MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lettre ouverte à Monsieur le maire de Saint-Denis


- Publié le Mercredi 25 Avril 2012 à 09:40 | Lu 1460 fois

Lettre ouverte à Monsieur le maire de Saint-Denis
Je suis profondément désolé d’avoir été obligé d’en arriver là. Vous me l’avez dit lors de notre rencontre le 8 février 2011 dans votre bureau : "j’aime bien les gens comme vous qui se battent..."

Comme vous le savez, je suis né et j’ai grandi à Lyon et je suis réunionnais de cœur depuis plusieurs années et c’est pour ma femme, seule réunionnaise d’origine dans cette affaire et le bien de sa famille durement acquis à la sueur de leur front, que je me bats aujourd’hui. Des gens inadaptés au système de l’île et aux lois de la République Française, se sont attaqués, avec la bénédiction de vos équipes municipales, à ma famille et à notre bien, et vous m’avez tous trouvé sur votre chemin.

"Le mal progresse parce que les gens honnêtes se taisent" et ils se sont tus assez longtemps. C’est pourquoi je ne me tairai pas  et j’irai jusqu’au bout. Vous aviez le pouvoir de les arrêter, je vous l’ai fait savoir, et vous n’avez rien fait, ou vous avez délégué à des gens incompétents. Vous êtes très mal entouré, à mon avis, et c’est désolant pour le maire du chef-lieu de la Réunion.

Encore une petite chose, avant de vous laisser, Monsieur le maire ; En plus, d’avoir négligé la sécurité de ma famille, c’est un tout un quartier et ses habitants que vous et votre service Urbanisme avez plongé dans le désordre le plus total. Vous n’avez pas eu la curiosité de venir sur place pour vous rendre compte des grossières erreurs que vos élus ont commises en autorisant une telle construction à voir le jour. Notre quotidien est envahi par le manque de savoir vivre et le manque de respect de ceux à qui vous avez donné carte blanche en régularisant à tour de bras leur construction illégale, et c’est un véritable enfer auquel vous nous avez tous soumis.

En tout état de cause, en ce qui me concerne, malgré tout, c’est de bonne guerre, Monsieur le Maire, je ne fais que défendre, ma famille, notre bien et notre environnement et j’irai jusqu’au bout.
                                                                                                                     
Djamel KADA




1.Posté par kada le 25/04/2012 10:02

voila mon blog qui interpelle sur toutes les irrégularités ! qui soutient cela ?

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/04/2012 11:57

Moi, Jamal ! Et ce n'est pas peu dire étant donné que je fais face à cette méga-racaille depuis maintenant 7 ans; et ce n'est pas fini...

3.Posté par citoyens le 25/04/2012 19:24



Pourquoi M. Garnier expert au BRGM travaillant sur cette affaire, a été muté à Bordeaux en avril 2011 après le passage de Djamel Kada dans les bureaux du BRGM ?

4.Posté par citoyens 1 le 25/04/2012 19:27

Comment on fabrique un permis de démolir le 24 mars 2011, alors que la démolition s’est faite en juin 2010 sans autorisation donc sans permis ! Sic !

D’autant que le permis de construire, lui, est régularisé sur un site sous le joug d’un arrêté de péril, le 21 octobre 2010.

Et oui ! Un permis de construire sur un arrêté de péril ! Tout est possible avec la mairie de Saint-Denis !

5.Posté par james le 25/04/2012 19:46

Rue Saint Anne villas F7 interdition de modifier par la mairie, (batiment de france ): transformé illégalement ! en immeuble, magasin, qui soutient ? la même gangréne ?
(achat MARS 2011 ?) actuellement interdit de consulter plusieur refus ! alors que la loi article 21 21-26 du code général des collectivité territoriales, toute décision de refus d'acces au documents est notifiée au demandeur sous forme d'une décision écrite motiveé comportant l'indication des voies et délais de recours/la commision d'accés au document administrative

une organisation au nom de la construction illégale, l'économie souterraine, qui cause de grâve préjudice à la securité et a la vie privée, Non cela ne se passe pas comme ça !

on ne joue pas avec la securité et la vie privée ! allez chercher ,

6.Posté par administration le 25/04/2012 20:20

Article 223-7 du Code Pénal :


(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)



Quiconque s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende.

7.Posté par oceane le 25/04/2012 20:24

Mme Juliette PAVARD, pouvez-vous me dire le nom de la directrice de l'urbanisme et si elle a un lien de parenté avec le maire de saint-denis svp? On a des problèmes de régularisation!

8.Posté par l' incompétence la complaisance l'inimaginable le 25/04/2012 21:31


Le respect des dispositions constructives impose un rôle des bureaux de contrôle très important pour les ouvrages publics et un rôle fondamental de l'architecte pour la conception notamment des maisons individuelles, à l'allure d'un immeuble prévu ! Sans suivi d'architecte, sans suivi de bureau d'etude, sans suivi des services techniques de la mairie, prévu sur l'arrêté de péril grave, est que le BRGM mentionne bien dans son rapport le manque de ferraillage, qu'il y a un doute et qu'il faut suivre l'évolutions etc... Alors qu'on lui donne son permis immeuble ou villas sur péril grave et il construit modifie détruit chez les voisins,la voie public 8 mois ! l'effondrement est garanti.preuve aujourd hui ! sans aucune assurance ,Aujourd hui tout et louée avec refus ! en fraude avec compteur de chantier sur balcon une vrai gangréne etc....ou et l APPLICATIONS DE LA LOI SUR CETTE AFFAIRE
la complaisance est bien avéré Mr le Maire Alors vous faite Quoi VOUS !

Le directeur au BRGM quitte son poste ? le 1er novembre 2011 Remplacer ! très sympa, une personne honnête.



9.Posté par kada la corruption est liée à tout abus de pouvoir ou toute irrégularité Mr le Maire Alors on fait Quoi ! le 26/04/2012 08:04

Voir CAA de Bordeaux (Delerue /1998/ précité)
"il résulte de l'instruction que les restes de ce bâtiment sont une source d'insalubrité pour le
voisinage; que c'est par suite à bon droit qu'ils ont été déclarés insalubres irrémédiables "


La prise en compte d'éléments de solidité dans les critères d'insalubrité
Contrairement à une idée – fausse- répandue, rien ne s'oppose à ce que des éléments de solidité du bâtiment soient pris en compte pour qualifier l'insalubrité d'un bâtiment : la démolition peut être à bon droit ordonnée
:


10.Posté par LA CORRUPTION de FONCTIONNAIRE.Un dossier choc ! le 26/04/2012 08:13

LA CORRUPTION de FONCTIONNAIRE. Je vous promets un dossier choc, complet à souhait !



La corruption est l'utilisation et l'abus de pouvoir à des fins privées. Ces fins privées sont en général l'enrichissement personnel ou pour le compte de tiers. C'est une pratique en général illicite.


Elle peut concerner toute personne bénéficiant d'un pouvoir, que ce soit une personnalité politique, un fonctionnaire, un cadre d'une entreprise privé, un médecin, un arbitre ou un sportif, entres autres exemples.


L'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe définit la corruption comme « l'utilisation et l'abus du pouvoir public à des fins privées ».


Pour la Commission des communautés européennes, « la corruption est liée à tout abus de pouvoir ou toute irrégularité commis dans un processus de décision en échange d'une incitation ou d'un avantage indu ».


La définition donnée par le Groupe multidisciplinaire sur la corruption du Conseil de l’Europe est légérement différente : « la corruption est une rétribution illicite ou tout autre comportement à l'égard des personnes investies de responsabilité dans le secteur public ou le secteur privé, qui contrevient aux devoirs qu'elles ont en vertu de leur statut d' agent d'Etat, d'employé du secteur privé, d'agent

11.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 26/04/2012 09:51

A post 7 - Océane: URGENT !!


La Directrice Générale Adjointe, en charge de l'Urbanisme à la mairie de St DENIS de la Réunion, est Christine PARAME - ANNETTE; elle est la Belle-Fille de Gilbert ANNETTE Maire de St DENIS

12.Posté par Bilbon974 le 26/04/2012 13:39

Un homme qui est passé dans les mains de la justice ne doit plus jamais être réélu à un poste public. Les électeurs de St Denis n'ont toujours pas compris cela.
Je ne suis pas surpris, bien que désolé pour vous, par la réaction du maire, tout dans le baratin et rien dans les actes. un pro de la démago...
Faut nous préparer au pire avec la nouvelle direction de gauche qui arrive en France, "on va gouter" je vous l'assure

13.Posté par suite le 26/04/2012 15:03

SUITE POST 9
Et une insalubrité irrémédiable peut être justifiée par le coût des travaux et leur nécessité, ainsi que la démolition, vu que la propriétaire s'est abstenue de faire ceux qui lui avaient été prescrits


PAR LE BRGM ! MAIRIE ! dans les régles de l'art fondations

14.Posté par St Denis citoyens le 27/04/2012 15:51

La Mairie doit être fermé cause ! ellle est trop nuisible dangereuse à la populations ! trop d 'incompétence, trop de copinage, trop de complaissance......... Un catastrophe urbaine

15.Posté par Ils sont tous pareils !!! le 27/04/2012 22:43

Je vous rassure : avec la droite c'est pareil. Demandez à Fournel et Victoria pourquoi ils ont délivré ce permis de construire modificatif qu'ils savaient illégal ... Oui, celui de la résidence dite "Henri Cornu". Demandez leur de commenter cette citation écrite dans les "attendus" des magistrats du conseil d'Etat lorsqu'ils ont annulé ce permis : "Extrèmement étrange".
Telle une merde, la politique attire les mouches du même nom, surtout dans les services de l'urbanisme. C'est bien connu.

16.Posté par la règle rien que la règle le 28/04/2012 16:50

Après avoir subi une régularisation a posteriori de complaisance au bénéfice de notre voisin, oncle de la directrice générale adjointe en charge de l'urbanisme de Saint Denis en faveur d'un membre de sa famille, nous avons déposé deux dossiers pour des constructions à venir au même service de l'urbanisme.
Nous avons pu constaté la différence flagrante de traitement entre un citoyen sans appui ( encore que nous nous disons que nos dossiers ont du faire l'objet d'un zèle toute particulier en raison de notre combat judiciaire mené contre la fameuse autorisation familiale...) et un citoyen bénéficiant de certains appuis à la mairie...
Le fait est que des pièces et précisions complémentaires nous ont été réclamées lorsque ces" mêmes absences et imprécisions" ont été occultées dans le dossier du membre de la famille de la Directrice en charge de l'urbanisme, lequel bien plus, a vu son mur dépassant les hauteurs autorisées du PLU, régularisé, envers et contre tous. Pour parfaire ces manoeuvres frauduleuses, la mairie n'a pas hésité à faire disparaitre des règles applicables obligatoires, un règlement de lotissement quelque peu gênant, car incompatible avec les travaux régularisés a postériori. Oui, effectivement M. ANNETTE, il conviendrait de rappeler votre bru à ses devoirs de fonctionnaire irréprochable et vous, de vous souvenir que vous êtes garant de l'ordre public dans votre commune...

17.Posté par colère dyonnisienne le 28/04/2012 17:46

Je pense que nous devrions tous joindre nos efforts et porter une plainte générale contre le service urbanisme de saint-denis afin de faire cesser ces abus, ces complaisances et tous les dysfonctionnements dans les quartiers à cause de la mairie. Face au clan annette on est quand même nombreux à subir leur connerie! Il serait temps de faire un mouvement populaire qui montrera que ce n'est pas à la mairie de saint-denis de décider de nous pourrir le quotidien, d'autant que ces régularisations frauduleuses sont attribuées à des gens qui n'ont aucun respect aucun savoir vivre! Leur seul atout c'est leur argent qu'ils utilisent pour acheter les complaisances! Donc sanctionnons déjà le parti socialiste réunionnais car ils sont indignes de représenter le PS! Marre de ce clan pourri!

18.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 28/04/2012 20:40

A post. 16 « la règle rien que la règle »
A post. 17 « colère dyonnisienne »
Pour alimenter votre indignation et votre colère, pouvez- vous voir,dans le Courrier des Lecteurs, ma lettre du 15 juin 2009 sous le titre : « A propos du fonctionnement de l’urbanisme règlementaire de la Mairie de Saint-Denis ».
Gilbert ANNETTE n’a pas daigné répondre ; je suis donc allée chercher cette réponse au Conseil Municipal du 29 Juin 2009, en direct ! .Gilbert ANNETTE a lancé sur moi – une femme de 73 ans… , 4 robustes policiers ; ils ont obéi ; j’ai résisté (par habitude, contre les pourris de notre malheureuse société réunionnaise… ) ; ils m’ont brutalisée, sous le regard féministe de Monique ORPHE, d’Ericka BAREIGTS et de Nalini VELOPOULE- MERLO … Joli, non ?

19.Posté par LA RAGE UN DESASTRE DES ELUS le 28/04/2012 21:09

OK RASSEMBLEMENT A LA MAIRIE DE SAINT DENIS STOP A LA MAGOUILLE DE L URBANISME

20.Posté par fani le 01/05/2012 17:20

u[Trop de fraudes sur St denis sur les constructions ]u

21.Posté par URBANISME le 02/05/2012 12:23

INFOS SUR LE RASSEMBLEMENT SUR LE QUOTIDIEN MECREDI 2 MAI PAGE 4

22.Posté par La Police Volontaire Citoyenne le 17/11/2012 19:49

Pourtant tout est simple tu fraudes tu payes ! Qui lui a donné le permis a ce propriétaire du 152 rue st marie sur un peril qui a été levé 5 mois après, alors qu'aucune vérification n'a été faite, un permis villa F4 à l'allure d' un immeuble ! C 'est confirmé un reseau de Magouille plusieurs biens dans le centre ville avec le même procedé .

Quand tout ce dévoile le préjudice prends fin ainsi que le reseau prends fin de son pouvoir de corruption

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes