MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Lettre ouverte à Madame Taubira: Un constat déplorable


Par quisyfrottesypique - Publié le Jeudi 17 Juillet 2014 à 09:24 | Lu 561 fois

Lettre ouverte à Madame Taubira: Un constat déplorable
Madame, nous connaissant déjà, nous économiserons les formalités d’identification. Ce courrier a une double visée. Vous informer de la réalité du terrain, et apporter quelques éléments d’informations au citoyen réunionnais quant au fonctionnement de l’Institution qui le régit. Recevez ici un réquisitoire sans fioriture de l’Institution dont vous êtes la garante.

Dans un premier temps, nous conviendrons que derrière le mot justice, se cache une poignée d’hommes et de femmes, ou tout le monde et personne est investi d’un pouvoir au nom de l’Etat et qui n’est en aucun cas responsable des décisions aussi arbitraires puissent –elles être qu’il arrête. L’actualité d’un passé récent, de même que celle présente a été un indicateur critique de l’(in)compétences ( à vous de juger) des personnels placés à la Réunion. Autre indicateur, l’impopularité y est grandissante.

Dans un article de faits divers paru le 14 juin dans zinfos974, fait du procureur Muller, que l’Etat a muté pour le bien du service, ( on évitera de décrire le comment), on peut mettre en évidence deux éléments importants :
- Peu d’individus en poste passés à la Réunion sont des procureurs Muller qui mette le citoyen au cœur de la justice
- Cet article révèle qu’il y a enquête. La persévérance a payé. L’individu accusé à tort, a pu être réhabilité.
Heureuse pour lui. Combien n’ont pas eu cette chance ? Je n’ai pas eu cette chance.

Car en 2009, une vice-procureure sous une plainte de non présentation d’enfants (reconnue pourtant diffamatoire au sein d’un commissariat de police), a dégainé malgré tout une sanction à mon encontre. Où a été l’enquête ? Puisqu’un juge d’instruction, 3 ans plus tard a présenté la preuve irréfutable de ma bonne foi dans son instruction lors d’une audience. Chose bizarre, ce juge d’instruction, preuve en main n’a pas sanctionné le délinquant, qui a récidivé ce petit jeu à moult reprises. Pourquoi ce juge n’a pas fait état de l’article 441-6 du code pénal ? Heureux, immunité en poche le malfrat a récidivé. Pourquoi un tel dysfonctionnement ? 10 ans sous le jouc d’un pervers narcissique avec refus délibéré de non assistance des procureurs, juges, parquet, et autres pour le bien du service. Et, nous ne sommes pas au fait de la perfidie du système dont vous êtes pourtant la garante.

Las, des multiples auditions ORIENTEES subies en tant que mineurs, que ce soit par les juges des affaires familiales, les juges des enfants, les experts psy associés, et certaines associations,( faut le dire, ce n’est plus un secret) mon ainée, sa majorité révolue, s’est rendue au commissariat pour réhabiliter la vérité et clôturer le dossier. Les officiers présents lui ont répondu, qu’il n’y avait rien à faire, dans la mesure où un jugement avait été déjà été rendu et enquêtes avaient été faites (« enquête menteur »), et que la seule possibilité était d’ouvrir à nouveau une procédure. Engrenage infernal et infini. Ces fonctionnaires qui ont failli n’ont été aucunement sanctionnés. J’ai tout perdu, même ma dignité. Comme le dit Fernand Reynaud, ils ont le bouclier de la loi.
Le paroxyme de ce jeu pervers est que, au vue de la braise qui couve dans ce tribunal, les magistrats sont déplacés, une valse étrange de robes noires par ci, par-là, avec pour effet non seulement d’étouffer les dossiers, de couper court à toute velléités d’associations ou autres, de briser tout espoir de réhabilitation, de justice, mais aussi de mépriser aussi bien le citoyen, que les victimes de vos fonctionnaires qui ont failli et qui cerise sur le gâteau vous intiment de vous faire soigner, vous méprisent verbalement et vous intimident. Avec en prime quand les instigateurs des dossiers sont évaporés dans la nature, que les victimes restent seules face à leur bourreau dans l’arène. C’est du masochisme. Avec toute la déférence qui est due à votre rang, est –ce ce dont vous et Mr le Président de la République êtes garants ? Je ne puis effleurer cette hypothèse.

Au vue des évènements, le mythe de la justice inerte, n’est qu’une intox. La justice peut se décliner sous plusieurs formes : La justice existe. La justice n’est pas infâme. Seuls les hommes de loi qui la rendent sont infâmes. Ou autrement : la justice est une vue de l’esprit pour celui qui veut y croire et un instrument de pouvoir, d’abus et de perversion pour celui qui le détient. Oseriez-vous prétendre le contraire Madame la Garde des Sceaux, au vue de toutes les dérives de vos subalternes et des collectifs qui montent en puissance ?

Au nom de l’expression « un homme averti en vaut deux » mon devoir de citoyenne, m’obligeait à informer tout un chacun, puisque nul n’est censé ignoré la loi.

Dans l’attente d’une intervention pérenne de votre part dans mon dossier, et de la mise en chantier de réformes profondes du système qui s’imposent plus que jamais, en conséquence, je réitère ma plainte à l’encontre de chacune des personnes que j’ai énumérées dans mes courriers précédents et qui vous a été adressé en recommandé avec accusé de réception.

Recevez Madame, mes respectueuses salutations.

Lorine Morandati




1.Posté par francko le 17/07/2014 13:15

Madame Taubira:qui gère la Réunion, combien en souffrance en plus elle Mute celui qui a tout fait au cœur des justiciables le Procureur de la République Muller

mon devoir de citoyenne, m’obligeait à informer tout un chacun, puisque nul n’est censé ignoré la loi.

Mieux vos prévenir !!

2.Posté par BIEBER le 17/07/2014 14:46

Bravo pour l ' article, il faut que d' autres prennent le relais, mais surtout être dans la mobilisation du collectif , ne lâchons rien.........................
Contactez nous Mme MORANDATI

stopinjustice974@hotmail.fr
0692 54 39 17
Le Président Pascal BIEBER

3.Posté par noe le 17/07/2014 15:33

Les corbeaux en soutane noire d'apparat qui polluent les prétoires et qui osent "rendre" la justice sous les cocotiers doivent être rejétés au plus vite ...
Ces pseudos juges sont les furoncles de la Justice réelle !
La justice-péi rendue sous les cocotiers et l'air marin n'est que des pièces de théâtre sans queue ni tête ... juste bon à toucher leur salaire surindexé avec la complicité d'avocats sans complaisance ... Lèche béton !
Ces corbeaux en soutane noire , style Molière , ne jettent souvent qu'un regard méprisant sur les affaires qu'ils ont à juger ... surtout des affaires de femmes battus , humiliées et extrêmement souffrantes !
Ils ne savent que "rendre une certaine justice" pas la vraie justice ... Seul le pognon les intéresse !
Ils veulent faire comme St Louis qui rendait la justice sous un arbre ... eux ils la rendent sous les cocotiers-péi !
Lamentable justice cocotière !

4.Posté par M i Ecoute , Mi observe et Mi note ! le 17/07/2014 20:38

Je n’appartiens à AUCUN PARTI POLITIQUE : j' écoute et lis les programmes et les discours et me décide juste avant chaque scrutin !!! JE NE PUIS CEPENDANT, M'EMPÊCHER DE CITER DES COMMENTAIRES DE LA PRESSE PARISIENNE SUR" LA CONCEPTION DE LA JUSTICE" QUI SERAIT CELLE DE CELLE SARKOZY - QUE SEMBLE SOUTENIR CERTAINS COMPATRIOTES !
"LE Sarkoburlusconnisme" est un phénomène travaillant en profondeur les mentalités et l'imaginaire .Il sait créer des ennemis fictifs responsables des maux du pays et créer une confusion.permanente.... C'est le paragraphe d'un article 'd''un grand quotidien parisien de cette semaine ...Plusieurs Journaux font la comparaison entre " La façon" (( de Sarkozy et de Burlusconi ) dont la Justice devrait être rendue ( quand on est au pouvoir ou dans l"opposition ) : ce serait la même ! Mêmes "stratégies de défense judiciaire" également quand leurs noms sont mêlés à certaines affaires ! ! Complots permanents, " cabinets noirs", "politisation de la Justice par des Magistrats "rouges" ou "de gauche" : CE.SONT DES ARGUMENTS récurrents souvent utilisés ces temps derniers qui finissent par devenir peu ... crédibles !!!!
JE TERMINERAI en citant le Président du Conseil constitutionnel, ( JEAN-LOUIS DEBRE) : " quand on attaque les fondements de la Justice , ce sont les fondement de la République qu'on attaque" ... Des procédures d'appel existent ,en effet , dans notre Pays! !!!!

5.Posté par chikun le 18/07/2014 15:31

Vive la justice, vive la garde des sceaux vive madame Taubira . Vive Manuel Valls et vive Monsieur le président François Hollande .

6.Posté par SEVERIN le 18/07/2014 17:48

@5 Ils faut qu'ils justifient,fassent semblant bosser ses parasites politiques,qu'ils fassent des lois pour garder les sceaux dans les bacs a sable.Avec les gros salaires qu'ils s'octroient sur la tête des contribuables,c'est pour avoir bonne conscience.In yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes