MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Lettre ouverte aux candidat.e.s maire


Par Kolektif Tamarin - Publié le Dimanche 21 Juin 2020 à 17:01 | Lu 581 fois

Lettre ouverte aux candidat.e.s maire
Saint Denis, 12 juin 2020
Madame la candidate, Monsieur le candidat,

Nous sommes le Kolektif Tamarin, un groupe de citoyen.ne.s réuni.e.s autour de la protection des arbres et pour la plantation d’arbres fruitiers et de plantes comestibles en ville.

Nous sommes des habitant.e.s de St-Denis, issu.e.s de divers quartiers, et nous nous sommes d’abord réuni.e.s fin décembre 2019 suite à un élagage radical et une menace d’abattage du tamarin bicentenaire qui se trouve au carrefour des rues Montreuil et Sainte-Marie. Selon les services municipaux actuels, cet arbre serait considéré comme dangereux, car en partie termité avec une
grosse cavité dans son tronc principal.

Pourtant cet arbre a marqué la vie de générations de Réunionnais et la plupart de nos membres. Sentinelle dans le quartier, il apporte sa part d’ombre bienfaisante et de lumière, il rythme nos jours. Nous aimerions le voir encore longtemps accompagner nos vies et celles de nos concitoyens. Nous pensons qu’il n’est pas digne de couper un arbre qui a plus de 150 ans sans chercher à le sauver quand il a tant fait pour nous et pour la ville. Savez-vous par exemple qu’un arbre de sa taille et de son âge peut abriter jusqu’à 500 espèces de faune différentes et favoriser ainsi la biodiversité en zone urbaine ? Nous pensons qu’il n’est pas trop tard. Et vous, Madame, Monsieur, candidats au fauteuil de Maire, pensez-vous qu’il soit trop tard pour sauver cet arbre ?

Bien sûr, cet arbre-ci ne doit pas cacher la forêt de nos attentes. Au-delà de ce tamarin bicentenaire, ce sont tous les arbres, ceux de nos villes et de nos forêts que nous voulons honorer. C’est aussi la place de la nature au sein de notre ville que nous voulons repenser. C’est votre conception de la nature et de l’arbre en milieu urbain que nous voulons questionner.

Le Saint Denis d’autrefois accordait beaucoup plus d’importance aux vergers et aux espaces maraîchers (verger de château Morange, Jardin Vével, jardin rue Montreuil, etc) . Aujourd’hui nombre de ces « pié d’bwa fwri » de l’espace public sont l’image d’un « Sindni lontan ». Ils sont intégrés à l’histoire de cette ville, ils en font l’identité. Pourquoi ne pas bâtir le Saint-Denis de demain sur cette particularité qui pourrait faire de notre chef-lieu une ville singulière ?

Nous demandons que ces arbres fruitiers plantés depuis plusieurs décennies soient respectés, à l’image des gramouns. Nous demandons qu'une place leur soit faite dans nos quartiers de demain. Et nous souhaitons qu’ils contribuent à l’identité de notre « Sindni ». Nous appelons de nos voeux un plan vert ambitieux.

Nous pensons également que les arbres fruitiers et les plantes comestibles plantés en ville sont un atout important pour notre ancrage dans la réalité d’aujourd’hui, se déclinant en circuits d’approvisionnement courts et durables, et où les enfants continueront de voir pousser les fruits sur les arbres. Notre ville a su garder quelques poches de verdure, c’est un capital que nous voulons
protéger. Ainsi, nous souhaitons connaître votre engagement et votre politique au sujet des arbres fruitiers, mellifères, des jardins partagés, qui sont un support fondamental de la vie des quartiers.

Dans un avenir très proche, la hausse des températures va modifier le rapport que nous avons à la nature mais aussi à la ville. Au plan national, la tendance est à la végétalisation des zones urbaines. Nous pensons qu’à La Réunion, il est urgent de conserver, protéger et développer les zones arborées dans les villes. Celles-ci permettent à la fois d’aider au développement des modes de déplacement doux en créant des zones ombragées, de réduire les températures au sol, de lutter contre la pollution atmosphérique, de stocker du CO2.

L’effet refroidissant d’un arbre est comparable à celui de 10 systèmes de climatisation fonctionnant 20 heures par jour et une zone arborée dans un quartier peut contribuer à réduire sa température de 6 degrés. En tempérant le climat urbain, les arbres des villes contribuent à réduire jusqu’à 10% les coûts de climatisation. N’est-ce pas une information intéressante à donner à nos concitoyens ? Les nouvelles constructions urbaines doivent nécessairement prendre ces paramètres en compte, d’autant plus en zone tropicale.

Madame la candidate, Monsieur le candidat, nous voulons savoir ce que vous envisagez pour le futur de nos familles dans une ville qui devra se densifier pour faire face à l’augmentation de la population. Nous pensons qu’il est temps dès aujourd’hui de penser la ville durable et de dessiner ensemble notre kour idéale, qui n’est pas faite de grilles et de béton, mais de verdure et d’oiseaux qui chantent. Que pensez-vous de la forêt urbaine, des fermes en centre-ville, de la ville jardin?

Madame la candidate, Monsieur le candidat, nous vous interpellons aujourd’hui sur le devenir du tamarin de la rue Montreuil et, au-delà, sur votre vision de St-Denis demain : est-ce une cité vouée à la construction et au béton, ou allez-vous promouvoir une politique ambitieuse de création d’espaces verts et de préservation des arbres qui rendent les rues plus attrayantes, plus agréables et notre ville plus “confortable” ?

Les générations futures seront probablement, du fait de leur habitat, encore plus éloignées de la terre que nous le sommes aujourd’hui. Que leur proposez-vous, quelle ville idéale souhaitez-vous promouvoir, qui fasse sens et qui leur donne la possibilité d’habiter la Terre et de la voir fructifier ? Qu’avez-vous à proposer de concret aux électeurs de la Capitale ?

Fertilement,
Kolektif Tamarin (Kol-Tam)




1.Posté par Philippe Rivière le 21/06/2020 17:35

Déjà vous êtes combien ? Ça sent la personne seule qui écrit dans son coin. Ça manque de crédibilité.
Ensuite cet arbre (qui détruit le trottoir) est pourri et il constitue un danger, y compris pour la visibilité des automobilistes au stop.
Enfin une candidate au moins a déjà répondu puisqu’elle a prévu de nombreuses plantations d’arbres dans son programme. Il suffit de lire à moins que l’intention est de
nuire à la Candidate de la municipalité sortante ?

2.Posté par Tea Lamanthe le 23/06/2020 11:50

C’est sympathique de constater qu’au moins une personne n’a pas de soucis plus graves que la sauvegarde d’un tamarin vérolé !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes