MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Loi Travail : la France aux ordres de l’Europe néo-libérale


Par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID - Publié le Lundi 27 Juin 2016 à 11:37 | Lu 676 fois

Loi Travail : la France aux ordres de l’Europe néo-libérale
106 articles, 19 ordonnances prévues, travailler le dimanche et la nuit (en soirée comme ils disent), la Loi Travail augure de lendemains qui laissent rêveur, pas vers le grand soir, mais vers de durs réveils. En effet :

    ⁃    Quatre articles parlent de facilité de licenciement
    ⁃    Elle supprime le droit pénal du travail, le convertissant en droit administratif, les contentieux se jugeront entre gens bien nés
    ⁃    Elle favorise l’insécurité des lieux de travail
    ⁃    Elle marque la fin de la médecine du travail
    ⁃    Elle marque la fin des prudhommes
    ⁃    Et peut-être à terme celles des CHSCT
    ⁃    L’inversion des hiérarchies de l’article 2 marque aussi la fin du Code du Travail.

Elle représente le plus grand recul du droit du travail depuis les avancées sociales du Programme National de la Résistance (dont se targuaient tous les candidats à la présidentielle en 2012). Et même, cette Loi n’est pas une avancée, mais une franche reculade au XIXème siècle.

Ses créateurs (Manuel Valls et Emmanuel « travaille et tu pourras te payer un costard » Macron) se vantent de dérégulation. Mais faciliter le licenciement, déréguler l’embauche, n’a jamais été suivi d’une baisse du chômage, il n’y a aucun contre-exemple historique. Ce n’est pas en facilitant les licenciements qu’on favorisera l’embauche.

Cette Loi est la pire loi pondue depuis la prise de pouvoir de François Hollande, aux ordres de l’Europe néo-libérale. Les Belges, par exemple, subissent les mêmes affronts. Et c’est un gouvernement socialiste qui en est l’auteur. Misère, disait Coluche…

#NuitDebout La Réunion

 




1.Posté par pépé va faire la révolution le 27/06/2016 14:33

Nuit debout est un mouvement ultra-gauchiste, intolérant et sectaire n’ayant rien à voir avec la démocratie.
Va prendre ta camomille pépé au lieu de nous sortir des histoires à dormir debout (!) sur le néo-libéralisme.

2.Posté par Bruno Bourgeon le 27/06/2016 19:44

Toujours pareil : les courageux anonymes, ne sachant s'attaquer au fond du problème, ici la Loi Travail, dont ils ne connaissent pas le moindre alinéa, préfèrent -comme c'est facile- s'en prendre aux personnes ou aux structures qu'elles tentent de représenter. Alors, "pépé va faire la révolution", puisque c'est le pseudo que vous avez choisi, venez un lundi, ou jeudi, ou samedi soir à Champ Fleuri, discuter dans le rond avec nous, vous verrez si nous sommes d'infâmes gauchistes sectaires et libertaires, et n'ayant rien à voir avec la démocratie. A ce sujet, nous discutons régulièrement de constituante, en générale le lundi, pour justement faire de notre belle république une vraie démocratie, ce qui n'est plus le cas à l'heure actuelle, à votre corps défendant. Quant à l'Europe, bien sûr que la Commission impose à ses membres des lois néo-libérales, c'est même l'article 42 du Traité européen qui le dit. Et qui c'est qui va prendre sa camomille pour dormir?

3.Posté par GIRONDIN le 27/06/2016 20:23

.... Ce n’est pas en facilitant les licenciements qu’on favorisera l’embauche.....

Effectivement

Le contrat de travail ne remplit pas non plus le carnet de commandes !

Pour l'inversion de la hiérarchie des normes le faites de ne pas vouloir ajouter " si celle-ci est plus favorable que la convention collective signe définitivement la nature du texte.....

Le comble c'est Mme orphee qui se vante de vouloir faire appliquer les conventions collectives au fur et mesure dans les dom....... Schizophrénie docteur ?

Le plus rassurant c'est que les républicains trouvent que cela ne va pas assez loin.

4.Posté par Les fachos le 28/06/2016 11:06

Les pacifistes casseurs nuit debout entrent en action, brisant vitrines et abribus, vandalisant des véhicules. Des manifestants encagoulés jettent chaises, bâtons et bouteilles en direction des CRS, qui ripostent avec des charges et du gaz lacrymogène. Sept CRS ont alors été légèrement blessés. Certains manifestants s'en prennent violemment aux forces de l'ordre, saccageant des abribus et mettant le feu à des poubelles.

Je préfère le néo libéralisme aux commandos nuit debout.

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/06/2016 16:25

fukcd473
Ah bon !
Évoque-t-on le projet de loi n°3600
Étrange les article 9, etc., 17 et 44 n'indiquent pas la fin de la Médecine du travail et des CHSCT !
Pour une fois, une loi, l'article 44 tient compte de la démographie des médecins du travail, et optimise leurs missions !

6.Posté par GIRONDIN le 28/06/2016 22:47

Vote au senat

Le figaro
""""""""Le Sénat français, où la droite est majoritaire, a profondément remanié le texte, notamment en supprimant les 35 heures comme norme pour la durée du travail.

Les groupes Les Républicains (LR) et UDI (centriste) de la haute assemblée ont voté ce texte. Tous les groupes de gauche ont voté contre. Le groupe socialiste accuse la droite de "sacrifier le droit du travail" en dénaturant le projet de loi.

Le Sénat a entériné le texte mis au point par sa commission des Affaires sociales qui a modifié son article 2, le plus contesté, donnant la primauté aux accords d'entreprise sur les conventions interprofessionnelles ou de branche.

Son texte confirme ainsi cette "inversion des normes" et rétablit le plafonnement des indemnités prud'homales pour licenciement abusif, disposition retirée par le gouvernement pour convaincre les syndicats réformistes de soutenir le texte.

De même, il revient au périmètre national pour l'évaluation des difficultés pouvant justifier un licenciement économique.

Les sénateurs de droite ont ajouté plusieurs dispositions, dont la suppression de la durée légale de travail et la fixation d'une durée de référence par un accord d'entreprise.

La majorité a annoncé que sa mouture du texte serait reprise en cas de victoire de l'actuelle opposition aux prochaines élections présidentielle et législatives."""""""""

7.Posté par kld le 29/06/2016 21:59

Girondin a synthétisé le programme de not super droite .................... ha la droooooooite framçaise .............

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes