Tout surfeur est prêt à accepter les risques liés à sa passion comme tout autre pratiquant de sport extrême, mais il faut reconnaître le cas exceptionnel de La Réunion et admettre que le taux de risque n’est plus acceptable. Les surfeurs ne sont pas les seules victimes de ces attaques, tous les pratiquants nautiques sont concernés.

 “Jamais, on a autant massacré joyeusement les requins, parce que jamais on ne les avait autant attirés dans les zones de baignade”
Jamais autant de mères de famille n’ont aussi “joyeusement” enterré leurs enfants parce que jamais on n’avait aussi “joyeusement” protégé un prédateur qui n’a nul besoin d’être protégé. Vous mentez honteusement sur l’effet attractif des engins de pêche et cela même en omettant volontairement d’indiquer que cette technique de pêche à la drumline, plébiscitée par tous, a été largement utilisée dans le cadre du marquage acoustique et du suivi scientifique des requins côtiers pour le compte du programme CHARC. Marc Soria, Docteur en écologie comportementale marine et Ingénieur de recherche à l’IRD, qui a travaillé sur ce programme a confirmé à plusieurs reprises l'effet peu attractif des smart drumlines de CapRequins : "La drumline n'attire pas les requins du large, ou de loin, et ne favorise pas une augmentation de la densité de requins, dans la zone, où on met les drumlines ... malgré les appâts" - Kafé des ESPErimentateurs - Café des sciences" du 3/11/2016, consacré à la crise requin à la Réunion. 

La pose d’engins de pêche reste le moyen le plus sûr de sécuriser les zones d’activités nautiques. Ils sont utilisés depuis plus d’un demi siècle en Afrique du Sud et en Australie avec zéro morts depuis leur installation.
Une étude de l’IFREMER datant de 1997 ainsi qu’une autre étude commandée par la mairie de Saint Pierre en 2007 préconisent également ce système de sécurisation. Depuis le déploiement de CapRequins à La Réunion, aucune attaque n’a eue lieu lors de la mise en place de drumlines appâtées. Les faits parlent d’eux même. 

Vous regrettez que l’avis des scientifiques, qui sont contre la pêche aux requins à l’Ile de La Réunion, ne soit pas pris en compte par les pouvoirs public.
Que se passe t’il lorsque ces scientifiques dont vous parlez n’ont plus aucune éthique, que la crédibilité de leurs études et de leur travail est remis en cause par leur manque de neutralité. Ces scientifiques qui font preuve de militantisme sous couverture ont-ils le droit d’avoir autant de considération de la part des pouvoirs public et des Réunionnais ?

Lors de la dernière assemblée générale de Longitude 181 le 04 Mars 2017 vous avez soigneusement consigné avoir rencontré ces fameux scientifiques et vous avez avoué avoir une part de responsabilité dans la publication officielle de leur désaccord avec la politique requin menée à La Réunion, le tout en évitant soigneusement la presse.
«Constatant la baisse de motivation des acteurs locaux et des associations métropolitaines dans cette « guerre d’usure » menée depuis 2013 sur les terrains juridiques, scientifiques et médiatiques, Patrice Bureau s’est arrêté une semaine à La Réunion à son retour d’éco volontariat dans le programme Cachalot de l’Ile Maurice en mars. Préparé en amont depuis la Métropole avec l’aide de notre représentant et porte parole officiel sur place, Jean-Bernard Galvés, cette semaine a permis d’enchainer les rendez-vous avec un certain nombre d’acteurs de cette « gestion de la crise requins » : [...] o scientifiques du programme CHARC, de l’IRD, du conseil scientifique de la Réserve Marine [...] La presse locale a été très soigneusement évitée [...] La remotivation a surtout porté ses fruits au niveau des scientifiques qui dans la foulée de cette visite ont publié officiellement leur désaccord total avec la politique de chasse aux requins et communiqué un dossier complet au ministère de l’écologie.»

Nous avons donc ici une association qui n’est pas représentée localement, qui prend tout le monde pour des marionnettes que ce soit les scientifiques, le préfet, les usagers de la mer, les diverses associations qui oeuvrent pour la sécurisation des plages et qui monte ses petites opérations sous couverture, jusque dans le ministère de l'écologie et tout ça dans le dos des journalistes. Une association qui n’hésite pas à mentir depuis des années sous prétexte de protection du milieu marin, et qui se permet de jouer avec la vie des Réunionnais dans le seul but de continuer à profiter de leur petite cour de récréation avec leur prédateur préféré... Vous avez savamment orchestré le pourrissement de la situation à La Réunion.

Votre fausse condescendance à l’égard des familles des victimes des attaques, 3 malheureuses lignes dont on perçoit tout l’empressement que vous avez de passer à votre plaidoirie pour les requins, prouve que toutes ces années passées depuis le temps où vous tuiez les squales à coup de pelle et que vous faisiez exploser des récifs entier ne vous ont pas changé. Tout comme auparavant vous ne connaissez pas de limites pour atteindre votre but et votre courrier, dans lequel vous conseillez aux Réunionnais d’accepter de se faire dévorer afin de ne pas faire de mal à votre animal fétiche, est tout aussi naïvement dégueulasse.




1.Posté par Feelgood le 31/03/2017 18:58

Parfait. Tout est dit!

2.Posté par Couillonisse le 31/03/2017 22:37

Les fachos de la crise requin qui ne se complaisent qu'en s.imaginant surfer dans une eau aseptisée ... les pauvres types qui ne suivent aucune recommandation et se complaisent à braver les interdits ... faut pas venir chouiner quand on va surfer dans des endroits interdits, aux embouchures cradingues après une semaine de pluie... trois de QI font souvent des victimes en surf ... qui cherche trouve ... pas besoin de scientifiques pour assumer votre irresponsabilité, mais pas assez courageux les surfeurs pour se remettre en question : La passion ils vous diront ... La passion rend con et analphabète apparemment....

3.Posté par klod le 01/04/2017 02:43

les memes éternelles rengaines pour s'autoconvainvre. parfait , cela se sent .

oui à la peche , et oui il y aura toujours un doute sur les drums prés des plages !

4.Posté par Rokindebile le 01/04/2017 04:59

Mais quel courrier bêta et surtout malhonnête !
Ainsi pour s'attaquer à François Sarano, plongeur et scientifique, sommité mondialement reconnue pour sa connaissance et se défense des requins, ce "Rokinlacour" (anonyme et dépourvu de diplômes) tente de faire l'amalgame avec la critique que Mordillat adressait au film du Commandant Cousteau (Le Monde du silence) au prétexte que Sarano a travaillé dans sa jeunesse avec Cousteau. Malhonnête car François Sarano n'a pas participé à l'expédition qui permit le tournage de ce film, bêta car ce film a permis à des générations de prendre conscience des beautés de la mer et de devenir écologistes.
A lire ce courrier débile, on a l'impression que ce ne sont pas des requins qui ont tué des gens mais François Sarano et les scientifiques qui ont déclenché la crise ! Malhonnête aussi car pour tenter de justifier les drumlines qui attirent les requins et sont responsables des accidents, notre anonyme utilise une citation prise hors contexte d'un scientifique, Marc Soria, que par ailleurs Rokinlacour et ses potes abreuvent d'injures parce qu'il s'oppose aux pêches de squales. Soria dit précisément que les drumlines n'attirent pas les requins "du large et de loin" mais en revanche, elles attirent bien ceux qui passent alentour et leur usage est bien un facteur d'attractivité.
Bref, cette lettre indigente et mensongère, n'apporte rien de neut et comme d'habitude, tente de créer de la haine à l'encontre des scientifiques. Mais qui es tu pauvre Rokinlacour pour venir débiter des sornettes ? Quels sont tes titres ?

5.Posté par klod le 01/04/2017 16:24

autre chose pour l' auteureux" de l'article , on sent le content de lui .......................


la RUN n'oubliera pas que les flores et mulquin et nativel ou autres comiques "espécialistes " (autoproclamés" espécialistes) ont laissé déblatérer avec les zébus suiveurs ( thyerry la moustache , robert le barman et sa suite .............. , mais là , rien de nouveau) , les deux trois certains , sans démentir , et sur une crise aussi grave c'est lamentable , les gueulards ' c'est la faute à la réserve" ..........................

c'est faux ....... et en laissant kosé tout ce monde ................ils ont participé au pourissement de cette crise ...tristes surfeurs endémiques , nouvellement convertis dans la basse politique, on est pas aidé pour la recherche d'UNE SOLUTION !

6.Posté par Rokin La Kour le 01/04/2017 22:24 (depuis mobile)

Contrairement à ceux qui sont critiqués en plein jour ceux qui agissent dans l''ombre, à l''abri du regard des médias, sont les plus malfaisans. 😉

7.Posté par klod le 02/04/2017 00:03

ha bon , post 24 ............... si tu le dis .................. au point où on en est........ la run , l'ile intense .................... enkor et enkor.................... en plein jour ! y fé ri ............ c'est ici et nulle par ailleurs , hélas !

8.Posté par Couillonisse le 02/04/2017 11:23

@6 : tu parles des gamins qui ont lancés des cocktails molotov contre la Reserve marine sûrement ... les terroristes sont chez les surfeurs réunionnais !! RDV au tribunal pour ces malfrats ... et prison avec un peu de chance avec une énorme amende qui les endettent sur plusieurs générations...

9.Posté par @Couillonisse le 02/04/2017 16:18

Vous avez un problème de gestion de la colère.
Faites vous soigner.

10.Posté par Couillonisse le 02/04/2017 17:04

@9: les seuls qui ont eu un problème de gestion de leur colère c'est ces gamins qui ont jetés des cocktails !! Ils auraient dûs se faire soigner en effet je suis d'accord avec vous en prison ils auront des médecins gratis :)

11.Posté par klod le 04/04/2017 21:00

c'était : "ha bon , post 6" et non 24


mais bn, le résultat est le meme .on a vu des ex surfeurs arrogants , ou condescendants au mieux ................... sof koman , pas le meilleur de ce qu'on peut attendre des "VRAIS" usagers de la mer , école de l'humilité que nous dit les "anciens" ...................... mais bon , on est à la run , l'ile de tous les "espécialistes" en tout genre et qu'y s'y croivent , en plus , le pire !

12.Posté par hardi le 07/04/2017 07:43 (depuis mobile)

Seuls nos deux carencés du bulbe Kld et proutonnisse soutiennent le peintre en biologie gnianimale Jambon Serano. Trolls insignifiants et particulièrement haineux, ainsi le sociopathe couillo-naufrage et ses decompensations "terroristes". La loose.

13.Posté par hardi le 07/04/2017 07:51 (depuis mobile)

Merci Klod François de cette conclusion qui atteste du niveau de nos squalophiles : "ils croivent". Du verbe "croiver" ? Merci pour ce moment qui fait saigner les yeux. La forme trahissant le fond, l''on mesure l''expertise du zouave. Gnéé ?

14.Posté par hardi le 07/04/2017 07:58 (depuis mobile)

Une solution pour stopper ces petits ecoulements dysorthographiques et crétins ? L''installation de stations d''epuration/filtrage de cloaques squalophiles ! Pas de cerveau pour filtrer ce flux malodorant ? Vite, une station d''epuration !

15.Posté par Petureau le 01/12/2017 16:51

le requin : "un prédateur qui n'a nul besoin d'être protégé" .... dit il .

Très bien, alors pourquoi aurait on besoin de protéger le prédateur humain ? Aucun problème personnellement à ce que trois quatre ou plus de "gamins" soient attaqués. Leurs mères pleurent ? Et bien elles apprennent que l'Océan est avant tout l'habitat de prédateurs. Elles ne laisseraient jamais leurs enfants seuls en pleine savane remplie de lion, hyenes ... alors pourquoi laisser son enfant dans un océan de requin ? Humains stupides

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes