Société

Leucose bovine: Réunion au sommet entre la DAAF et les éleveurs

Vendredi 7 Avril 2017 - 10:38

Le 20 mars dernier, le Conseil d’Etat mettait fin à l’arrêté faisant de La Réunion une exception en matière de lutte contre la leucose bovine.

Une victoire pour l’association de Défense des Agriculteurs de La Réunion (ADEFAR) mais qui pose aujourd’hui la question du plan d’action à mener afin de respecter (enfin) la réglementation. 

Ce vendredi, une réunion a lieu entre entre les services de la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture (DAAF), la Direction des services vétérinaires (DSV) et d’éleveurs, en présence de Martha Mussard, présidente de la Sicalait. L'objectif de cette rencontre, qui se tient dans la salle des fêtes du 23e km à la Plaine des Cafres, est d'aborder les conséquences de l'avis du conseil d'état.

Selon les dernières estimations, plus de 80 % du cheptel réunionnais serait infecté. Une maladie qui ne présente aucun danger pour l’homme mais qui a causé la perte de nombreux  éleveurs. 

L'application des dérogations dont ont bénéficié les éleveurs, leur permettant de se soustraire à la prophylaxie drastique menée en vertu de l’arrêté ministériel du 31 décembre 1990 (à savoir l'abattage pur et simple des animaux déclarés porteurs de la maladie), pourraient être lourdes de conséquences. Certains éleveurs craignent ainsi que les services de l’Etat minimisent ainsi l’ampleur de la tâche à effectuer.
Lu 3341 fois



1.Posté par ROBERT le 07/04/2017 10:22

Ont essaye de nous faire croire que cette maladie est sans danger pour l'homme... bien sur.... dans quelque année nous ferons la une des journaux comme pour le médiator qui été aussi sans danger pour l'homme...

2.Posté par GIRONDIN le 07/04/2017 12:54

J'avais écrit ça, à l'époque des popotes de la sica laid :

15. GIRONDIN le 19/11/2015 18:01
""""""""Et pendant ce temps:
la surveillance et la lutte contre la leucose bovine enzootique, préalablement obligatoires sur l'ensemble du territoire national,sont désormais prévues pour l'ensemble des régions de France à l'exclusion de La Réunion"""""


On m'avait répondu ça :
23. Eleveur le 20/11/2015 08:55
"""""""""""1°..................
2° Girondin: le lait PEI est propre et noble..... Arrêtez de la diminuer de la sorte! Nous faisons notre travail de mieux en mieux, les résultats qualités (normatifs) s'améliorent. De plus il est préférable de faire vivre cette filière réunionnaise plutôt que d'importer du lait UHT ou yaourts de métropole ou d'ailleurs pour les emplois de notre Ile."""""""""


enzootique ?

3.Posté par Nono le 07/04/2017 13:35

Manger des bêtes malades, mais oui, allez y braves gens, 80% du cheptel infecté, tout va bien...

Boeuf peï Boeuf peï,
Ou nena un zoli coulèr
Boeuf peï Boeuf peï,
Nou lé malad aster.

4.Posté par Marx le 07/04/2017 13:42

Cela ouvre enfin les responsabilités sur ceux qui ont importé, minorité et caché la maladie, esperons que les eleveurs ruinés pourront enfin se retourner...

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/04/2017 05:03

*Quel scandale ! Mais quel scandale !

*Scandaleux qu'il ait laissé "indifférents" ces minables de politiques !

*Politiques, juste bons à se mobiliser pour leur gamelle...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter