MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Linda Ringuin et Serge Sautron : Pourquoi nous soutenons Didier Robert


Par Lynda Ringuin et Serge Sautron - Publié le Jeudi 1 Octobre 2015 à 18:40 | Lu 751 fois

Linda Ringuin et Serge Sautron : Pourquoi nous soutenons Didier Robert
Linda RINGUIN et mon binôme Serge SAUTRON
Ex Candidats LPA lors des élections departementales de mars 2015.

Nous annonçons notre soutien à la candidature de Mr DIDIER ROBERT et vous donnons le pourquoi de cette décision

Il est évident que cette décision n'a pas été prise seuls entre mon binôme et moi même mais c'est une décision collective. Une décision de toute un panel de citoyens qui réfléchissent et qui mènent depuis longtemps des actions de longue haleine sur le territoire.

En effet, la réalité que décrivent ces populations, c’est qu'elles ont besoin d'«affection», de reconnaissance, d’échange, notamment les jeunes. Il y a des réflexes de partage qu’il ne faut pas négliger, qui ne se font peut-être pas à l’échelle du pays, mais qui existent.
Les classes populaires n’ont pas de porte-parole, ne sont pas organisés en groupe pour faire des revendications. Personne ne les défend.

La connaissance qu’ont les habitants de leur territoire est irremplaçable pour penser des projets en prise avec le territoire vécu. L’habitant a une réelle compétence d’usager. Il peut ainsi être force de proposition, d’évaluation et de vigilance afin d’améliorer le service rendu.

Du côté de l’habitant, lui donner l’opportunité de participer à la vie locale peut l’aider à s’insérer dans sa ville. Ce peut être aussi un vecteur d’intégration pour des populations isolées.

Même si le champ du social n'est pas la compétence première de la Région Réunion, pour Mr DIDIER ROBERT, la proximité s’impose comme un impératif !

En effet, nous avons eu l'occasion d'échanger longuement avec Monsieur Didier ROBERT concernant la problématique du "vivre ensemble" et de la "cohésion sociale" touchant en particulier les quartiers populaires. Au vu des valeurs humaines qui ressortaient de son discours, telles le respect de la population, la rigueur et la parole donnée, nous avons décidé de rejoindre l'équipe de Didier Robert et de participer avec la Région Réunion à l'élaboration et à la construction d'un nouveau projet de proximité.

Car pour nous, d'une part "régler" la question du vivre-ensemble, à l'heure actuelle est une entreprise cruciale et d'autre part, Mr Didier Robert est le seul politique, parmi tous ceux qu'on a rencontré jusqu'à lors, qui a considéré la proximité comme étant un enjeu majeur dans sa politique menée…

Les enjeux principaux d'une mise en place d'une politique de proximité dans les quartiers est la prise en compte d’une parole locale faisant valoir les besoins réels, les projets spécifiques des habitants pour eux-mêmes et leurs quartiers. Il faut leur renvoyer une image positive.

Aujourd’hui, replacer le citoyen, la personne, au cœur des préoccupations est un enjeu fort de la politique qu'on va mener ensemble…

Au regard de cet enjeu, les politiques sociales, comme les politiques culturelles, sont directement concernées, car consacrées à l’humain, le plaçant au centre de leur action. Elles doivent permettre à chaque citoyen de construire sa propre dignité, son identité, sa place dans la société avec ses différences, son autonomie.

Lynda Ringuin : "Se pourrait-il qu’on puisse analyser ENSEMBLE la valeur des choses et celle des personnes comme un TOUT qui relèverait du politique dans son rapport à la valeur ? C’est dans cette optique que nous présentons notre soutien à la candidature de Mr DIDIER ROBERT.
Qu’est-ce qui justifie notre soutien ? Il s’agit de faire entendre une voix qui a pour objet l’égalité / inégalité des personnes, et la valeur des choses. Mon investissement en politique a toujours été axé principalement sur les motivations morales et idéologiques : Volonté de défendre des valeurs, un projet de société, d’être actrice dans la sphère publique, de défendre un projet local ainsi la prise en compte des véritables problèmes de société que nous rencontrons et de ces graves fléaux qui en découlent . Toutes les personnalités politiques que j'ai pu suivre jusqu'à lors, toutes ont fini par me décevoir en cours de route dans leur façon de "fabriquer" à chacun leur propre Politique. Une Politique de pouvoir sans aucun recul sur les véritables problèmes de proximité que rencontre la société dans laquelle nous DEVONS tous VIVRE ensemble ! Où se situe la prise en compte de la proximité dans les débats et les programmes politiques ?".

Je cite le Quotidien de ce samedi 26 septembre au sujet de notre conférence du vendredi 25 Septembre dont l'objet était le pourquoi de notre soutien à Mr Didier ROBERT : "Linda Ringuin et Serge Sautron ont changé de casaque pour les régionale en cette période où les transfuges politiques se multiplient. Passant allègrement d'un parti à l'autre…" et je réponds à cet article : "Ce n'est pas ce que nous avons annoncé Mr Sautron et moi même dans notre conférence de presse. Quand on contacte la presse pour annncer une information, le rôle du journaliste reste avant tout de rechercher l’information la plus objective possible et d’analyser cette dernière. Ce n’est qu’ensuite, au terme de cette analyse, qu’il peut et doit formuler ses idées. Il me semble ici que le processus a bien été inversé. Le journaliste a assujetti les faits, aux idées qu’il souhaitait faire passer, idées en complète inadéquation avec ce que nous avions annoncé !!! Ainsi le journaliste pour faire passer son idée, a présenté dans cet article une information partielle et biaisée qu’il a utilisé au service de ses convictions irrationnelles. Mais je répondrais quand même aux propos de ce journaliste : Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! Je suis désolée de le dire si crûment mais "l'histoire politique est très souvent farcie de girouettes". Et le vent, avec les personnalités politiques que j'ai pu suivre jusqu'à maintenant , a eu une fâcheuse tendance à souffler dans toutes les directions et justement rendant très inconstants ma direction première. Car, Je ne cesserais de répéter : je ne fais rien sans conviction .La course au pouvoir ne m'intéresse pas. Nous sommes un groupe de citoyens qui s'engage sincèrement. Car il faut s'engager avec lucidité et persévérance. Il faut faire de la politique avec une grande exigence sur soi et puis en même temps un grand respect des autres surtout. On a certes le droit d'être un soumis dans certaines circonstances mais on a aucun droit d'être irresponsable. Ce qui veut dire qu'il ne faut surtout pas se perdre dans ses convictions. Et c'est jamais des convictions pour soi seul mais avec les autres et pour les autres. Comme citoyen, j'ose l'interpellation quand sa ne va pas et cela même si parfois sa nous cause des problèmes. Car jusqu'où je vais aller pour défendre mes convictions ? Jusqu'au but qu'on s'est fixé même s'il est parfois exigent et douloureux".

Il nous semble de notre devoir de rappeler aujourd’hui à ceux qui veulent nous représenter et nous gouverner qu’il est bon, pour eux aussi, qu’un oui soit un oui et que leur parole reste digne de foi.Il est à noter que le principe fondamental de l'honnêteté ne doit pas être conçu que dans un cadre très étroit à savoir le monde administratif seulement, mais qu'il faut le percevoir dans son ensemble à savoir que l'honnêteté se voit à travers le peuple quand il est bien gouverné car quand les dirigeants d'un pays appliquent les trois principes fondamentaux d'un Etat à savoir l'autorité, l'ordre et la justice surtout, leur peuple s'émancipera en symbiose avec ses dirigeants.




1.Posté par Marcel le 02/10/2015 12:19

Un choix de raison et de conviction! BRAVO!
Comme vous ils sont nombreux à faire Ce choix, et à rejoindre Didier Robert!

2.Posté par Rose Rucerp le 02/10/2015 12:47

Vous le soutenez parce qu'il vous a fait les promesses que vous attendiez. Comme tous les autres professionnels de la politique, c'est son métier. Peut-être même vous a-t-il promis quelque chose à titre personnel ? Un catamaran par exemple ?
Vous le soutenez parce que comme beaucoup trop de politiques réunionnais vous aimez changer de bord à chaque élection.
Vous le soutenez parce qu'il va chuter.

3.Posté par Bonne idée de quitter le LPA le 02/10/2015 13:06

Le LPA était devenu une gangrène, pire encore les annonces de Pierrot sur le changement de gérance m'a fait sourire. Il est fort. Il essaye de se cacher mais il a raté.

4.Posté par David Leonidas le 02/10/2015 13:20

Un coup à gauche ... Un coup au centre , un coup à droite
Votre instabilité reflète votre engagement politik

Tu As reçu koi de lui ? Promesse embauche ? Enveloppe ?

5.Posté par Homme d'engagement le 02/10/2015 13:35

vous verrez que c'est un homme d'engagement. Regardez son bilan et vous et moi nous pourrons dire : oui à Didier

6.Posté par tiloot le 02/10/2015 13:37

pendant toute sa mandature il AVAIT PROMIS IL aA FAIT

le plan relance des communes
la réfection de matutina la maison du volcan
pendant toute leur mandature qu ont il fait pour la radier de ste suzanne
ON SONT PASSER LES 12 MILLION DE LA CONTINUITÉ TERRITORIAL ET TOUS LES DOSSIERS CONCERNANT LE PROJET TRAM TRAIN
C EST BIEN L ARGENT DES RÉUNIONNAIS OU SONT ILS PASSÉE

7.Posté par sage le 02/10/2015 13:44

C'est une sage décision de rejoindre l'union des reunionnais , La Réunion a besoin de cette force , de cette union des forces en présence ! vous avez fait le bon choix

8.Posté par acantophoenix le 02/10/2015 14:01

Mea culpa?

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir se justifier de soutenir Didier Robert? le président de Région est sans doute fort fréquentable, pas pestiféré pour trois sous, tout un chacun peut s'il le souhaite, lui apporter son soutien sans avoir besoin de se justifier comme s'il commettait un des pêchés capitaux !

Si vraiment, vous estimez que faire part de votre soutien à M. le Président de région équivaut à un coming-out, alors vous irez vous confesser et dans le secret du confessionnal, vous avouerez toutes vos turpitudes. Mais bon, comme pour le premier baiseur d'paquet venu devant une audience correctionnelle, le curé vous dira alors que ce n'est rien, deux pater, trois avé, un bulletin bien coulé dans l'urne, pas de quoi mettre votre âme en péril.

L'essentiel est de ne pas le soutenir comme la corde soutient le pendu...

9.Posté par Ringuin Lynda le 02/10/2015 14:46

réponse au Au post 2

Monsieur si vous relisez bien correctement mon post, votre réponse n'a aucun sens puisque les réponses à votre affirmation est dans mon article ....relisez !!! Où alors votre intention n'est autre que de biaiser l'information donnée dans mon article pour faire passer facilement votre information à vous !

Si nous avons communiqué à la presse le Pourquoi du Comment NOUS avons fait notre choix c'est justement pour que les citoyens soient au courant des REELLES raisons de ce soutien à Mr Didier ROBERT. Il faut arrêter à un certain moment de faire comme si les gens ne savent pas lire un texte et en retirer leur propre analyse ! les lecteurs ne sont pas dupes ! nous ne sommes pas des "moutons sans cervelles " ! les citoyens réfléchissent ...et veulent être des citoyens actifs, de s’impliquer, réfléchir, prendre position, défendre leurs droits en s’investissant en tant que bénévole ou militant.
Je vous fais un petit rappel puisque apparemment ce coté de l'iceberg vous est inconnu :

Outre un statut juridique et des rôles sociaux, la citoyenneté se définit aussi par des VALEURS ! On peut en évoquer au moins trois, traditionnellement attachées à la citoyenneté :

La civilité : il s’agit d’une attitude de RESPECT, à la fois à l’égard des autres citoyens, C’est une reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux, au nom du respect de la dignité de la personne humaine, qui permet une plus grande harmonie dans la société.

Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement ACTIF du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est AGIR pour que l’intérêt GENERAL l’emporte sur les intérêts PERSONNELS !

La solidarité : elle est importante, en effet, dès lors que les citoyens, dans une conception classique, ne sont pas de simples individus juxtaposés, mais un ensemble d’hommes et de femmes attachés à un PROJET COMMUN.
Dans ces conditions, la solidarité, qui consiste à venir en aide aux plus démunis, directement ou par le biais des politiques publiques ...

Ces trois valeurs donnent à la citoyenneté tout son sens en ne la limitant pas à l’exercice du droit de vote !!!
Alors pensez vous que vos propos ici ont un sens ? et je ne cesserais autant de fois qu'il le faudra de me répèter : .La course au pouvoir ne m'intéresse pas. Nous sommes un groupe de citoyens qui s'engage sincèrement. Car il faut s'engager avec lucidité et persévérance. Il faut faire de la politique avec une grande exigence sur soi et puis en même temps un grand respect des autres surtout. On a certes le droit d'être un soumis dans certaines circonstances mais on a aucun droit d'être irresponsable. Ce qui veut dire qu'il ne faut surtout pas se perdre dans ses convictions. Et c'est jamais des convictions pour soi seul mais avec les autres et pour les autres. Comme citoyen, j'ose l'interpellation quand sa ne va pas et cela même si parfois sa nous cause des problèmes. Car jusqu'où je vais aller pour défendre mes convictions ? Jusqu'au but qu'on s'est fixé même s'il est parfois exigent et douloureux".

10.Posté par moi le 02/10/2015 15:09

Dans quelques jours on nous apprendra que l'un ou l'autre a été embauché à la région pour un poste de fonctionnaire territorial...

11.Posté par KLD le 02/10/2015 19:54

"qu'elles ont besoin d'«affection», " : triste tropique , no comment , c'est le syndrome de papa , moman l'élu multiplié par 10 ici !

12.Posté par kld le 02/10/2015 21:12

ben !!!! vive la continuité territoriale pour cause "d'égalité" et le pop pour tous , meme pour ceux qui s'en foutent ........ ben vive didi 1er ....... et ce n'est pas une question de droite ou de gauche , juste une question de respect des gens qui refusent le " cochon vole puisque le grand zébus la dit "" et quand le grand zébus la dit , mi baisse la tete " et mi oublie que ma lé un citoyen " qui peut dire sak lu pense ds un "'état de droit" ! !!!!!

13.Posté par Bruuuh! le 03/10/2015 01:21

Bah et si il perd ? Vous continuerez à le suivre où alors vous irez dans le sens du vent ?

14.Posté par Rose Rucerp le 03/10/2015 01:44

Réponse du Post 2 à Mme Lynda Ringuin
(au passage, pas sympa de la part de Zinfos d'avoir écorché votre prénom, mais à leur décharge vous faites aussi pas mal de fautes !)

Je respecte votre engagement qui semble sincère, mais c'est justement parce que je sais lire et que je vous ai bien lue que je me suis permis un tel cynisme. Car moi qui suis blasée, moi qui ne vais plus voter depuis longtemps je vous trouve d'une grande naïveté...

Vous semblez croire qu'un président de région a un pouvoir très important, alors qu'en réalité ses marges de manoeuvre sont très étroites. En caricature, je limite cette marge au choix des copains pour l'attribution des subventions. Le pouvoir, c'est l'Union Européenne qui le détient dans les textes, c'est une certaine oligarchie financière et industrielle qui le détient dans les faits, ce sont les Etats Unis qui le détiennent dans le fond. Vous mettrez peut-être de nombreuses années pour parvenir aux mêmes conclusions, alors si cela peut accélérer les choses (bien que pense qu'il n'y a pas de raccourci en la matière), je vous suggère de vous interroger sur les quelques éléments choisis parmi de très très nombreux :

1) Michel Rocard, récemment de passage à La Réunion, à 85 ans donne une interview ici http://www.linfo.re/la-reunion/politique/677395-entretien-exclusif-avec-michel-rocard
Dans les deux dernières minutes, à son âge il peut avouer que le pouvoir est complètement détenu par une oligarchie ; les politiques ne sont que des exécutants.

2) Dans l'ouvrage de Benamou, François Mitterand déclare sur son lit de mort qu'il ne l'a pas compris tout de suite mais que "nous sommes en guerre contre les Etats Unis".

3) Danielle Mitterand dans cette interview : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article144544
Elle dit clairement que les USA décident de qui on a le droit d'inviter aux cérémonies du bicentenaire en France.

Pour être dans le concret, prenons l'actualité en Syrie :

4) Roland Dumas, ministre des affaires étrangères sous Mitterand, qui explique comment il a été consulté avant que les USA n'entament la déstabilisation d'Assad en Syrie : https://www.youtube.com/watch?v=Is8o-wiRY4s ou bien https://www.youtube.com/watch?v=BH9SHxetO1I
A l'âge de 91 ans, il n'a plus rien à perdre et peut le dévoiler.

5) Le député Claude Goasguen qui avoue sur un plateau TV ce qu'il n'a pas le droit de dire normalement, que ce sont les occidentaux qui arment Al Qaeda en Syrie, ici http://www.dailymotion.com/video/x2w11nk
Lui par contre n'a que 70 ans... c'est pourquoi son opposant lui dit "vous êtes fou ?!"

6) Que d'ailleurs cela correspond au plan prévu par les USA dès 2012 : http://www.cfr.org/syria/al-qaedas-specter-syria/p28782 (si vous voulez savoir ce qu'est le CFR, le Bilderberg ou la Trilatérale, c'est l'étape d'après !)

Bon je vais faire court pour finir : nous ne sommes plus du tout en démocratie, particulièrement depuis le traité de Lisbonne. Comme le prévoyait Huxley dans "Le meilleur des mondes" : "La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude."

En ce qui vous concerne, soutenir un Robert (Didier ou Thierry), une Bello, un Lebreton, un Ratenon, ... soutenir tous ces politiciens classiques d'un extrême à l'autre :
- en version naïve, c'est se cantonner à gérer des fonds européens,
- en version avisée, c'est être collaborationniste.

Et c'est une résistante qui vous écrit...

15.Posté par Ringuin Lynda le 03/10/2015 11:18

Bonjour Mme Rose Rucep, si tel est bien votre nom.

Vous m'excuserez de ma naïveté et de ma sincérité mais de mon point de vue, la gentillesse est une qualité, au même titre que l’humilité, la générosité, la tolérance, etc. Malheureusement, la société a tellement perdu ses repères moraux que cette qualité est considérée de nos jours, sinon comme un défaut, du moins comme une faiblesse. C’est ainsi qu’elle est perçue, au mieux comme de la naïveté, au pire comme de la niaiserie. Aux yeux de nombreuses personnes, il est même devenu anormal, pour ne pas dire suspect, d’être gentil. Cela traduit le “durcissement” qui s’est produit dans les rapports humains au cours des dernières décennies.

À propos de naïveté, je n’y vois pas l’expression d’un manque d’intelligence. Bien souvent, les personnes que l’on dit ″naïves″ ont le tort, si j’ose dire, de ne pas voir le mal et de ne pas être suspicieuses à l’égard d’autrui. En règle générale, elles sont confiantes et bienveillantes de nature, ce qui est positif en soi. De ce fait, elles sont enclines à être gentilles, non seulement avec leurs proches, mais également avec les autres en général. Ce sont donc de bons voisins, de bons collègues de travail, de bons amis.

Naturellement, être gentille ne veut pas dire tout accepter et tout tolérer, car il y a des comportements inacceptables et intolérables. Tel est notamment le cas de ceux qui portent atteinte à l’intégrité et à la dignité de la personne humaine. De même, cela ne consiste pas à “tendre la joue gauche si on nous frappe sur la joue droite”, mais plutôt à ne pas alimenter les rapports de force et à ne pas répondre à la violence par la violence.

Quoi qu’il en soit, il serait bien de réhabiliter la gentillesse et d’en faire LE FONDEMENT DES RELATIONS ENTRE LES CITOYENS !!!

Tout d'abord merci de donner une opinion sur mon post, sa veut bien dire, qu'il n'est pas si " indifférent " et si " inintéressant ".

Je me permets quand même de vous apporter cette précision : j' aimerais savoir comment appelle t-on les gens qui ne supportent pas de voir des fautes d'orthographe?
Bien que cela puisse paraître normal de ne pas accepter que des individus commettent des fautes d'orthographe car celle-ci sont gênantes à la compréhension de la tournure d'une phrase, certaines personnes sont compréhensible, d'autre vont faire l'effort de comprendre et d'autre en sont incapable voir coléreuse. Donc, suivant ce degré d'assimilation, on peut admettre à une difficulté voir même une phobie?

Pour être plus brève, Y a t-il besoin obligatoirement d'être un super écrivain ou un "sans faute" pour donner son opinion ou défendre des véritables causes et des valeurs et échanger avec autrui ...car c'est là même notre véritable gros problème de société: Connaissez vous le mythe de l'imbécile instruit face à l'intelligent sans instruction ???

Et d'ailleurs, comme vous le précisez bien à la fin de votre post : " et c'est une résistante qui vous écrit ..." La résistance, en tant que concept propre à la psychologie analytique, désigne le fait de ne pas être ouvert à soi, à sa réalité et à la réalité extérieure. Et finalement de rester en lutte d'abord contre soi même mais aussi finalement contre le reste du monde. Il s'agit pour le sujet, de rester dans une forme d'aliénation.
S’opposer, ralentir, contrer, défier, se dresser, contester, refuser, lutter, nier… Comme vous le constatez, la résistance implique un mouvement pour annuler, diminuer l’effet d’un autre mouvement ou d’une force ou d’une action.

Dans notre vie aussi, nous rencontrons des obstacles plus moins grands qui ralentissent le flot de notre énergie. Mais la comparaison avec la rivière a ses limites. En effet, nous avons plusieurs manières d’entraver notre expression créatrice et d’empêcher notre vie de trouver son chemin, en un mot de RESISTER. C'est la même être " un résistant" .

Mais il y a La résistance: bonne ou mauvaise?

Exagérer les difficultés qui se présentent, raconter à leur propos des histoires, qui font qu’on les perçoit beaucoup plus grandes qu’elles ne le sont. Anticiper aussi l’importance des obstacles avant même qu’ils n’apparaissent et paralyser ainsi nos actions. Passer beaucoup de temps à revivre des épreuves du passé, entretenir des souvenirs pénibles, ressasser sans arrêt et à vide les mêmes expériences négatives, comme si nous tentions de faire aller la vie à contre-courant.

Le comble de la " mauvaise" résistance, c’est quand nous érigeons des barrages, cherchant à tout contrôler, croyant à tort empêcher la souffrance. Nous nous immobilisons pour nous protéger, bien sûr, pour éviter les écueils à venir. Mais en refusant jusqu’à la possibilité de nous exposer à de nouveaux heurts comme ceux qui nous ont fait mal, notre vie stagne, vivote, piétine et passe…

Je respecte entièrement votre position . Etre une résistante. Mais veuillez accepter aussi la mienne : tendre vers un monde moins inégal et plus humain car aux inégalités croissantes, intolérables, et aux équilibres environnementaux gravement altérés répondent le chacun pour soi et le laisser-faire. Il est temps de faire preuve de lucidité et d'agir pour renverser le cours des choses ?!

Un monde sans pauvreté, où les besoins essentiels de tous seraient satisfaits, dans le respect des ressources et des équilibres vitaux de la terre: qui pourrait ne pas le souhaiter ??? Mais il ne faut pas se payer de mots. Car les tendances lourdes actuelles mènent à l'opposé et les enjeux sont immenses, tant pour les vivants que pour les prochaines générations. Il faudra beaucoup de lucidité, de courage et de ténacité pour renverser le cours des choses car es inégalités actuelles sont excessives et surtout INACCEPTABLES...

Vous citez Aldous Huxley qui mettait en garde intellectuels et scientifiques contre le danger idéologique sous-jacent à l'utopie. À les lire, notre société possèderait de nombreuses convergences avec celle, glaçante, Le «Meilleur des mondes» serait pour demain. Loin de partager cette utopie, l'homme deviendrait ainsi une unité de jouissance, sous l'emprise d'un «État-nounou» et du consumérisme.

Nous ne partageons pas cette forme de résistance mais plutôt une forme de résistance "responsable". Notre modèle de société n’est pas exempt de défauts, mais je crois qu’il est le meilleur qui ait jamais existé. Et nous devons tout faire pour le protéger et l’améliorer.

Pour nous, ce combat culturel et politique s'opère en premier lieu dans la protection de la famille, foyer de la différenciation des sexes et des générations où se nouent trois types de liens: conjugal, filial et fraternel. Face à ce constat alarmant, nous appelons à une tout autre "résistance", celle pleine d'espérance et plus «doux». Ce réveil des consciences, il faut à leurs yeux l'encourager et l'alimenter par la libération de l'action, afin de préserver une réelle culture de LIBERTé. Voilà ce que j'appelle la vraie "résistance"

Et je finirai sur cette citation, pour faire plus court :
On ne peut s'empêcher de songer aux mots de la psychanalyste Marie Balmary dans son ouvrage Le sacrifice interdit, Freud et la Bible (Grasset): «Il y a des idéologies qui sont pour l'humanité l'équivalent d'un déluge, noyant l'être parlant dans la parole indifférenciée. Quelque arche pourtant, toujours, s'est construite et une force a dispersé, tôt ou tard, la fourmilière avant que ne meure la parole et avec elle, les hommes en tant qu'ils sont humains.»

Vous m'excuserez par avance pour les fautes...qui n'en fait pas !!!

16.Posté par GIRONDIN le 03/10/2015 18:43

8.Posté par acantophoenix

EXCELLENT post! Merci

17.Posté par André le 03/10/2015 22:51

Mon cher Serge je suis désoler comme j'ai eu a mainte repris de te le dire ne brule pas les étapes, tu as voulu faire se choix sous influence, en politique il faut être droit dans ses bottes, tu verras que demain tu vas regretter se choix.
Me concernant ne viens pas me voir, car mes 9 voix à la maison iront pour TH ROBERT.

18.Posté par Abdel le 04/10/2015 12:53

Lynda ringuin vous étes une traitresse en puissance....
On constate quand méme que vous ne les vendez pas chéres....

19.Posté par merci linda le 04/10/2015 20:14

facile de critiquer quand on reste chez soi tranquillement à attendre que le choses s'arrange seuls.il y a aussi et oui sa existe des personnes de conviction et honnete qui se batte avec acharnement et malheureusement se font fusillé de tout les cotés. Pour bien connaitre linda Ringuin depuis très longtemp, c'est une femme avec des valeur et qui n'a pas peur de se battre pour des cause juste et de venir en aide à son prochain. C'est une femme de coeur qui donne beaucoup sans recevoir. Elle n'hesite pas de tourner les talons dés qu'elle ressent de l'injustice ou de la manipulation. Peut-on apelé cela de la traitrise ? si facile d'attaqué et de traité les gens de n'importe quoi quand on ne les connait pas et quand on attend sagement derriere son ecran que tout se passe. Et si l'honnèteté devient de la traitrise, nous vivons dans un monde de deception et inconscient ou l'argent et le profit règne et ou on arrive meme a consideré les personnes honnetes comme des profiteurs et les profiteurs comme des rois . Quoique l'on puisse vous dire mme linda ringuin pour vous ralentir dans votre combat et dans ce que vous avez depuis longtemps commencé, ne lacher pas car c'est honorable ce que vous faites pour les pauvres depuis des années. Les gens auront tendance et pour habitude d'abbattre ceux qui essaie de se battre pour de vraie cause. Nous on sait ce que vous faites rellement et dans l'ombre pour les plus necessiteux. On vous soutient. Dirons ce que voudrons les inconscients, ils ,ne savent faire que cela. continuez. il y a des gens qui connaissent vos valeurs et ce que vous êtes prete à faire pour plus de justice. Moi en un seul mot MERCI

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes