MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lettre ouverte au camarade Gilbert Annette


Par electeur PS - Publié le Jeudi 27 Janvier 2011 à 09:52 | Lu 1986 fois

Mon cher camarade Gilbert, en ce début d'année 2011 je me permets donc de t'adresser un courrier d'abord pour te souhaiter une bonne et heureuse année ensuite pour te raconter ce qui se dit ici et là depuis que tu es retourné aux affaires dans tous les sens du terme.

D'abord, je n'ai jamais eu l'occasion de te féliciter pour ton retour à la tête de la mairie de Saint-Denis. C'est une prouesse qui mérite d'être continuellement médiatisée. Les jeunes de la Réunion ont le droit de savoir que tu as été inéligible pendant cinq ans et que tu avais été condamnée à trois ans de prison, dont une année ferme pour corruption.
À l'époque il y a eu une ribambelle de candidats aux examens chez le juge. À part toi, aucun n'a obtenu d'aussi brillants résultats. Tu as pris ta revanche avec brio.
Gloire à toi mon camarade Premier Secrétaire fédéral !

La fédération socialiste de la Réunion doit s'enorgueillir de t'avoir comme chef .
Tu as marqué l'histoire de la cinquième République, car Député tu as été condamné par la justice et tu as même perdu ton éligibilité pendant cinq années. Comme tu es un personnage public et de la République, je ne transgresse aucune loi en te le rappelant (cf wikipédia sur internet).
 
J'invite d'ailleurs tous les jeunes de l'île à méditer sur ton parcours et ta carrière politique. Es-tu le bon ou le mauvais exemple ? Pour ma part il n'y a aucune ambiguïté, tu n'es pas un modèle à suivre sinon pour ton petit "frérot" de Ste-Marie ex-légionnaire et nouveau politique comme par hasard depuis ta réélection. C'est ce qu'on appellerait de la vocation et non de l'opportunité ?

C'est vraiment un honneur pour les Dyonisiens de t'avoir choisi comme premier magistrat.
Quel exemple pour la nouvelle génération !
Ils ont trouvé en toi le Nelson Mendéla local même si les raisons qui ont conduit à ton incarcération à l'époque relevaient de faits moins nobles que notre frère d'Afrique du Sud.
Tu me diras que tu as déjà payé pour ta faute, mais le mal est fait et tu ne pourras pas changer l'histoire, tu es toi et pas un autre.

Sur ton succès à Saint-Denis, tu es aussi le seul chef socialiste à avoir fait alliance avec la droite, avec Dindar et Ponin-Ballom ceux-là mêmes qui ont attaqué Ségolène Royale et soutenu Sarkozy lors de la dernière présidentielle. P. Lebreton et J.C Fruteau doivent jubiler à chaque fois qu'ils te voient. Bravo mes camarades !

Tout ce que tu as fait est totalement contraire aux orientations du congrès du parti.
Mais c'est vrai ! Tu es le chef suprême du parti et tu as su mettre à tous les postes clés tes "pots" qui siègent avec toi à la mairie de St-Denis comme le courageux et silencieux camarade Michaël Nativel responsable de la commission des conflits.

Depuis ton arrivée, c'est un affichage sans fin de projets légers comme l'air. C'est un "bat la langue si radio" sans teneur. Tu nous as oublié nous les militants. Tu nous serrais la main tu échangeais avec nous. Depuis ta résurrection ,tu nous ignores . Le parti socialiste est devenu le parti du favoritisme des frères, des soeurs des cousins et des neveux placés à la mairie de St-Denis. Où étaient-ils ces membres de ta famille quand il nous a fallu militer dans les quartiers de St-Denis ces dernières années . Comment apprécier tout cela mon camarade Gilbert ?

Aujourd'hui je te dis, il faut choisi entre le parti ou ta famille. Je découvre par le biais de la presse que tu as envoyé 300.000 euros pour Madagascar alors que tu as diminué les subventions des associations de St-Denis. Non mon camarade ce n'est pas une remarque raciste comme tu te plais souvent à le dire. Il s'agit de l'argent des contribuables. Agir ainsi c'est te prendre pour un chef d'État ce que tu ne seras, jamais du moins je l'espère. De plus avec tes allés et venus là-bas j'ai des doutes comme beaucoup de contribuables sur la finalité de cette opération. Cet argent aurait été vraiment utile à nos jeunes.

Je découvre par ailleurs que tu as fait voter en 2009 une subvention de 19.500 euros pour une association basée à Ste-Marie et dirigée par ta sœur Simone Nowark, qui dit-on est membre de la section de ton petit "frérot". Cela peut paraître bien suspect et on est en droit de se poser des questions. Comme dit souvent ton petit "frérot" de Ste-Marie ce sont les Dyonisiens qui payent.

Je tiens à préciser qu’à ce stade de ma réflexion toute ressemblance avec les frasques du président Tunisien Ben Ali et de sa famille ne serait que pure coïncidence.

À tes côtés tes complices brillent par leurs incompétences. Monique Orphée qui ne sait pas aligner deux mots de français sans se tromper ou encore un Gérald Maillot qui rêve de devenir député confond politique et fête de quartier. Ca nous démontre le niveau de tes collaborateurs.

Je ne m'attarderais pas sur le fiasco obscur de la SEM Dyonisport dont tu étais président. Le passif de cette opération s'élevait à 200.000 euros et cela sur la tête des Dyonisiens. Quand je vois ton frère Chrisitian Annette dans la presse venir donner à Jean-Louis Lagourgue des leçons de gestion, il se trompe de personne. Pour en revenir à nos moutons, ton objectif était de permettre à un maximum de Réunionnais de participer à ce genre de manifestation. Mais comment veux-tu faire du populaire à 30€ le billet . Tu es socialiste et tu sais bien qu'en théorique tout doit être gratuit pour le peuple. Une famille de 4 personnes aurait dû débourser 120 € et tu appelles cela faire du social.

Je ne parle pas des réceptions pour 300 personnes programmées en collaboration avec ta copine du conseil général Nassima Dindar . Et on nous parle de crise.

Ah ! Gilbert tu ne changeras jamais petit coquin ! Ton sourire d'ivoire est devenu pour moi depuis bien longtemps un sourire sicilien. Ne laisse plus tes mains traîner dans le pot de confiture, car tu te feras attraper, mais je parle à un vieux singe.

Aller tonton ! A bientôt pour de nouvelles révélations internes.
Un militant qui en a marre des promesses et des beaux sourires.

Ps :Tu m’excuseras pour le retard, j’étais en dehors du département.




1.Posté par avatar le 27/01/2011 10:18

annette gilbert na rien a foutre du ps ce qui compte s etait sa revenge sur nous tous il a reussi mais il faut qu il n oubli pas ce dicton" l assassin revient toujours sur son lieu de crime" et ces la qu il se fais pincer et termine en beauté; ces la premiere fois ou on voit un conseil municipal aussi bordelique et des tenors qui se decrepe les chignons a tour de bras les agent ne sais plus qui faire confiance tous es remis en question en fonction des projets a cause de l incompetence de certain; enfin on va rigolé bientot 2012 dindar , gino, gerald maillot, orphé,erika,esperet,nativel,et gilbert qui aura le gateau.

2.Posté par Ce n'est qu'un début... le 27/01/2011 12:00

Stop aux recrutements affinitaires, politiques et familiaux dans la Fonction Publique Territoriale ! Marre des politiques qui ne s'occupent que leurs propres intérêts, sans considération du peuple qu'ils sont sensés servir...

3.Posté par David Asmodee le 27/01/2011 12:25

Ah le fameux tutoiement des partis de gauche et des syndicats. Toujours aussi ridicule. Les bourgeois s'adressent aux bourgeois. Mdr.

4.Posté par liam le 27/01/2011 16:19

Dans tout ça il n'y à pas mort d'homme juste des égos un peu écorchés. Au prochain congré quand viendra le temps de la designation du 1er secretaire tu pourra choisir un autre candidat. la patience y guéri la gale.

5.Posté par Nelson le 27/01/2011 15:57

Il y a finalement du vrai dans cette lettre écrite probablement par un proche du parti . Cela nous rappelle en effet la famille Ben Ali en Tunisie. Ses rumeurs sont fondées sur l'empire familiale que Gilbert Annette est en train de fonder . C'est cela l'île à grand spectacle !

Nelson

6.Posté par CANDIDE le 27/01/2011 17:42

Cette lettre ouverte mériterait un hommage unanime de la presse écrite et au moins les félicitations de Zinfos974, quel condensé, tout est dit avec élégance et humour, même si la plume a été trempée dans le vinaigre, la prose est légère et agréable. A ce rappel je suis toujours admiratif du tour de passe-passe concernant les 300 000€ pour Diégo Suarez, j'avais cru longtemps que les dons à l'étranger étaient interdits, mais peut-être sont-ils revenus sur un compte français ? Le saura t on jamais, en tout cas la cour régionale des comptes n'en a pas fait état me semble il ?

7.Posté par citoyen le 27/01/2011 19:55

5.Posté par Nelson le 27/01/2011 15:57

"Il y a finalement du vrai dans cette lettre écrite probablement par un proche du parti ."

Non tout est vrai.

6.Posté par CANDIDE le 27/01/2011 17:42 : Tout à fait d'accord.

Finalement, cela m'amène à me poser 3 questions.

=> La première question est: pourquoi avoir attendu 2011 pour en parler alors qu'il aurait fallu le faire au moins dès 2008 (élections municipales de mars 2008) ?

=> Deuxième question: pourquoi une majorité (relative) d'électeurs - électrices (incultes, amoraux..?) l'ont élu?

=> Troisième question: la majorité des socialistes membres du PS ne protestent pas: donc ils sont d'accord? Donc, ils ne sont pas socialistes puisque les faits dénoncés violent les principes et règles du PS?

8.Posté par Dominique le 27/01/2011 20:44

Cher électeur du PS, toi qui a l'air d’avoir la science infuse, tu devrais savoir que M. NATIVEL n'est depuis un bon moment un des "pots" de G. ANNETTE. Bien qu'il soit responsable de la commission des conflits, il ne se cache pas derrière un pseudo comme toi pour dire au N°1 du PS local ses quatre vérités, il l'a déjà prouvé maintes fois par voie de presses écrites et télévisées, tu le sais peut être pas mais M. NATIVEL a eu l’audace de monter un mouvement de paroles et à réussi à rassembler près de deux cents militants à ses côtés. Alors, fais comme lui et sort de l’ombre, nous serrons plus fort pour faire barrage à G. ANNETTE et ses sbires (les ânes et les ânesses) et redonner au PS local ses vraies valeurs.

9.Posté par Muriel le 28/01/2011 06:57

je félicite ce militant, las et mécontent ! votre lettre explique clairement l'incapacité et l'hypocrisie de l'équipe ANNETTE. j'avais moi même commencé à préparer une lettre afin de faire part de mon mécontentement (et le mot est très faible !) mais la votre comporte des faits précis, et comme le dit Candide, votre lettre devrait être relayée par toute la presse locale, voir même les médias, mais en les voyant tout "toutou" devant certains hommes politiques locaux, alors qu'ils se montrent insolents, irrespectueux envers ceux de la métropole ! mais bon, j'espère que vous aurez aussi envoyé votre lettre au Quotidien et au JIR, et qu'eux la publieront, mais cela est une autre histoire........

10.Posté par rantanplan le 28/01/2011 08:43

Un proverbe dit " quand il y a du foin dans l'écurie, les chevaux ne se battent pas". Ici le vieux cheval Gilbert ne partage pas le foin, alors les bourricauts socialises ruent dans les brancards.
Les socialos ont élu un repris de justice, et après, ils pleurent, et moi, je rigole.

11.Posté par SEVERIN le 28/01/2011 13:27

C'est connu les socialos communistes gèrent une ville,un département,une région comme une motte de gruyère avec des trous d'aérations,pour bien me faire comprendre.Comme un porte monnaie ménagère.C'est les plus gros nuls de nos institutions politiques.In yab des Yvelines

12.Posté par militantPSécoeuré le 28/01/2011 13:41

Bravo, bravo camarade socialiste que j'ai cru croiser au PS.
Sa lé vré. Monsieur Gilbert Annette, ne connait plus les militants, pour preuve : au mois de novembre 2010, toute sa clique monique orphé, gilberta annette ... y convoque tout band militants PS pour dire a nou :
"vous les militants, vous passez votre temps à nou demander un travail, nou lé pas un bureau pour l'emploi ; vous quémandez un logement, nou lé pas une agence de logement social ; vous les militants vous êtes toujours en train de mendier, de tout demander ça, de nous demander çi, nou lé pas là pour répondre à toutes vos demandes. De toute manière, vous les vieux, si vous ne voulez plus travailler, si vous êtes fatigués, restez chez vous et laisser la place aux jeunes. Notre objectif c'est de recruter les jeunes qui sont des diplomes et qui ne réclament pas des choses comme vous".

Que mépris à l'égard des militants qui ont mouillé leurs chemises et qui ont abandonné mari et enfants pour marcher pour eux. Aujourd'hui, nou lé pu bon rien pour Gilbert Annette et Monique Orphé, la fini use a nou, comme un citron i jette a nou comme un vieux paire de chaussettes ou comme un cleenex. Quand l'avé besoin a nou pour fait campagne, colle z'affiches et aller distribuer tracts et précher la bonne parole, nou lété la, l'avé pas de problème.

Zordi, i di a nou que nous militants, nou pass nout temps à quémender. J'ai honte d'être socialiste, depuis novembre, mi fé pu rien, mi rest ma caz, moin lé dégouté, dégouté, mi veu pu entendre parler socialiste. Moin lé pa tout seul, néna un bon peu comme moin.

Camarade socialiste, demande Monsieur Annette combien li dépense pour ban cocktail par an à la mairie ? Combien li dépense au restaurant par an pour lui et pour son cabinet par an ?


13.Posté par SEVERIN le 28/01/2011 14:29

Mme post 12,les socialos au pouvoir c'est les plus gros criminels qui a exister.Combien de morts il y a eu avec le sang contaminé,sous les socialistes.Ils étaient des plus grands voleurs légalisés dans la caisse de l'état.L'affaire des frégates de Taïwan,l'affaire de D S K dans le syndicat étudiant et autres.Pour les jeunes madame,le premier contrat précaire le plus honteux,que les socialistes ont osé mettre en application ce fameux T U C.A partir de la madame le résultat parle d'elle même.Ils ont quitter le pouvoir avec un fort taux de chômage,plus d'argent dans les caisses mais dans leurs poches.Alors avec le nain de jardin actuellement à l'élysée c'est pire.Bon courage pour la suite post 12,in yab des Yvelines

14.Posté par CANDIDE le 28/01/2011 14:52

A post 7 Citoyen : Les réponses aux 3 questions sont résumées dans le post 12.

15.Posté par @militantPSécoeuré le 28/01/2011 15:24

Vous avez tort. On ne fait pas de la politique pour ça... Là-dessus ils ont raison : le travail doit revenir aux jeunes (ou moins jeunes) diplômés compétents, quel que soit leur bord politique.
Marre des recrutements politiques, familiaux et affinitaires, au détriment des vraies compétences !
Si vous ne faites plus rien parce qu'on ne vous a pas donné un travail ou un logement, c'est que vous n'avez aucune conviction politique. Vous allez là où il y a quelque chose à gagner... c'est lamentable, sauf le respect que je vous dois !

16.Posté par honte974 le 28/01/2011 17:11

Réponse à 15.
La conviction politique est bien présente chez les militants mais ce que dit post 12, c'est qu'il faut un minimum de reconnaissance face au travail réalisé par des militants qui sont tout de même convaincus par le bien fondé du Parti. On vous fait croire des choses, finalement, on vous manipule très subtilement, à votre insu. On vous promet des choses, beaucoup de choses, trop de choses.

Vous êtes comme un disciple discipliné ou plutôt un zombi................

Mais le parti ne vous dit pas tout, il vous cache des choses, à votre insu, il place toujours les mêmes personnes.

On apprend aujourd'hui que Gérald Maillot est candidat à la Députation et que tout a déjà été décidé entre les ténors socialistes au grand dam des militants. Aujourd'hui, ils se bagarrent entre eux car Monsieur Maillot n'est pas content car Monsieur Annette a décidé que 3 seulement seront désignés dont son fréro Christian Annette et Monsieur Maillot se rend compte qu'il n'est pas sur la liste, tout comme Monsieur Naillet. Alors il y a des grincements de dent mais il n'ose pas crier trop fort, mais il se convie aux uns et aux autres : il est déçu !


Ils se choississent entre eux, même si vous êtes diplômés comme c'est mon cas (bac + 5) avec une expérience nationale confirmée, Monsieur Annette n'a aucun projet pour vous. Sauf si vous faites partie de sa famille et de ses amis sa garde rapprochée avec qui il partage des secrets inviolables. Monsieur Annette utilise vos compétences selon son bon vouloir mais se réserve les coquettes places et mandats avec les autres.

Monsieur Annette, de manière arbitraire, tel un gourou, vous sanctionne ou vous donne la gloire,, il est le seul à décider, vous n'êtes qu'un béni oui oui. Si vous osez vous insurger contre lui, il vous chasse et vous condamne à vie. Voilà la réalité et la triste vérité.

Il faut juste un sursaut chez les dyonisiens. Il faut prendre conscience que le cas de la Tunisie peut être dupliqué ici et il ne suffit de rien.


Les militants n'assistent jamais aux grands débats mystérieux et secrets des ténors. Les places dorées et qui rapportent en terme d'indemnités sont pour eux.

Le seul moyen d'échapper à cette emprise, est la suivante : sortir du PS ou descendre dans la rue !

17.Posté par citoyen le 29/01/2011 07:15

10.Posté par rantanplan le 28/01/2011 08:43

Tout à fait d'accord, mais cela revient à poser l'une de mes 3 questions (voir mon post 7)sur lesquelles on ne rebondit pas, surtout les militants qui postent ici sans répondre à la 1ère et la 3ème :

=> Première question est: pourquoi avoir attendu 2011 pour contester le comportement actuel de GI alors qu'il aurait fallu le faire au moins dès 2008 (élections municipales de mars 2008) ?

=> Deuxième question: pourquoi une majorité (relative) d'électeurs - électrices (incultes, amoraux..?) l'ont élu?

=> Troisième question: la majorité des socialistes membres du PS ne protestent pas: donc ils sont d'accord? Donc, ils ne sont pas socialistes puisque les faits dénoncés violent les principes et règles du PS?

18.Posté par David Asmodee le 29/01/2011 09:11

Post 12 : bien fait pour ta gueule. Et ça vaut aussi pour les militants UMP ou des autres partis politiques. Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

EMANCIPEZ VOUS !

19.Posté par ancienmilitantPS le 29/01/2011 10:28

Citoyen posté 17.
Je vais tenter de répondre à vos interrogations puisqu'il s'agit du fondement même du retour triomphal de Gilbert Annette aux affaires. Vos questions sont essentielles pour permettre aux dionysiens de comprendre enfin, tout le processus psychologique et sociétal qui a présidé à l'élection de ce repris de justice. Je peux vous répondre car je connais bien l'individu comme ma main pour l'avoir fréquenté dans les années 2000.

Tout d'abord, il faut prendre en compte le contexte dans lequel s'inscrit son élection :
1/ contexte politique. Monsieur VICTORIA avait suscité un mécontentement général de par ses absences répétées et la discorde relevée au sein même de sa majorité municipale. Une rebellion s'était installée. Il n'offrait plus aucune activité culturelle, Bref, les dionysiens étaient extrêmement mécontents. Il faut donc une alternative !
En face de Victoria, il n'y a personne d'autre capable d'apporter un espoir -même s'il s'agit d'un leurre ou d'une mascarade orchestrée par l'équipe actuelle-. Monsieur Annette comprend très rapidement que le terrain est très favorable. Son score aux législatives lui prouve que le fauteuil de la mairie est facilement prenable.

2/ Contexte psychologique : Monsieur Annette est un caffe, la strate populaire se reconnait en lui et lui accorde une grâce -qu'il n'a pas compris d'ailleurs-, comme une rédemption. Monsieur Annette joue sur le fait qu'il a payé sa dette comme le dit le camarade socialiste auteur de l'article, et qu'il a été victime d'une machination en 1992/1993. Une remarque cinglante : Monsieur Annette aime bien se faire passer pour une victime. Pour les 380 000 € pour Madagascar pendant 3 ans, il se réfugie derrière le fait que les réunionnais sont racistes, le concernant, il évoque sans arrêt qu'il a été le 1er maire noir à saint denis. Donc, cette posture de victimisation lui confère une certaine compassion.

Cependant, ce que Monsieur Annette n'a pas compris, c'est que la population a voulu lui donner une seconde chance en lui faisant confiance. Elle pensait qu'il était réellement victime d'un complot. Mais, il continue à se moquer de la population. Ce que ne sait pas la population c'est qu'il a bien trempé dans les affaires de saint denis et que Gilbert Annette est le roi de la comédie et de la mascarade. Il sait jouer le rôle de la victime.

Les militants socialistes - majoritairement constitué de la population de base- ont eu la même réaction que la population. C'est dans un élan de militantisme chevronné et convaincu que Gilbert avait été la victime des gros blancs -comme il aime bien le dire- Les militants n'ont pas compris que Gilbert Annette les manipulait. Ils viennent de se rendre compte car Gilbert Annette a changé, terriblement changé. Même ses propres élus de sa majorité, se sont rendus compte qu'ils avaient été manipulés. Les mensonges sont légions et les comportements de mépris ne sont pas acceptables.
Ils ont attendu 2011 car trop, c'est trop. Les dernières gouttes viennent de faire déborder le vase.

Il est très fort dans la manipulation mentale.

3/ Contexte social : il ne faut pas nier le chômage et les conditions de vie des camarades. Ils s'investissent énormément sur le terrain mais attendent en retour, un emploi, un logement ou un pti filon pour leurs enfants, etc. Bref, ils restent des alimentaires. Ils ne sont pas les seuls. Les Ponin Ballom, Dindar, Naillet, Orphé, Bareigts et j'en passe, se comportent de la même manière : combien je vais percevoir à la fin du mois ? Le syndrome alimentaire poursuit la Réunion d'un zèle imbécile. Pauvres de nous !

Pour répondre à votre 3ème question : aujourd'hui, plusieurs militants du PS ont quitté le navire : sur saint denis : environ la moitié ne vient plus aux réunions. C'est un 1er indicateur de la situation catastrophique dans laquelle se trouve le PS du nord.
Mon ami citoyen, il ne faut pas oublier que ceux qui restent ont obtenu un contrat -un pti contrat- cf. articles et réflexions sur les contrats aidés- et la pression exercée par Gilbert Annette. Ils sont tenus à leurs contrats, hélas, trois fois hélas ! comme le pendu à sa corde. Que faire d'autres ? Sinon espérer des jours meilleurs !

Lorsqu'un militant a un contrat, il est enchainé, il est esclave -cf. article" sur le JIR concernant la relation ambigue entre le politique et le bénéficiaire du contrat aidé-, il est l'esclave, il ne peut rien dire. Il ne peut rien faire sous peine d'éviction et de banissement. Il a l'obligation d'assister à toutes les réunions et aux meetings, au risque de voir son contrat rompu, lui et peut être sa famille. Et dire que nous fêtons le 20 décembre et en grandes pompes à saint denis ! Dans le fénoir, nou lé toujours dans le fénoir et nou va reste dans le fénoir, tant qu'on ne va pas analyser individuellement et ensuite collectivement le pourquoi de notre situation de captivité sociale, psychologique et intellectuelle. Il faudra du courage à un ou à une candidate des prochaines municipales pour dire la vérité au peuple.

Ceux qui osent dénoncer comme moi, ce sont ceux qui n'ont aucune relation avec la mairie, ni avec le PS, qui ne sont pas des alimentaires et qui n'ont de compte à rendre à personne.

Aujourd'hui, la population a compris que c'était une mascarade, un mensonge déguisé et elle prend conscience que le temps est venu pour tout dénoncer.

Toute les expositions culturelles et artistiques ne suffisent plus aujourd'hui. La population s'interroge sur les dépenses somptueuses et inconsidérées de l'équipe municipale qui se dit socialiste. La population doit demander des comptes. Savez-vous, par exemple, que pour l'année dernière, uniquement les dépenses de réception -cocktail- ont atteints les 480 000 € -cf. les comptes municipaux présentés en décembre 2010.

J'espère avoir répondu à vos questions citoyen. Avec moi, menons la réflexion et faisons bouger nos méninges. En tout cas, bravo pour votre contribution et vos questions pertinentes. Sans doute, un jour nos routes se croiseront.


20.Posté par citoyen le 29/01/2011 12:34

19.Posté par ancienmilitantPS le 29/01/2011 10:28

Merci également ancienmilitantPS pour votre réponse dont on sent qu'elle est animée - de convictions sincères. Peut-être s'est-on déjà croisé, qui sait?

Bravo en tous cas pour ce qui est un réquisitoire contre un dirigeant de ce qui fut votre parti. Cela ne doit pas être évident.

Pour ma part, loin de la scène je suis, bien je me porte. Sans compter que quand on fait parti d'une organisation, sa pensée s'impose et on a les mains liées.

Et sur le net, on peut s'interroger et discuter (intelligemment, et pas s'insulter, ou faire dans l'impulsif).

C'est vrai que, dans la pratique, les choses ne sont pas faciles.

Quand une élection se présente, on choisit pour son parti celui qui semble le plus apte (populaire, populiste?) à rassembler le plus de suffrages. Sans trop d'illusions. Un chèque en blanc. Et après.... ça dérape.

Au passage, je ne veux pas être méchant, mais un paquet d'électeurs sont aussi des alimentaires et ne voient pas plus loin que leur paillasson ou leur portail.... Et je ne parle pas de leur niveau général de connaissances économiques, sociales, politiques..... (car il en faut en politique comme ailleurs) et d'informations.

Je note au passage le côté alimentaire de bcp d'adjoints et surtout des militants. Bravo les convictions. Tout ça ne serait plus qu'une vaste affaire d'emplois aidés et de prébendes? Ben dis donc, pire que ce que j'imaginais.... Mais n'est-ce pas un peu réducteur et simpliste? Il doit bien y en avoir quelques uns mus par des convictions, non?

Mais je comprends mieux que des membres d'un parti (PS) affilié au PS national et à sa déclaration de principe adoptée par les adhérents du PS le 14 juin 2008 (http://www.parti-socialiste.fr/le-ps/la-declaration-de-principes qui indique notamment que :

"Art. 1

Être socialiste, c’est ne pas se satisfaire du monde tel qu’il est, c’est vouloir changer la société. L’idée socialiste relève, à la fois, d’une révolte contre les injustices et du combat pour une vie meilleure. Le but de l’action socialiste est l’émancipation complète de la personne humaine.

Art. 18

i[Le Parti socialiste est attaché aux grands principes de la Justice. Il veille à la protection des libertés tant publiques qu’individuelles. La justice est une valeur et une institution. Elle est garante de la réalité des droits de chacun. Elle doit être accessible, indépendante et égale pour tous. Elle a pour mission de sanctionner mais aussi de contribuer à la prévention et d’aider à la réhabilitation et à la réinsertion dans la société
. "

n'en tiennent pas compte et aient pu choisir un "condamné" par la Justice, surtout quand on sait que pour être condamné, il faut vraiment avoir laissé tremper ses (gros?) doigts longtemps dans le pot de confiture....

Quant aux électeurs, ils sont "gros doigt" (je suis très gentil) pour gober l'histoire d'un complot "gros blanc". Faut arrêter les c...eries! On est plus au XIXème siècle, au temps des plantations ou gros industriels.

Surtout avec un kaf "la soie" beau parleur et malin comme GA qui n'hésitera pas à prendre un avocat (plusieurs sont dans le PS...). Faut arrêter !

Pour rappel:

Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilbert_Annette rappelle que :

"En 1996, il a été condamné à 200 000 francs d'amende, cinq ans de privation de ses droits civiques et trente mois de prison dont douze avec sursis pour corruption dans des procédures de marchés publics à la ville de Saint-Denis.

Il affirme ne s'être pas enrichi personnellement et avoir utilisé les sommes à des fins politiques. Cependant la loi de financement des partis politiques était antérieure aux faits avérés de corruption."


Sur le blog de Nadia Ramassamy (http://www.nadiaramassamy.fr/blog/index.php?2008/02/21/10-polititiens-vereux:

"Le 4 décembre 1997, il est condamné par la cour d’appel à 3 ans de prison, dont 2 ans avec sursis. Après avoir annoncé un pourvoi en cassation, il se désiste et accepte la peine. En juillet 1998, Gilbert Annette est incarcéré à la maison d’arrêt du Port. L’affaire de la mairie de Saint-Denis éclate en 1994 avec les premières mises en examen. Politiques dionysiens, capitaines d’industrie locaux, affairistes, porteurs de valises et divers responsables de la Compagnie générale des eaux (CGE) défilent dans les cabinets d’instruction. Pendant le procès, la CGE finit par reconnaître “un financement occulte du parti politique” (4 millions de francs) et Gilbert Annette admet son rôle actif dans la mise en place “d’un système de financement parallèle”."

J'ai trouvé aussi un blog créé pour les cantonales de mars 2008 (http://sisco.unblog.fr : carrément anti GA. Son intérêt? Il rappelle que les 4 millions n'ont en plus pas été remboursés à ce jour.]b

=> En clair: Le PS de Saint-Denis ou de la Réunion rackettait les entreprises à la mairie de Saint-Denis. GA le savait nécessairement et dirigeait tout ça ....

Les autres partis le faisaient, alors pourquoi pas le PS? Tel était le raisonnement... Que de scrupules !...

D'abord est-ce si sûr que tous les autres le faisaient?

Ensuite, les artisans et entreprises réglos et compétents étaient lésés, comme les CONS-tribubles finançant les marchés publics puisqu'ils payaient en plus (ici 4 millions de francs pour un marché, mais combien au total ) mais que les travaux ou prestations étaient en dessous de ce qui devait être (forcément, n'était pas retenu le plus compétent mais celui qui payait ou alors avait l'habitude de payer).

Il y a eu des millions de francs surpayés, et jamais remboursés dont 4 millions! Joli!

On attend quoi pour leur ou lui réclamer le remboursement ?

Non seulement, condamné, GA est réélu, mais en plus, il n'a rien remboursé, lui ou son parti! Super! Et il aurait changé...! On est concaincu....

Sûr que ses ennuis judiciaires ont surtout du le faire réfléchir pour comment ne plus se faire prendre à l'avenir....

Et sûr, qu'en étant réelu, il a été réhabilité et s'est réinséré socialement (voir article 18 de la déclaration)....!

=> Le PS nord (et les autres sections?): vite, vite, un désodorisant?

21.Posté par citoyen le 29/01/2011 12:55

Juste pour compléter et terminer (j'ai déjà été assez long), ce système de "racket" sur marchés publics est inique et condamnable, quel que soit le parti en cause, car:

- on ne prend pas les meilleures entreprise et les plus compétentes, mais celles qui payent ou ont des sympathies politiques ou sont affiliées au parti racketteur, au détriment des plus capables (qui ne vont pas réaliser un bon travail) et de l'emploi (les entreprises non retenues finissent par fermer la porte)!

- on fait payer aux CONS-tribuables des travaux ou des prestations à un prix exagéré (surpaiement ne correspondant à rien): c'est purement et simplement du vol et de l'escroquerie!

- on induit nécessairement de la sous qualité, des malfaçons et des problèmes dans les travaux-prestations livrés car le candidat retenu n'est pas le plus compétent ou le plus compétitif et avec ce système, on oblige l'entreprise à ponctionner sur le prix du marché sa "pot de vin" (part à reverser au racketteur): nécessairement, elle va sous traiter moins cher, ou livrer des matériaux en qualité inférieure ou ne pas tout terminer.... Faut bien qu'elle retombe sur ses pieds!

- tout ceci, à terme, induit une économie faussée, moins compétitive et de l'endettement général et du chômage.

La corruption dans les marchés public est donc :

- une gangrène politique inacceptable
- une catastrophe économique et sociale
- un délit ou crime économique et moral

PS : Ils dorment bien le soir les racketteurs et ex-racketteurs?

22.Posté par ancienmilitantPS le 29/01/2011 18:00

Rassurez-vous Citoyen, de nombreux militants sont tout de même sincères et convaincus de l'idéologie "socialiste" qui soutient les discours et les combats nationaux.

Vos extraits d'articles n° 1 et 18, attestent bien qu'une volonté marquée de lutter contre l'injustice et de combattre pour une dignité humaine est bien présente.

Malheureusement, nous en sommes uniquement aux discours idéologiques. Plusieurs veulent contribuer à changer le monde dans une perspective humaniste, mais ils ne sont qu'une poignée. Lorsque j'étais encore socialiste, je partageais ces "valeurs" qui ne sont que des illusions, dans la réalité et lorsqu'ils sont au pouvoir, ces valeurs disparaissent en fumée, comme par miracle. J'ai même contribué à rédiger des contributions pour le Parti.

Par exemple, que fait Monsieur Annette pour lutter contre le chômage ? Il a recours aux contrats aidés, comme les autres. Donc rien de spécifique. Pour la formation ? Pour lutter contre la misère ? Nothing ! Pour aider les personnes agées ? Nothing and nothing !

La réalité est toute autre.... Quand les socialistes sont au pouvoir, ils font preuve d'une amnésie soudaine..... D'un revers de main, ils foulent aux pieds les promesses et les idéologies pompeuses. Ils deviennent méprisants, arrogants et odieux.

Le cas typique de Monique Orphé est alarmant ! Aujourd'hui, elle passe à côté de vous, à peine un mètre et ne dit plus bonjour, ni un sourire. Elle vous méprise ! Elle aussi est frappée d'amnésie soudaine, elle oublie qu'il y a encore à peine deux ans, elle ne savait pas correctement parler le français, elle avait peur de la caméra. Sa seule arme, vous agressez dès le début d'un débat télévisé ou radiophonique. Elle tremblait. Ses discours étaient rasants voire stériles. Elle n'avait aucune confiance en elle. Elle souffre d'un complexe d'infériorité.

C'est également le cas pour Gérald Maillot qui vous fait poiroter pendant des heures dans le hall, pour tester votre capacité à l'attendre. Il oublie d'où il vient. Il était un simple employé de mairie et aspirait ardemment à avoir un bureau au 3ème étage. C'est chose faite aujourd'hui, mais à quel prix ? D'ailleurs, dans son bureau, il n'y a aucun dossier sur son bureau -c'est bizarre pour un adjoint, non ?-, en revanche sur ses murs, le nombre effarant de photos, à son effigie est impressionnant. De quoi vous coupez le souffle ! Selon ses dires, "tous ses militants PS m'... erdent", je ne suis pas à leur service". Où sont les belles promesses et les belles caresses ?

Citoyen, je vous confirme que Gilbert Annette a bien trempé ses doigts, non ... toute la main et les deux, non pas dans le pot de confiture ..... dans les valises. Il le publie aux quatre vents aujourd'hui. Il n'hésite pas à parler ouvertement des valises d'argent et des trafics au Kenya -c'est le lieu privilégié ou s'échangeaient ces valises- Tous les sites retracent avec fidélité l'épopée de l'affaire de saint denis et de la condamnation exemplaire de Monsieur Annette. Mais, cela n'a rien servi... puisqu'il continue. Le procureur de l'époque avait même dit "Monsieur Annette, l'oeuf est plein".... Cela veut tout dire ....

Quelles sont les raisons qui ont poussé Monsieur Annette à ne pas aller en Cassation, il savait que sa peine aurait été augmentée. Aujourd'hui, il reconnait qu'il s'était enrichi et que le placement de l'argent nétait pas un problème. Ses amis -le nombre étant très restreint aujourd'hui- tournent encore autour de lui et sont bien récompensés-.

Citoyen, regardez bien les anciens amis qui restent. Il y a des femmes, jeunes femmes, des amis plus anciens, ils ne sont pas légions et vous comprendrez rapidement qui a fait quoi et qui a planqué quoi.

La population de saint denis doit impérativement se réveiller. Un autre exemple de dépense : le Kaloo bang, ce fiasto a couté 800 000 €, même somme pour le 20 décembre. Les repas du Cabinet et du Maire, atteingnent des sommes faramineuses. Qui profite ? D'ailleurs, il serait intéressant -en qualité de contribuable, car nous payons tous des sommes importantes pour notre ville-, de saisir la Cour des Comptes. Si nous sommes plusieurs, l'union fait la force.

Au fait Citoyen, il n'y a plus d'avocat au PS, à l'exception de Mickael Nativel qui n'est pas l'avocat du PS. En revanche, l'avocat de la Mairie -pour tous les contentieux- c'est Armougom.

Bien à vous Citoyen. Ouf, je n'ai jamais autant écrit sur Zinfos. Comme quoi, lorsqu'on a des commentaires intéressants et de qualité, cela mérite bien de consacrer du temps et d'échanger sur des sujets qui intéressent tout particulièrement la population.

Il est grand temps de dire toute la vérité.

Un grand remerciement à Pierrot Dupuy qui permet cela. C'est la démocratie qui s'exprime avec sincérité et véracité.


23.Posté par le congo chez tintin le 30/01/2011 11:35

Shot down in flames
Shot down in flames
Ain't it a shame
To be shot down in flames


That's nice,
Woo
Uh
Oh
Oh
Wooooh

24.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/01/2011 13:30

la dite subvention à l'association ste marienne semble illégale (l'association n'ayant pas le caractère d'utilité publique, et n'ayant pas son siège sur le territoire communal).

25.Posté par Muriel F. le 04/02/2011 21:01

à Citoyen et ancienmillitantPS, je vous dis bravo, pour vos écrits (qui sont de qualité, et très captivant) cela me rassure de constater que "beaucoup" semble se rebeller contre M. ANNETTE et sa cour....l'union fait effectivement la force, un rassemblement s'imposerait pour, comme vous le dites, dire toute la vérité et demander des "comptes"....

26.Posté par sérénité le 04/02/2011 21:52

A citoyen et ancienmilitant

Oté zot lé for, for, for.Radio free dom i cherche dé troi politologue. Zot i devré présent à zot. Zot analyse lé top, super. Zot la trouve in sujet i inspire à zot. Fé comme lilou écri un livre.

27.Posté par hontedionysienne le 05/02/2011 17:22

A posté 26, au bien aimé sérénité.

Très bonne initiative. Je n'y avais pas pensé !

Viens nous rejoindre pour écrire ensemble ce livre. Je pense que tu auras des choses extremement intéressantes et instructives à dire ! Nous avons besoin de ton éclairage et de tes expériences qui feront que ce livre soit un vrai succès pour Saint Denis.

Monsieur Gilbert Annette doit impérativement rendre des comptes. Muriel F., mettons nous autour d'une table et déterminons ensemble les modalités pour frapper fort et très fort.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes