MENU ZINFOS
Société

Liquidation Village Bienvenue: Quid des prestations payées mais non honorées ?


Par - Publié le Jeudi 12 Juillet 2018 à 17:10 | Lu 8642 fois

Outre le restaurant La Terrasse, la liquidation du Village Bienvenue  met en exergue la problématique des prestations payées mais non honorées. L'établissement placé en redressement judiciaire le 31 mai 2017, les commerciaux du village ont pourtant continué à percevoir des avances de prestations sans pour autant informer ses clients des difficultés de l'entreprise.

C'est le cas d'un jeune couple désireux de se marier au Village en décembre 2018 qui avait, suite à un devis spécial "Salon de la Maison" réservé sa prestation moyennant un acompte de 3200 euros en date du 23 mai 2017. Comme convenu par les termes du devis, un deuxième versement de 2000 euros a été effectué en décembre dernier. Aujourd'hui, le couple est particulièrement inquiet eu égard aux 5200 euros versés et à la liquidation de la SAS Village Bienvenue en date du 16 mai 2018.

Ce sont les commerciaux du Village qui les ont contactés pour les prévenir du dépôt de bilan synonyme de l'annulation pure et simple de la prestation, leur demandant de se mettre dorénavant en relation avec le liquidateur judiciaire. Outre la perte éventuelle des sommes versées par ce couple, c'est tout un projet qui s'effondre. 

La colère, le mécontentement ains que la déception de ce couple qui engendre un mal être certain, ne les laissent pour autant pas insensible au fait que d'autres couples aient pu aussi être lésés par la liquidation du village. Ils ont pour ce faire créé une adresse mail "collectif.prestagachee974@gmail.com" afin de permettre à toutes personnes lésées de se faire connaitre. 

Le couple a également contacté un avocat afin de connaître leurs droits dans les cas de liquidation et a fait une demande de créance au liquidateur judiciaire en date du 29 mai dernier. 



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Veridik le 12/07/2018 17:16 (depuis mobile)

Ça ne sera pas demain la veille qu'ils recupereront leur sous.

2.Posté par Mariazz la pa badinazzz le 12/07/2018 17:34 (depuis mobile)

Ben tout perdu..on leur a pas expliqué le droit de la faillite??

3.Posté par Fidol Castre le 12/07/2018 17:51

sans pour autant informer ses clients des difficultés de l'entreprise.


Un redressement judiciaire est toujours publié dans le journal. Je ne vois pas comment mieux informer les gens. Mettre une banderole ?

Si je lis bien l'article, ils ont payé un acompte le 23 mai 2017. L'entreprise est placée en redressement le 31 mai 2017. Je ne vois pas où est l'entourloupe. Une entreprise se met en redressement pour arrêter les procédures contentieuses (comme les saisies) et mettre en place un plan pour payer les dettes antérieures. Le but est de mieux rebondir. Il faut donc continuer à bosser, vendre des prestations.

L'entreprise est liquidée en 2018. Ce sont les risques. Tu ne veux pas prendre de risque ? Fais un mariage salle verte chez toi. Ces personnes déclarent leur créance et récupèrent ce que le liquidateur réussit à leur verser. C'est la loi. Basta. S'ils récupèrent 5200 euros (cela m'étonnerait), tant mieux. S'ils récupèrent 52 centimes, tant pis. Tout le monde est perdant dans une liquidation.

Quand Caillé était sous le coup d'une procédure collective, les gens continuaient à acheter des Peugeot et à commander des pièces. Un chef d'entreprise qui continue à faire tourner son entreprise alors qu'il est en redressement n'est pas un escroc.

4.Posté par GIRONDIN le 12/07/2018 17:58

La nuit, lumières eteintes, le cadre doit agréable !

Je souhaite aux commerciaux........... 😠

C'est moche.

5.Posté par chicane le 12/07/2018 18:38

faillite... ça m'étonne, y'en a qui on remplit leurs poches! mais ça va se savoir
bon courage à toutes ces familles

6.Posté par Bazouk le 12/07/2018 19:53 (depuis mobile)

Ça reste malhonnête! à tout ceux qui ont des commentaires négatifs. Moi j’espére que toutes ces personnes (car ils ne sont pas les seuls visiblement!) vont se faire rembourser...ceux qui ont acheté une peugeot à caillé ils ont leur voiture...

7.Posté par Laetitia le 12/07/2018 20:47 (depuis mobile)

Notre peine ne suffit pas , que certains feraient mieux de réfléchir avant d’ecrire des bêtises.
Je suis dans la même situation que ce couple.
Êtes vous vraiment humains pour écrire de telles choses ?

8.Posté par Laetitia le 12/07/2018 20:49 (depuis mobile)

Quand on se marie, on est très souvent des jeunes, qui avons économisé pour que ce jour soit beau.
Donc quand je lis certains commentaires vous m’indignez. Vous pensez qu’on serait suffisamment cons pour payer une prestation dans le vide ?

9.Posté par Laetitia le 12/07/2018 20:51 (depuis mobile)

Quel média a annoncé leur redressement judiciaire ? Qui nous a informé ? On l’a appris comme vous le 10/05, mais l’argent était majoritairement jamais versé car le village bienvenue imposait un échéancier .
Donc si vous êtes humains et pas bêtes

10.Posté par Laetitia le 12/07/2018 20:52 (depuis mobile)

Si vous êtes humains et pas bêtes, arrêtez vos commentaires. Mme dargaud a promis le remboursement alors que par le mandataire on a appris que ce ne serait pas possible . Un commentaire de Mme dargaud ?

11.Posté par Yannick le 13/07/2018 00:10 (depuis mobile)

@ mr fidol castre, votre commentaire est très pertinent à croire que ce serait un commercial ou le directeur de cet entreprise. Vos commerciaux n''ont pas informé les clients de la mauvaise situation dans laquelle se trouvait votre entreprise

12.Posté par Yannick le 13/07/2018 00:14 (depuis mobile)

@ mr fidol castre, pas tous le monde acheté des journaux pour lire dans les rubriques liquidation judiciaire que tel ou tel entreprise dépose le bilan. Je comprends dans quel état d''esprit les futurs mariés sont en ce moment et perdre leurs économies

13.Posté par klarys le 13/07/2018 06:30

laisser les commentaires négatifs de côté... je comprends la révolte! j'invite les personnes à se faire connaitre juste pour en parler entre personnes concernées dans un premier temps... via le mail dédié à cet effet, échanger sur les montants investis, partager notre révolte et nos incompréhensions! faire part de notre état d'esprit....

14.Posté par abus le 13/07/2018 06:57

Ils peuvent déposer plainte au Pénal pour abus de confiance car les fonds leur appartiennent toujours même le liquidateur doit rendre en priorité ces fonds.

15.Posté par Cloclo le 13/07/2018 07:48 (depuis mobile)

Il serait peut être intéressant de faire une introduction afin de ressituer la problématique : le lieu, propriétaire...on est pas censé de connaître le sujet. Merci

16.Posté par ALEXANDRE le 13/07/2018 07:51 (depuis mobile)

Pour celles et ceux qui sont dans la même situation n’hesitez pas à vous faire connaître : collectif.prestagachee974@gmail.com
Bon courage
Alexandre

17.Posté par Fidol Castre le 13/07/2018 08:44

Je comprends dans quel état d''esprit les futurs mariés sont en ce moment et perdre leurs économies


Ils s'en remettront. Plaie d'argent n'est pas mortelle.

18.Posté par missy le 13/07/2018 13:19

Quand je lis certain commentaire je me dit qu'il ne savais pas de quoi ils parle "par ce que c'est vrai en plain préparatif on ce dit tien si je lisais le journal pour voit qui est en redressement judiciaire " après faut arrêté c'est de l’abus de confiance pour moi ils nous on arnaqué

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes