Faits-divers

Liberté conditionnelle acceptée pour Casanova Agamemnon

Jeudi 31 Janvier 2019 - 09:11

Nadège (à gauche sur la photo), la femme de Casanova Agamemnon, était également présente pour le rendu de cette décision
Nadège (à gauche sur la photo), la femme de Casanova Agamemnon, était également présente pour le rendu de cette décision
La Cour d'appel a rendu sa décision concernant la libération conditionnelle de Casanova Agammemnon. Le détenu retrouvera bien la liberté. Une information confirmée par son avocate, Me Briot, ce jeudi matin à la cour d'Appel.

Nadège, la femme de Casanova Agamemnon, était également présente pour le rendu de cette décision. "J'aimerais être avec lui et partager ça avec lui parce qu'il ne le sait pas encore", a-t-elle commenté avec joie et soulagement. L'homme de 69 ans n'est en effet pas encore au courant de cette décision et devrait en être informé dans les heures qui viennent via l'administration pénitentiaire. "On ne sait pas encore quand il va le savoir", a souligné Me Briot. 

Le plus ancien prisonnier de France avait vu sa libération conditionnelle acceptée en octobre 2018 par l'administration pénitentiaire et le tribunal d'application des peines. Mais l'appel du parquet en novembre dernier avait tout remis en cause. 

Casanova Agammenon devrait bénéficier dès le 1er janvier 2019 de permissions pour s'habituer à la liberté et devrait porter un bracelet électronique à compter du 1er juillet 2019 pour une période probatoire de 12 mois. 

L'homme de 69 ans a passé 48 ans derrière les barreaux, pour le meurtre de son patron et celui de son frère.

Un pourvoi du parquet est encore possible, "mais il y a peu de chance", a indiqué Me Briot. 

Charlotte Molina sur place
A.D-C.M
Lu 7805 fois



1.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 31/01/2019 09:49 (depuis mobile)

(désolé mais) Putain.... Même nous on y a pas droit aux JAFs. Nos condamnations de Genre Masculin sont A VIE, sans aucun sursis, ni remise de peine possible... M.Macron ?! Tjrs pas de Parité entre Parents a la naissance des Enfants ?! Parité mon Cul

2.Posté par Tirelire le 31/01/2019 11:00

C'est scandaleux de relacher des assassins

3.Posté par Jamais deux sans trois... le 31/01/2019 11:06 (depuis mobile)

Pas peur de la récidive celui qui a pris cette décision !
En fait, il s'en fiche je pense, à sa place, jamais je n'aurai pris ce risque avec un récidiviste.

4.Posté par Humanum Est le 31/01/2019 11:08 (depuis mobile)

Sage decision. Laissons cet homme aller de vie à trepas en liberté. Il a payé son dû à la.societe.

5.Posté par "VIEUX CREOLE " le 31/01/2019 12:47


---- "Humanum Est ( Post 2 ) a entièrement raison : JE SUIS D'ACCORD AVEC LUI ! ! !

6.Posté par cmoin le 31/01/2019 12:48

Sa peine c'est perpétuité alors qu'il reste en prison à VIE!

7.Posté par freeman le 31/01/2019 10:07

le spécialiste qui l'a consulté, un certain dr lemaitre expert en criminologie s'était prononcé sur son cas.il a bien précisé que de le remettre en liberté serait une erreur. J'espère vraiment qu'il se trompe..

8.Posté par yes or no le 31/01/2019 13:14

Il va refaire parler de lui prochainement ! Jamais 2 sans 3...

9.Posté par Hors sujet le 31/01/2019 14:06 (depuis mobile)

Hors sujet

Cyclone prévu pour le 9 ou 10 février ?

10.Posté par Gregory le 31/01/2019 14:42 (depuis mobile)

Après lé sur si quand le boug les dehors zot y insulte Ali zot y garde Ali mal Li va répond à zot hein si m avais un conseil pou donne ce boug la vaut mieux Li sa vivre la fin de son vie tranquille ek son madame en métropole là-bas

11.Posté par TICOQ le 31/01/2019 14:52

Des gens radicalisés, des jihadistes peuvent être remis en liberté, alors pourquoi pas les criminels.... Tout va bien en France.

12.Posté par Veridik le 31/01/2019 15:22 (depuis mobile)

Maintenant on relâche des criminels

13.Posté par Blabla le 31/01/2019 15:31 (depuis mobile)

Aujourd'hui il a 69 ans je pense pas qu'il va commettre encore des meurtres..

14.Posté par MACROOOO le 31/01/2019 15:48

SCANDALEUX!!!!! Qu'il reste en prison!!!!!!

15.Posté par Modeste le 31/01/2019 16:04

à Blabla.....pourquoi il faut avoir un age bien précis pour dire qu'il ne tuera plus........!

16.Posté par Fidol Castre le 31/01/2019 18:08

Cette décision me va tout à fait. 48 ans derrière les barreaux, ça n'a plus de sens et ça coûte cher à la société.

11.Posté par TICOQ le 31/01/2019 14:52

Des gens radicalisés, des jihadistes peuvent être remis en liberté, alors pourquoi pas les criminels.... Tout va bien en France.


Oui, Rantanplan est fier d'accueillir des égorgeurs de retour de Syrie et fait la morale aux Français.

17.Posté par Rosa le 31/01/2019 18:17

La cousine qui devient la femme , c'est une victoire pour elle un criminelle qui retrouve la LIBERTE , qu'il ne tue pas une personne !!!!!

18.Posté par Ikki le 31/01/2019 20:36 (depuis mobile)

Euh... Tué, relâché, re tué, ré-relâché... Suite logique ? La justice c'est à la base la même peine que l'on a infligé à autrui. Il a enlevé des vies... Et on le laisse libre ? Désolé je n'adhère absolument pas !

19.Posté par le 31/01/2019 21:40

de nos jours le code pénal ne sert qu' à expliquer au prévenu ce qu'il risquerait normalement dans un monde normal. En attendant les sermons permettent de ne pas encombrer les prisons. PArfois il n'y a carrément pas de condamnations. L'échelle des infractions n'a plus d'importance. Pour les juges seuls compte l'échelle des peines de substitution et les aménagements. Cela pour permettre aux prisons de trop déborder, essentiellement pour continuer à faire croire que la France n'est pas un pays à forte criminalité. Cela revient à ne plus jamais enfermer certaines personnes, peu importe le nombre d'infractions commises. Les prévenus n'ayant pas d'antécédents sont systématiquement relâchés. Ils ne risquent donc pas d'en avoir un jour.
Le code pénal pour un juriste c'est l'équivalent de la bible pour un théologien.On réinterprète à loisir. les magistrats peuvent modifier la loi , par la jurisprudence. Il est donc important de comprendre à quel point ce grimoire obsolète qu'est le code pénal est contourné par les magistrats.
Par le jeu des remises de peine, il faut automatiquement diviser les peines prononcées par deux, et presque supprimer toutes les peines inférieures à deux ans, qui ne sont jamais effectuées. Et il y les aménagements divers...
Si vous êtes condamnés à deux ans de prison ferme, sans mandat de dépôt, vous rentrez chez vous après le procès. Vous serez ulttérieurement convoqué par un juge d'application des peines. Si vous avez la bonté d'a^me de vous présenter à la convocation, il décidera des modalités dpplication de votre peine. Pointer au commsissariat, ne pas quitter le territoire, porter un bracelet electronque, efectuer des trvaux d'intérêt général, etc. Officiellement vous aurez fait vos deux ans de prison, sans jamais y avoir mis les pieds. Les juges d'application des peines font ce qu'il veulent et peuvent trafiquer à loisir les jugements rendus, en toute discrétion et sur une appréciation très personnelle des choses.Ces répêchages auxquels ont droit la plupart des prévenus , les victimes n'en entendent jamais parler.

20.Posté par le 31/01/2019 21:59

La justice garante de la stabilité sociale est rongé de l'intérieur .Certains juges et ont oublié le caractère concret et rigoureux de la justice et motivent leurs verdicts par des critères émotionnels, arbitraires et abstraits, comme "la dignité" sans se préoccuper ni de l'efficience des peines, ni de leur justesse. Prise dans la course à la morale, le concept de droit à changé. Dans la volonté de tout bouleverser, de tout intellectualiser, de surtout s'opposer au sens commun, la justice n'est plus là pour punir ou maintenir l'ordre, mais pour aider le fautif. Le statut de victime a dérivé vers celui de coupable, et vice et versa.

21.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 01/02/2019 02:26

Sur Antenne Reunion hier soir, un quart d'heure avec la Mme AGAMEMNON, mais zéro minute pour les familles des victimes.

22.Posté par Modeste le 01/02/2019 16:47

post 21 quoi vous regardez encore cette chaine.......?

23.Posté par Yans le 01/02/2019 22:31

A toute les personnes qui parle sans trop le savoir sa n.existe pas de peine à vie en France la perpétuité n’est pas la prison à vie donc quand on a passer 48 ans derrière les barreaux Je pense que s’est énorme faut déjà les faire les 48 ans, il doit être le seule détenu avoir pu réussir un tel exploi de tenir 48 ans la plus part après 25 ans ils deviennent fou ou se sont suicidées ou on de grave séquelles. Se monsieur a plus que payer sa dette à la société certe il y a des victimes et je comprend toute a fait la douleur des familles mais combien de criminels sont dehors aujourd’hui un paquet car ils ont payé leur dette exécuté leur peine alors pourquoi s’ acharné sur se monsieur qui as fait 48 ans de prison . Changer la loi est la vous pourrez parler est dire de le laisser en prison faite une loi prison à vie pour les criminels plus aucune possibilité de sortie..donc finalité de l histoire il doit rien à personne il as payé largement sa dette les familles des victimes je comprend votre douleur mais le système judiciaire est comme sa aucune condamnation peu être à vie en france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter