MENU ZINFOS
Social

Licenciement à l'usine du Gol : 17 postes sauvés et 11 préretraites


Une délégation des salariés de l’usine du Gol a été reçue à La Préfecture par le secrétaire du cabinet et la direction départementale du travail afin de trouver des solutions pour une partie du personnel menacée de licenciement économique. La rencontre a permis l’obtention inespérée de 11 FNE (Fond national d’emploi) et le maintien de 17 postes en CDI.

Par Karine Maillot - Publié le Mercredi 22 Avril 2009 à 13:23 | Lu 527 fois

"Notre objectif, c’est qu’il y ait zéro licencié, mais il y a encore du travail" déclare Jean-Bernard Martial, délégué syndical de FO et porte-parole de l’intersyndicale. Après plus d’un mois et demi de mobilisation du personnel de l’usine du Gol pour riposter contre un plan de restructuration qui prévoit 98 suppressions d’emplois, la délégation a obtenu aujourd’hui, auprès du secrétaire de cabinet de la Préfecture et de la direction départementale du travail, 11 FNE, "ce qui veut dire que ces salariés partiront en préretraite".

La délégation laisse paraître un certain étonnement : "C’est très exceptionnel, surtout quand on sait que la loi ne prévoit cette solution que pour un maximum de quatre salariés, notamment pour les entreprises en liquidation ou en redressement judiciaire. Il faut croire que certains ont le bras très long… Mais il reste encore les emplois de trois salariés à sauver et nous, notre objectif reste le même. Nous voulons qu'il n'y ait aucun licenciement".

Six CDI créés

"Cette table de négociation a de plus permis la promesse de la création de six postes en CDI pour le groupe Quartier français", précise un membre de la délégation. Les postes de gardiennage ont également été conservés.

Le délégué syndical Bernard Martial précise par ailleurs qu’il ne comprend pas pourquoi La sucrière de la Réunion, qui est la première industrie de l’île, procède à un tel plan de licenciement économique.  "Il s’agit quand même d’un groupe international. La sucrière de la Réunion peut se vanter d’avoir obtenu l’ISO 22.000, c'est quand même grâce à nous !" n’hésite pas à ajouter un membre de la délégation.
Parmi les 38 emplois saisonniers, "une vingtaine de personnes profiteront d'un reclassement interne ou externe, les autres font partis de la cellule de reclassement" rajoute Bernard Martial.

Une rencontre est prévue vendredi à 9h, avec le Président directeur général, Xavier Thiéblin, à l’occasion de la négociation annuelle obligatoire, "pour qu’une solution soit trouvée de manière à ce qu’il n'y ait aucun licenciement".



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes