MENU ZINFOS
Faits-divers

Lieutenant-colonel Pothin : "Nous sommes partis pour plusieurs semaines au Maïdo"


La synthèse du colonel Paul Boucheron samedi dernier avait été on ne peut plus claire : si le périmètre d’incendie était contenu au bout de 24 heures, la mobilisation des soldats du feu se compterait en jours. Si ce n’était pas le cas, les pompiers devaient s’attendre à lutter pendant des semaines. On y est, malheureusement.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 9 Novembre 2020 à 16:04 | Lu 1807 fois

Le lieutenant-colonel Pothin (à droite) en discussion avec le chef d'Etat-major Dominique Fontaine
Le lieutenant-colonel Pothin (à droite) en discussion avec le chef d'Etat-major Dominique Fontaine
A J+3, la sémantique employée par le chef des opérations du SDIS bascule désormais dans le registre de la lutte au long cours. Le PC du SDIS installé sur le parking de la Messe de l'Ascension parle désormais d’une mobilisation sur "plusieurs semaines". Une raison à cela : la tête d’incendie qui mobilise la quasi totalité des moyens à cette heure est composée d’un sous-sol tapissé d’humus.

Le feu qui se propage dans cette fameuse "avoune", qui était déjà le carburant du feu du Maïdo en 2010 pendant 19 jours, est malheureusement difficilement repérable. La seule tactique à adopter est celle de noyer la zone. Contrairement à un feu apparent qui peut être attaqué de façon ciblée, cet incendie souterrain doit être combattu sur toute la longueur, la lisière de l’incendie. 

"Cette lisière, et notamment la tête que vous voyez (le lieutenant-colonel Pothin montre du doigt la planèze située au-dessus du parking de la Messe de l’Ascension), on met tous nos moyens aériens là-dessus. C’est la seule chose qu’on puisse faire actuellement, casser la tête de ce feu. Actuellement, la propagation du feu ne se fait plus. Par contre, il faudra engager du personnel à pied sur un relief difficile. Et surtout un gros travail de fôrestage avec réalisation de tranchées", avise-t-il. 

Les pompiers en embuscade sur la piste Bellon

Ce lundi matin, un léger vent de nord qui pousse le feu au sud-ouest a joué des tours aux soldats du feu qui ne méritaient vraiment pas d’être accablés à ce point, après trois jours déjà intenses. Et "aucune pluie" n’est attendue, ajoute Henri-Claude Pothin. Pire, un plafond nuageux était à craindre dans l’après-midi, avec le risque de clouer au sol les cinq hélicoptères civils réquisitionnés. 

"Sur la partie arrière de la falaise, il n’y a plus de point chaud visible, c’était l’une de nos principales craintes, que ça reparte vers le nord. La problématique c’est que là on engage nos reconnaissances de temps en temps en falaise mais compte tenu des nuages, c’est pas très visible. Dès qu’il y a une opportunité on essaye", ajoute le chef des opérations au troisième jour.

Le lieutenant-colonel décline la tactique du poste de commandement pour les prochaines heures. "Notre tactique d’intervention : premièrement matraquer la tête avec les moyens aériens. En parallèle, remonter la lisière qui est en face de nous, remonter cette lisière jusqu’à la route pour essayer d’enrayer la propagation qui va vers le sud-ouest et très prochainement essayer de mettre des hommes à pied pour pouvoir tirer des lignes là-dedans. Dans un deuxième temps, si on n’arrive pas à maîtriser la tête de feu, elle va se diriger vers la piste Bellon. Actuellement sur cette piste-là, on a des engins qui sont positionnés en bas et qui sont prêts à intervenir en cas de nécessité. Le feu est encore très loin de la piste Bellon. Mais compte tenu de la vitesse de propagation, et du risque d’augmentation du vent, la situation pourrait dégénérer à tout moment", prévient-il les autorités politique et préfectorale venues se rendre compte de l'étendue des dégâts. 




1.Posté par Valou97450 le 09/11/2020 17:55

Quand pensez vous recruter les cimm de l'île formés FDF 1 et FDF 2 et hors chemin ?????
Allez jean pothin ça serait bien de répondre

2.Posté par Courage de gueule le 09/11/2020 20:41

Ils discriminent , c'est un foutage de gueule vous n'êtes pas pris a cause de vos origines alors csue vous êtes des pros du feu

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes