MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lettre ouverte à Gérard Rivière


Par Philippe Lew - Publié le Jeudi 17 Février 2011 à 08:10 | Lu 3639 fois

C’est une lettre ouverte d’un père à un autre père. Elle n’est pas adressée à l'ancien premier adjoint au maire de la Possession. Et ce n’est pas, n’en déplaise à certains, un règlement de compte politique.

Les journaux mauriciens, notamment Le Défi, consultable sur le site www.defimedia.info, ont relaté dans les moindres détails tes accusations farfelues et indignes d’un père et grand-père à l’encontre de deux jeunes hommes de 17 et 19 ans respectivement. Il s’agissait ni plus ni moins qu’une accusation de viol qui leur a valu quand même, outre une amende de 40.000 roupies (1000 €) chacun, une détention préventive de deux semaines, la prison pour le majeur et le centre correctionnel pour le mineur !

Je te laisse imaginer le traumatisme que ce séjour en taule, en terre étrangère, leur a causé. Surtout que tu as toi-même déjà gouté à la taule réunionnaise où tu estimais, à l’époque, avoir séjourné injustement. Rappelle toi m’avoir confié que ce n’était pas toi qui aurais du partir en prison, mais l’autre…

La colère est, dit-on, mauvaise conseillère. Et toi tu t’es servi d’elle comme prétexte à ton acte criminel, immonde, quand tu as dénoncé d'une façon mensongère deux jeunes innocents. Heureusement pour toi que tu as pu te barrer à temps, sinon tu aurais gouté aussi la taule mauricienne. Remarque que tu aurais pu alors nous dresser un parallèle entre les geôles mauricienne et réunionnaise.

Pour ces deux jeunes hommes, leurs familles, leurs amis, le mal est fait ! On dit que comprendre, c’est pardonner. Puissent-ils comprendre ton geste et te pardonner un jour. Mais toi comment vis-tu ton acte ? Es-tu en paix avec ta conscience, tant soit peu que tu en aies une ? Et ton miroir, quel image te renvoie-t-il chaque fois que tu le consultes ?

Cependant l’erreur est humaine. La tienne, tu peux encore la réparer, du moins partiellement, en demandant pardon publiquement à ceux que tu auras ainsi offensés et en les dédommageant financièrement pour tous les préjudices qu’ils ont subis à cause de toi. C’est, à mon avis, le moins que tu puisses faire pour pouvoir te raser, en te regardant dans ton miroir, sans risque de te couper…
Sans rancune ni rancœur et à bon entendeur.

Philippe Lew




1.Posté par Michel S. le 17/02/2011 09:57

Je suis allé sur le site www.defimedia.info. J'ai du chercher longtemps car ce sont des articles déjà archivés. Afin de faciliter la tâche des zinfonautes, notez ceci: allez sur le site et à gauche, 1° tapez sur faits divers page 2 pour le 1er article. Ensuite tapez sur actualités page 3 pour le 2ème article. Tout simplement déguellasse....
L'auteur de l'article parle de pardon et d'erreur; je ne comprends pas sa gentillesse faceà tout cela. Faites vous une idée vous même en allant sur ce site. Ca en vaut la peine. Et surtout faites part de vos ressentis.

2.Posté par Lesportesdelasagesse le 17/02/2011 10:28

Gérard RIVIERE homme intègre jusqu'aux bouts des ongles avec une femme Sylviane aussi intègre que lui : cette cour du roi Roro a été toujours été des gens dignes et pleins d'innocences sur lesquels ne planent l'ombre d'aucun délit ou de mauvaises actions et n'ont jamais été inquiétés par aucune décision de justice, bref aucune erreur de casting pour ce roi qui se dit être "clean" et irréprochable.
Cependant l'adage qui se ressemble, s'assemble reste toujours vrai surtout à la Possession à méditer......................!

3.Posté par Une possessionnaise scandalisée le 17/02/2011 11:31

Plus déguellasse que ça tu meurs. Les médias mauriciennes donnnent le nom de ce triste individu sans savoir que c'est un "notable" possessionnais. Notable à ne pas confondre avec noble. Non M. LEW, je ne suis pas d'accord avec vous sur votre notion de pardon! Alors là pas du tout. Cet individu a accusé ces jeunes du pire crime qu'un homme peut commettre envers une femme. Le code pénal appelle ça une dénonciation calomnieuse d'un crime imaginaire. Vous qui semblez maitriser ce code pénal , M. LEW, comment parler de pardon avant une punition à la hauteur de l'ignominie? Domenjod, ouvre grandes tes portes pour accueillir ce "notable" et mets le en bonne compagnie.

4.Posté par morvivant le 17/02/2011 12:20

Je propose de lui faire nettoyer les toilettes du cimetière pendant 6 mois.

5.Posté par Blaze le 17/02/2011 12:21

Mr Rivière, vous rendez-vous compte du mal que vous avez causé à votre petite fille? grâce à vos mensonges tout un chacun à la Réunion, et ailleurs, connait tout de sa sexualité...votre orgueil démesuré aura meurtrir 2 jeunes gens, leurs parents, votre petite fille et ses parents...les regards qui se posent sur vous doivent peser très lourds mais rien à comparer de ceux qui accompagnent ces jeunes.

6.Posté par RIVIERE Gérard le 17/02/2011 13:14

réponse ouverte d'un père à un père
Vers 10 h30 du soir, on recherche notre petite-fille de 12ans qui a disparu du groupe d'enfants avec qui elle se trouvait. On organise plusieurs groupes de recherche. Deux membres du groupe trouvent la fillette allongée sur la plage, un homme sur elle, pantalon baissé et un autre à côté d'elle. Une fillette complètement dans les vapes, en larmes, qui sent l'alcool qui ne se rappelle plus de rien. Après avoir fait fuir les agresseurs potentiels, la sécurité de la direction de l'hôtel et la Police mauricienne ont été mise au courant de l'incident. Une enquête a immédiatement démarré.
Enquête toute la nuit, examens médicaux, intervention de la brigade scientifique.
Pendant ce temps le reste de la famille priait : "Mon dieu pourvu qu'il ne se soit rien passé de grave. On espère qu'on est arrivé à temps et que l'irréparable n'ai pas eu le temps de se produire".
SOULAGEMENT, on apprend deux jours après par la Police Mauricienne qu'il n'y a pas eu viol et qu'on est arrivé à temps. Les faits on été requalifié en une simple agression sexuelle.
Aujourd'hui la fillette est suivie médicalement par un pédo spychiatre. Elle ne veut plus aller dans une école où il y a des garçons.
Ce n'est pas l'ancien premier adjoint qui parle.
Aurais-je dû ne pas porter plainte et faire comme si je n'avais rien vu?
Gérard RIVIERE

7.Posté par Une ancienne employée communale le 17/02/2011 13:49

M. LEW merci pour votre article meme si j'ai pleuré en lisant tout sa. Ma petite fille agée de 13 ans est partie sur le site et merci à Michel S. de nous avoir guigé. M. LEW en tant que ancienne employée communnalle mais surtout en tant que disciple de Jésus Christ notre Seigneur je savais que un jour (...). Il n'a pas honte, non M. LEW il n'a pas honte. Si vous savez ce q'il nous a fais subir. a l'époque il etait un homme puissant mais maintenant. Je n'ai qu'un maigre eretraite mais sil faut donner une tite monnaie pour payer un avocat pour le poursuivre je donnerai 150 euros. Je suivrai avec attention la suite. Que Dieu nous protege et nous guide.

8.Posté par qui ment? le 17/02/2011 15:25

A gerard Riviére, les faits relatés par la presse et la Police n'ont rien a voir avec ce que vous racontez.
Imaginez le regard des gens sur votre petite fille dont la presse a précisé qu'elle était sexuellement active pour son jeune age.
Votre coup de sang a sali la réputation de 3 enfants. Alors fermez la.
Esperons que les parents des garçons vont porter plainte contre vous.

9.Posté par je comprends le 17/02/2011 16:34

je n'aimes pa riviere gerard en tant que personnage politique mais je comprends sa reaction. Mr lew si vous deviez surprendre un adulte (19 ans) et un ado de 17ans qui sait tres bien ce qu'il fait, avec votre bébé de 12 ans sexuellement active ou pas vous leur donneriez une petite tape sur la joue et on ferme les yeux. Quel hypocrisie! Tout atteinte a un mineur de moins de 15 ans est puni par la loi. Verifiez vos textes de lois, meme si le mineur est d'accord;il n'est pas mature sur le plan pénal et considere comme abuse par des adultes.Alors meme si l'homme que nous connaissons a commis une faute grave en exagérant les faits le délit reste, je suis desole.

10.Posté par Jésuite le 17/02/2011 17:13

A poste 7.
Madame, vous vous déclarez disciple de Jésus Christ et vous lui souhaitez du mal!
Dans la BIBLE,il est écrit:"si quelqu'un vous frappe sur la joue droite,tendez lui la joue gauche".Je vous propose qu'on organise une grande messe de réconciliation pour notre frère Gérard avec toute sa famille.Arrétez cette haine et allez dans la paix du CHRIST,Amen.

11.Posté par Jeanette le 17/02/2011 17:24

Nous vivons dans un monde cruel. La réaction de Gérard est légitime.
J'espère que les gens qui exploitent cette triste affaire aujourd'hui se retrouveront dans une situation identique demain.......
Gérard ,je te souhaite beaucoup de courage,j'aurai réagi comme toi.

12.Posté par Nébuleuse le 17/02/2011 18:55

Mais il devient malade ce M LEW. Le voilà maintenant juge, qui dicte ce que doit faire ce père ou grand père dont la fille ou la petite fille aurait connue des agressions.
C'est ce même M LEW, justicier qu'il se donne, qui dicte la sentence et la réparation que ce monsieur Rivière doit payer "demander pardon publiquement, payer le préjudice financier des condamnés de 1000€. Mais pour qui se prend t-il ce M LEW?
Ne te disperse pas attaque Roland ROBERT ton adversaire si tu as des couilles. (...)
Tu es in vrai gogotte. Avec de picoler, et mets toi au vert imbécile ? Regarde toi toi même dans ton miroir , mais prends la précaution de vite fuir.
Affectueusement

13.Posté par sos huguette bello le 17/02/2011 20:26

Huguette, viens raconter à tout le monde c'est qui ce fumier. Dis à nos amis pourquoi tu as préféré quitter la Possession. Et dire que c'est lui qui envoie au trou des innocents. Huguette tu es députée-maire. Tu as le DEVOIR de dire la VERITE.

14.Posté par zanclode le 17/02/2011 20:46

LEW bouge out ki; coment ou peu laisse a zotte trait a ou comme sa? lis post 12, ni compran pas non pli coment pierrot i laisse passé tout ca. ou lé devenu mol ou koué?

15.Posté par Fredo F le 17/02/2011 21:43

Je ne souhaite pas qu'un jour ce genre de malheur arrive chez vous ! Arrêter avec vos balivernes , vos bellevisées et surtout vos imbécilités qui vous dépasse en tant que parents certainement ? Quel âge avez vous bande de conard ? Vous mélangez la politique et surement la haine que vous avez pour cette personne ! Arrêter de juger les gens laisse faire la justice ! Le passé de la petite fille vous préoccupe, votre enfant voulait aussi participer à la fête ! Vous êtes une bande de merde, allé vous guérir de la maladie de la jalousie et de la haine de votre prochain !
Ce coup de sang est justifié par la colère d'un grand père qui arrive sur deux salops qui prend leur pied ? A vérifiez par l'enquêteur et le témoignage des accusés ? Si il n'y as pas de faute il s'en excusera mais le fait de voir les gars avec pantalon dégrafé vous auriez peut être filmer ou réagir... comme cet homme NORMAL ? STOP LA PEDOPHILIE .Si té moin mi sabre ! A méditer je reste joignable je vous donnerai mon numéro de tel bande de conard.COURAGE A TOUTE CETTE FAMILLE '(de noble peut etre comme vous le dite si bien dans vos propos mais qui lu la travaillé à l'école et vous les critiqueurs allez faire pareil et vous aurez),Si zot té bache pas l'école pou allé avec ti fille dans la ravine et bein aujourdhui cetait peut etre votre place...
Je respecte l'homme car il est intégre et correcte !VIVE LA JUSTICE !

16.Posté par zut.alors.futé le 17/02/2011 23:17

PAS CLAIR Je ne comprends pas.
Pourquoi, les deux jeunes sont restés en prison alors tout ce temps (plus d'une quinzaine de jours), alors qu'on dit qu'ils étaient innocent qu'il n'avait rien fait les pauvres et que c'est le grand-père qui a tout inventé.
La presse a relaté cela depuis le début et alors pourquoi la police mauricienne ne les a pas libéré? Pourquoi ont-ils été jugé à Maurice par un tribunal et pourquoi ont-ils été condamné pour agression sexuelle à payer chacun une amende. S'ils étaient vraiment innocent? En fait si j'ai bien compris si le grand-père n'était pas arrivé à temps pour les faire fuir,que se serait-il passé? Et s'ils avaient eu le temps d'aller plus loin à combien d'années de prison auraient-ils pu êtrecondamnés. Ils reviennent de loin. Ils devraient même remercier le grand-père qui est arrivé à temps.

17.Posté par la maman de la fillette. le 17/02/2011 23:28

je suis boulevervée par ce que je lis. Notamment post3.
Je ne vous souhaite pas qu'il vous arrive la même chose.
Ayez un peu de respect pour la douleur des autres.
Je ne voudrais à aucun moment que vous éprouviez la souffrance que je connais aujourd'hui.
Comment peut-on profiter d'un drame de cette importance où une fillette s'est fait agressée sur la plage et deux jeunes garçons condamnés, pour mettre de côté la douleur de tous les protagonistes et profiter pour faire un lynchage politique d'un grand-père prenant la défense de sa petite fille.

18.Posté par www.defimedia.info le 18/02/2011 03:04

Voici ce qu’on peut lire d’intéressant dans les articles de presse publiés sur le site www.defimedia.info :

VIOL ALLEGUE D’UNE REUNIONNAISE DE 12 ANS A BEL-OMBRE – LE GRAND-PERE CONCEDE AVOIR CONSIGNE UNE FAUSSE DEPOSITION (article du 29/01/2011)
Toute cette histoire de viol était farfelue… Tous étaient en vacances à Maurice et logeaient dans le même hôtel. C’est ainsi qu’ils ont fait connaissance. Dans la soirée de dimanche dernier, ils étaient ensemble dans la salle de jeux et, après sa fermeture, les trois se seraient rendus sur la plage en vue de continuer la soirée. Ils auraient consommé de l’alcool et flirtaient ensemble. Mais vers 23 heures, sa petite-fille C… n’étant pas encore rentrée, Gérard Rivière s’est rendu sur la plage en compagnie de son fils en vue de la retrouver. Le sexagénaire aurait été fou furieux en apercevant les deux jeunes en compagnie de sa petite-fille. Pris de panique, ils ont pris la fuite. Le grand-père, pour se venger, a accouru au poste de police de Bel-Ombre où il a inventé toute une histoire en vue de coincer ces deux jeunes réunionnais. Ainsi, Gérard Rivière a raconté dans sa déposition qu’un des deux adolescents violait sa petite-fille alors que son ami était chargé de l’immobiliser… Mais l’enquête prend une autre tournure après l’examen des protagonistes par un médecin légiste qui certifie que C… n’a pas été violée. La police criminelle (CID) de Bel-Ombre, qui s’est saisie entre-temps du dossier, change l’orientation de l’enquête. La crédibilité de la version de Gérard Rivière est alors mise en doute. Plusieurs personnes sont alors interrogées. Les vigiles de l’établissement hôtelier disent n’avoir entendu aucun appel de détresse. L’oncle de la présumée victime, qui avait accompagné son père en vue de trouver l’adolescente, devait lui aussi contredire Gérard Rivière. L’oncle a raconté qu’au moment où il a aperçu C…, celle-ci était assise sur F… alors qu’A… se trouvait à deux mètres d’eux. Il devait soutenir, qu’à aucun moment, sa nièce ne semblait en danger. Et finalement, la principale concernée qui n’avait pas parlé jusqu’ici, a été appelée à consigner sa déposition. C… devait raconter qu’ils étaient juste en train de s’offrir du bon temps entre amis, tout en flirtant et en consommant de l’alcool et qu’à aucun moment, elle n’a été violée. En présence de ces éléments, Gérard Rivière est convoqué à la CID de Bel-Ombre. Il devait finalement reconnaître qu’il n’a jamais vu l’adolescent de 17 ans violer sa petite-fille. Il dit avoir été embrouillé et avoir agi sous l’effet de la colère.
Le lendemain, Gérard Rivière, accompagné de C... et d’autres membres
de sa famille, devait regagner l’île Soeur. Il a frôlé une arrestation pour
« false and malicious denonciation in hand writing ». L’enquête policière se
poursuit. Les enquêteurs ont sollicité l’avis du Directeur des poursuites
publiques (DPP) pour connaître la marche à suivre, surtout que les deux
suspects sont toujours en détention policière.


LE GRAND-PERE ADMET AVOIR CONSIGNE UNE FAUSSE DECLARATION – L'ACCUSATION DE VIOL CONTRE DEUX TOURISTES REUNIONNAIS RAYEE (article du 04/02/2011)
Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) a décidé de modifier l'acte d'accusation qui pèse contre G… 19 ans, et un ado de 17 ans… Cette décision a été prise après que des limiers de la CID de Bel-Ombre eurent informé le Parquet que Gérard Rivière, le grand-père de C… s'est rétracté. Gérard Rivière avait rapporté qu'il a surpris l'un des jeunes hommes, l’adolescent, en train de violer sa petite-fille, tard dans la soirée du dimanche 23 janvier, sur la plage de Bel-Ombre à proximité de l'hôtel où ils résidaient tous. Le rapport médical révélera qu'il n'y a pas eu viol et la police a entre-temps, obtenu des informations qui mettaient en doute la déposition du sexagénaire. Convoqué, Gérard Rivière devait admettre qu'il n'a jamais vu l’adolescent violer sa petite-fille. C’est sous l'effet de la colère qu'il aurait dit des «bêtises à la police » avant de présenter ses excuses. À noter que la présumée victime et les deux accusés, ont tous affirmé à la police qu'il n'y a jamais eu de viol, mais qu'ils avaient plutôt flirté.

19.Posté par laquestion le 18/02/2011 09:23

G.R serait il un menteur en faisant une accusation édulcorée pour se venger selon les articles de presse évoquée par post18?
Le fait d'avoir frôlé une arrestation pour « false and malicious denonciation in hand writing » par la justice mauricienne grâce à un départ rapide de l ile soeur démontre bien le niveau de moralité de G.R.
l'article de presse évoqué de defimedia.info semble très étoffé sur cette affaire, il est à noter que G.R n'a pas réagis sur ce post 18?

20.Posté par Blaze le 18/02/2011 11:25

Post 15 alé lav out bouche.
Il incombe maintenant aux parents de cette gamine de comprendre pourquoi leur fille a ce comportement, il n'est pas normal qu'à 12 ans elle a eu des flirts plus que poussés et si vous voulez qu'elle puisse reprendre une vie normale, arrêtez les mensonges, faites la suivre par un pédo-psychiatre...arrêtez de vous boucher les yeux.
Pour les 2 jeunes hommes, la leçon aura été de poids, un flirt chèrement payé qui leur apprendra à jouer avec les filles de leur âge.

21.Posté par diffamation le 18/02/2011 11:52

Le sieur Gérard Rivière, ex-premier adjoint de sinistre mémoire de la Possession, ex-taulard qui pense avoir pris sa revanche en envoyant deux jeunes INNOCENTS en prison et ce à Maurice aura-t-il le courage de porter plainte pour diffamation contre le journal mauricien Le Défi? Courage Monsieur l'ex.

22.Posté par diffamation2 le 18/02/2011 13:29

Non seulement il doit porter plainte en diffamation contre Le Défi mais aussi contre le JIR qui a fait état d'un ancien premier adjoint de la commune de La Possession âgé de 64 ans (édition du dimanche 13 février, veille de la Saint Valentin) et surtout contre Philippe Lew, l'auteur de cette dénonciation calomnieuse intitulée "la lettre ouverte à Gérard Rivière"! Et aussi contre Zinfos974 qui a publié "tout ce tissu de mensonge". Allez-y , Monsieur l'ex-premier adjoint de Roro, montrez nous que vous avez des c........ là où il faut! Un ex de 64 ans, ce n'est quand même pas Malet, mdr.

23.Posté par zut alors.futé le 18/02/2011 14:02

Comprends pas
Le grand-père a frolé une arrestation?
alors POURQUOI ne pas avoir libéré les jeunes tout de suite, c'est à dire le jour du départ du grand-père deux jours après le début des évènements?
. Pourquoi ne pas avoir arrêté le grand-père tout de suite lorsqu'il a avoué qu'il a menti?
Pourquoi les jeunes ont-ils été condamnés pour agression sexuelle? Si le grand-père à menti et qu'il le reconnait, les jeunes n'avaient pas eu besoin de plaider coupables.
En fait toute cette histoire est en train de tourner au règlement de compte politique et au lynchage d'un ex élu alors que les choses étaient simples au départ.

24.Posté par Gérard RIVIERE le 18/02/2011 14:12

A Philippe LEW,,
Tu devrais répondre au post.18 que tu as été témoin à l'époque où j'étais en détention provisoire pendant trois semaines.
Et cela suite à une montagne d'accusations que tu as lu dans la presse de l'époque c'est-à-dire en septembre 1993. Et j'ai obtenu un NON LIEU
c'est-à-dire qu'aucune charge n'a été retenue contre moi.
Gérard RIVIERE

25.Posté par Philippe Lew le 18/02/2011 22:51

Ma « lettre ouverte à Gérard Rivière » n’avait aucune connotation politique, ni un quelconque règlement de compte politique pour la bonne et simple raison que je n’ai aucun compte politique à régler avec Gérard et encore moins avec son épouse Sylviane.
Et n’en déplaise à la « nébuleuse » par exemple qui me fait l’honneur de ses commentaires chaque fois que je m’exprime et qui a l’air d’adorer les « gogottes », ces petits fruits mauriciens qui produisent un nectar laiteux qui a le pouvoir de booster les neurones de ceux qui sont atteints d’une sénilité précoce ou d’une rectitude érectile chancelante. A consommer quand même avec modération.
Ceci étant dit, « j’apprécie » les deux post de Gérard. Post 6 : la sobriété, voire la sérénité de ce post m’enchante. Le temps a peut être, certainement même, fait son œuvre et le ton employé par le papy de 64 ans contraste énormément avec les mots déployés par ce même Gérard lors des campagnes électorales passées pour fustiger ses adversaires. Cependant, la tactique reste la même : mensonge, manipulation de l’opinion, apitoiement sur lui-même sont toujours et encore là. Chassez le naturel et il revient au galop. Pitoyable !
Post 24 : tu auras remarqué, Gérard, que je n’ai nullement mentionné dans ma lettre une quelconque référence à quelque membre de ta famille. Je n’ai fait que dire tout le mal que je pense de ton acte. Et c’est toi, encore toi, par ta négation de la vérité, qui a certainement suscité les diverses réactions de certains zinfonautes, dont le post 18. Cependant, je confirme que tu m’avais toujours affirmé : à savoir que tu avais été injustement emprisonné (d’où ton non-lieu d’ailleurs) et que tu avais accepté cette injustice dans un seul but : protéger l’autre. Je n’avais aucune raison de ne pas te croire et aujourd’hui encore je crois à ta version…..
Le passé ne peut, malheureusement ou heureusement d’ailleurs, occulter le présent. Tu as menti et de par ton mensonge, tu as offensé ceux que tu as fait passer pour ce qu’ils ne sont pas. Et leurs parents, leurs familles. Au risque de me répéter, pour eux, le mal est fait.
Et mon offre tient toujours……… A toi de saisir ta chance.

26.Posté par Pierre le 19/02/2011 00:22

La justice mauricienne ne rigole pas avec la protection des mineurs. Les deux jeunes réunionnais ont été condamnés à payer une amende de 40000 roupies chacun pour avoir flirté avec une jeune fille de 12 ans.
Mais n'oublions pas que les deux garçons furent soupçonnés de viol dans un premier temps suite à une plainte du grand-père M Gérard RIVIERE. Les deux loustics (l'un à peine majeur, l'autre encore mineur) ont aussi eu très chaud à leurs fesses, car si les enquêteurs n’avaient pas eu quelques doutes sur les évènements réels et si les fausses accusations de M RIVIERE n'avaient pas été découvertes, ils risquaient une peine maximale de deux ans de prison à l’Ile Maurice.

Par contre, M Gérard RIVIERE, auteur d’une dénonciation de viol imaginaire, échappe à une arrestation pour "false and malicious denonciation in hand writing". Comprenez en français : pincé par les flics mauriciens, les doigts encore tachés par l'encre d’une fausse déposition (semble-t-il sans aucune réserve, ni aucun doute, ni aucun début de preuve), il est vite revenu à La Réunion après quelques excuses pour avoir dit des "bêtises à la police" lors de son interrogatoire, suite à sa plainte. Lui s'en sort donc bien, contrairement aux deux jeunes restés en détention jusqu’à leur jugement.

Si M Gérard RIVIERE était un mec bien et s’il avait quelques remords après avoir avoué ses mensonges à la police, après avoir connu les résultats de l’enquête préliminaire (d’où une requalification des faits, celui de viol étant rayé) et mesurer les conséquences de sa fausse déposition, il aurait pu au moins faire amende honorable en reconnaissant qu’il avait accusé à tort deux jeunes de viol. J’ai bien lu sa tentative d’explication (post 6), mais pas un seul mot à ce sujet, pas un début de regret, pas un petit signe de pardon.

Mais il y a plus grave : malgré le jugement qui vient d’être prononcé et qui condamne pour d’autres motifs, M RIVIERE continue à proférer des allégations mensongères en désignant dans cette affaire toujours deux garçons sur le point de violer sa petite fille. Je le cite : « Deux membres du groupe trouvent la fillette allongée sur la plage, un homme sur elle, pantalon baissé et un autre à côté d'elle ». Comme image choc, c’est réussit ! On imagine la scène, on bascule dans l’horreur et on vomit notre dégout sur les deux prétendus coupables.
Or la version des faits exposés dans la presse mauricienne, relatant clairement les divers témoignages de personnes appartenant à la sphère familiale (dont les aveux de M Gérard RIVIERE) est bien différente de celle qui est racontée ici par l’intéressé.

La lettre ouverte de M LEW, qui peut surprendre et être mal comprise en première lecture, ne cherche pas à remettre en cause la condamnation prononcée à l’encontre ces deux jeunes mais à placer M RIVIERE face de ses responsabilités suite à sa fausse déposition pour viol auprès de la police mauricienne.

Dans le post 24, M RIVIERE critique le contenu des articles des journalistes mauriciens (dont les extraits sont reproduits fidèlement au post 18), selon lui un tissu de mensonges. Il va jusqu’à demander à M LEW de prendre sa défense en mémoire du bon vieux temps des copains/témoins (rappelant une vieille affaire similaire datant de septembre 1993).

Rappelons à M RIVIERE que c’est à lui d’apporter les preuves de sa bonne foi et de sa saine attitude. Vu les informations dont nous disposons aujourd’hui, la version journalistique me paraît beaucoup plus crédible que ses élucubrations. Je lui suggère quelques moyens pour nous convaincre :

- Transmettez une copie de vos dépositions et des procès-verbaux que vous avez signé au poste de police de Bel-Ombre (Ile Maurice) à Zinfos974 pour publication.

- Portez plainte pour diffamation auprès de la justice mauricienne contre les journalistes du site www.defimedia.info

27.Posté par Ah l'enfoiré le 19/02/2011 08:10

Quel enfoiré ce Philippe LEW. J'ai failli m'étouffer en avalant mon café tout en lisant son post 25. Dis Philippe à qui comptes-tu faire avaler ton "nectar laiteux"? Et qui comptes-tu entuber avec ton "gogotte"? Gogotte=petit fruit mauricien?????
Pierrot sais-tu c'est quoi un "gogotte" en jargon mauricien?? Si tu ne le sais pas, renseigne toi vite. Si tu le sais, merci d'informer tes zinfonautes.
Sacré Philippe. Toujours le même. Je l'adore, lui, pas le "gogotte".

28.Posté par de qui se fout on??? le 19/02/2011 15:05

tout ce que je peux lire autour de cette histoire me consterne et me choque....en effet j ai l impression que vous nous oublions qu il y a un acte odieux qui c est produit deux jeunes abusant d une gamine de 12 ans.....et j aimerais vous voir vous parents grand partents reagir a cette situation: une enfant dont vous etes proches avec deux jeunes hommes avouant des attouchements et tout ce que je peux lire ce sont des reproches fait a un homme agissant comme bon nombre d entre nous aurait réagi avec l affect......je ne connais absolument pas les antecedants de ces personnalités mais je pense sans me tromper que nous avons affaire a des attaques politiciennes d un autre age je m explique faire d un fait divers impliquant *une jeune fille de 12ans avec DEUX jeunes hommes bien plus agées qu elle; une affaire politique avec comme projet de regler des comptes d antant....j aimerais juste rappeler a tout le monde que ces deux jeunes si ils avaient commis ces actes en france auraient eu bien plus de problemes les mineurs de moins de 15ans etant tres tres protegés en france....ces jeunes auraient été poursuivi et surement placés en detention pour le plus agés et placé dans un foyer pour mineur pour le plus jeune
je trouve tout simplement abject que l on oublie que la petite fille de mr riviere est une victime dans l histoire et que par vos commentaires nous faisons de ce grand pere le principal coupable et le seul responsable de cette histoire....
je vous en prie mettons nous tout simplement a la place d un homme voyant deux garçons avec sa petite fille dans des positons plus que tendancieuse la nuit sur une plage deserte apres plus de 2heures de recherches plus qu inquietantes....n aurions nous pas eu la meme reaction, en tout cas moi je vous le dis avec sincerité, jaurais surement réagis comme lui.....
ce que je veux dire c est que un homme reste un homme quelque soit sa position son passé ou son parcours politique....et que la reaction de ce monsieur est avant tout une reaction humaine....vous parlez de denonciation calomnieuse je prefere parler de ressentis humains l ayant amener a "grossir" l affaire sur le coup de la colere du desarroi ou autre chose.....la peur amene souvent les gens a etre moins perspicace cependant j insiste sur le fait que nous aurions été beaucoup dans le cas de ce monsieur si nous étions confronté a ce genre de situation
Mr lew vous pouvez a titre personnel porter plainte contre ce monsieur riviere si son geste vous a tellement choqué....en tant que citoyen vous pouvez aussi accompagné les parents des deux garçons abuseur (et je pese mes mots) dans des demarches judiciaires au lieu de faire des cyber attaques (ce qui est tres facile de nos jours nest ce pas???)
pour finir respectons la douleur de tous les protagonistes de cette triste histoire...et je mets dans le lot les deux garçons meme si j estime qu ils sont entierement responsables de leurs actes et ces actes en france comme ailleurs sont punis par la loi
en esperant que ça leur serve de leçon et qu ils reflechiront a deux fois la prochaine fois avant de passer a l acte...
messieurs dames parents grand parents je ne vous souhaite vraiment pas d avoir à vivre un jour ce que cette famille a pu vivre.....
un citoyen militant n aimant pas l injustice......

29.Posté par A GERARD le 19/02/2011 15:15

Gérard nous sommes en 2011, peus tu dire pourquoi tu as couvert l'autre en 1993 ou vers cette date.
L'autre y mange y boire bien tandis que toi tu es trainé dans la boue.

Pourquoi ta femme assiste aux reunions en ce moment?

30.Posté par possessionnais pas couillon le 19/02/2011 18:21

Philippe LEW, quels sont les résultats de l'enquête menée par tes contacts à Maurice?? Comment et pourquoi ce lâche a-t-il pu tranquillement quitter l'île soeur sans être le moindrement inquiété?? De quelles complicités a-t-il bénéficiées?? On se croirait au cirque, dans un manège dressé au terrain Festival de La Possession.

31.Posté par Blaze le 19/02/2011 18:29

Décidément certains n'arrivent pas à quitter leurs œillères, ce qui est reproché à Rivière ce sont ses mensonges, d'abord devant les policiers Mauriciens avant qu'il reconnaisse avoir monté de toute pièce ce faux témoignage, ensuite, sur ce forum, racontant de nouveau "sa" version. Qu'il se serve de ses démêlés avec la justice en 93 pour se dédouaner ne fait que confirmer l'état d'esprit du personnage.

32.Posté par zanclode le 19/02/2011 20:56

post 30 qu'en pense Robert S., le père du mineur injustement empprisonné à Maurice?? Philippe LEW, toi qui prétend nettoyer notre (ta) commune, pourquoi continues tu à te comporter comme un gogotte et protéger cette merde?? GR mérite-t-il tout ça ou alors mérite-t-il directement Domenjod?? Si tu n'es pas capable de prendre une décision, alors appelle VANESSA et prend conseil avec elle. Et omme tu dis sans rancune ni rancoeur. Bisou.

33.Posté par iznogoud le 19/02/2011 21:17

1993, collège Raymond Vergès, en plein cours (m'enfin si on peut appeler "cours" les "cours" de Gérard Rivière) , comme au cinoche, les flics débarquent et embarquent notre ti rivière, nout titoulit.
GR fait appel à PL comme au bon vieux temps pour que PL clame son innocence! Et PL dit oui. GR l"était innocent. C'est l'AUTRE qui est coupable. C'est qui l'AUTRE?? Gérard, ouvre enfin ta g..... et toi PL sdaistu que pénalement tu es le complicde de GR et l'autre aussi. gogotte va.

34.Posté par A Gérard Rivière le 20/02/2011 11:26

Zerard ou na pli de langue ou koué? i cose pli coméla???? Out zavocat i gagne bèse à zot un procés ou pas?? www.defimedia.info, www.zinfos974.com, JIR, Philippe Lew, toutes bannes moucates lé en train de........................ out banne dalons, out zimage, la déjà dit assez. toi l'honnête homme, l'honnête grand père....... ou lé sur que ou lé le grand pere de la petite de 12 ans?????????????? c pas plutot Sylviane sa grand mère???? cose a ou kamarad, fé cose Sylviane ossi té; demain la ravine a malheur chez zot la bas sera déclaré trésor de l'UNESCO et tu en seras le gardien. Oui de ce trésor.............

35.Posté par Claire le 20/02/2011 14:06

Monsieur le citoyen militant du post 28 et les suivants, vous n’avez pas lu bien lu avec attention l’article et les commentaires réfléchis de certains internautes pour comprendre le véritable problème avec M Rivière. Je vous invite à relire le post 26 qui est un bon résumé car vous semblez réagir aussi sous le coup de la colère comme M Rivière (ce qui me paraît dangereux) sans tenir compte des évènements qui ont suivi la plainte.
Je n’ai pas eu l’impression que quelqu’un ait pris la défense des deux garçons. C’est clair que la justice mauricienne les a condamnés pour leurs actes après une enquête sérieuse. Nous n’avons pas le droit d’en douter, ni à le remettre en cause par une quelconque comparaison avec la justice française. Nous devons respecter le jugement qui a été prononcé sans accuser davantage.
Bien sur dans nos esprits, nous avons aussi une pensée compatissante pour la jeune fille, sans non plus tomber dans l’excès car nous n’étions pas témoins de la scène pour évaluer les fautes et le danger, ni des conséquences ultérieures (d’où la plus grande prudence dans nos divers avis).
Qui dans sa jeunesse n’a pas fait de conneries plus ou moins graves ? Ne doit-on pas chercher à comprendre les situations pour excuser et pardonner quand cela est possible ? Ne doit-on pas aider ces jeunes à tourner la page ?
M Rivière et vous-même n’êtes pas encore parvenus à ce stade de la réflexion : c’est bien dommage car vous ne faites qu’attiser les braises, au lieu d’éteindre le feu par de sages paroles pleines de bon sens.

36.Posté par Philippe Lew le 20/02/2011 21:21

Claire, qui que vous soyez, merci pour votre intervention, pleine de sagesse et surtout hors de critiques stériles des uns et des autres.
Ma lettre à Gérard, à force de le répéter, n’a aucune attaque politique ni contre Gérard ni contre Sylviane. Que les choses soient claires…..
Je ne me lancerai pas dans une justification de ma lettre, ni dans une quelconque justification de mes propos interprétés comme un appui à Gérard Rivière. Je connais Gérard et Sylviane depuis au moins 20 ans, leur fils a l’âge de ma fille, et ne comptez pas sur moi pour bousiller cette famille ; vous vous trompez d’adresse, tout simplement !
Ceci étant, à force de me répéter encore, Gérard a commis un acte que la morale n’accepte pas ! D’où le renouvellement de mon offre : Gérard, si tu acceptes mon offre, tu sortiras grandi de ce péripétie de la vie ; prends ton courage à deux mains et je sais que tu en es capable. L’erreur est humaine ; tu as agi sous la colère, je te comprends, mais n’empêche que deux jeunes hommes ont été INJUSTEMENT envoyés en taule mauricienne ! Toute erreur mérite réparation ; J’attends ton geste, ce geste qui te grandira dans le cœur de tous les réunionnais en général et des possessionnais en particulier.
Soyez certains, Sylviane et toi, que politiquement je ne suis pas en « règlement de compte politique » contre vous. Tu es assez intelligent, Gérard, pour comprendre que ma lettre n’était pas un scoop et que vos « amis politiques » à la mairie avaient déjà fait de ce sujet le raclement de leurs gorges… Epargnez moi de mes amis, je m’occuperai de mes ennemis….
Quitte à me faire fusiller par certains bien-pensants : vos insultes ne m’atteignent pas et croyez moi, elles vous seront renvoyées là où je pense. Je persiste et signe : ma « lettre ouverte à Gérard Rivière » est complètement dénuée de toute nuisance politique. Ce n’est qu’une lettre d’un père à un autre père ! Point barre ! A toi, Gérard, de prendre ta décision, d’homme, d’époux, de père, et de grand-père. Nul n’est parfait et je te le dis, une fois encore et pour la dernière fois, l’erreur est humaine…… A toi de jouer…..

37.Posté par a Gerard Riviere le 21/02/2011 06:26

gerard dit Roland Robert aide a ou.
Ou la sove à li longtem.
Maintenant ou lé dans tracas Roland lè pa la avec ou et avec sylvianne.
Zot y soutien a li touzour.

38.Posté par Camarade Gérard le 21/02/2011 09:52

Gérard, quelqu'un a qualifié Philippe Lew de "roi de l'embrouille". Il l'est. Et il est en train, en fin stratège politique qu'il est, de te monter contre notre maire Roland Robert. Comment? En ressortant, à un mois des cantonales, cette vieille affaire qui date de presque 20 ans maintenant, à savoir ta détention provisoire dans l'affaire de Radio Festival.Et toi tu es tombé dans son piège, comme un bleu.
Camarade Gérard, soyons solidaires autour de notre camarade maire Roland Robert.L'heure est grave.Ne joue pas le jeu de Philippe Lew. Il est pire qu'un serpent à sonnettes.

39.Posté par un mauricien possessionnais le 21/02/2011 11:44

éta philippe to pé prend zinfonautes pou couillons là. ou bien to prend bourbonnais pou couillons? to pa honté dire qui to gogotte c'est un petit fruit mauricien qui produit un nectar laiteux, etc, etc. Monsieur Dupuis, ou conné c'est quoi ène gogotte? Philippe li content promène so gogotte partout cotte éna jolie mamzelle. sa meme li pé faire avec so candidate favorite la. éta bonhomme laisse sa vié pilon la tranquille, mo sir ki dans so place, to ti ine fini sorte to nunchaku pou kasse sa dé la. mo contan toi Philippe to ène compatriote mais to éne vrai gogotte ène mové li ki tor ma. mé mo content toi quand meme.

40.Posté par sitarane le 21/02/2011 18:39

Ti rivière tu as perdu ta langue ou koué. Tu ne donnes plus une nouvelle version du viol imaginaire? LEW t'a bouché un coin hein!! Alors tu demandes pardon ou pas?? Mets toi en contact avec le consul mauricien, un pote à LEW et tu sauras ce qui t'attend. On attend la suite; la fin est encore loin.

41.Posté par A mon petit camembert gérard le 22/02/2011 09:15

Alors kamarad y cose plus? Gérard lé noyé dans la rivière? ou na pi cartouches dans out 22 long rifle? ou simplement ou lé en train d'écrire out lettgre de pardon? Donne a nou des noevelles té.

42.Posté par zanclode2 le 22/02/2011 18:20

moi mi croit vraiment que le camarad Gérard la perde sa langue; li parle pli, li dis plu rien, li donne plus sr version du viol, li di rien au sujet de Robert S. a moins que li lé telemnt concentré sur sa lettrede pardon comme le camarade Philippe la demende a li. Dieu te bénit camarade Gérard.

43.Posté par LeTigre974 le 28/02/2011 15:37

Gérard, Ben Ali la pas ankor appel à ou? Moubarak non pli? A mi entende ou téléfone qui sonne, rescape c'est Khadafi. totoche outte nénette, sorte à ou ti Rivière, allé voir banne la, zotte lé comme ou, zotte i aime dénoncer, dénoncer pou mette dou moune innocent en prison.

44.Posté par 28700 le 23/01/2012 20:10

Je me présente : je m’appelle serge lapree, j’ai 53 ans, je suis fonctionnaire de police au grade de brigadier, et innocent de toutes accusations. Je suis accusé d’attouchement sexuel par ma fille, les faits se seraient passés quand elle avait 6 ans. En septembre 2008 j’ai été convoqué par la brigade des mineurs. Quand je suis arriver on m’a notifié ma garde à vue, garde à vue qui a été prolongée de 24 heures pour une confrontation qui s’est faite dos a dos , ensuite je suis passé devant un juge qui m’a mis en liberté sous contrôle judiciaire cela durant 3 ans et le 12 septembre 2011 je suis passé en cour d’assises pour être jugé de ces faits . Le procès a duré 2 jours. J’ai été condamné à 6 ans de prison ferme ,mon avocat maitre LIENARD et moi-même faisons appel , appel qui a eu lieu le 3 novembre 2011 qui a été en ma faveur donc je suis ressortie de l’établissement pénitencier toujours sous contrôle judiciaire JE SUIS INNOCENT DE TOUTES SES ACCUSATIONS MAIS NE PEUT RIEN PROUVEZ je voudrais que vous sachiez que vous êtes ma dernière chance ,sachez que je suis un bon citoyen sans histoire ,que je suis au service de la loi depuis 1988 et que je suis bien noté par mes supérieurs. Je ne mérite pas un scénario aussi atroce. Je vous demande donc une dernière chance de prouver mon innocence et de pouvoir passer devant un détecteur de mensonge. Nouveau, (système appeler synergologie communication non verbal) qui est entrée dans nos services (police) en janvier dernier. Ma fille, dans ses dépositions, est pratiquement toujours muette et ne répond que par des hum ou se tourne pour cacher son visage ce sont les enquêteurs qui traduisent les réponses ; en école de police on nous apprend que lors d’une enquête il faut rester impartial et pourtant les enquêteurs qui ont suivi cette affaire, le jour du procès ont fait la bise à mon ex femme et à ma fille avant de venir à la barre témoigner de plus la plaignante sortais très souvent pendant l’audience comme si elle ne ce sentais pas vraiment concerner , attitude fuyante . En cours d’assise les jurés ne connaisse pas le dossier, ils n’on pas le pouvoir de le lire ce que je regrette vivement.je pense que son imagination se mélange a la réalité, elle est persuader que ce qu’elle raconte est vrai.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes