MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Lettre ouverte au Directeur du CHU de la Réunion: Combien attraperont ce virus en venant travailler ?


Par Un employé désemparé - Publié le Vendredi 20 Mars 2020 à 22:23 | Lu 715 fois

Bonjour, par peur des représailles je souhaite rester anonyme.

Je vous écris aujourd'hui pour vous faire part du désarroi de certains personnels hospitaliers. 

Cette catégorie d'agent qui ne compte pas aux yeux des pouvoirs publics et de la Direction du CHU de la Réunion, mais qui sont quand même présents et réquisitionnés pour continuer à travailler alors qu'ils travaillent dans des services administratifs. 

On parle des soignants mais jamais des administratifs. 

De nos jours, tout peut être mis en place pour faciliter le télétravail mais cela est refusé à certains personnels car cela coûte cher à l'établissement.

On incite le personnel à trouver des solutions de garde pour les enfants dans les écoles, les crèches ou encore la garderie créée au sein du CHU, pour être sûr qu'on pourra venir travailler. 

Une note d'information précise même que les agents hospitaliers n'ont pas le droit de retrait. 

Pour beaucoup, c'est un privilège de travailler dans la fonction publique, mais je peux vous dire que vous allez travailler la boule au ventre. 

Je souhaiterai poser ces questions à Monsieur Le Directeur Général du CHU de la Réunion :
 
- Pensez-vous vraiment que le personnel administratif soit indispensable au CHU en ce moment ?
-Ne pensez-vous pas que c'est mettre inutilement en danger des personnels et leur famille ?
-Trouvez-vous normal que certains soient placées en confinement quand d'autres sont obligés de venir travailler ? Y aurait-il des passe-droits au CHU ? Quelle question ! me direz-vous. Comme si avant, il n'y en avait pas ! Certains services sont-ils plus méritants que d'autres ?
-Trouvez-vous normal de faire des économies au mépris de la sécurité des agents ?
-Trouvez-vous normal que des enfants voient leurs parents pleurer d'inquiétude et de peur parce qu'il faut aller travailler ?
-Trouvez-vous normal que les enfants des hospitaliers soient mis en danger en allant retrouver d'autres enfants dans des garderies alors que tous les autres enfants sont en confinement chez eux ?
-Trouvez-vous normal que certains services peuvent faire du télétravail et pas d'autres? 
-Y aurait-il des passe-droits au CHU ? Quelle question ! me direz-vous. Comme si avant, il n'y en avait pas ! 
-Trouvez-vous normal qu'au CHU on ferme sa bouche par peur des représailles ?

Agir comme cela, c'est mépriser le personnel. 

Moi j'ai eu le courage de prendre un arrêt de travail, mais combien n'osent pas ? Combien ont peur ? Combien attraperont ce virus en venant travailler ? 
 




1.Posté par PATRICK CEVENNES le 20/03/2020 23:08

fukcd473
C'est un cas de conscience.
Sinon le looser de Macron te propose de percevoir la fameuse et fumeuse prime gilet jaune de 1000 euros pour que tu puisses aller bosser et peut-être chopper ce "pu...n" de virus. En clair, le fric prime sur la santé.

2.Posté par Une façon de voir les choses le 20/03/2020 23:47 (depuis mobile)

Courage de prendre un arrêt de travail (de confort voire de complaisance)? Plutôt la lâcheté d’abandonner les collègues, non ?

3.Posté par jori le pigeon le 20/03/2020 23:56

anonyme si votre vie est en danger le droit de retrait est possible c'est à vous de le prouver la lettre d'information c'est pour faire peur aux fantômes les directeurs savent le faire, les gens qui sont vraiment exposer les soignants les secrétaires médicales celles qui bossent vers les consultations externes, fermons les services des consultations externes ce n'est que de la programmation prises de rendez vous et de la frappe des courriers ce n'est pas vital et pour les autre postes administratifs ressources humaines direction des achats et logistique ces agents peuvent faire du télétravail . Que font les syndicats? l'union fait la force!

4.Posté par On aimerait rester chez nous le 21/03/2020 06:32 (depuis mobile)

@3 les syndicats ont disparus, sûrement confinés grâce à leurs heures syndicales.
@2 vous ne connaissez pas la vie des gens, avant de se mettre en arrêt certains ont essayé de trouver de solutions, de faire des propositions.

5.Posté par On aimerait rester chez nous le 21/03/2020 06:43 (depuis mobile)

@2 et je vous rassure je ne suis pas de ceux qui abusent! Mais quand on a des enfants malades ou handicapés, etc, on fait comme on peut puisqu''on ne nous entend pas. Ce n''est pas avec plaisir qu''on abandonne les collègues.

6.Posté par Mwinmidike le 21/03/2020 07:30

J'apporte mon humble contribution sur un point :
"- Pensez-vous vraiment que le personnel administratif soit indispensable au CHU en ce moment ?"
Le personnel administratif est un maillon de la chaîne, donc oui, il faut qu'il continu à assurer le service et vu le danger, idéalement en télétravail. A ce sujet, d'accord avec vous, cela devrait être possible en 2020, mais en situation d'urgence, il est difficile à mettre en place pour une grosse administration. Il faudrait anticiper cela après la crise en passant par vos représentants du personnel.

2.Posté par Une façon de voir les choses

Avant de dire cela, encore faut-il connaitre le motif de l'arrêt. Si c'est pour garde d'enfant, c'est parfaitement légal. Voilà une b[autre ]façon de voir les choses ;-)
Il y a plutôt des choses à dire sur le discours tenu par le Gouvernement :
- "employeurs, mettez en place le télétravail quand c'est envisageable" = pression sur les employeurs
- "employeurs, nous vous encourageons à donner une prime de 1 000 € aux salariés "héros de l'économie" qui ont le "courage de se rendre sur le lieux de travail." = pression sur les salariés qui voulaient exercer leur droit de retrait ou prendre un arrêt de travail pour garde d'enfants.
Franchement :
- c'est dégueulasse de demander encore aux employeurs de passer à la caisse, ça sera le cas à chaque crise ?
- je préfère ma vie et ma famille plutôt que de servir de chair à canon pour 1 000 €.

Donc télétravail, OUI mais il faudra la réunion d'une bonne mentalité du côté employeur comme du côté du salarié...

7.Posté par clownerie le 23/03/2020 10:24

peur des représailles ? de quoi on parle dans la fonction publique ? d'avancement ?
dans la vie faut aussi savoir ce qui vaut mieux : quelques dizaines (voire centaines) d'euros en plus ou en moins que le copain ou sa dignité (voire sa santé ici).
le droit de retrait existe et c'est un droit.
si vous voulez croire les incantations de l'état pas de masque, pas de gants, pas de réactif pour tester les malades : c'est pas grave suffit de se laver les mains toutes les heures !) c'est votre choix, mais visiblement vous n'y croyez pas vraiment, alors prenez vos responsabilités (si possible collectivement : si un groupe conséquent exerce son droit, l'employeur pourra difficilement sanctionner).

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes