MENU ZINFOS
International

Libye : Quatre membres de la CPI arrêtés


- Publié le Mardi 12 Juin 2012 à 18:00

Libye : Quatre membres de la CPI arrêtés
Incident diplomatique en Libye. Quatre membres du personnel de la Cour pénale internationale (CPI) ont été arrêtés le 7 juin en Libye, avant d'être placés trois jours plus tard en détention préventive pour 45 jours. Ces quatre émissaires, l'avocate australienne Melinda Taylor, son interprète et deux membres du greffe, s'étaient rendus dans le pays afin de rencontrer Seif al-Islam, un des fils de Kadhafi.

La CPI a immédiatement appelé à leur libération dès que la nouvelle a été connue. Mais le représentant de la Libye au sein de la juridiction a justifié cette arrestation du fait que la délégation aurait tenté de remettre des documents "représentant un danger pour la sécurité" du pays à Seif al-Islam.

Mélinda Taylor "surprise en train d'échanger des documents"

"Melinda a été arrêtée parce qu'elle a été surprise en train d'échanger des documents avec l'accusé. Elle avait un stylo caméra et une lettre d'un des hommes les plus recherchés par la justice libyenne, Mohammed Ismaïl, ancien bras droit de Seif al-Islam", a-t-il précisé. Avant d'ajouter "les autorités libyennes doivent respecter l'immunité des émissaires de la CPI, mais (…) selon la loi libyenne, elle est accusée d'espionnage et de communication avec l'ennemi".

Seif al-Islam est visé par un mandat d'arrêt de la CPI. Il est représenté par le chef du Bureau du conseil public pour la défense (OPCD), Xavier-Jean Keïta, lui-même assisté par Melinda Taylor.

La Libye veut juger Seif al-Islam

"Nous n'avons rien contre cette femme mais nous voulons des informations qu'elle possède, et après elle sera libre", a renchéri un porte-parole du gouvernement.

Le ministère des Affaires étrangères de Libye a fait savoir que le pays allait demander à la CPI de lever l'immunité de l'avocate, afin qu'une enquête officielle puisse être menée... La Libye a par ailleurs demandé le 1er mai à la CPI de pouvoir juger le fils Kadhafi, sans l'appui de la justice internationale.

Le seul compromis possible pour une libération des quatre membres de la CPI serait donc que Mélinda Taylor livre les informations dont elle dispose sur Mohammed Ismaïl, l'ancien bras-droit de Kadhafi.




1.Posté par noe1er le 12/06/2012 18:03

Quelle idée d'aller fourrer son nez dans les affaires des autres !
Curiosité féminine , dit-on et voilà , elle est en tole !

2.Posté par Bertrand le 12/06/2012 18:38

BHL n'est pas avec !!! dommage

3.Posté par Gajik le 13/06/2012 07:31

La CPI a joué un sale jeu avec les islamo-fascistes du CNT en acceptant de se ranger derrière l'OTAN et l'armada franco qatarie, ils se rendent compte désormais de la nature totalitaire des dirigeants de ce pays explosé et offert par Alain Juppé aux intégristes musulmans.
Le pétrole coule vers la France gratis, c'était un des objectifs, et non d' "aider " le peuple Libyen évidemment. Plus personne ne parle de ce qui se passe à Benghazi et dans tout le pays, l'omertà occidentale continue, comme aux pires heures du Viet-Nam, de l'Algérie, etc .... Par chance, Internet nous permet de trouver l'information libre non manipulée par France 24, la soeur d'Al Djazeerah et de l'Emir Al Thani and Co

4.Posté par LG974 le 13/06/2012 10:23

Parcontre pas un mot sur la Russie et la Chine qui fait les yeux doux à la Libye avec de juteux contrats de ta part....

Façon avec toi ce sera toujours l'occident et jamais les autres ! Comme toujours ! Et l'information libre ou l'information que tu veux être en accord ?

5.Posté par MIRITOUSEL le 13/06/2012 12:37

Gajik un informateur ou une taupe du gouvernement Sarkozy/Hollande?Oui c'est ça:un agent secret et ça personne ne le sait.....
Tu as raison Gadget pardon Gajik,tu es le plus fort et bientôt tu seras nommé ministre de la vraie information sans langue de bois.
Allé aou mounoir,mi adore lire aou,on dirait un film espionnage où on dirait cé ou l'auteur,l'interprète,le compositeur ou fé toute et ou koné toute.....Rézement nana boug kom ou si la Terre.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes