MENU ZINFOS
National

Lille: Un parent d’élève agresse un prof et le principal-adjoint dans un collège


- Publié le Vendredi 25 Novembre 2016 à 17:55 | Lu 4452 fois

Lille: Un parent d’élève agresse un prof et le principal-adjoint dans un collège
Le père d’un élève de sixième a frappé un enseignant d’éducation physique mercredi matin rapporte la voix du Nord. Les faits se sont produits dans l’enceinte même du collège Anatole-France, à Sin-Le-Noble. Le principal adjoint qui a tenté de s’interposer a subi le même sort. 

Une histoire de confiscation de téléphone portable serait à l’origine de l’agression. Les responsables de l’école ne veulent pas pour l’instant donner plus d’indications. En revanche, la direction du collège a passé la matinée de jeudi à communiquer sur l’incident avec les 700 élèves de ce collège, d’ordinaire très calme et qui n’est pas habitué à ce genre de faits. 

 




1.Posté par Question pas BETTTE le 25/11/2016 18:34

Rende son téléphone souplé ...oh fo

2.Posté par noe le 25/11/2016 19:23

Confisquer le GSM d'un élève est un vol caractérisé !
Ce prof a eu ce qu'il méritait !

L'école doit être bienveillante envers les élèves !
Le prof aura tj tort de s'énerver comme un lion en cage ....

3.Posté par L'Ardéchoise le 25/11/2016 20:44

Bravo, la noe ! Toujours au ras des pâquerettes !
Ce commentaire, c'est un éloge à la violence, au non respect d'un règlement intérieur d'un établissement scolaire : les GSM sont interdit partout pendant les cours, même en EPS.
De plus, traiter l'enseignant de voleur dans ce cas, cela mériterait de circuler sur le Net.

Ou fé pitié !!!

4.Posté par Zozossi le 25/11/2016 21:06

Deux voix de plus pour le redressement national en mai prochain !

Il n'y a rien de tel pour devenir intelligent que de se faire ainsi expliquer les beautés de l'"enrichissement culturel".

Ce papa aurait dû assommer toute l'équipe pédagogique...

5.Posté par Dans quel monde vit-on le 25/11/2016 21:12

Au commentaire 2: sérieusement? S'il s'est fait confisquer son téléphone, il a du le mériter. On va à l'école pour s'instruire. Ce malheureux prof tente d'imposer des limites à ses élèves (ah bon? On ne peut pas utiliser son téléphone pdt son cours?), limites que tant de parents ont du mal à imposer à la maison. C'est le problème qd des irresponsables font des enfants.
L'école est bienveillante. L'éducation se fait d'abord à la maison, ensuite en classe.

Le pauvre prof d'EPS qui tente de travailler se fait taper dessus sur son lieu de travail. Honte à ce parent. Il y ne serait-ce que 20 ans de cela, cela ne serait pas arriver. Si l'élève était puni en classe, il ne le disait pas aux parents, sous peine de recevoir pire à la maison. Maintenant l'élève dit aux parents qu'il est puni et les parents demandent des comptes au professeur...

6.Posté par bambi82 le 26/11/2016 03:46

ma fille est dans ce collége le professeur est dans le coma et le principal adjoint a été ouvert a l'arcade le parent est venu reclamé le telephone de son fils confisqué comme le principal adjoint ne le trouvé pas le parent s'est enervé et lui a mit un coup de casque le professeur s'est interposé et il lui est arrivé se qui lui ai arrivé comment voulez vous que les enfants respectent les professeurs quand on voit des parents comme ca

7.Posté par bambi82 le 26/11/2016 04:03

je plaint les profs je trouvais avant que ce métier était un beau métier mais je ne le pense plus ils se lèvent le matin pour se faire agresser alors qu'il sont la pour apprendre a nos enfants ils ne sont pas policiers ou crs a la base leur metier n'est pas un emploi a risque mais ils le devient j'espére que le père du gamin qui a fait ca va prendre cher et je suis sur que c'est encore un de ces déchets de la sociéte le père. ou peut etre qu il ne sait pas lire car dans le réglement intérieur l'usage du télèphone portable est interdit donc le gamin désobeit aux régles du collége le parent ignore la loi quelle éducation et dire que ma fille veut etre prof

8.Posté par vrai prof qui aime son boulot le 26/11/2016 06:32

La Bienveillance nécessite patience, compréhension, écoute active, dialogue et une infinie souplesse dans sa manière notamment de pratiquer son autorité.
Elle consiste à laisser se développer la parole de l’enfant, à le rassurer, à dédramatiser la peur de l’école, de l’échec ou de l’erreur. L’enfant doit pouvoir s’adresser à l’enseignant sans appréhension or nous savons tous que l’école est le milieu « anxiogène » par excellence pour un enfant.
L’enfant doit être reconnu comme UNE personne unique et maillon indispensable à la vie collective.
Or ces dernières années on a globalement validé l’idée que l’enfant devait se fondre dans le moule de la socialisation. Ce n’est pas ça…
L’enfant doit, certes, accepter les contraintes liées à la vie collective mais il doit pouvoir également s’épanouir dans ce cadre nouveau qui n’est pas celui de la maison.
L’enseignant de son côté doit se montrer compréhensif, ouvert, juste dans ses décisions mais ferme à la fois.
L’élève en tant qu’humain est très sensible à la justice et à l’écoute qu’on lui porte. Je ne compte plus malheureusement le nombre de fois où j’ai vu un enfant se faire rabrouer sans aucune forme d’explication, le voir partir dans une colère noire qui de surcroît l’amena souvent à une sanction encore plus sévère. Ce genre de situation ne devrait plus exister dans nos écoles.
Un enseignant qui abuse de son autorité est en fait un enseignant dépassé. NOUS sommes des professionnels et nous devons garder sang-froid et calme (je sais comme ça peut être une rude épreuve).
Nous devons considérer les erreurs de nos élèves comme des expériences et non comme des fautes que ce soit dans l’appréciation de leur travail ou dans celle de leur comportement.

9.Posté par Marine MARTIN le 26/11/2016 07:16

ben on est mal barré avec des comportements pareils et au post 2 avec ce genre de réflexion faudra pas s'étonner qu'un jour votre gamin "si vous en avez" vous fiche un coup pied au cul et là très franchement j'applaudirai! voilà l'éducation de nos jours ou l'enfant est roi, mais la vie n'est pas souvent rose alors après faut aussi assumer les coups durs mais comme la plupart de nos jeunes vivent bercés "d'illusion", la chute sera terrible!

10.Posté par vanille le 26/11/2016 09:05

Les élèves sont à l'image de la Société permissive voire anarchique dans laquelle ils vivent aujourd'hui?
Pourquoi voulez vous qu'ils soient à l'image d'une société passée dans laquelle le respect et la discipline étaient là base de l'éducation ?

11.Posté par Zozossi le 26/11/2016 11:58

@8.Posté par "vrai" prof qui aime son boulot

Quand on lit ce dégoulinage d'inepties pompées dans des bouquins abscons écrits par des abscons sans abs, on se dit qu'il faut vraiment que celui qui écrit ça soit confronté au même "enrichissement culturel" que ses deux collègues de Sin-le-Noble.

Ca lui apprendrait à penser juste et vrai en trente secondes…

12.Posté par les cons sont partout.. le 26/11/2016 13:12

http://www.zinfos974.com/Saint-Joseph-Un-professeur-agresse-au-lycee-Paul-Langevin_a107868.html

13.Posté par Mike le 26/11/2016 23:22 (depuis mobile)

Qui sème le vent va sans tro tarder récolter la tempête a se père son enfant sera sa tempête ,parce que cometre des acte comme sa et gratuit Sa va se payer a bon entendeur le futur sera le retour de votre boomerangs

14.Posté par titine le 27/11/2016 12:02

Noé est toujours en train de cracher sur les enseignants, pas un article sur l'éducation nationale sans un commentaire acerbe de sa part. Or, Noé est lui-même enseignant, mais un enseignant planqué, qui n'a plus exercé dans une salle de classe depuis plus de 20 ans, voire 30 ans . Il est directeur d'une grande école et est donc entièrement déchargé, avec 2 secrétaires à sa disposition. Et il se permet de parler ainsi, ce que j'appelle cracher dans la soupe. Le métier est déjà assez difficile sans que quelqu'un de la maison, qui connait donc encore plus ces difficultés, ne vienne verser son venin contre les membres de sa propre corporation.
C'est vrai que , planqué dans un bureau, ce métier est idéal, avec des élèves au comportement idéal.
C'est honteux et indigne pour un enseignant qui profite de l'éducation nationale à ce point. C'est une attitude ignoble, jamais on ne verrait un policier taper sur un collègue, mais dans l'enseignement c'est devenu le sport national, lécher la hiérarchie pour bien se faire voir et avancer dans les échelons sans le travail.
Penser que c'est ce genre de personne qui éduque la jeunesse de notre pays, où est sa compassion ? son empathie ? Au delà de ce que ce professeur a fait ou n'a pas fait, comment peut-on approuver le comportement violent de ce parent ? Je rappelle qu'ici un homme est dans le coma, mais pas un mot, pas une pensée pour un collègue. C'est ce qui est plus abject pour moi !!!!

15.Posté par L'Ardéchoise le 27/11/2016 12:36

Zozossi, le post 8, c'est du noe tout craché, sous un autre pseudo !
"Le" noe, parce qu'il y a aussi "la" noe qui sévit, mais là, c'est encore autre chose.
A moins que ce ne soit un autre habitué du plagiat sans jamais citer ses sources, ce dont je doute...

Ce texte est une chronique de Matthieu Quénée (prof) du 26 mai 2015 dans Le petit journal des profs.

16.Posté par pascal le 27/11/2016 21:28

Il faut arrêter l'alcool Noé ! Cela te fait dire des bêtises.

17.Posté par pascal le 27/11/2016 21:55

@Noé encore ....
.... et faut aussi j'allais oublier, arrêter la fumette et le Rhum Goyavier ( spécialité de ta petite commune des hauts ).


18.Posté par Zozossi le 28/11/2016 00:26

@15.Posté par L'Ardéchoise

Ah! Bon: si c'est du noe caché, c'est de la provoc stimulante; comme il se doit.

Vous m'en apprenez de belles: recherche faite, je découvre effectivement l'existence -aussi réelle que l'égalité d'Erickqa- de ce Quénée (lien vidéo ci-dessous), qui semble bien -hélas- sévir vraiment dans l'Educ'nat.

C'est effrayant.

Regardez ses yeux.
Les yeux : le miroir de l'âme.

Il a exactement le même regard béat d'allumé doté de pouvoir que "la préfète" du Pas-de-Calais évoquant une "tradition de la population migrante" des délicieux "réfugiés" quand ils mettent le feu à leur "Jungle" de Calais avant d'être répartis dans les châteaux de nos provinces.

Les yeux, L'Ardéchoise… Regardez ces yeux…

https://www.youtube.com/watch?v=ZZ2F7vSMOGY

P.-S.:
-Les "troubles de la personnalité" que vous me prêtiez n'étaient qu'une fugace illusion vespérale.
-Pour vous complaire, j'ai essayé d'être "plus intelligent", mais c'est tout à fait impossible…

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes