Courrier des lecteurs

Lettre ouverte aux Députés et Sénateurs

Jeudi 11 Juin 2009 - 16:52

Lettre ouverte à Madame Anne-Marie Payet, et à Messieurs René-Paul Victoria, Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé, Sénateurs et Députés qui ont voté HADOPI. Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, Messieurs les Députés, Le Conseil Constitutionnel vient de censurer votre loi HADOPI, aux motifs, entre autres, d'être contraire aux grands principes des Droits de l'Homme et des Liberté fondamentales, ce qui n'est pas rien. De l'avis quasiment unanime, cette loi aurait aussi été de toute façon censurée par l'Europe, aux mêmes motifs. Je croyais, peut-être naïvement, que nos représentants nationaux avaient le souci constant de nos Libertés et Droits fondamentaux. Je pensais, tout aussi naïvement, que vous et vos collaborateurs aviez une formation juridique minimum pour vous rendre compte de l'inconstitutionnalité d'une loi. Et pourtant, vous l'avez voté, sans état d'âme ! Je trouve cet épisode particulièrement inquiétant. Les Réunionnais en particulier, les Français en général, et moi, serions curieux de lire vos arguments, sinon vos arguties. Respectueusement - pour l'instant - vôtre, Un citoyen encore Libre.
sinclair0007@yahoo.fr
Lu 624 fois




1.Posté par Coo2gle le 11/06/2009 17:08

Oui, c'est complètement naïf de croire que nos députés sont les garants de nos libertés ! Vous voulez quelques exemples de l'Histoire ?

2.Posté par Anonyme le 11/06/2009 18:41

Voilà maintenant que le député UMP rapporteur du projet de loi Hadopi, Franck Riester, veut des "juges spécialisés" !

Mais il est fou, ce député ? Il veut créer une justice d'exception maintenant ?

Et pourquoi pas expéditive aussi ? Et une cour martiale...

Décidément, on a un gros problème de Libertés publiques avec ce régime !

3.Posté par Basile le 11/06/2009 19:05

Anonyme, attention, tu risques gros en traitant un député de la majorité de fou !

Un internaute a eu des ennuies pour avoir écrit dans un forum "Hou la menteuse", au sujet de la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano,

4.Posté par Brutus le 11/06/2009 19:06

Quelqu'un sait-il combien ont coûté aux contribuables les avortements successifs de cette loi ?

5.Posté par Gratelle le 11/06/2009 19:34

Attention, pengar....
Oté coze pas fort dand internet, nana un camion avec un zantenne qui contrôle zot kozements..comme en 40. Fé gaf lé gars. La peaulisse y kass ote baro, y trape à ou, et band boug sans fleury y coupe ote zafer. Y fé mal mi di à ou.
Bref en un mot c'est tout un pan de notre liberté qui est décapitée, encadrée, censurée,...Nous devrions lancer une pétition de démission contre nos parlementaires qui ont osé trahir le mandat confié........

6.Posté par thierry le 11/06/2009 20:25

Je croyais, peut-être naïvement, que nos représentants nationaux avaient le souci constant de nos Libertés et Droits fondamentaux. Je pensais, tout aussi naïvement, que vous et vos collaborateurs aviez une formation juridique minimum pour vous rendre compte de l'inconstitutionnalité d'une loi. Et pourtant, vous l'avez voté, sans état d'âme ! Je trouve cet épisode particulièrement inquiétant. Les Réunionnais en particulier, les Français en général, et moi, serions curieux de lire vos arguments, sinon vos arguties. Respectueusement - pour l'instant - vôtre, Un citoyen encore Libre


€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

quand on voit comment la majorité des politiques pei se fourvoient avec la préférence régionale et autres discriminations positives...tout aussi inquiétant, heureusement qu'il y a les sages et l'europe pour freiner ces guignols !

Qui a conseillé sarko sur l'aspect anticonstitutionnel de cette loi ? il a bien fallu un expert qui lui certifie à partir d'un raisonnement tarabiscoté que cette loi n'était pas rejetable ?

C'est qui ce pro ? le malbar prof prodige qui sévit à la fac de Bordeaux, ou un allumé du même genre aux idées fumeuses ?

Merci aux sages de nous protéger de toutes les dérives dont se rendent coupables nos politiques, ce par bassesse ou simple calcul électoral !



Un citoyen, pas encore discriminé ou préféré en quoi que ce soit !

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/06/2009 22:39

faut assumer ses propos..le conseil constitutionnel est là pour rappeler aux parlementaires ce qu'ils oublient un peu trop vite parfois...tant mieux pour le citoyen, tant pis pour le législatif et ses représentants...ceci dit, faudrait il intégrer dans le circuit de validation des lois, le conseil constitutionnel afin que celui ci soit saisi systématiquement avant que l'on ait des effets d'annonce qui décrédibilisent l'action de ceux qui en sont les instigateurs...?

8.Posté par royler le 13/06/2009 03:20

Vraiment, je pensais - à tort- que nicolas de launay de la perriere était quelqu'un de sérieux...

Mais de là à se poser la question de savoir si il faut ou non intégrer le Conseil constitutionnel dans le circuit de l'élaboration de la loi, c'est oublier qu'en France les pouvoirs sont séparés !

Montesquieu, si il était encore vivant, aurait bu la ciguë en lisant ça !

M. de launay de la perriere, je vous met un gros : LOL !

9.Posté par royler le 13/06/2009 03:21

Je n'en reviens toujours pas.. LOL !

Il y en a par ici qui ont de ces idées liberticides !

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/06/2009 10:26

royler,
question d'efficacité et de crédibilité..on voit bien ce qu'il en est pour la loi hadopi.. albanel plombe son camp, et le conseil constitutionnel pourrait donner un avis après la navette entre l'assemblée nationale et le sénat...c'est pas moi qui ait causé de rupture , c'est sarko...

et cela ne remet pas en cause la séparation des pouvoirs...puisque cela permet au législatif de "sortir" des lois "constitutionnellement" valables... on y gagne au contraire...


11.Posté par Coo2gle le 13/06/2009 11:37

Les réunionnais attendent toujours une réponse des Parlementaires à ce courrier.

S'ils ne répondent pas, les électeurs jugeront...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Décembre 2019 - 09:37 2020, attention danger, candidats très affamés !