MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Loi de Santé : "Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain"


Bien qu’une nette majorité des Français reste favorable à la généralisation du tiers payant (une mesure "socialement juste"), les médecins et les autres professions de santé, eux sont opposés à cette mesure-phare du projet de loi santé.

Par Jean Claude - Publié le Lundi 16 Mars 2015 à 09:21 | Lu 264 fois

Loi de Santé : "Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain"
Et, le mot d'ordre unitaire est lancé: "Non au projet de loi santé. Tous unis pour la santé de demain". Tout en fourbissant leurs armes ce dimanche pour demander le retrait pur et simple, du projet de loi de santé, porté par la Ministre Marisol Touraine.

Malgré tout, la Ministre martèle que "La loi de santé est une loi avec un objectif clair : faire reculer les inégalités de santé et lever les obstacles d’accès aux soins grâce à la généralisation du tiers payant (la dispense d’avance de frais) pour tous les patients d’ici à 2017".

Elle a rappelé encore, tout en mettant l’accent, pour la première fois, sur la prévention, qui est au cœur de la Loi, et aussi un des socles de la santé mentale. Pour améliorer la coopération entre les acteurs du système de santé et à une organisation à l’échelle de chaque territoire de santé qui font encore partie de la Loi.

Mais alors, que se distille cette loi de santé comme dispositions aussi contraignantes qu’elle viendrait entraver le bon fonctionnement global de notre système de santé ? Ou encore, pourquoi toutes ces résistances au changement ou au dialogue ? Surtout quand des nouvelles réponses doivent être apportées aux patients.

Par exemple, au regard des problèmes des services d'urgences de nos hôpitaux qui semblent au bord de "l'implosion sociale". Les files d'attente qui s'allongent, les conditions de travail qui sont de plus en plus complexes et difficiles. Le personnel est littéralement débordé à cause de l'engorgement massif et du manque de moyens en général. On évoque le "stress" et "l'épuisement" des équipes de soins. Faut-il ne rien dire et continuer ainsi ? Ne sont-ils pas une des problématiques pour se mobiliser, plus que le tiers payant ?

Ceci dit, n’est-il pas temps de sortir de nos "pré-carrés" pour travailler ensemble au plus près des besoins des bassins de vie de notre population?

Les valeurs Humanismes et Sociales n’existent donc plus ? De quoi à faire bondir Hippocrate de sa tombe ! Lui qui voulait un service Public Fort et Puissant au service des Usagers.

Et, ne faut-il pas poser la question : comment améliorer la qualité de notre système de santé aux problèmes complexes qui sont aujourd’hui encore posés aussi bien en équipement, en moyen, en recherche, en enseignement qu’en formation ?

Autre exemple, le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) et la mutualisation des services entre hôpitaux sont l’une des propositions encore phare du futur projet de loi. Personne n’en parle et personne ne veut alimenter le débat. Mais, si c’est du gagnant/gagnant pour tous, pourquoi pas ? Mais il nous faut des actes significatifs pour tous nos personnels car "chat échaudé craint l’eau froide !"

Enfin, à ce jour, ne serait-il donc pas opportun de nous saisir de cette Loi de santé pour l’enrichir au lieu de la démolir ? Faut-il jeter absolument le bébé avec l’eau de son bain ?

Jean Claude



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes