MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lettre ouverte à Mme La Proviseure du Lycée E. De Parny à St-Paul


Par Danielle et Christophe BARRET, Le Guillaume - Publié le Lundi 10 Novembre 2014 à 10:02 | Lu 1174 fois

Notre fille de 14 ans et demi a été scolarisée dans votre établissement en seconde. Dès le premier jour de la rentrée, elle s’est sentie très mal, pas à sa place, en décalage dans la classe dans laquelle elle a été affectée. Ceci, au point de développer un état de souffrance que nous ne lui avions jamais connu. Nous l’avons donc orientée vers vos collaborateurs pour solliciter un changement vers une classe plus adaptée avec une lettre de notre part, à votre intention.

En effet lors de la rencontre avec les parents d’élèves pour la présentation du lycée, vous aviez insisté sur le fait que : « en cas de problème ou de difficulté il faut venir en parler ». Or, notre fille a été déboutée dans sa demande, et nous-mêmes n’avons reçu aucune réponse à notre courrier. Ce fait relève d’une incorrection indigne d’un établissement d’enseignement.

Par conséquent le 12 septembre, nous nous sommes présentés au lycée et avons été reçus par la même collaboratrice qui avait déjà reçu notre fille. Cette dernière nous a répondu que le lycée ne pouvait accéder à notre demande, vu que de nombreux changements de classe avaient été demandés. Et que si « on » accédait à la demande de l’un, il faudrait le faire pour tout le monde. Cet argument est de notre point de vue irrecevable, mais nous avons choisi de ne pas « polémiquer ». Cependant, nous avions eu ouï-dire que l’option portugais qu’avait choisi notre fille et qu’elle pratique 3 heures par semaine (au lieu de 1H30 pour les autres options), l’orientait de fait en section Littéraire. Nous avons explicitement posé la question quant à cette orientation car notre fille, au vu de ses capacités, de ses résultats et de ses centres d’intérêts, a d’ores et déjà choisi pour la première, la section scientifique. Il nous a été répondu que les options de seconde ne préfiguraient en rien de l’orientation en première. Mais votre collaboratrice nous a tu que les 3h hebdomadaires de portugais étaient perdues en cas d’orientation en section S. Par ailleurs, rien en ce sens ne figure dans aucun des documents à notre portée. Cela s’appelle de la rétention d’information. Qui en effet, accepterait d’effectuer un travail 3H/semaine sachant qu’il débouche sur du vide ?

L’état de souffrance de notre fille augmentant au fil du temps, nous avons sollicité un rendez-vous. Personnellement, vous nous avez téléphoné pour nous signifier que vous refusiez d’accéder à notre demande.

Comment accepter, lorsque nous remettons la responsabilité de notre enfant entre vos mains, que vous refusez de nous rencontrer pour poser les problèmes et y trouver des solutions ?
Pourquoi proposer aux parents en cas de problème, de venir en parler, si ce n’est pour y trouver une ou des solutions ?
N’avez-vous pas les capacités d’évaluer la pertinence d’une telle demande, au lieu de vous réfugier derrière des arguments irrecevables comme ceux qui nous ont été distillés ?
Lors des entrevues que nous vous avons imposées les 16 et 17 octobre, vous vous targuiez d’avoir la responsabilité de 1400 élèves, et de tous les traiter de la même façon. En somme comme des objets, en les empilant dans des casiers. Et surtout en n’y touchant plus, de peur que votre édifice ne s’effondre. Un tel discours relève d’un manque total du respect auquel le lycéen devrait pouvoir prétendre.
Où se trouve madame la Proviseure le rapport de confiance qu’il devrait y avoir entre les structures d’enseignement et les parents (au profit des enfants/élèves?)
De quoi avez-vous peur, qui méprise qui ?

Comme nous l’avons dit à votre collaboratrice déjà citée, ce 17 octobre, lorsque nous sommes venus radier notre fille de votre établissement: il faudra qu’un jour les responsables administratifs et éducatifs cessent de se comporter comme des molosses au service des directives ineptes de leurs « chefs ».

Danielle et Christophe BARRET, Le Guillaume



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes