MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Lettre ouverte au préfet… qui s’en foutra car il nous méprise souverainement!


- Publié le Dimanche 19 Février 2017 à 13:14 | Lu 1320 fois

Monsieur le Préfet, j’ai l’honneur de ne pas vous saluer.

Vous êtes, dit-on, le garant de notre sécurité ? Permettez-moi de vous dire que vous vous êtes sérieusement trompé de métier.

Ce matin encore, aux informations, nous apprenons qu’une dame s’est fait agresser au couteau chez elle ; qu’un homme s’est fait tabasser à La Ravine pour une cigarette qu’il n’a pas pu ou pas voulu donner. Et c’est ainsi tous les jours : vos voyous font la loi. Je dis bien « vos voyous » car vous les surprotégez au détriment des honnêtes gens.

Vous avez donné l’ordre aux forces de l’ordre de ne pas intervenir ? Pour préserver la paix sociale ? Quelle vaste foutaise, monsieur le Préfet : la paix sociale n’existe plus depuis belle lurette.

J’ai écrit une lettre ouverte, il y a peu, à vos policiers de Ravine-des-Cabris, pour leur dire que si ça continuait sur le même tabac, nous serions contraints de nous faire justice nous-mêmes.
Nous préférons finir en prison qu’au cimetière.

Ma lettre n’a pas eu d’effet foudroyant. Donc cause toujours, tu m’intéresses, c’est le sens de ce silence assourdissant des policiers… de votre silence.

Vous vous en foutez, monsieur le Préfet. Vous vivez au chaud, protégé par vos gardes-du-corps armés.
Mais qui nous protège, nous ? Les forces de l’ordre sont trop peu nombreuses et, de toute façon, vous leur intimez l’ordre de ne pas poursuivre ces salauds qui nous menacent jour et nuit.

Si l’un de ces fumiers entre chez moi, monsieur le Préfet, il en ressort les pieds devant. Avertissement sans frais.

Bon dimanche, bonne bouffe, bonne bourre. Ne dormez pas en paix, braves gens : personne ne veille sur nous.

Car ils se foutent tous, lui surtout, de la trouille au ventre qui nous tenaille de l'aube au crépuscule et la nuit !

Jules Bénard




1.Posté par NIVET Alain le 19/02/2017 13:45

Jules, j'ai toujours pris la défense de la Police et de la Gendarmerie. j'ai souvent dénoncé à travers mes articles la chaine de commandement surtout quant il s'agit de réagir à un évènement. D'un côté le policier ou gendarmerie qui se demande s'il ne va pas finir en garde à vue s'il intervient, d'un autre côté la chaine de commandement qui en cas de gros coup dur est dépendante de l'autorité. J' expique : un policier ou autre militaire se trouve témoin d'un drame tel que le Bataclan. i. La démarche administrative : le policier en informe son supérieur qui en informe le Directeur de la Police,qui en informe le Préfet , qui en informe le ministre.
Idem pour le militaire qui est concerné ,lui ,par deux circuits.
La chaine de commandement c'est ce qui a perdu les allemands lors de la défense du mur de la Manche lors du D Day..Et puis surtout sous le prétexte d'acheter la paix sociale, on laisse le bordel s'installer. Et lorsqu'il est bien en place, on envoie ces même forces de l'ordre tenter de ramener le calme et toujours sans moyens.

Amitiés Jules,
Alain.

2.Posté par Ano NIMUS le 19/02/2017 13:45

Le préfet n'est pas seul à s'en foutre quand on voit que le rectorat et le parquet ne s'emmerdent pas non plus de la situation du père de famille en titre de zinfos. Tous dans le même panier. C'est vrai que toutes les forces policières et judiciaires sont occupées ailleurs derrière Fillon et peut-être d'autres du même acabit.

3.Posté par Ray_au_Port le 19/02/2017 14:27

Mister JB, dorénavant traversez bien dans les clous, ayez vos papiers sur vous, ne fionez pas dans vos déclarations fiscales...

4.Posté par Jean-Louis Rabou le 19/02/2017 14:56

T'as mal dormi, Jules? T'as mis ton bénard à l'envers? On t'aime mieux autrement. Tu vas pas nous virer tout facho quand même!

5.Posté par Pamphlétaire le 19/02/2017 15:26

100% d'accord. Je préfère faire le boucher que le veau.

6.Posté par Jules Bénard le 19/02/2017 17:05

Merci Ray...

7.Posté par FAIVRE DANIEL le 19/02/2017 18:46

Préfet et tous les services de l'état, la justice qui n'est plus une vrais justice, et les élus tous le monde protège les criminels, les délinquants, et aussi certains médias

8.Posté par Jules Bénard le 19/02/2017 18:48

à Jean-Louis Rabou :
j'aimerais bien, Jean-Louis, et je ne suis pas le seul, que tu en finisses avec ton angélisme soixante-huitard et ton manichéisme consistant par exemple à dire que seuls les fachos réclament de la fermeté !
Oui, je préférerais des autorités qui en méritent le nom et prennent plus soin de notre sécurité que de leur bien-être quotidien.
J'aimerais aussi que certains cessent de la jouer hautain en nous disant ce qui est bon pour nous, style " science infuse, je sais ce qui est bon pour vous, je vous emmerde" etc.
Sans rancune.

à Alain NIVET :
je suis de ton avis et je l'ai dit entre les lignes d'ailleurs. Si on ne sucrait pas les postes de policiers, de gendarmes, de magistrats, et qu'on laisse ces gens faire leur boulot, cela irait certainement mieux. il n'y a que les malhonnêtes politiquement et intellectuellement pour dire le contraire.

9.Posté par SITARANE le 19/02/2017 18:51

Les fonctionnaires régaliens dans les DOM-TOM sont tous en mode vacances, en mode repos, en mode chasseur de primes, en mode opportuniste dans l'attente d'un poste en métropole, en mode mis au placard donc à éloigner de la métropole.........C'est pour cela que rien ne se passe et il ne passera rien.............

10.Posté par Jean-Louis Rabou le 20/02/2017 07:21

Et tu nous parles de "manichéisme" et de "science infuse"!!! Mais tu t'imagines avec ta pétoire en train de rendre justice??? Nous dis pas, Jules, que t'es le sous-préfet de Dieu. Sans rancune itou.

11.Posté par lesseps le 20/02/2017 08:35

Billet sans aucun intérêt ...car dénué de toute objectivité... pourtant vous passez votre temps avachi dans les tribunaux apparemment... Donc vous devriez attester du travail de nos forces de l'ordre.. Mais certains préfèrent baver ... Le syndrôme MGEN à n'en pas douter ...

12.Posté par Jules Bénard le 20/02/2017 10:05

à Lesseps :
Apprenez à lire !
Ai-je dit du mal de nos forces de l'ordre ? Où ça ? Quand ?

13.Posté par lesseps le 20/02/2017 11:09

Quand vous dites : "personne ne veille sur vous" vous sous-entendez qu'elles ne font rien !!! .... Et depuis quand le préfet donne-t-il des prérogatives en matière judiciaire et pénale ?? Si ce n'est pour le maintien de l'ordre ??? Je vous rappelle que les autorités qui cornaquent les policiers et gendarmes sont les procureurs de la république voire les juges ... Mais peut-être n'avez-vous pas compris çà lors des sessions au tribunal que vous suivez régulièrement....

14.Posté par Jules Bénard le 20/02/2017 12:15

à Lesseps :
Vous êtes décidément d'une bêtise à faire frémir.

15.Posté par NIVET Alain le 20/02/2017 12:57

Lesseps, comme je ne suis pas très futé je vous prie de m'éclairer au sujet des prérogatives du ministre de l'Intérieur, patron des préfets, des forces de Police, et des gendarmes ( qui sont naturellement aussi sous l'autorité du ministère des Armées) Vous dites"Le préfet.....si ce n'est pour le maintien de l'ordre"! Et bien oui, C'est ce dont nous parlons Jules et moi. Bien sûr, le partenariat est obligé mais chaque acteur reste dans son domaine de compétence. .

Cordialement.

16.Posté par NIVET Alain le 20/02/2017 14:06

Jean louis Rabou, vous avons une petite histoire en commun. Un jour, vous avez osé titrer une de vos photos dans le Quotidien " Mr jacques NIVET, dont on connait les sensibilités avec le FN" ! Pour le jeune public, mon père était alors Mr Météo, vedette du petit écran tout comme ma soeur. Mon père est d'un esprit curieux et avait pour principe d'écouter tout le monde. Je me rappelle,: c'était un lundi soir, à la météo, sise face au Quotidien. Il était tard. J'ai été très sensible à cette étiquette que vous donniez à la famille NIVET ; Je vous téléphonais alors, mon père en faisant de même auprès du propriétaire du journal pour faire part de notre offense. je vous promettais alors de venir vous"féliciter" à la sortie de votre travail.; Ce que je n'ai pas fait, non pas par respect pour vous, mais par raison.
Aujourd'hui, soit 30 ans après, vous avez bien vieilli, mais point de sagesse l'âge venant. vous vous êtes pétrifié dans votre obscurantisme. soixante-huitard. Vous ne pensez pas qu'il serait grand temps pour vous de raccrocher votre stylo et ouvrir enfin votre chaise longue ?

Sans rancune JL.

17.Posté par L'Ardechoose le 20/02/2017 17:04 (depuis mobile)

Bravo Jules. JLR est pitoyable depuis de nombreuses années. Dommage qu'on n'ose le dire qu'aujourd''hui. Quand il est mis en face de ces contradictions, le vieux gaucho nostalgique rentre dans sa coquille la queue basse.

18.Posté par Jean Luc Hoareau le 20/02/2017 17:10 (depuis mobile)

Intéressante cette anecdote M. Nivet. Quel dommage que vous n''ayez pas osé franchir le pas. Ce n''est pas bien certes, mais cette tête à claques aurait mérité d''en prendre quelques unes tout au long de sa médiocre carrière de scribouillard.

19.Posté par lesseps le 20/02/2017 17:26

Merci BENARD :)
@ NIVET : pourriez-vous me rappeler qui envoie les commissions rogatoires aux policiers et gendarmes ?? Le ministre de l'intérieur ??? Qui décide de donner suite à un plainte ??? Le ministre de l'intérieur ?? À qui les forces de sécurité rendent des comptes pour leurs enquêtes ??? Le ministre de l'intérieur ???
Pour info le ministère des armées se nomme ministère de La Défense mon cher NIVET :)
Jules et vous devriez vous mettre à la page au lieu d'écrire n'importe quoi et faire briller votre superbe culture ...

20.Posté par Jean-Louis Rabou le 20/02/2017 18:33

à Alain NIVET (et quelques autres):
Pourquoi tant de haine? Vouloir se faire "justice soi-même", en allant pourquoi pas jusqu'à la peine de mort (c'est bien ce qu'écrit Jules: "si l'un de ces fumiers (..) il en ressort les pieds devant"), n'est-ce pas épouser les thèses du Front National? Chacun est libre de ses opinions, mais il faut les assumer.

21.Posté par NIVET Alain le 20/02/2017 19:58

Lesseps, Il y a longtemps que ma superbe culture connait le fonctionnement de la chaîne, et quoique vous disiez les uns ne vont pas sans les autres C'est bien pourquoi je parle de partenariat. Le Parquet n'est pas l'autorité de la Police par essence. Exemple : état de crise à la Réunion, des citoyens dans un endroit E sont pris en otage. Le préfet réunit alors une cellule dite de crise avec les responsables des administrations concernées par l'affaire et placées sous son autorité. Pour rappel, toutes les administrations régaliennes (Police, armée santé SDIS, Justice et j'en oublie se retrouvent pour un réaction concertée) J'oubliais, l'Education Nationale dépend du ministre directement.
Je le répète "placées sous l'autorité du Préfet" qui en réfère à son autorité....le ministre ! Ensuite, la chaine de responsabilité entre en action, chacun restant dans son domaine de compétence . Et ne venez pas me dire que pour une instruction, la Justice, le Parquet vont passer par dessus l'autorité en place de la Police par exemple. Nul, même le parquet ne peut s'affranchir de l'autorité de tutelle des forces de l'ordre.
Merci de me rappeler que le ministères des Armées est le ministère de la Défense. Il est vrai que je cherchais le mot et sur ce coup là, j'ai faux.

Ravi d'avoir échangé.

A.N.

22.Posté par Jules Bénard le 20/02/2017 20:11

à Rabou :

Tu m déçois de plus en plus : maintenant, ne sachant plus argumenter au-delà de ton gauchisme désuet et ridicule, tu déformes les propos des autres ?

Je ne te savais pas lâche à ce point.

23.Posté par NIVET Alain le 20/02/2017 20:13

Jean -Louis Rabou,

Vous avez vos idées, j'ai les miennes. Je les respecte mais ne les approuve pas. Chacun son vécu, sa culture et ses convictions. J'en veux pour preuve, si vous êtes un assidu de ZINFO, mes propos au sujet d'amis socialistes que je respecte. Nous avons le même point commun: notre engagement et la foi en nos idées.. Nul ne détient la vérité ni à Droite ni à Gauche, mais de l'échange naîtra peut être l'espoir d'un monde meilleur. Pour vous avoir suivi, le matin sur RTL Réunion, en duo infernal avec mon ami Olivier, j'ai fait le constat que vous restiez sur vos positions de 68. Là est le reproche que je vous fait. Ceci exprimé, je ne nourris aucune haine à votre encontre . Chacun reste sur sa position. C'est le propre de tous les acteurs engagés;

Cordialement.
AN.

24.Posté par Pire Belcon le 20/02/2017 22:17 (depuis mobile)

Il reste surtout ancré dans sa certitude et sa suffisance déjà dénoncées par Jules Bénard. Et s'il intervient, c'est juste pour exister. Laissons ce pauvre type là où il est le mieux, dans l'oubli. L'indifférence c'est tout ce qu'il mérite.

25.Posté par Le mauvais fond le 21/02/2017 09:02

Rabou, cet auto-proclamé soixante-huitard qui a renié toutes ses (pseudos) convictions pour finir sa triste carrière comme directeur d'un journal ! Et pas n'importe lequel, celui sur lequel il a vomi toute sa vie. Mais il n'a pas su résister aux sirènes de la bourgeoisie et des ors qu'il affectionne particulièrement. Frustré de ne pas être reconnu à sa juste valeur (du moins celle à laquelle il prétend), écarté (et méprisé) des cercles du pouvoir, il veut exister en prenant le contre-pied de tout, y compris de sa rédaction quand il a réussi à fâcher les fonctionnaires avec le Quotidien auquel ils étaient attachés. Ce type est néfaste et Jules Bénard a bien raison de le remettre à sa place !!!

26.Posté par Pourquoi en parler ? le 21/02/2017 09:04

C'est trop d'honneur que de parler de ce fils de gendarme qui donne des leçons à tout le monde, notamment aux élus et au préfet, mais qui n'a jamais voté de sa vie et n'est même pas inscrit sur les listes électorales.
Il est comme Mélenchon, il crie beaucoup aux loups, mais plus il cause et plus le FN progresse. Pitoyable.

27.Posté par Jean-Jouis Relou le 21/02/2017 09:07

Bravo Jules Bénard. Continuez et laisser les chiens et les Rabou gris aboyer.

28.Posté par Jean-Louis Rabou le 21/02/2017 11:38

On a lâché les roquets?

29.Posté par NIVET Alain le 21/02/2017 13:41

JLR : "On, a lâché les roquets ? :Un peut d'humour ne nuira pas dans cet échange dont on ne peut pas dire qu'il relève d'un haut niveau intellectuel.
Méfiez vous cependant des roquets, ces petites bêtes hargneuse qui s'accrochent à vos mollets et ne vous lâchent plus ! les vôtres doivent être fort beaux car vous avez du monde aux basques ! Ceci dit, ma pensée est que tout peut se dire et s'écrire tant que cela reste dans le domaine du respect . Ce qui n'est pas encore acquis par certains intervenants qui croient que l'humiliation et l'insulte les honorent !

Cordialement,
Alain NIVET

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes