MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lofis la Lang Kréol La Rényon: Jean-Marie Woehrling bientôt à La Réunion


- Publié le Vendredi 10 Octobre 2014 à 17:52 | Lu 639 fois

Jean-Marie Woehrling est sans aucun doute possible bien plus connu au Conseil de l'Europe dont il est expert pour tout ce qui concerne les droits des langues régionales et minoritaires, qu'à La Réunion. 

Et pourtant il est déjà venu chez nous, pour le colloque réunionnais de la FLAREP (Fédération pour les Langues Régionales dans l'Enseignement public) qui s'est tenu en 2009, à Saint-Pierre et Saint-Denis. D'autre part, il a conseillé Lofis la Lang Kréol La Rényon dans deux affaires importantes : celle de la Protection Judiciaire  de la Jeunesse et  celle du lycée agricole de Saint-Joseph, où, dans les deux cas, l'on menaçait de sanction des Réunionnais qui s'étaient exprimé dans notre créole.

Juriste, magistrat bloqué dans sa carrière par son militantisme linguistique et culturel, président de l'Institut de Droit Local Alsacien-Mosellan, fervent défenseur de la diversité linguistique et culturelle en France et dans le Monde, il est auteur de plusieurs ouvrages sur la tolérance linguistique et religieuse.
Invité par Lofis la Lang Kréol La Rényon, il donnera une conférence :
 
Vendredi 17 Octobre 2014
à la Médiathèque Benoîte Boulard (au Port)
à 17h30
 
Cette conférence aura pour thème : Les langues régionales et le droit.
 
Les points abordés :
Quels droits donne aux langues régionales la constitution française, aujourd'hui ?
Comment, exploiter au mieux cette légalité, pour promouvoir les langues dites régionales.
Que peut nous apporter, à nous Réunionnais, la ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires ? Une loi purement française sur la promotion des langues régionales?
 
Axel Gauvin




1.Posté par noe le 12/10/2014 13:22

Tiens !
Encore un glougloute de France (ex-goyave de France) venu nous apprendre notre patois pour le transformer en "langue" ... en cause d'un décret de Jack Lang , naguère !
Déjà que les réunionnais=français ne savent même pas parler leur langue ...le FRANCAIS , un "importé" va nous apprendre le créole pour mieux nous mater comme au temps de l'esclavage !
Qu'il aille se confesser ailleurs ce monsieur rempli de "bonnes" actions pour nous réunionnais !
Je n'adhère pas à l'apprentissage du créole en classe dans nos écoles de la Réunion !

2.Posté par KLD le 12/10/2014 15:12

Kréol et histoire de l'océan indien pour nos enfants( en optionnel pour les gens chagrinnés de n'etre pas que français mais plus que sa : faire partie d'un monde multiculturelle , comme toutes les ères géographique créolophones ! )

3.Posté par KLD le 12/10/2014 15:36

Vive la civilisation créole à venir !

4.Posté par A M. Woehrling le 17/10/2014 13:05

Lirez-vous ce commentaire avant votre conférence de ce soir ?
La différence entre l'alsacien et le créole réunionnais, c'est que l'alsacien est bien une langue régionale (totalement incompréhensible par un non-Alsaco) de plus de 5 000 mots spécifiques et notre créole un patois (2 200 mots) de mots français dont on retrouve un certain nombre encore dans d'autres patois français.
Monsieur, les Créoles -de plus en plus majoritairement- souhaitent que leurs enfants s'expriment correctement à l'écrit comme à l'oral en français.
Avec l'acharnement que met Lofis à refuser une écriture étymologique du créole (qu'il écrit "kréol"), cet office dessert son propre but et en devient le fossoyeur.
Armand GUNET
www.reagissons-la-reunion.fr

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes