Social

Logement et pauvreté : Certains ne vivent qu'avec 5 euros par jour…

Mercredi 8 Février 2017 - 16:51

Comment sont logés les ménages pauvres de La Réunion ? C’est la question à laquelle répond l’Insee grâce à une étude conduite avec l’Observatoire des prix, des marges et des revenus. Les Réunionnais dépenseraient moins mais seraient aussi moins bien logés.
 
En 2013, quatre ménages sur dix sont pauvres, c’est-à-dire qu’ils vivent sous le seuil de pauvreté, à savoir avec moins de 1000 euros par mois, par adulte. Trois dépenses sont à prendre en compte dans le logement : le loyer ou le remboursement d’emprunt, les impôts et charges, et l’eau et l’électricité. En moyenne, les Réunionnais dépensent 50 euros par mois en énergie, soit 50 euros de moins qu’en métropole, où la moyenne est de 100 euros.
 
Cette différence serait principalement liée à la différence de climat: il n’y a pas l'utilisation du chauffage à La Réunion et neuf ménages pauvres sur dix n’ont pas de système de climatisation.
 
En moyenne, le coût global du logement est de 210 euros par mois à La Réunion, prenant en compte les dépenses nettes (130 euros) et les allocations logement (80 euros). En métropole, il est de 330 euros (250 euros de dépenses nettes et 80 euros d’allocations logement). Cette différence est principalement liée aux ressources : à La Réunion un ménage pauvre gagne 670 euros par mois et en métropole, 740 euros. Malgré cela, le reste à vivre des Réunionnais est de 460 euros contre 410 en métropole.
 
Les Réunionnais ont-ils donc plus d’argent à la fin du mois ? Les 50 euros de différence correspondent aux 50 euros de moins en énergie. Et l’Insee le rappelle: il ne faut pas oublier que la vie est plus chère à La Réunion, de 28%.
 
40% sont propriétaires... de logements petits, surpeuplés et dégradés
 
L’Insee divise ensuite les ménages en quatre catégories : les propriétaires non accédants (sans prêt à rembourser), les propriétaires accédants, les locataires de logements sociaux et ceux du secteur libre (hors logements sociaux). 40% des ménages pauvres vivent dans un logement qui leur appartient (contre 25% en métropole). Sans surprise, la moitié d’entre eux l’ont acquis par héritage. Mais ces logements sont souvent petits, surpeuplés et dégradés. 18% de ces logements sont surpeuplés (contre 5% en métropole), la moitié a des signes d’humidité et un logement sur cinq a des problèmes d’infiltration. Les propriétaires non accédants dépensent également deux fois moins pour leur logement qu’en métropole (taxes, énergie) soit 90 euros par mois contre 180 euros.
 
Les propriétaires accédants sont évidemment peu nombreux chez les ménages pauvres (7% à La Réunion et 9% en métropole). Ils deviennent souvent propriétaires grâce à des dispositifs d’aides spécifiques aux DOM comme le Logement évolutif social.
 
Concernant les locataires, 25% des ménages sont en logement social (contre 31% en métropole) et 20% en secteur libre. Si les logements sociaux ne coûtent pas très cher à La Réunion (50 euros de loyer par mois grâce aux aides au logement) comme en métropole (80 euros par mois), les locataires sont souvent à l’étroit. Quatre locataires de logements sociaux sur dix vivent en situation de surpeuplement à La Réunion.
 
Certains ne vivent qu'avec 5 euros par jour

On retrouve ensuite les plus pauvres: les 26.000 ménages pauvres qui sont locataires du secteur libre. À La Réunion, avec un loyer moyen de 320 euros par mois ils n’ont que 320 euros de reste à vivre. En métropole, il leur reste seulement 280 euros. Sans oublier, encore une fois, que la vie est plus chère à La Réunion.
 
Parmi ces locataires du secteur libre et les logements sociaux, se trouvent les plus pauvres des ménages pauvres. Selon l’Insee, 6300 Réunionnais vivent seuls dans une situation préoccupante. Ceux qui louent dans le secteur libre ont un coût de logement de 480 euros par mois et un reste à vivre de 150 euros… soit 5 euros par jour. Dans les logements sociaux, on trouve un coût de logement moyen de 380 euros par mois et un reste à vivre de 320 euros.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 8290 fois




1.Posté par Jiji le 08/02/2017 17:23

Avez-vous pris en compte également "la pauvreté organisée" ?. Je suis concernée. Seuls les auteurs en ont les explications. Je peux seulement en déduire des hypothèses très fort probables.
A présent, il ne me reste plus qu'à renforcer ma protection.

2.Posté par Dolly Prane le 08/02/2017 17:51

Je suis ok et pourquoi donc ce sont cette meme population qui encombre les opérateurs téléphoniques ?
Ah pour téléphone radio LDLF pour raconter des conneries
En supprimant cette dépense ils repasseraient à 1.66 euros de plus jour avec l'abonnement du bouquet pour une télévision de Mxxxd e pour les abrutir encore plus 2.20 euros
Et si possible pour une question de santé pour eux même diminuer de 1/3 les chariots remplis de Splash et autres boissons gazeuses et de sachets de friandises bourrées de colorants à souhaits ainsi que des chips cuites aux huiles suspectes
Ne pas prendre également inutilement la continuté territoriale pour sortir ici kose fort dans l'avion et aller regarder télé en France
Et si le malthusianisme revenait surtout pour mes amis voyageurs en 787-800 et certaines petites jeunettes qui mettent en route des maternités pour acheter des cigarettes ?
Car la,misère en France n'est pas une fatalité ....je dirais á voir mon entourage UNE MISÈRE CHOISIE encourager par des maires peu scrupuleux pour gagner des élections en construisant des LTS sur les meilleures parcelles par exemple á Sin DNI de prendre l'argent aux mondes responsables et respectueux (Impots) pour le reverser à ce monde étrange qui peuple en silence sans ce soucier du lendemain et encore moins de leurs progénitures qui sont des graines de voleurs agresseurs meutriers et futur résidents de Dominzo

Oh oh oh

3.Posté par Ma sonnerie le 08/02/2017 17:58 (depuis mobile)

28% plus chère la vie ici...Moi qui croyait que c'était 7%...Mais que se passe t il à l'INSEE???

4.Posté par Jazz974 le 08/02/2017 18:28

Et dire qui a qui se sont engraissés (et qui s'engraissent) sur les côtes de ces malheureux. Un monde sans scrupule. On pense à sa panse et à sa poche avant de voir la pauvreté des autres. Loi karmique ou loi des hommes !? Ensuite quand on chope un élu qui a les mains trop longues, eh bien on va chercher un container d'avocats pour le défendre car c'est lui la victime (cf Fillon). Ils veulent "la voix" des gens pauvres lors des élections, ensuite, allez vous faire voir ailleurs si j'y suis ! Hier j'écoutais une radio locale j'ai été estomaqué d'entendre un gamoune dire qu'il n'avait pas d'électricité. Des fois on se demande où commence et où elle s'achève cette misère. Des hommes politiques "au plus prés du peuple ", ben voyons. Plus près de son porte monnaie. Y a des gens qui sont sans scrupules. Ca vous piétinerait pour pas grand chose...../....

5.Posté par Fidol Castre le 08/02/2017 18:40

Oh !

Vivement le revenu universel !

6.Posté par cmoin le 08/02/2017 18:46

Combien on un diplome du supérieur et l'envie de travailler?

7.Posté par La vérité vraie... le 08/02/2017 18:47

Ahhhhhhh !
Nous ne pouvons pas tous nous appeler François, Marie, Charles, Pénélope ou Emmanuel. Merde quand même !

JE VOTE, ILS DEGAGENT !

8.Posté par GIRONDIN le 08/02/2017 19:57

Il suffirait de donner 2300 euros d'aide au logement comme à un célèbre millionnaire du coin..... 😁

9.Posté par une réunionnaise 97410 le 08/02/2017 19:57

On se pose la question où ils ont déniché tous ces chiffres concernant le montant des loyers sur notre ile.Ils devraient regarder les prix des loyers proposés dans les petites annonces ou les annonces des agences, ils verront qu'ils ont tout faut.Il faudrait revoir la copie.Dans st denis, un 20m2 insalubre coute 600euros par mois, et beaucoup sont de ce prix de loyer.Demandez aux personnes qui louaient et qui ont eu l'incendie combien était loué ces logements insalubres ?
Il y en a beaucoup qui n'ont pas autant qu'on croit d'allocation logement, surtout, s'ils n'ont pas d'enfants en bas age et seul.
Ces chiffres de montant de loyers par mois qu'ils ont trouvé : de 200euros à 380euros, mais ils ne disent pas combien de m² .Je trouve les prix des loyers sont exorbitants sur notre ile.Rien a voir avec les chiffres qu'on cite.Il y a des studios sur st denis, car je ne connais pas les autres villes.Je parle des choses, des évidences que je sais par rapport à des proches qui y habitent, qui y sont depuis plus de 20 ans dans st denis et plus.
Pour certaines personnes les allocations logement sont limite zéro parfois.Déjà, attendre plus de 10 ans un logement HLM, malgrès les relances et tout on te fait poireauter, on te fait un sursaut pendant les élections, te faisant croire que « HOP, c'est bon » et puis plus rien.Tu ne travailles pas, tu es au chomage depuis X années, tu changes de ville, voir si « l'herbe est plus verte » dans les autres villes et il y a combien de villes sur notre ile ? Ils ne veulent pas, on ne peut rien.
C'est pour cela, tout le temps je demande quand je vois venir dans les médias tout contents de montrer les logements HLM , je demande « à qui sont donné ces logements, surtout pas à ma famille, ils n'ont jamais rien eu sur st denis ».
Pendant les vacances sur le barachois, pendant qu'on mangeait, un type agé fouillait les poubelles pour chercher à manger.Je lui ai donné ma portion de frites.Je n'avait pas autres choses sur la table.Devant la misère des personnes je ne critique jamais, car j'ai vécu la misère petite, mais on avait une cour, un toit, une maison.Maintenant je reviens sur mon ile,en vacances, je vais à l'hotel avec ma « tribu », je n'ai plus personnes qui puissent me loger ou me recevoir.Si les prix des loyers etaient tels qu'ils le disent dans l'article, je pourrais vite aller louer quelque chose ou meme trouver un toit plus décent pour mes proches sur st denis.

10.Posté par SITARANE le 08/02/2017 20:39

Les pauvres vivaient mieux avant !!!!!!! Actuellement, la pauvreté est organisée, elle occupe aussi beaucoup de monde, n'est ce pas l'INSEE et autres comités théodule......Le énième constat.......Les 3 GDF sur la photo iront à la plage en attendant leur prochaine affectation.....................

11.Posté par Bastien le 08/02/2017 20:59 (depuis mobile)

Il y a vraiment des gens qui souffre en silence . quand on voit et ententend ce qu'' il ce passe actuellement c e s t dégoûtant l égoïsme et un défaut surtout quand on voit et entendent et ne fait rien pour changer tout ça . Quand le vrai changement

12.Posté par klod le 08/02/2017 21:10

qu"en pensent fillon et didi ? vont ils en discuter à la sortie de la messe dimanche ?

13.Posté par yab le 08/02/2017 21:16

Est ce que le travail au black est pris en compte dans ces chiffres ? certainement pas .Les logements sont plus surpeuplés à LA RÉUNION, les capotes ou autres contraceptifs sont plus chers ?

Les Pauvres ont qu'à devenir riches et ils verront tous les tracas qui vont avec

14.Posté par Militant Socialiste le 08/02/2017 21:46

Je milite au Parti Socialiste depuis l'époque de Mitterrand. J'aime les pauvres. Et Hollande a fait du bon boulot car il les a multipliés. Certes, pas assez. Il en faudrait 10 fois plus !

Parce que, moi, j'aime les pauvres.

15.Posté par Réalité statistique le 09/02/2017 06:32 (depuis mobile)

Quant on évoque la notion de paupérisation, cela fait bondir l'INSEE...Pourtant..L'analyse des revenus fiscaux le montre..Plus de ménage à la Réunion pauvres que de ménages ayant des revenus du travail...

16.Posté par black panther 974 le 09/02/2017 07:04

Pourquoi perdre son temps avec ces études qui ne serviront absolument pas à redresser les écarts d'inégalités. Pour constater, on débloque des fonds, on désigne des organismes, on fait un beau papier qui met en avant les difficultés de la population réunionnaise. Et après que ce passe t-il? Rien!!!!
alors cesser le gaspillage, je pense que cela est arrangeant qu'une partie de la population dépend des minimas sociaux, une autre travail comme des malades sans jamais pourvoir finir correctement les fins de mois. Et nos politiques amusent en jouant au Monopoly avec les contribuables, nous sommes des pions utilisés en fonction de la tendance. Un pauvre travailleur trichera pour augmenter son pouvoir d'achat, honte à lui, il sera incriminé jusqu'au bout, du sursis? remboursement des sommes et il aura même son nom voir sa photo dans les journaux. Et les voleurs en col blanc sont quant à eux excusables, ils font des détournements à grande échelle et en bande organisé, mais ils ont toujours des circonstances atténuantes. Donc, au pire c'est juste la peine d'inégibilité qui est difficile à avaler car pendant se temps ils seront momentanément exclu du réseau, l'amende ne sera pas significative car les sommes des détournements sont tellement colossales que l'amende en devient dérisoire. Et si ces hommes politiques sont sages, ils auront la possibilité d'être encore et encore en haut de l'affiche car la population est assez crédule pour continuer à voter et à mettre ces personnes en place. En conclusion, on sera toujours au même point.

17.Posté par Klodette le 09/02/2017 07:24

@ Klod

T'es naïf ?
Tu ne comprens pas que Fillon a adopté une posture pour attirer le vote de catholiques naïfs ?

Fillon est beaucoup plus socialiste que catholique. Il passe son temps à inaugurer des mosquées et des loges. Il est dans ton camp de târés.

18.Posté par Fidol Castre le 09/02/2017 09:04

Est ce que le travail au black est pris en compte dans ces chiffres ? certainement pas .Les logements sont plus surpeuplés à LA RÉUNION, les capotes ou autres contraceptifs sont plus chers ?


Les capotes et contraceptifs ont toujours été plus chers. Tu en es la preuve vivante puisque ta mère n'a pas eu les moyens d'en acheter.

19.Posté par Pierre Balcon le 09/02/2017 09:21

Quelle rédaction foireuse !!!

C'était pourtant simple de résumer cette étude puisque l'INSEE a mâché le travail dans son mot introductif :

A La Réunion, les ménages pauvres dépensent en moyenne 210 euros par mois et par unité de
consommation (UC) pour leur logement, soit 120 euros de moins que les ménages pauvres de métropole.
Ils sont en effet plus souvent propriétaires de leur logement sans remboursement d’emprunt (40 %
contre 25 % en métropole), ayant bénéficié une fois sur deux d’un héritage...
. Ils dépensent deux fois moins pour leur logement que leurs homologues de métropole mais disposent d’un reste à vivre plus faible, ayant moins de ressources.
Un quart des ménages modestes sont locataires dans le parc social et 20 % dans le secteur libre. Ils perçoivent des aides au logement plus élevées que les locataires métropolitains. Grâce à des dépenses moindres et en dépit de revenus plus faibles, ils disposent d’un reste à vivre comparable : 430 euros par UC pour les locataires du parc social et 320 euros dans le secteur libre.

20.Posté par ali le khafir le 09/02/2017 09:26

il faut savoir que le taux de pauvreté a maurice est de 37% soit 3 points de moins que notre département francais

21.Posté par donquichote le 09/02/2017 10:07

d'ou la mise en place du revenu universelle ,qui apportera un plus a ces gens ainsi qu'a tout le monde ;je ne comprend pas ces détracteurs car cela relancerais la consommations augmenterais les rentrés de taxe tout azimute que nous payons ne rendra pas le couts du travail plus cher ,relancera les manufacture car il faudra produire ce qui est vendu ,certes ceux qui travail payerons plus d’impôts tant pis ce sera toujours sa de pris ,l’idée est géniale reste plus que les modalités de mise en place ,son montant ,et quel aides cela remplacera ,ainsi ceux qui bosse ne pourrons plus râler contre ce qu'on appel les assistés et le mots travailleurs pauvre disparaitra ,nos politique devrais ce servir de cette étude pour exigées que la réunion devienne département pilote en la matière

22.Posté par Kayam le 09/02/2017 10:20

« 40% des ménages pauvres vivent dans un logement qui leur appartient (contre 25% en métropole). Sans surprise, la moitié d’entre eux l’ont acquis par héritage. »

Un héritage qui parfois est dilapidé par les gros promoteurs sans cœur, n’ayant rien à faire de la misère des pauvres gens qui veulent garder un morceau de terre de leurs parents ou grands-parents. Tout cela pour une question de pouvoir et d’argent : lamentable !

Avoir un toit sur la tête c’est avoir de la dignité et c’est l’essentiel. Pour ceux qui « s’occupent » d’exproprier, quel regard portez-vous à votre reflet dans le miroir ? Vous n’avez aucune conscience ? Vous trouvez du plaisir à priver quelqu’un de ses souvenirs, de toute une vie qu’il a construit là où habitait son’n tikaz ?? (pépé expulsé à 83 ans, mort 6 mois après…)
Elle passe où votre humanité ? Cela vous procure-t-il autant de jouissance à faire souffrir une personne pour un peu de terre ? Vous qui me lisez, vous étiez peut-être complice..

Nou lé si la tèr pou in passaz. Normalmen tout’moune y dwa awar in plas’ pou akokiyé. Rode pa pou alonzé, parské kan s’ra dan’n simetièr nora toute lo tan pou alonzé, pou bien rédi la zamb.
Kossa nou tran’n fé avek nout’ bane semblab ?

En ce qui concerne la pauvreté version € : s’il y avait un peu moins de voleurs avec les mains longues, peut-être que les sous s’raient mieux distribués à des personnes qui en ont vraiment besoin. S’enrichir sur la misère des gens devient monnaie courante (lol triste). Cela va aller, de toute façon, de mal en pis car on nous donne trop d’exemples en ce moment.
La gestion du portefeuille familial devient difficile car il y a plus de dépenses que de recettes… et surtout avec 28 % de vie chère en plus ici ! Et aussi l’effet de la surconsommation (Lé pa obligé, mi koné, mé…)

Aaahh… si seulement mwin té konm Pénélope !!!---- Mé pou linstan mwin lé jus péné…war certains manièr…
----
Kick that habit- Steel Pulse

23.Posté par Fraternité le 09/02/2017 10:31

Demandons pour la Réunion le revenu universel en remplacement des indexations pour les fonctionnaires, pour plus d'équité et face au coût de la vie ici.

24.Posté par cheche le 09/02/2017 10:37

La misere est moins penible au soleil.OK.Il y a des malheureux c'est bien sur,surtout des personnes âgées qui ont une tres faible retraite.Mais combien de ces menages pauvres possedent un grand ecran plat, Ipad pour chaque membre de la famille bref ,du superflu ... et qui gaspille aux jeux et PMU à partir du 6 du mois??.Beaucoup. Donc il faut relatiliser ces enquetes...

25.Posté par lopoe le 09/02/2017 11:11

On ne parle pas du travail au noir.
Donc les chiffres sur la pauvreté sont archi-faux!!!

26.Posté par cmoin le 09/02/2017 11:15

A post 21 non à l'assistanat:Et puis quoi encore!C'est pas à ceux qui travaillent de payer pour ceux qui ne font rien!

27.Posté par J M H le 09/02/2017 11:21

et pendant ce temps, au palais de l'Elysée, au palais bourbon (assemblée nationale), au palais du luxembourg, à l'hôtel Matignon, place Beauveau, rue Oudinot, à l'hôtel de Villeroy, rue de grenelle, au quai d'orsay, place vendôme, on mene grand train de vie sur le dos de ceux qui ont moins de 5 euros pour "vivre" par jour.

ne collaborons plus avec le système. un candidat dit "je vote ils dégagent". mais je ne voterai pas pour ne plus collaborer au système. il faudrait une abstention tellement massive que personne ne peut se prévaloir de pouvoir gouverner le peuple

28.Posté par Pierre Balcon le 09/02/2017 11:45

à ;post 20

Le taux de pauvreté ne constitue pas' un instrument de mesure de la pauvreté absolue mais donne une indication de la position relative par rapport aux autres citoyens .

Concrètement l’Insee définit un seuil de pauvreté, qui correspond à un niveau de vie équivalent à 60% du revenu français médian. Le revenu médian –à ne pas confondre avec le revenu moyen, qui comme son nom l’indique, est la moyenne de tous les revenus accumulés– partage la population étudiée en deux parties égales. C’est une notion qui permet d’atténuer les effets de déformation qui peuvent être introduits par la présence de salaires très élevés.


Le revenu médian en France en 2012 était de 1.645 euros mensuel, le seuil de pauvreté est donc de 987 euros par mois.
Dans la notion de revenus, il faut inclure non seulement les salaires, mais aussi les revenus du patrimoine, indemnités de chômage, prestations sociales, etc.

Mais ce n’est pas fini. Car le calcul du niveau de vie, lui, s’effectue non pas individuellement mais en fonction du foyer, partant de cette idée que «la vie en commun permet de réduire certaines dépenses, comme celles pour le logement», comme l’explique l’Insee. On utilise pour calculer le niveau de vie d’un individu au sein d’un foyer la notion d’unité de consommation: un adulte compte pour une unité de consommation, mais les adultes supplémentaires pour 0,5 unité chacun. Un enfant de moins de 14 ans compte pour 0,3 unité. Pour obtenir ensuite le niveau de vie du ménage, on fait la somme des revenus, que l’on divise par le nombre d’unités.

Un individu seul avec moins de 987 euros de revenus sera donc considéré comme en dessous du seuil de pauvreté mais pas un couple où chacun a 987 euros de revenus (impôts déduits), puisque son «niveau de vie» sera alors de 1.316 euros. En revanche, avec deux enfants, ce foyer passe en dessous du seuil de pauvreté.

Quand vous comparez notre situation à celle de l'ile Maurice il faut donc vérifier si le mode de calcul est identique .

29.Posté par Ma sonnerie le 09/02/2017 13:16

c'est l'état des logements réunionnais qu'il faut regarder comparativement à ceux de la Métropole..

tiens, pierre balcon ne réagit pas au +28% de coût de la vie à la Réunion..alors que l'INSEE a conclu à 7% de différentiel de niveau de vie Réunion / Métropole... j'ai hâte de vous lire sur ce sujet..

30.Posté par cmoin le 09/02/2017 13:16

A post 23 certainement pas,arrêtons avec l'assistanat!Ca n'a jamais rien aporté de bon,regardez toute la délinquance qu'il y a la réunion!

31.Posté par Si on peut plus moucater le 09/02/2017 14:30

en tout cas, "seb" a l'air de s'ennuyer sur la photo..

32.Posté par noe le 09/02/2017 16:35

"Ne te crois pas pauvre parce que tes rêves ne se sont pas réalisés : Vraiment pauvre est celui qui ne connaît pas le rêve !"
(Marie Von Ebner-Eschenbach)

La vraie pauvreté n'existe que dans l'imaginaire tout simplement !
On peut très bien vivre sans fric mais d'amour !

33.Posté par klod le 09/02/2017 17:33

yes kayam ." kick that habit .......suicide now." Steel Pulse

34.Posté par Oula le 09/02/2017 18:29

Dans les années 60-70, il y avait le plein emploi à la Réunion. La seule radio de l'époque, celle de l'ORTF, annonçait chaque jour l'embauche de 5 000 dockers au Port pour décharger les balles de riz de 100 kg à dos d'homme.

La mécanisation est passée par là depuis, et le chômage a explosé entrainant pauvreté, exclusion et délinquance.

35.Posté par polo974 le 11/02/2017 13:26

34.Posté par Oula le 09/02/2017 18:29
...

oui, et au 19eme, on allait même chercher des engagés pour faire le taf... et avant des esclaves...

la population de la Réunion a explosé, et le dev économique ne suit pas aussi vite, surtout qu'on ne l'aide pas en maintenant les doms dans des zones économiques spéciales...

mais le pire, c'est que si par miracle il existait disons 100000 emplois (correctement payés) de plus à la Réunion, il serait impossible de les pourvoir, vu que les transports sont à l'agonie et que rien n'est fait pour arranger la situation.

36.Posté par Damned ! le 13/02/2017 12:22

@9.Posté par une réunionnaise 97410

"Dans st denis, un 20m2 insalubre coute 600euros par mois, et beaucoup sont de ce prix de loyer.Demandez aux personnes qui louaient et qui ont eu l'incendie combien était loué ces logements insalubres ?"

Du délibéré au monté de toute pièce en vue d’acquérir un nouveau logement, plus grand et capable d'accueillir, en complément du quintet déjà bien ancré, un tant attendu tout-venant de futures adoptions. Il est vrai qu'avec seulement quatre enfants il leur était impossible d'obtenir l'objet de leur convoitise. Mais il arrive parfois que tout ne fonctionne pas comme prévu et dans le cas présent, le mal ficelé scénario a tourné à la catastrophe. Certes, ils ont, avec la complicité du maire, obtenu ce qu'ils voulaient, mais au détriment de la vie de deux pauvres gosses. La suite ne dit cependant pas s'ils ont obtenu un T4, 5, 6... ou 20 pour loger les nouveaux arrivants !

"Il y en a beaucoup qui n'ont pas autant qu'on croit d'allocation logement, surtout, s'ils n'ont pas d'enfants en bas age et seul."

Fort à propos ce que vous dîtes, mais allez donc demander à ceux qui en ont à foison et qui n'en continuent pas moins d'en pondre à cadence infernale, combien ça leur rapporte d'Allocs ! Croyez-moi, vous ne ferez pas le voyage pour rien et serez surprise du montant que leur accorde l'État !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie