Zot Zinfos

Lettre ouverte à Roland Robert

Dans l’affaire du permis de construire de la résidence « Grand Bleu » parue dans la presse en mars 2013, il était mis en évidence, que nombre de prescriptions du permis de construire n’avaient jamais été réalisées. Ainsi, outre les deux réservoirs qui ne sont pas fonctionnels et dont la valeur estimée était de 364.650 euros HT, la commune a entrepris les travaux de doublement de la canalisation DN 200 entre le réservoir Bœuf-Mort et le chemin des lataniers pour un montant approximatif de 700.000 euros. Travaux qui auraient du être à la charge du promoteur et pour lesquels il s’était formellement engagé.

Lundi 23 Septembre 2013 - 09:55

Lettre ouverte à Roland Robert
En réponse à notre présentation des faits, votre directeur de l’aménagement, Youssouf MOHAMED, a rétorqué qu’au regard de la loi PVR (Participation pour Voiries et Réseaux), c’était à la commune de faire les travaux et non au promoteur…

Or, après renseignement pris auprès du service de l’urbanisme, la commune a bien institué la PVR en mars 2004, conformément l’article L332-11-1 du code de l’urbanisme qui précise : « Le conseil municipal peut instituer une participation pour voirie et réseaux en vue de financer en tout ou en partie la construction des voies nouvelles ou l'aménagement des voies existantes ainsi que l'établissement ou l'adaptation des réseaux qui leur sont associés, lorsque ces travaux sont réalisés pour permettre l'implantation de nouvelles constructions… ».

Mais, le directeur de l’urbanisme rajouta qu’il n’y a jamais eu de délibération portant sur les dispositions particulières qui fixent les participations financières, comme l’exige la loi. Autant dire que la PVR n’est pas appliquée à la Possession.

En conséquence, l’affirmation de Youssouf MOHAMED est loin, très loin d’être convaincante.
La contradiction devient encore plus éclatante quand on apprend qu’à ce jour et dans le cadre du permis de lotir « Grand Natte » la SIOI intervient sur la CD 41 (domaine public au demeurant) sur plus de 1300 m. C’est pourtant à la collectivité de faire les réseaux sur le domaine public au nom de la fameuse PVR que Youssouf MOHAMED évoquait, mais aussi au regard de l’article L 332-15 du code de l’urbanisme qui précise : « …L'autorisation peut également, avec l'accord du demandeur et dans les conditions définies par l'autorité organisatrice du service public de l'eau ou de l'électricité, prévoir un raccordement aux réseaux d'eau ou d'électricité empruntant, en tout ou partie, des voies ou emprises publiques, sous réserve que ce raccordement n'excède pas cent mètres et que les réseaux correspondants, dimensionnés pour correspondre exclusivement aux besoins du projet, ne soient pas destinés à desservir d'autres constructions existantes ou futures… ».
L’article L 11-4 du code de l’urbanisme va encore plus loin en précisant que : « Lorsque, compte tenu de la destination de la construction ou de l'aménagement projeté, des travaux portant sur les réseaux publics de distribution d'eau, d'assainissement ou de distribution d'électricité sont nécessaires pour assurer la desserte du projet, le permis de construire ou d'aménager ne peut être accordé si l'autorité compétente n'est pas en mesure d'indiquer dans quel délai et par quelle collectivité publique ou par quel concessionnaire de service public ces travaux doivent être exécutés.
Lorsqu'un projet fait l'objet d'une déclaration préalable, l'autorité compétente doit s'opposer à sa réalisation lorsque les conditions mentionnées au premier alinéa ne sont pas réunies. »

Monsieur le maire de la Possession, les administrés aimeraient avoir quelques explications sur autant de contradictions et savoir pourquoi on délivre des permis de construire ou des permis lotir alors que les conditions fixées par la loi ne sont pas réunies.

Pour l’ADIP : Jean Paul FOIS
Jean Paul FOIS
Lu 381 fois




1.Posté par ANNA-MARIA le 23/09/2013 10:15

Que voulez-vous Monsieur FOIS ? à la mairie de la Possession, les dossiers sont gérés par des incompétents, leurs dossiers sont très mal maîtrisés, une vrai bande de bras cassés. Vous ne saurez jamais vraiment ce qu'il en est... Bla, Bla, Bla ils sont forts pour ça.

2.Posté par citoyen attentif le 23/09/2013 11:32

Un grand BRAVO à l'ADIP.

3.Posté par lexus le 23/09/2013 12:46

La SIOI est une personne publique monsieur FOIS, depuis le temps vous ne le savez pas car copain avec les dirigeants de cette commune ( DGS et les autres......)

En revanche M. Mohamed n est pas du tout un adepte du Code de l urbanisme et de son application : c est aussi une affaire qui est connue au sein de cette commune depuis des années maintenant M.FOIS;

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >