Zot Zinfos

Lettre ouverte au Maire de Saint André et Président de la CIREST: Histoire d’Eau

Vendredi 18 Juillet 2014 - 09:36

Lettre ouverte au Maire de Saint André et Président de la CIREST: Histoire d’Eau
Monsieur le Maire et Président de la CIREST,
 
Par cette missive, j’ose vous interpeller sur la situation de l’eau dans l’Est.
 
Bien que le projet de vendre de l’eau soit une promesse de campagne, il est d’une impériale nécessité de pouvoir amener l’eau potable dans l’ensemble des foyers de Saint André, voire des communes de la CIREST pendant toute la période de l’année, hormis les périodes cycloniques sans que nous subissions des coupures intempestives comme précédemment dans nos quartiers.
 
Bien souvent nous avons à faire à des personnages, des « z’armontreurs » qui lisent le plus souvent des « livres fermés ». Mais faut-il  proposer  pour autant des solutions pérennes afin de financer les caisses de nos communes en cette période de vaches maigres ou l’on connaît une diminution importante de  la participation de l' État  aux collectivités sans augmenter les impôts et taxes. Sinon d’être un bon illusionniste ou un magicien pour transformer  cette réalité quotidienne. Avant tout, il faut s’assurer de la présence de son ombre à son réveil et ensuite pouvoir bien se regarder devant un miroir avant d’entreprendre pour les autres.
 
La critique est souvent facile et hasardeuse mais on reconnaît le maçon au pied du mur. Sans argent des élus ne peuvent développer  et mettre en œuvre un projet d'envergure pour la ville afin de satisfaire une population de plus en plus dans la détresse humaine et sociale. Faut-il rester avec les rancunes et les querelles du passé ou construire un projet d'avenir pour nos enfants ? Alors que ceux qui ont déjà les poches pleines pleurent encore la bouche ouverte et crie au loup tandis que « le petit peuple » regarde par la lucarne et espère une lueur d’espoir pour ses enfants et sa famille afin d’améliorer son quotidien et ses lendemains.
Faut-il , l’écouter enfin ou sourire de leur faim ou le stigmatiser et l’étiqueter d’assistés ?
 
Un mandat a été donné par une grande majorité de la population aux maires et à son conseil municipal pour 6 ans. Tels sont la voix des urnes et la voie de la démocratie. Le peuple est seul juge des actes et au moment venu, il dictera sa sanction ou sa confiance.
 
En tant que citoyen et contribuable, je suis soucieux  de ma ville. Je souhaite que mes impôts soient utilisés pour son développement et à l’épanouissement de la population.
 
CITATION: « Une population ignorante est soumise à la résignation ». À méditer.
 
Bien cordialement,
Jean Odel OUMANA
Citoyen & Contribuable.
Lu 955 fois




1.Posté par polo974 le 18/07/2014 13:26

heu, et en résumé, tu veux quoi ? ? ?

et pourquoi le "hormis les périodes cycloniques" ? ? ?

moi, la flotte, je paye toute l'année, donc y compris les périodes cycloniques...

2.Posté par Delphine le 21/07/2014 11:26

out courrier lé sans cul ni tête, i veut rien dire comme ou même. Ou la bien fé le macro pou li ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >